7 conseils pour une sexualité épanouie

Mis à jour le par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Le sexe devrait être une partie de plaisir, pas une tâche à accomplir à contre-cœur. Pour apprécier ces moments câlins et complices avec mon partenaire, je pars en exploration : Qu'est-ce que mon corps trouve agréable ? Comment réagit le sien ? On en parle, on innove... On fait tout pour avoir une sexualité épanouie. Suivez ces 7 conseils et appropriez-vous votre vie sexuelle !

7 conseils pour une sexualité épanouie
Sommaire :

« La sexualité, c'est le ciment du couple ! - Chez les maçons peut-être, mais pas chez moi. » - L'amour c'est mieux à deux

Avoir une vie sexuelle épanouie grâce à ces 7 astuces

De quoi décupler son plaisir...

7 conseils pour une sexualité épanouie

Toutes nos infographies sont à retrouver sur notre compte instagram

1. J'observe mon partenaire

La façon dont il m'embrasse, les endroits que ses mains parcourent, et l'intensité qu'il met dans ses gestes... Sa façon d'être avec moi reflète tout ce qu'il lui plaît. En d'autres termes, il aimerait que je l'aime comme il m'aime, alors tel un miroir je sais lui rendre la pareille. Car dans un couple, au lit comme dans la vie, on aime faire plaisir à l'autre.

2. Je suis à l'écoute de mon corps 

Faire plaisir à mon Jules oui, m'oublier non ! Pour une sexualité épanouie, je dois partir à la rencontre de mon corps. Nous ne sommes pas tous fait pareils, à chacun ses fantasmes et ses zones érogènes. A moi de découvrir ce qui m'est agréable. Pour le découvrir, je mets mes sens en éveil. Il n'y a pas une de mes sensations qui ne sera pas analysée pendant l'amour. Je peux aussi me laisser aller à la rêverie et m'imaginer dans une situation où tout est permis... Que se passe-t-il ?

3. Je parle sans tabou 

Avant, pendant, ou après l'acte. J'ose m'exprimer, réclamer du temps supplémentaire pour les préliminaires, davantage de baisers, telle ou telle position, ou au contraire cesser ce qui ne me plaît pas. Si je ne me prononce pas, mon partenaire ne pourra pas forcément le deviner. Pendant l'échange, je m'informe également sur ses désirs à lui afin que chacun y trouve son compte.

4. Pas de télé dans la chambre !

Et tout autres écrans doivent être bannis. Netflix ou les réseaux sociaux n'ont pas leur place dans votre chambre. Cet endroit doit rester un lieu intime d'échange, de complicités et de câlins... A moins que vous ne projetiez de surprendre votre partenaire dans la cuisine ! Ce qui nous amène au point suivant.

5. Je pimente ma vie sexuelle

Je disais donc, comme en cuisine, il est important de varier les plaisirs ! Une sexualité épanouie, c'est la liberté de faire ce que l'on veut, quand on veut, et où on veut. Terminée la position étoile de mer tous les soirs à la même heure ! J'explore les dimensions de mon plaisir, varie les positions et développe mon imagination. Avec de la spontanéité et de la surprise, j'esquive la routine.

6. Je booste ma libido

Une question revient souvent : Comment entretenir son désir après plusieurs années de vie commune ? Séduction et confiance en vous seront les maîtres mots. Si je me sens belle, plutôt que de traîner en pyjama tous les soirs, si je fais toujours des efforts pour séduire mon partenaire et lui montrer qu'il me plaît même après tout ce temps, le tour sera joué !

7. Je ne m'arrête pas sur des détails

Souvent, on attend le moment parfait pour se lancer. Mais soumettre l'amour à trop de conditions, c'est passer à côté. Ce n'est pas grave si je n'ai pas le ventre parfaitement plat, ou si je ne suis pas épilée au poil près, comme je l'aurais voulu. Pour prendre confiance et lâcher prise, j'arrête de vouloir remplir des critères (auto-imposés). En plus, si mon homme m'a choisie, c'est pour une bonne raison... Alors je me focalise sur la magie du moment. Rien d'autre.

L'avis de l'expert - Les 7 points communs des couples satisfaits sexuellement

Lors des 6 premiers mois d’une relation, 80% des amoureux se déclarent satisfaits de leur vie sexuelle. Des années plus tard, 43% des hommes et 55% des femmes le sont toujours. Suite à ces études, le docteur en psychologie David Chapman dresse la liste des 7 points communs des couples sexuellement satisfaits :

  1. Ne pas faire l'amour tous les jours, la qualité devance la quantité
  2. Partager les tâches ménagères
  3. Être attentionné dans les bons comme les mauvais moments
  4. Se dire "Je t'aime" régulièrement
  5. Varier les plaisirs (massages, bains à deux...)
  6. Innover
  7. Motiver l'autre, tout en respectant ses besoins de trêve
Si quelque chose coince dans votre couple, vous pouvez également faire appel à un regard extérieur en consultant un sexologue.

Contacter un thérapeute 

*Source :florenceservanschreiber.com

Article proposé par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici