Candaulisme, quand regarder l'autre faire l'amour avec un(e) autre procure du plaisir

Candaulisme. C'est le mot qui est sur toutes les lèvres et tapé dans nombre barres de recherche en ce moment, mais quand notre responsable éditoriale nous a proposé ce sujet, personne n'avait jamais entendu ce terme. Pourtant, le candaulisme c'est simple, c'est même un fantasme et une pratique vieille comme le monde : regarder son partenaire faire l'amour avec une autre personne. Maintenant vous savez et on va même vous en apprendre plus !

Sommaire :


Candaulisme chéri(e) ?

Si je parle d'un fantasme et d'une pratique vieille comme le monde, c'est parce que le candaulisme est un mot qui trouve ses origines au VIIIème siècle avant J-C. Connaissez-vous Candaule, le roi de Lydie  ? Il trouvait sa femme Nyssia si belle qu'il l'offrit aux regards d'autres hommes pendant leurs ébats. C'est ainsi que naquit le candaulisme. Aujourd'hui, en règle générale, les candaulistes sont excités et prennent du plaisir en regardant leur conjoint faire l'amour avec quelqu'un d'autre. C'est cette vision qui est excitante. Certains sont même excités en voyant simplement leur conjoint être regardé dans la rue. Mais le candaulisme, ce n'est pas seulement ça...

Ensemble, séparément ou un peu maso, comment pratiquer le candaulisme ?

Il existe différentes façons de pratiquer le candaulisme :

  • Ensemble : l'un des deux partenaires a des relations sexuelles avec une tierce personne devant son conjoint
  • Séparément : l'un des deux partenaires a des relations extraconjugales et rentre tout raconter, parfois à grand renfort de photos ou de vidéos, à son conjoint tout excité.
  • Le cuckolding : la version sadomasochiste du candaulisme. L'un des deux partenaires et son amant ou amante domine le conjoint restant. Il l'insulte, l'humilie, le blesse dans le but d'assouvir son plaisir. Cuckolding vient du mot anglais cuckoo, en français coucou. Vous savez, l'oiseau qui va pondre ses œufs dans le nid d'un autre... tiens, tiens.

>>> Cet article pourrait vous plaire : 7 idées de jeux sexuels pour booster votre libido

Tu regardes, mais tu ne touches pas

Ah oui, bas les pattes ! Si ce n'est pour être humilié, le candauliste ne participe pas au rapport sexuel, sinon on parle alors d'échangisme, ou de sexe à plusieurs. Avec le candaulisme, le plaisir ne se trouve pas dans l'acte sexuel, mais bel et bien dans le fait de voir un rapport sexuel incluant son conjoint. Seul le regard suffit à faire monter le désir et à trouver son plaisir.

Donc le candauliste est un voyeur ?

Le candauliste aime regarder, mais avec l'accord de toutes les personnes qui participent à cette petite partie. Le voyeurisme est une pratique qui consiste à observer des personnes à leur insu, donc ne confondons pas candaulisme et voyeurisme. Profitons-en pour rappeler l'importance du consentement. Comme dans toute relation sexuelle, le consentement est nécessaire. Celui ou celle qui regarde, comme celui ou celle qui s'ébat doit en avoir envie et être d'accord, c'est d'ailleurs l'un des piliers du candaulisme : prendre du plaisir à regarder l'autre prendre du plaisir.

Candaulisme, attention couple en danger ?

Votre partenaire veut tenter le candaulisme avec vous, mais vous sentez que ça ne pas être du gâteau ? C'est normal. En effet, dès qu'une pratique sexuelle sort du cadre et des sentiers battus elle peut être risquée pour le couple. La jalousie pourrait poindre, l'un des deux partenaires pourrait aussi développer une addiction à cette pratique, ou n'avoir des orgasmes que de cette façon. En bref, oui, il y a des risques pour le couple, mais la vie tout entière n'est-elle pas un risque pour le couple ? Pas de suspense, la réponse est oui ! Comment faire ? Le candaulisme est un moyen comme un autre de s'ouvrir à de nouvelles pratiques sexuelles et d'explorer son propre plaisir, cependant, mieux vaut qu'une vie sexuelle à deux continue d'exister en dehors de cette pratique. De même, une bonne communication est essentielle. Pouvoir oser se dire les choses simplement et en toute honnêteté permet à chacun de se sentir à l'aise dans la pratique.

Enfin, comme le rappelle l'article de Slate : "(...) même s’il est ici question d’infidélité, c’est une infidélité dans la fidélité, un adultère contractuel qui ne remet pas en cause le couple ni la monogamie. S’il peut aussi être question de bisexualité, l’homme cocufié pouvant apprécier le corps et les prouesses de son adversaire masculin, reste en fond le couple hétérosexuel. Rien que de très normé et cadré sous des apparences de modernités libertines." Finalement le candaulisme ne sort pas tant des normes que ça, alors si vous n'êtes pas tentée, pas ne panique, vous avez le droit de continuer à pratiquer la sexualité qui vous satisfait en toute tranquillité. Ce n'est pas parce que le terme candaulisme est très recherché en ce moment que tout le monde le pratique !

Fantasme masculin et appartenance du corps

Et maintenant j'arrête un instant de me cacher derrière mon petit doigt : le candaulisme reste principalement un fantasme masculin, derrière lequel se pose la question de l'appartenance du corps de la femme et de sa vision dans l'imaginaire masculin. Ces hommes ressentent de l'excitation du fait d'avoir une femme désirable, sexy, dont d'autres hommes ont envie, mais qui finit toujours par leur revenir. La fierté de l'homme est renforcée, son ego gonflé à l'idée que sa très belle femme revienne et reste pour toujours sa propriété. Quand à l'acte sexuel entre sa femme et une autre personne, il est à son service, principalement pour son plaisir. À vous donc de trouver le juste équilibre pour que le plaisir soit partagé et que personne ne se sente obligé ou oublié dans sa sexualité.

>>> Cet article pourrait vous aider : sexualité, 7 conseils pour lâcher-prise et s'abandonner

Pour aller plus loin :

Il existe des sites internet dédiés au candaulisme avec des témoignages et même des petites annonces ! Et avant de savoir si vous êtes totalement prête à sauter le pas, pourquoi ne pas dévorer le livre Oser... le candaulisme.

L'avis de la rédaction : gare aux pièges du candaulisme !

Le candaulisme est un fantasme majoritairement masculin mais n'oublions pas que si vous voulez passer à l'acte, cela doit être un projet de couple, il n'est possible qu'avec le consentement des deux partenaires. Ce fantasme ne se réalise pas à la légère et peut vite tourner à la catastrophe, pour vous en rendre compte, il suffit de parcourir les forums... Le risque n°1 ? L'attachement à la troisième personne et la jalousie qui s'installe alors... Les candaulistes sont très clairs : la troisième personne ne doit pas être une personne de l'entourage proche que vous pourriez revoir régulièrement. Du fantasme à la réalité, il y a tout un monde... Les fantasmes peuvent relancer un couple mais avant d'en parler à l'autre, il convient de s'interroger "qu'est-ce que cela dit de ma sexualité ?", "L'autre pourra-t-il l'entendre ?". N'hésitez pas à contacter un sexologue afin d'en discuter ensemble.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 

#BornToBeMe

Contacter un sexologue

Sources : Votre partenaire veut pratiquer le candaulisme, c’est quoi exactement ? - Au féminin
Le cuckolding n’est pas une pratique sexuelle si moderne que ça - Slate

Et comme on est jamais aussi bien servie que par soi-même : Masturbation féminine, les clés de notre plaisir 

Et aussi :

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Les commentaires

Nos derniers articles

6 astuces pour vaincre définitivement sa timidité 💪

L'idée de parler en public, ou d'aborder des inconnus me fait perdre tous mes moyens....

Lire

Le stalking, un harcèlement obsessionnel dangereux

Sur les réseaux sociaux comme sur Facebook ou sur Instagram, qui n'a jamais espionné ...

Lire

Journal de gratitude : mode d’emploi pour bien le tenir

Plus efficace qu’une tisane devant une série, mon journal de gratitude me rend heureu...

Lire

Test d’amitié : connaissez-vous bien vos amis ? 50 questions pour le découvrir

Un jour, j'ai appris qu'une amitié sur deux n'était pas réciproque. Ce chiffre est as...

Lire

Mauvaise foi : à petite dose oui, sinon on oublie !

Ahh la mauvaise foi, je pense que tout le monde en a fait preuve un jour ou l’autre. ...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici