Ecouter ses émotions au travail, c'est bon pour nous et notre carrière !

Mis à jour le par Emilie Potenciano, rédactrice pour Wengood

Les émotions ne sont pas un frein à notre réussite. Elles peuvent au contraire être un formidable atout quand on sait les reconnaître, les comprendre, et plus compliqué : contrôler les réactions qui en découlent. L’intelligence émotionnelle gagne même en popularité au sein des entreprises : cultiver les émotions positives c’est bon pour booster la motivation, l’engagement et donc les performances. Ecouter ses émotions au travail, c'est un super plan et je vous donne 5 bonnes raisons de le faire !

Ecouter ses émotions au travail, c'est bon pour nous et notre carrière !

La joie, la peur, la colère, la tristesse : quelles soient positives ou négatives toutes les émotions ont un sens et une utilité. Tenter de refouler ses émotions dans le cadre de son activité professionnelle serait une erreur. Mieux vaut apprendre à gérer ses émotions. Voici 5 raisons de les écouter, même sur son lieu de travail :

1. Elles sont plus fortes que nous

Elles arrivent sans crier gare et il est impossible de les chasser définitivement si nous n’apportons pas une solution au besoin qu’elles sont venues nous mettre sous le nez. Pire, sans réaction de notre part, elles restent là, tapies au milieu de notre gorge ou de notre ventre, notre inaction les alimente jusqu’à devenir trop envahissantes, prête à éclater au grand jour, à tout moment. Plutôt que de risquer l’incident diplomatique avec votre collègue, tendez l’oreille et apprenez à dompter vos émotions. Et si ça explose, ça arrive et ce n'est pas un drame... Le jour où j'ai pété les plombs au bureau, et après ?

2. Les émotions sont nos alliés

Les émotions positives, bien peu considérées, renforcent ce qui nous fait du bien. Par exemple quand vous ressentez de la joie dans votre travail, alors votre émotion vous indique que vous êtes sur la bonne voie, que c’est dans ce que vous êtes en train d’accomplir que vous pouvez vous épanouir. Les émotions négatives, elles, nous protègent.

Nous le savons, la vie au travail n’est pas toujours un long fleuve tranquille, et il nous arrive de ressentir de la colère parce que nous jugeons que nous sommes victimes d’une injustice ou d’un manque de respectVous sentez alors que vous avez besoin de vous défendre. Attention aux réactions à chaud, mais en analysant cela avec le recul nécessaire, alors vous comprendrez que vous avez simplement besoin de poser certaines limites dans votre entourage professionnel pour éviter que cela ne se reproduise. Vous gagnerez alors en sérénité. Sérénité au travail = moins de stress

3. Elles font de nous une personne entière, digne de confiance

User du poker face au bureau est contre-productif. En sachant exprimer de façon appropriée vos émotions, vous vous faites comprendre. Vous exprimez votre personnalité, on sait que l’on peut échanger avec vous de manière constructive, ce qui est l’une des clés du succès du travail en équipe. 👋 Peut-on vraiment être soi-même au travail ? Si oui, comment ?

4. Les émotions de vos interlocuteurs sont d’un grand intérêt

Être attentifs aux émotions de chacun peut vous mener loin. En comprenant les joies et les craintes de vos collègues vous pouvez tirer le meilleur des compétences de chacun. Connaître leurs freins c’est aussi pouvoir les soutenir dans certaines étapes de la réalisation d’un projet, leur apporter des conseils avisés, voire les aider à les dépasser. Connaître leurs joies c’est savoir quelle compétence solliciter pour mener au mieux votre projet, en obtenant toute la motivation nécessaire de cette personne.

Si c’est un client, soyez tout aussi attentif aux émotions qu’il dégage dans son attitude verbale mais aussi non verbale. Vous pourrez ainsi trouver l’argument de vente qui fera mouche auprès de votre acheteur. On ne s’adresse pas de la même manière à une personne qui cherche l’objet dernier cri, qu'à une personne qui cherche la sécurité avant tout. Sachez les écouter activement : Comment pratiquer l'écoute active au travail ?

5. Les émotions nous différencient de la machine

C’est d’autant plus important aujourd’hui où beaucoup de services sont assurés par des robots. Certes la technologie fait des merveilles et arrive à programmer des réponses faisant preuve d’e-empathie mais l’humain aura toujours bien plus de sensibilités et décèlera davantage la complexité d’une situation. Il saura également être attentif au regard, au ton de la voix…. Une question de feeling impossible à imiter.

Vos émotions travaillent donc pour et avec vous. Elles ne souhaitent que votre bien. En les écoutant vous pouvez améliorer sans cesse votre cadre de travail, les relations avec vos collègues, la confiance de vos supérieurs.  Vous mettez toutes les chances de votre côté pour vous épanouir au travail et améliorer vos résultats.

L’avis de la rédaction : ressentez, exprimez !

Autorisez-vous à ressentir vos émotions, vous apprendrez à mieux vous connaître, à vous accepter, à savoir ce qui est bon pour vous, ce qui l’est moins, et donc à vous épanouir que ce soit dans la vie pro ou perso. Ne les taisez pas, au contraire revendiquez-les et acceptez-les. C’est aussi le moyen d’améliorer vos relations sociales et de vous affirmer. Attention toutefois aux débordements. Quand une émotion négative vous submerge, nul besoin de la crier à tout l’open space ou à votre entourage proche. Certes elle exige une action de votre part, mais refrénez toute impulsion. Préférez prendre le temps de l’analyse, et différez votre action avant que vos mots ne dépassent votre pensée. Prendre du recul c’est aussi apporter la réponse adéquate à votre réel besoin. « Le sage tourne 7 fois la phrase dans sa bouche avant de parler ». Salomon. Et nous, nous sommes très sages… Enfin presque toujours 😊 Et si vous avez du mal à canaliser vos émotions, que cela crée des problèmes, des tensions dans le cadre de votre travail, il est alors bon de s'interroger et d'apprendre à mieux les contrôler. N'attendez pas pour prendre rendez-vous avec un psychologue.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psy


Vous avez aimé cet article ? Alors vous aimerez aussi :

Article proposé par Emilie Potenciano, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : toujours croire que tout est possible.

Nos derniers articles

On récolte ce que l'on sème, est-ce toujours vrai ?

Pour moi, cette expression a toujours sonné comme quelque chose de négatif. Comme une punition. Je l'entendais comme une menace : "si tu sèmes de mauvaises graines, tu n'auras qu'une mauvaise récolte." Sans doute quelque chose en moi pensait n'avoir rien de bon à semer. Des années plus tard, je comprends enfin que non seulement que récolter ce que l'on sème, ça peut être très positif, mais quand plus, il vaudrait mieux que ça le soit, parce que visiblement, on récolte TOUJOURS ce que l'on sème.

Pourquoi je me sens toujours coupable ? Comment arrêter ?

Le sentiment de culpabilité vous ronge, alors que vous n’avez rien fait de mal. Vous avez souvent l'impression que c'est de votre faute, que vous auriez pu agir différemment, en faire plus, etc. Pourquoi vous blâmez-vous alors que vous êtes innocent ? Comment arrêter de vous auto-flageller sans raison ? On vous explique tout !

9 podcasts érotiques pour faire grimper la température 🔥

Le porno n’a jamais trop été ma tasse de thé. En revanche, j’ai découvert les podcasts érotiques et je dois avouer que ça m’a plu ! Déjà, parce qu’ils sortent du schéma classique très hétéronormé, on explore des points de vue érotiques pour les femmes, pour les personnes LGBTQ+, etc. On retrouve des témoignages, des fictions, des jeux de rôles… Chacun peut vraiment y trouver son compte ! Donc enfilez vos écouteurs et préparez-vous à découvrir des moments auditifs qui vont faire grimper la température !

Je n'ai pas d'amis... Pourquoi ? Est-ce que c'est grave ?

Non pas que je passe mes journées seule, dans mon coin, sans décrocher un mot. J'ai bien deux ou trois personnes à appeler si je veux sortir boire un verre, mais je n'ai pas d'amis. Pas de "deuxième famille" comme on dit. Est-ce volontaire ? Est-ce qu'un trop mauvais caractère repousse tous ceux qui m'approchent ? Ou tout simplement la vie, qui nous éloigne de certaines personnes lorsqu'on grandit ? Je n'ai pas d'amis, est-ce vraiment grave ?

Je ne supporte pas les enfants de mon conjoint, au secours !

Vous avez enfin trouvé l'homme idéal. Il correspond à toutes vos attentes et votre bonheur serait total si seulement... il n'avait pas ses enfants que vous ne supportez pas ! 😤 Pour certains c'est un sujet tabou, mais pour vous, ce rôle de belle-mère est une plaie. Véritables monstres, ils vous insultent ou vous ignorent et c'est mal, mais ses enfants vous ne les aimez pas pire, vous les détestez et vous prenez à rêver d'une vie dans laquelle ils n'existeraient pas ("et si on partait vivre à l'étranger ?"). Tatata on se reprend, belle-mère ou marâtre, on a le droit au bonheur amoureux !

La météo intérieure, un exercice simple et très éclairant

Vers la fin de l'adolescence, j'avais inventé un jeu de mots, avec une partie de mon prénom, que j'écrivais très souvent : Lau rage ⛈️. Très colérique, je trouvais que cette combinaison me correspondait parfaitement. Ça grondait, ça éclatait en moi. C'était l'orage. Sans le savoir encore, je faisais état de ma météo intérieure. La métaphore la plus efficace pour faire le point sur ses émotions.

Votre horoscope directement chez vous

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici