Sexualité : 7 conseils simples pour lâcher prise et s'abandonner

Mis à jour le par Camille Lenglet

“Je n’arrive pas à lâcher prise avec mon mec, je ressens même des douleurs vaginales tellement je suis crispée”. C’est ce qu’une amie m’a dit un jour et je l’ai tout à fait comprise car moi aussi, ça m’est arrivé. J’ai même souffert de vaginisme, ce qui a pourri ma sexualité et même mon couple. J’ai réussi à surmonter cette douleur et à lâcher totalement prise pour m’abandonner au plaisir. Alors, je vais vous donner les mêmes conseils que je lui ai donnés 🙂. La sexualité ne doit jamais être vécue comme un mauvais moment, c’est une intimité belle et forte entre deux personnes !

Sexualité : 7 conseils simples pour lâcher prise et s'abandonner

1. Communiquez, c’est la clé !

Eh oui, pour pouvoir lâcher prise, il faut se sentir en harmonie avec son partenaire. C’est la base d’une relation amoureuse et sexuelle épanouie 🥰. D'ailleurs, la sexologue, Ruth Westheimer, dit que pour avoir une vie sexuelle épanouie, il faut que la relation de couple le soit aussi. Par conséquent, il est nécessaire que la communication soit transparente et qu'il n'y ait pas de sentiments de honte. Si notre partenaire est dans le jugement, on peut essayer de lui faire comprendre que ce n’est pas sain. C’est à lui de se remettre en question dans ce cas-là, pas à vous 🙃 ! 

👉 Communiquer permet de livrer ses fantasmes et ses envies, mais pas seulement. S’exprimer aussi pendant le rapport sexuel est nécessaire. Dites ce qui vous fait plaisir ! Et a contrario, si certains gestes provoquent des douleurs, il faut pouvoir le verbaliser

2. Caressez-vous !

Dans la vie, il n’y a pas que la pénétration 😅 ! Cette dernière peut provoquer des douleurs et donc nous empêcher de lâcher prise. C’est pour cela que le dialogue est essentiel entre conjoints. Une personne bienveillante est à l’écoute et ne force jamais une personne à faire quelque chose qui ne lui plaît pas. Le consentement est un autre pilier d’une relation sexuelle épanouie ! 

À partir de là, on peut commencer doucement par des caresses : parcourir son dos avec le bout des doigts, embrasser son cou, le prendre dans ses bras… Les massages sont de bonnes solutions pour se détendre et se laisser aller.

👋 En manque d'idée de caresses ? Le livre Jouissance Club devrait vous en donner 😏 !

3. Concentrez-vous sur les sensations

La sexothérapeute Nathalie Giraud-Desforges explique que se concentrer sur nos sensations et celles de notre partenaire permet d’accéder au véritable plaisir. En effet, un peu comme lors d’une séance de méditation, on met de côté ses pensées.

🤯

 Le véritable problème est là, s’il n’est pas possible de s’abandonner, c'est qu'on se pose des questions du type : "Que pense-t-il de mon corps ?", "On fait quoi ensuite ?" "Est-ce que mes fesses sont assez galbées ?" STOP ! Le meilleur moyen pour calmer ce genre de pensées est de se concentrer sur nos ressentis corporels.

4. Ne soyez pas dans la performance

Vouloir faire d’un acte sexuel quelque chose de performant n’a pas de sens. Comme l'explique la sexologue, Laura Berman, c'est bien plus qu'un acte physique, le sexe touche le cœur et l'esprit, autant que le corps. On est là pour vivre un moment d’intimité fort avec une autre personne. 

De plus, on est souvent biaisé par la pornographie, qui nous pousse à être dans la performance. Alors, je ne dis pas qu'il ne faut pas regarder du porno en couple, mais il faut être prudent 🤔. On doit garder en tête que c’est une industrie cinématographique et en aucun cas, c’est le reflet de la véritable sexualité. 

Ça ne sert donc à rien d’enchaîner 10 positions du Kamasutra juste pour l’avoir fait si ça n’a aucun impact sur son plaisir 😅 ! Tout comme le fait de se dire que la fréquence des rapports sexuels doit être élevée, ça n’a pas d’intérêt. Ce n’est en aucun cas le reflet d’une vie sexuelle épanouie. Chacun son rythme, l’important est d’éprouver du plaisir à 2 !

5. Cassez la routine

S’il y a bien quelque chose de peu excitant, c’est la routine 😬. Elle a un impact négatif autant sur notre couple que sur notre vie sexuelle. Alors, sortez du cadre de votre chambre et du rapport classique dans le lit conjugal ! Cela peut vous aider à raviver votre libido après plusieurs années de vie commune. On fait preuve d’inventivité, on fait l’amour sous la douche, dans la voiture, sur une plage, etc. Il n'y a pas de règles, l’important est de saisir un moment de connexion avec la personne que vous aimez

🧽 

Si cette petite étincelle naît alors que vous faites la vaisselle, on abandonne ses gants et on se laisse aller à un moment intime au beau milieu de la cuisine !

👋 Cet article pourrait vous intéresser : Comment retrouver sa libido ?

6. Explorez votre corps

Un bon moyen de lâcher prise est de bien connaître son corps. Cela peut paraître contradictoire, mais pas du tout ! Car plus on connaîtra notre corps, plus on sera à l’aise avec et plus, on pourra s’abandonner facilement. La masturbation est un bon moyen de prendre du plaisir en explorant son corps, sans peur du jugement d’autrui. C’est s’aimer assez fort pour vouloir se faire plaisir 👀 ! Et c’est essentiel d’être dans cet état de confiance avec soi-même, avant même de vouloir faire l’amour avec quelqu’un. 

Apprécier son corps permet de lâcher prise plus facilement ! Et bien sûr, là aussi, il n’y a pas de règles. Ce n’est pas parce qu’on est en couple que c’est interdit. Au contraire, c’est stimuler son plaisir pour avoir envie d’explorer avec l’autre !

7. Comprendre les causes du blocage

Parfois, on a beau essayer de donner le meilleur de nous-même pour lâcher prise, le blocage persiste toujours. Une introspection peut permettre de comprendre les causes du blocage. Est-ce l’image que l’on a de notre corps qui nous bloque ? A-t-on moins d’attirance pour notre partenaire ? Y a-t-il des problèmes importants de la vie quotidienne qui nous parasitent l’esprit ?...

Pour ma part, lorsque j’ai été atteinte de vaginisme, j’ai compris que c’était parce que je n’étais plus amoureuse de mon partenaire. J’avais envie de mettre fin à cette relation, mais je n’ai pas réussi à le verbaliser sur le moment. D’où l’importance d’être à l’écoute de soi-même et si on ne peut pas le faire, se tourner vers un professionnel peut être une solution.

L'avis de la rédaction : ne pas hésiter à consulter

Se centrer sur l'instant présent, les sensations, les odeurs et les frémissements du corps, voici autant de portes d'entrée pour lâcher prise et ressentir du plaisir. Un problème de confiance en soi, en son corps ou en ses compétences sexuelles peut nous empêcher de nous abandonner. Croyances limitantes, expériences désagréables, traumatisantes, il existe de nombreuses raisons qui peuvent nous empêcher de nous laisser aller. 👉 Consulter un sexologue vous permettra de faire le point sur votre situation et de trouver, ensemble, des solutions pour une sexualité épanouissante. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un sexologue

Mais aussi :

Sources : nathalie-giraud.fr / Livre "Jouissance Club" de Jüne Plã

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Très profond vraiment je suis d'avis avec vous et je vous remercie pour votre conseils... À suivre tjrs...

Gregoire Kumba ndosimau il y a 2 ans

Nos derniers articles

L'intestin : tout savoir sur notre deuxième cerveau

C'est une petite musique que l'on entend depuis bien longtemps : "comment ça va ?". L'origine de cette expression vient du Moyen-Âge et faisait en fait référence aux selles de l'interlocuteur, indicateur principal d'une bonne santé. Aujourd'hui encore, notre système digestif suscite un vif intérêt. Il est la source de nos émotions (boule au ventre, prendre aux tripes) et de notre attention. Tant mieux, parce que dire que notre ventre est notre deuxième cerveau n'est pas qu'une simple expression.

Grands-parents qui font des différences, comment gérer ?

Parmi les 5 petits-enfants dont je fais partie, je sais que mon cousin, le petit dernier, est le préféré de ma grand-mère. Il n'y a que des louanges pour lui et des critiques pour les autres, notamment moi, l'aînée. J'avoue que c'est assez pesant, même à 33 ans, d'avoir cette différence de traitement. Alors comment gérer les grands-parents qui font des différences ? Il faut agir en tant que parents, mais aussi en tant que "petit-enfant" adulte ! Explication.

Ma famille rejette mon/ma partenaire, je fais quoi ?

Lorsque j’étais plus jeune, il m’est arrivé de ramener mon mec chez mes parents et que ça se passe très mal. Clairement, ils ne l’ont pas aimé et j’ai senti qu’ils le rejetaient. À l’époque, j’étais jeune et je ne savais pas trop quoi faire et ça m’a profondément rendu triste. Alors que faire lorsque notre famille n’accepte pas notre partenaire ? Comment réagir ? J’ai grandi désormais et j’ai compris les raisons de cette réaction, alors voici mon partage d’expérience.

Ma famille me critique tout le temps : comment gérer ?

Du choix de mes vêtements, à la couleur de mes cheveux en passant par le travail que je fais, j’ai souvent eu des critiques de la part de ma famille. Oncle, tante, grands-parents, parents, tout le monde y va de son commentaire. Ce n’est pas forcément méchant (quoique…), mais à force d’entendre leur avis, on souffre. Pendant longtemps, j’ai souffert des remarques négatives de mon entourage, mais désormais, je m’en détache complètement. Comment se libérer d’une famille qui nous critique tout le temps ?

Je n'ai rien à voir avec ma famille, sommes-nous vraiment incompatibles ?

Plus je vieillis, plus j’ai l’impression d’être différente de ma famille. J’ai même souvent la sensation que nous sommes incompatibles, pourtant je n’avais pas ce sentiment avant. La famille est une part tellement importante de notre vie que c’est déroutant lorsqu’elle nous est antinomique. Qu’est-ce qui fait qu’on a l’impression de ne plus rien avoir en commun avec sa famille ? Est-ce le reflet d’une incompatibilité réelle ? Quelles solutions ? Explications.

Fury room : pourquoi tout casser fait autant de bien ?

Qui n'a jamais eu envie de laisser aller sa colère et de tout casser ?! Bon, peut-être que je suis la seule, mais qu'est-ce que ça fait du bien d'évacuer comme ça. Le Japon a bien compris cela, puisque c'est dans ce pays que la "Fury Room" est née. Le concept ? Payer une entrée pour casser tout ce qu'il se trouve dans la pièce. Ayant parfois du mal à maîtriser ma colère, je me suis dis que ça pourrait être intéressant de tester et de se demander : pourquoi ça fait autant de bien ?

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube