Charge mentale : 6 astuces pour s’en libérer

Mis à jour le par La rédaction Wengood

Tiraillées entre les enfants, le travail et la maison, la charge mentale touche beaucoup de femmes en France. C'est simple, il faut penser à tout, tout le temps. Tout organiser, tout gérer. Si vous en faites partie, il est enfin temps de vous débarrasser de ce poids qui vous écrase. Découvrez nos 6 astuces pour vous libérer de votre charge mentale.

Charge mentale : 6 astuces pour s’en libérer

Vous avez de plus en plus de mal à gérer les pensées qui s'accumulent dans votre esprit ? Vous vous sentez surmenée ? Le syndrome de la charge mentale n'est pas à prendre à la légère, une trop longue période de stress et de fatigue peut avoir des conséquences néfastes sur votre santé. Voici quelques astuces pour soulager votre esprit et retrouver l'équilibre.

La charge mentale, c’est quoi au juste ?

Selon les sociologues et chercheurs la notion de charge mentale correspond à l’ensemble des tâches quotidiennes et essentielles d’organisation, de gestion et de planification de la vie professionnelle et privée. Parallèlement, la majorité de ces tâches sont exécutées par la même personne dans le couple. Ce phénomène de saturation de l'esprit concerne principalement les mères de famille, bien que les hommes y soient de plus en plus sujet. 

🤯 Les conséquences ? Un épuisement quotidien lié à un travail invisible, ainsi qu’un mal-être constant. 

6 astuces pour vous délivrer de la charge mentale

L’objectif est d'apprendre à lâcher prise, d’abandonner cette mauvaise habitude généralement inconsciente de toujours tout vouloir prendre en charge, afin de préserver votre propre équilibre. 

  1. Cessez de culpabiliser

La perfection n’est pas de ce monde, alors rien ne sert de chercher à l’atteindre, sauf à vous fatiguer davantage. Lorsque la pression est trop forte, sachez demander de l’aide autour de vous pour vous soulager. Le petit est en retard pour l'école ? Il n'y a plus de couches ? Vous avez oublié de prendre du pain ? Vous n'avez pas repassé les chemises ? Ce n'est pas grave ! Non, vous n'avez pas à être responsable de tout. Ne culpabilisez pas, nul n'est parfait.

  2. Déléguez en définissant une logistique au sein du foyer

Même si les hommes s’impliquent de plus en plus dans la vie de famille, en 2010 l'Insee indiquait que les femmes s'occupaient encore de 71 % des tâches ménagères et 65 % des obligations parentales. Discutez avec votre conjoint de la répartition des tâches liées au foyer pour être sur un terrain d’égalité. Répartissez cette charge mentale équitablement pour qu'elle soit moins lourde à porter. Avec une bonne organisation, une communication claire et de la bonne volonté, tout se passera bien. Nous vous conseillons cet article : comment mieux répartir la charge mentale entre conjoints ?

  3. Revoyez votre niveau d'exigence

Il va falloir vous défaire de cette fâcheuse tendance à toujours passer derrière les tâches domestiques effectuées par votre conjoint ou vos enfants. Le travail est fait, point. On ne revient pas dessus même si on l’aurait fait autrement. Le mieux est l'ennemi du bien, à méditer.

  4. Apprenez à faire confiance

Même si la tâche n’est pas parfaitement exécutée, ne paniquez pas. Vous connaissez l’adage “c’est en forgeant que l’on devient forgeron” ! Au fur et à mesure, votre moitié s’améliorera, mais encore faut-il lui faire confiance et l’encourager. Il est question de se partager les tâches, d'apprendre l'un de l'autre et non de superviser en bon petit chef. Et puis qui sait, votre conjoint pourrait bien vous apprendre de nouvelles astuces, faites-lui confiance !

  5. Etablissez une did-list

Vous avez peut-être tous les jours une to-do list qui récapitule toutes les tâches que vous vous êtes fixées, mais vous ne faites probablement pas de did-list. Le principe de ces listes est d’indiquer toutes les choses que vous avez faites dans la journée. Vous serez surpris(e) de la taille de cette liste !

  6. Prenez du temps pour vous

Accordez-vous des pauses pendant la journée durant lesquelles vous vous concentrez sur votre souffle et votre respiration. Une bonne respiration régule vos émotions, fait descendre votre tension et vous permet d’être plus zen. Au début, cela pourrait vous paraître difficile de trouver du temps pour vous, et pourtant, c'est possible ! Faites-en une habitude, vous pouvez par exemple profiter de 30 minutes rien qu'à vous quand la maison dort ou pour prendre un bon bain chaud.

L'avis de la rédaction : apprendre à dire "non "

Afin que cette charge mentale ne devienne pas trop lourde à porter, il faut se protéger. Et pour se protéger, il faut savoir dire "non" et ce n'est pas toujours facile. Mais pas seulement aux autres, il faut également savoir se le dire à soi-même. Ce "non" vous permettra d'affirmer clairement vos désirs et c'est tout un travail. Croyances limitantes, peur de décevoir, peur des conflits etc... sont autant de raison qui vous empêchent de dire "non". A vous de jouer, entraînez-vous dès aujourd'hui à dire NON !

Contacter un thérapeute


Voilà, vous connaissez à présent nos astuces imparables pour vous soulager de votre charge mentale.

Article proposé par La rédaction Wengood

Dream team en quête du bonheur - #BornToBeMe

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici