Hypnotiseur, tout savoir pour bien le choisir

Mis à jour le par Camille Lenglet

L’hypnose, moi j’y crois ! Depuis que j’ai vu une amie arrêter de fumer en quelques séances, j’ai été impressionnée par cette pratique. Elle est d’ailleurs de plus en plus répandue et nombreux sont les praticiens à proposer des séances d’hypnose. Cependant, il n’est pas évident de se lancer dans l’hypnose, il est bon de connaître certaines informations avant de prendre son premier rendez-vous. On vous dit tout !

Sommaire : 

Qu’est-ce que l’hypnose et le métier d’hypnotiseur ?

L’hypnose peut effrayer certaines personnes, car on est entre la conscience et l’inconscience. En réalité, c’est un état naturel qui permet de diminuer notre attention au monde extérieur pour permettre à notre subconscient d’être plus présent 😌. On perçoit ainsi de nouvelles ressources présentes dans notre inconscient et on arrive à mieux gérer des états de douleur, de dépression, de stress, d’addiction, etc.

Il existe plusieurs types d'hypnose selon nos besoins :

👉 L’hypnosédation (à visée sédative),

👉 L'hypnoanalgésie (contre la douleur),

👉 L'hypnothérapie (à visée psychothérapeutique).

Le rôle de l’hypnotiseur

L’hypnotiseur va nous plonger dans cet état de conscience modifiée et de nous accompagner par le son de sa voix. Il le fera via des suggestions directes ou indirectes, via des métaphores et des symboles. Grâce à cette technique, on va percevoir une situation différemment et pouvoir la transformer 🤓.

Pourquoi aller voir un hypnotiseur ?

Notre inconscient est très puissant, il nous permet de trouver de nouvelles solutions ou comportements que l’on n’aurait pas envisagés spontanément. Eh oui, notre état conscient est bien souvent limité ! En revanche, grâce à notre inconscient, on sait gérer automatiquement nos fonctions vitales, comme la respiration. L’hypnotiseur nous aide à redécouvrir cet état de conscience pour trouver les solutions en nous. On pourra travailler sur plusieurs aspects grâce à l’hypnose :

  • Réduire le stress et l’anxiété ;
  • Travailler sur des séquelles ;
  • Lutter contre une addiction ;
  • Faire face à des problèmes relationnels ;
  • Se préparer à une épreuve comme un examen ;
  • Apaiser des troubles psychiques ou de comportements ;
  • Soulager des douleurs chroniques, soigner une allergie ou tout autre problème de santé ;
  • Accompagner une chirurgie ou un accouchement ;

Peu importe notre problématique, l’état d’hypnose va nous aider à atteindre la détente et le bien-être, comme lorsqu’on fait de la méditation pleine conscience 🧘‍♀️. On entre dans une conscience élargie, qui permet de changer notre perception. On quitte la logique rationnelle, pour aller vers les rêves, un peu comme dans la phase paradoxale du sommeil 😴.

➜ Ainsi, l’hypnotiseur peut nous demander par exemple de passer une pommade imaginaire sur la zone douloureuse. Si on décide de l’accepter en état d’hypnose, on aura une réelle amélioration sur la perception de la douleur.

Quelle est la différence entre un hypnothérapeute et un hypnotiseur ?

Bien souvent, on a du mal à faire la différence entre les termes liés à l’hypnose. On emploie par exemple le terme d’hypnotiseur, alors qu’en réalité, cela tient plus du monde du spectacle 🎥. On a déjà toutes vu à la télévision un “spécialiste” endormir des cobayes sur scène, ce sont eux les hypnotiseurs ! Pour pratiquer de l’hypnose dans un contexte de suivi médical, il faut chercher un hypnothérapeute ou un hypnopraticien.

🧐 À l’heure actuelle, la pratique de l’hypnose n’est pas réglementée. Il n’y a pas de titre “officiel” en France, ou même d’organisme de contrôle des centres de formations. Il faut donc se méfier des personnes qui vendent l’hypnose comme méthode miraculeuse, rapide et efficace. Surtout si ces derniers dénigrent d’autres méthodes…

Comment savoir si c’est un bon hypnotiseur ?

Si on cherche donc à faire de l’hynopse ericksonienne, le type le plus répandu d’hypnose, il est nécessaire de s’orienter vers un professionnel de santé. En effet, l’hypnotiseur doit avoir un autre métier d’origine : psychologue, infirmier, médecin, etc. Il faut donc vérifier son parcours professionnel pour être sûre qu’il pourrait convenir. Seule la formation à l’hypnose ne constitue pas une base suffisante pour intervenir sur des problèmes d’ordre psychique. Par exemple, si on souhaite soigner un trouble anxieux généralisé, une dépression ou un TOC ou tout autre problème, il faut s’adresser à un psychologue, voire à un psychiatre.

✅ Si on a un doute, on peut aussi vérifier que le praticien est enregistré auprès des Agences Régionales de Santé (ARS).

La spécialisation du praticien

S’il y a une question à se poser, c’est celle-ci : quelle est la spécialisation du praticien ? On n’ira pas voir la même personne si on veut arrêter de fumer grâce à l’hypnose ou si on souhaite apaiser un traumatisme. Voilà pourquoi il faut aussi se référer au métier d’origine du professionnel, car elle détermine souvent sa spécialisation. 

On peut aussi se demander :

👉 Quels sont les autres domaines d’expertise du professionnel ?

👉 A-t-il suivi d’autres formations qui nous parlent (l'EMDR par exemple) ?

👉 Combine-t-il l’hypnose avec d’autres approches ?

C’est en consultant le site du praticien que l’on peut généralement trouver ce genre de réponses. Il est essentiel d’étudier toutes les informations possibles 😊.

Déterminer si on se sent à l’aise avec l’hypnotiseur

La qualité du contact et le lien qui s’établit avec l’hypnotiseur sont essentiels. Si dès la première séance on sent que le courant ne passe pas, on va être beaucoup hermétique aux séances d’hypnose. C’est comme dans toute relation, qu’elle soit amoureuse, amicale, familiale ou pro ! On doit bien s’entendre avec la personne pour que ça marche 👍. 

Après la fin de la première séance, il est important de se demander si on a eu un ressenti positif. On doit s’interroger pour savoir si ça nous a fait du bien et si on a le sentiment qu’on va pouvoir progresser auprès de ce thérapeute. Lorsque la réponse est négative, il vaut mieux consulter quelqu’un d’autre 😶.

Comment se déroule une séance d'hypnose ?

Lors de la première séance, on va construire un lien avec le praticien, cela s’appelle “l’alliance thérapeutique”. Il va nous poser des questions afin de mieux nous cerner et connaître nos besoins. Ensuite, l’hypnotiseur va nous proposer de trouver mentalement un environnement qui permet de nous mettre dans un état hypnotique 🧠.

On va ainsi commencer à rendre notre perception plus flexible pour se laisser aller dans la phase thérapeutique. Cette dernière va permettre au thérapeute de faire des suggestions pour modifier notre réalité. On quitte nos certitudes et on cesse de penser que notre problème sera constant. 

🤚 Pour terminer la séance d’hypnose, on va revenir à un état de conscience ordinaire. On reprend contact avec les éléments qui nous entourent.

Les précautions à prendre avant une séance d’hypnose

Comme l’hypnose est un état naturel, on est toutes susceptibles de se faire hypnotiser. Néanmoins, on est toutes uniques et on réagit différemment. Cela peut prendre du temps pour trouver la technique adaptée. De plus, il faut avoir un minimum de conviction en cette pratique pour y être réceptive.

⚠️ Attention tout de même, si on souffre d’un trouble psychotique grave comme la schizophrénie, la paranoïa ou la bipolarité, il est déconseillé de faire de l’hypnose.

Est-ce que l'hypnose est remboursée ?

La durée de la séance dure environ 1h et elle est généralement plus longue au premier rendez-vous. Le prix d’une séance d’hypnose peut varier entre 60€ et 100€, suivant si on habite en métropole ou pas. Le remboursement est déterminé par le métier d’origine du praticien. On peut se faire rembourser si l’hypnotiseur est un médecin ou un psychiatre

➜ Si le thérapeute est un psychologue, il faut se renseigner et voir si notre mutuelle rembourse des consultations psy. Pour se faire rembourser une séance d’hypnose, cela fonctionne comme une consultation thérapeutique classique.

Cet article peut vous intéresser >>> Peut-on consulter un psychologue gratuitement ?

L'avis de la rédaction : de nombreux bienfaits

L'hypnose est reconnue pour ses nombreux bienfaits, l'INSERM lui reconnaissait d'ailleurs un intérêt thérapeutique dans un rapport remis à la Direction générale de la Santé en 2015. En particulier dans les cas de colopathie fonctionnelle ou en anesthésie préopératoire, elle réduit l'impact émotionnel de la douleur de façon considérable. N'hésitez pas à prendre rendez-vous et dites-nous ce que vous en avez pensé en commentaire !

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Source : journaldesfemmes.fr - santemagazine

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Etre mère, un incroyable voyage à la rencontre de la vie

Pour la fête des mères, ma fille me demande ce qui me ferait plaisir... Avoir des enf...

Lire

Le complimerde, ces saloperies déguisées qui font du mal !

“Elle te va bien cette robe, pour une fois que tu en mets une qui ne te grossit pas.”...

Lire

Big 5 , la théorie des traits pour cerner sa personnalité

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi on réagissait toutes de manière différente à une...

Lire

Comment savoir si on aime quelqu'un ? 10 signaux qui ne trompent pas !

Je l’aime, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie… Pas du tout ? Je suis de cell...

Lire

Comment surmonter une trahison ? 5 étapes clés pour se reconstruire

Qu’elle soit amicale ou amoureuse, une trahison est toujours extrêmement douloureuse,...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici