L’hypnose pour arrêter de fumer par Estelle Bauchat, coach

Mis à jour le par La rédaction Wengood

Certaines de vos mauvaises habitudes sont ancrées dans votre inconscient. Vous adoptez des comportements pour une raison ou pour une autre et ils finissent par s’enraciner si profondément que vous les appliquez presque inconsciemment. L'hypnose peut vous aider à modifier ces éléments ancrés dans votre inconscient. Estelle Bauchat, coach, nous dit tout sur le sujet.

L’hypnose pour arrêter de fumer par Estelle Bauchat, coach

L'hypnose est un amplificateur. Elle permet de contourner les blocages et de créer de nouveaux comportements positifs. L'hypnose est un mécanisme naturel que nous expérimentons tous régulièrement au cours de la journée par exemple, ne vous est-il jamais arrivé de conduire ou d’avancer totalement absorbé(e) dans vos pensées en mode pilote automatique ? 

Comment l’hypnose agit sur une dépendance ?

Se libérer de sa dépendance à la cigarette est possible grâce à l’hypnose. Les résultats sont bien là pour un fumeur occasionnel mais aussi pour un fumeur régulier. Après analyse, la dépendance s’avère essentiellement psychologique. L'hypnose est une technique visant à déconditionner les pensées profondes du fumeur à l’égard du tabac : renforcement de la motivation, atténuation des symptômes de sevrage, mise en évidence des blocages psychologiques inconscients et réduction du risque de rechute.

On peut parler de paradoxe du fumeur : La partie consciente sait que le tabac est nocif, dangereux pour la santé et qu’il devrait arrêter de fumer tandis que la partie inconsciente pousse, elle, le fumeur à s’allumer une cigarette pour se protéger psychologiquement. L’inconscient a ancré le fait que fumer une cigarette est associé à certains moments, événements, lieux ou encore que fumer une cigarette déstresse ou permet de mieux se concentrer etc.

🧠 L’hypnose vise à résoudre ce conflit intérieur. En déconditionnant les pensées profondes du fumeur elle intervient sur l’envie de fumer et suggère l’arrêt du tabac. L’objectif d’une séance d’hypnose est donc d’activer le bon sens du fumeur et de dissocier les événements, les lieux et les émotions de la cigarette.

Les fumeurs oublient ce que c’est d’être complètement détendus parce qu’ils craignent toujours de manquer de nicotine. Si vous vous arrêtez de fumer, vous constaterez rapidement que vous n’avez pas besoin de cigarettes pour être détendu et vivre avec plaisir.😉

Dépendance et séance d’hypnose

Concernant l’hypnose, c’est un mécanisme naturel qui est activable chez tout le monde seul le degré de réceptivité évolue. Plus le sujet est réceptif plus la séance sera agréable mais la réceptivité n’est pas proportionnelle au résultat. Lors de la gestion d’une addiction, la réceptivité n’est pas un critère. L’important est d’avoir vraiment envie d’arrêter de fumer.

L'hypnose permet d'induire chez le sujet un état de relaxation très plaisant et très agréable à vivre, état dans lequel la suggestibilité est accrue et facilitant l'intégration des nouveaux modes de pensées et comportementaux. Vous ne dormez pas, vous êtes dans un état naturel, vous ne parlez pas, vous n'êtes pas influençable, vous pouvez à tout moment arrêter la séance.

Suivre une séance d'hypnose c'est facile, il n'y a pas d'échec ; vous devez simplement penser à quelque chose d'agréable pendant que je vous parle. Au cours de la séance, vous n'avez même pas besoin d'écouter consciencieusement, car votre inconscient peut très bien enregistrer les paroles qui vous permettront de vous accompagner dans votre démarche. À l’issue de la phase hypnotique vous vous souvenez donc de tout ce qui s'est passé.

La durée d’une séance est variable. Elle est toujours précédée d’une anamnèse détaillée, de tests de réceptivité. Il est aussi important de se sentir à l’aise avec l’hypnothérapeute.

 Estelle Bauchat
Coach par téléphone - Hypnose antitabac

Article proposé par La rédaction Wengood

Dream team en quête du bonheur - #BornToBeMe

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici