Fou rire nerveux : d'où vient-il et comment le contrôler ?

Mis à jour le par Justine Guilhem

Une fois, il m'est arrivé de rire à un enterrement. Oui oui, j'ai eu un fou rire lors de funérailles ! Je ne vous raconte pas l'angoisse et la honte après ça... Rire dans une situation inappropriée est particulièrement gênant et je pense que je ne suis pas la seule à qui s'est arrivée. Pourquoi a-t-on des fous rires nerveux ? Comment les contrôler pour s'éviter un moment d'embarras intense ? Éléments de réponse.

Fou rire nerveux : d'où vient-il et comment le contrôler ?

D'où vient le fou rire nerveux ?

Le neurologue américain, Michael Graziano, explique que le rire et les pleurs ont la même origine : la zone du cerveau qui régit notre lien "social" et notre "zone de défense" vis-à-vis de l'extérieur. Le fou rire nerveux est donc un mécanisme de défense, une barrière protectrice, qui permet à votre organisme d'évacuer une charge émotionnelle trop importante. D'ailleurs, un autre neuroscientifique, Rober Provine, dit que le rire nerveux est une réponse physique à une anxiété. On rit pour libérer une tension ou pour masquer un inconfort. 

👉 Voilà donc pourquoi on peut avoir des fous rires à des moments incongrus, on évacue les émotions négatives ou fortes que l'on n'arrive pas à gérer ! 

Le rire, une échappatoire qui soulage

Le rire possède donc ce bienfait, celui de nous donner une sensation de bien-être intérieur. En éliminant toutes les tensions et pensées négatives, le rire devient un antistress naturel. À ce propos, il permet également d’améliorer la fréquence cardiaque et donc de lutter contre les maladies cardiovasculaires. Bref, quand nous sommes irrités, stressés ou mal à l’aise, notre corps a besoin d’exprimer un certain malaise ou mal-être. Lors d’une situation embarrassante, le rire devient une véritable échappatoire. 

 Pour prendre une certaine distance face à une situation que l’on souhaite fuir, le rire nerveux s’installe. 

Le saviez-vous ?
Les chances de rire sont trente fois plus élevées quand on est en société que seul. C’est pour cela que le rire est aussi contagieux. La quantité de rire serait directement liée à la taille du groupe et au nombre de rire dans celui-ci. Eh oui, le rire peut cimenter un groupe, mais peut également exclure certaines personnes.

👋 Cet article peut vous intéresser : Quelles sont les 6 émotions primaires ?

Comment ne plus rire au mauvais moment ?

Selon le psychologue, ce sont les personnes qui sont les plus extraverties et les plus communicatives qui sont touchées par le rire nerveux (j'en fais partie) ! Cependant, on n’a pas tous et toutes envie de rire au mauvais moment... Voici donc quelques conseils que j'ai testés et que vous pouvez appliquer : 

  • 👉 Identifiez l’origine de ce rire : rire nerveusement cache un vrai mal-être et peut-être révélateur d’une mauvaise gestion des émotions. Essayez d’identifier les éléments déclencheurs de votre rire pour en comprendre la raison. Si cela se répète trop souvent, un travail approfondi avec un psychologue via une thérapie cognitive et comportementale est nécessaire.
  • 👉 Surmontez votre anxiété : en acceptant vos angoisses et en gérant votre anxiété sociale, le rire nerveux diminuera. Pour cela, notez tous vos succès, identifier les pensées négatives et encouragez-vous en utilisant la pensée positive.
  • 👉 Concentrez-vous et relaxez-vous : Essayez de faire le vide en fermant les yeux pour retrouver calme et sérénité. Pour éliminer les tensions, faites des exercices de respiration et de méditation pleine conscience pour vous connecter à votre environnement et de vos émotions. 
  • 👉 Trouvez une distraction : Si vous êtes tenté(e) de rire dans un moment inapproprié, essayez d’occuper votre cerveau en faisant des listes, en chantant ou en comptant jusqu’à 100.
  • 👉 Excusez-vous : Il est normal de ressentir de la culpabilité après un rire nerveux. Pourtant il est important de lâcher-prise et de prendre du recul sur la situation. Voir quelqu’un rire dans une situation inappropriée peut être blessant pour la personne en face de vous. Essayez de lui expliquer pourquoi vous avez réagi comme cela et excusez-vous. 

⚠️ Attention, si le rire nerveux reste sans danger, un rire incontrôlé à répétition peut être révélateur d’une vraie maladie. Le fou rire prodromique désigne un rire pathologique sans objet, annonçant la venue d’un accident vasculaire cérébral ! 

L'avis de la rédaction : Parler de vos émotions !

Vous l'avez compris, le fou rire nerveux est donc un moyen de relâcher la pression. Cependant, si cela vous arrive souvent et si cela génère des tensions avec vos entourages, peut-être serait-il intéressant de parler de vos émotions avec un thérapeute ? Il est probable que vous ayez une difficulté à gérer vos émotions et il est toujours important de faire le point, surtout si on se sent dépassé. Alors n'hésitez pas et consultez un de nos psychologues !

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi : 

Sources : "Laughter: A Scientific Investigation", Dr. Robert Provine / The Psychology of Humor: An Integrative Approach", Rod Martin

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Syndrome de Stockholm : pourquoi aime-t-on autant nos bourreaux ?

Je me suis toujours demandé comment on pouvait avoir de la sympathie pour quelqu’un qui nous fait du mal. Du coup j'ai décidé de me pencher sur ce phénomène et j'ai découvert que cela s'appelait le “syndrome de Stockholm”. Le nom est apparu dans les années 70 et il explique ce type de réaction. Mais comment cela se met-il en place ? Pourquoi peut-on développer de l'empathie, voire de l'affection, pour les personnes qui nous font du mal ? Explication.

La personne caractérielle : la reconnaître et comprendre son origine

Jamais je ne me suis décrite comme caractérielle. Par contre, je n’ai jamais eu de mal à associer ce mot à mon père. En vieillissant, j’ai peur de devenir comme lui, alors vais-je adopter le même comportement que lui ? D'ailleurs, comment peut-on définir la personne caractérielle ? Comment la reconnaître ? Quelles sont ses origines ? Autant de questions que je me suis posées et pour lesquelles j'ai trouvé mes réponses que je vais vous partager. Explications.

Je parle seul⋅e, c'est grave Docteur ? Pourquoi donc ?

Si vous avez lu ce titre à voix haute, alors cet article est fait pour vous ! Dans la rue, au travail ou encore chez vous, vous vous êtes déjà surprise à parler tout haut alors qu’il n’y avait personne d’autre que vous dans la pièce. Cela peut surprendre votre entourage ou provoquer en vous une sensation de gêne, mais pas de panique ! Personne ne s’est jamais fait interner pour avoir parlé toute seule. Il s’agit au contraire d’un comportement normal, et tenez-vous bien : positif ! Alors en quoi est-ce une bonne chose ? Comment se contrôler ? On vous explique tout.

12 leçons de vie que j'ai apprises au fil des années

L'autre jour, je fouillais dans le grenier, chez mes parents, je suis tombée sur les albums photos que ma mère remplissait avec une certaine frénésie. En les feuilletant, je suis inévitablement tombée sur l'ado mélancolique, colérique et acnéique que j'étais et j'ai soudain eu envie de me faire un gros câlin du genre "Retour vers le futur". Je détestais l'école, alors en me prenant dans les bras, je me serais sûrement dit "ne t'inquiète pas, la vie se chargera de t'apprendre tout un tas de leçons dont tu auras tout autant besoin. Et j'aurais glissé dans l'oreille de la moi du passé ces 12 leçons que la vie m'a apprises.

Est-ce grave de ne pas avoir de rêve dans la vie ?

J'ai acheté un journal intime. Un journal qui me donne des thèmes sur lesquels écrire. Ce journal m'a demandé de lui décrire le rêve de ma vie. Et là, page blanche. Impossible de trouver quoi écrire. J'avais quelques trucs qui me venaient : voyager, apprendre ça, travailler ici, mais rien que je ne trouvais assez grand, ni assez important pour être LE rêve de ma VIE. Cette histoire m'a inquiétée. Est-ce qu'il faut absolument avoir un rêve dans la vie ? Est-ce que c'est essentiel ? Et est-ce grave si on n'en a pas ? 🤔

Être humble : pourquoi l’humilité est une qualité précieuse ?

Je me suis toujours demandé si je faisais preuve d’humilité. Je trouve qu’il est difficile de dire en toute transparence si on est humble ou pas. J’ai l’impression que cela est contradictoire : si on l’affirme, c’est que quelque part, on n’est pas humble. 🤔 Alors comment définir l’humilité ? Pourquoi est-ce une qualité précieuse ? Comment faire la différence avec le manque de confiance en soi ? Explications.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube