Psychologue, psychiatre, coach, … Vers qui se tourner ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

Si vous rencontrez des difficultés, sur Wengood, nous vous recommandons souvent de vous tourner vers un psy ou un coach, mais quelle est la différence ? Pourquoi consulter plutôt un psy qu'un coach, ou inversement ? Chacun répond à des problématiques différentes, c’est pourquoi il faut bien savoir vers qui se tourner. Cet article va donc vous expliquer les différences suivant les problématiques que vous rencontrez.

Psychologue, psychiatre, coach, … Vers qui se tourner ?

Comprendre les différentes professions

La grande famille des “psy”

Avant toutes choses, il est important de faire un rappel sur les distinctions entre psychologue, psychiatre, etc. Cela permet de mieux comprendre le rôle de chacun :

  • Psychiatre : c’est un médecin spécialiste et traite les maladies mentales (comme la dépression, la bipolarité, etc.). Il est habilité à donner un traitement médicamenteux.
  • Psychologue : personne titulaire d’un master en psychologie dans lequel il a choisi une spécialisation (psychologie du travail, TCC, EMDR, etc.)
  • Psychothérapeute : il doit avoir un master en psychologie, ainsi qu’une autre formation en psychothérapie, généralement il a lui-même suivi une thérapie.
  • Psychanalyste : c’est un psychologue ayant une formation en psychanalyse, méthode de Sigmund Freud.

Dans cet article, nous n’évoquerons pas les psychiatres, qui sont des médecins et qui sont pris en charge par la sécurité sociale. L’article va donc se concentrer sur la différence entre les psychologues (qui englobe aussi les psychothérapeutes et psychanalystes) et les coachs. Psychologues et coachs ne sont pas remboursés par la sécurité sociale, bien que certaines mutuelles prennent en charge des séances chez le psychologue (jusqu'à 4 par an).

Pour faire la distinction entre psychologue et psychiatre au niveau de la prise en charge >>> Consulter un psychologue gratuitement ?

Les coachs de vie

Le coaching est apparu aux États-Unis au début des années 1960. Il prend ses racines dans l’école de Palo Alto et l’observation de différents thérapeutes comme Milton Erickson, le père de l’hypnose ericksonienne. Les coachs de vie accompagnent un client dans son développement personnel ou professionnel. Ils vont aider une personne à mobiliser ses ressources pour optimiser son potentiel. Un coaching a pour but de régler une problématique via le soutien et la motivation.

Les différences entre un psychologue et un coach

Une seule similitude entre les deux professions

Maintenant, que vous connaissez les distinctions entre les psy et l’origine des coachs de vie, il est nécessaire de montrer les différences. Cependant, il est important de noter que ces 2 métiers ont un sens commun. Il s’agit d’accompagner une personne vers son bien-être !

➜ Le coaching s’est beaucoup inspiré de la psychologie. Il y a le même principe de supervision par une personne extérieure avec une volonté de confidentialité.

La formation largement différente

Le psychologue va avoir une formation longue, il faut avoir un master en psychologie, soit 5 ans d’études pour exercer. En revanche, un coach de vie aura une formation courte de quelques centaines d’heures maximum.

➜ Être psychologue est une profession protégée et encadrée. Ils ont la contrainte d’utiliser des techniques et outils dont la validité scientifique a été obtenue, comme l’hypnose ou les TCC.

La principale différence : la méthodologie

La manière de traiter la personne ne va pas être la même. Un psychologue va traiter des pathologies et des souffrances, tandis que le coach va se concentrer sur la réalisation d’objectifs.

On parle donc :

  • de patients pour un psychologue, car il y aura une méthodologie médicale
  • de clients pour un coach, car il fera une prestation de service

L’objectif d’un suivi psy et d’un suivi de coaching

Un psychologue va se tourner vers le passé pour comprendre pourquoi on est tel que l’on est aujourd’hui. Qu’est-ce qui fait que nous ne sommes pas bien ? Y a-t-il un traumatisme ? Un manque d’amour dans l’enfance ? Autant de questions que le psychologue va essayer de soulever pour comprendre et soigner la souffrance actuelle.

Un coach, lui, ne s’attardera pas sur le passé, mais sur le présent voire même sur notre avenir. Quelle est notre situation actuelle ? Quelle serait notre situation idéale ? Des objectifs vont être fixés pour parvenir à notre but. Généralement, il s’agit de prendre confiance en soi, de gérer son stress, de faire un changement de carrière, etc. Tout le monde peut consulter un coach, même les enfants et adolescents. Les coachs de vie peuvent véritablement aider pour l’orientation des jeunes par exemple !

La durée des suivis psy et coaching

Un suivi avec un psychologue n’a pas de durée définie. Il est ,en effet, difficile de déterminer le temps nécessaire pour que le patient se sente mieux. Cependant, il existe certaines thérapies cognitives “courtes”, mais ce n’est pas comparable à la manière dont le coaching définit la durée du suivi. En effet, un coach va établir un certain nombre de séances avec un objectif précis. Il suffit parfois de quelques heures pour parvenir à son but !

Comment savoir si on doit consulter un psychologue ou un coach ?

Suivant ses problématiques et ses besoins, il faut consulter le bon professionnel. Pour savoir rapidement vers qui s’orienter et savoir pourquoi commencer une psychothérapie ou un suivi coaching, voici un tableau récapitulatif :


Consulter un psy
Consulter un coach
Pour qui 
  • Pour une personne souffrant d’une pathologie, d’un traumatisme ou ayant des difficultés (tristesse, angoisse, anxiété, problèmes sociaux, trouver un sens à sa vie, etc.)
  • Tout le monde peut consulter
  • Pour une personne souhaitant améliorer un point précis de sa vie (manque de confiance en soi, gérer son stress, ...)
  • Tout le monde peut consulter

Pour quoi
  • Travailler généralement sur le passé pour comprendre les comportements présents
  • Travailler sur le présent avec des objectifs à accomplir : croire en soi, créer son entreprise, reconversion pro, …
La méthodologie
  • Utilise des outils et techniques validés par la recherche médicale et scientifique (TCC, EMDR, etc.)
  • Met en place des solutions concrètes et brèves (mise en place des objectifs, actions à réaliser entre les séances, retour sur les actions, etc.)
Durée du suivi 
  • Indéterminée
  • Le rythme des séances est établi suivant les besoins du patient : 1 fois par semaine, toutes les 2 semaines, etc.
  • Court (par exemple 3 mois avec 12 séances)
Prix
  • 50€ à 60€ pour 45 minutes à 1h
  • Non remboursés par la sécurité sociale. Certaines mutuelles remboursent des séances chez le psychologue (jusqu'à 4 par an).
  • Entre 50€ et 500€ pour 1h/1h30 (suivant les objectifs et le nombre de personnes)
  • Il peut y avoir des tarifs préférentiels avec un forfait de séances
  • Non remboursés par la sécurité sociale et les mutuelles

Cet article peut vous intéresser >>> Le coaching : pour qui, pourquoi ?

Avant de consulter, il faut se poser les bonnes questions, comme par exemple :

  • Avez-vous des difficultés liées à votre expérience passée ? Si oui, consultez un psychologue.
  • Avez-vous besoin d’être rassuré et accompagné sur un nouveau projet ? Si oui, consultez un coach de vie.

👁️ Vous êtes la seule personne à pouvoir décider quel suivi vous correspondra le plus. Une introspection avant de vous orienter vers un de ces professionnels est indispensable.

L’importance d’avancer, peu importe le suivi

Nous espérons que cet article vous a aidé à y voir plus clair pour que vous puissiez faire le suivi suivant vos besoins. Ensuite, l'important est de savoir si on a trouvé le bon psy ou le bon coach. La façon dont vous avez avancé pendant votre psychothérapie ou sur vos objectifs est un bon moyen de savoir si cela se déroule bien avec le professionnel que vous consultez.

Et surtout, sachez que vous pouvez entamer un suivi thérapeutique pour régler des traumatismes non résolus et un suivi coaching pour dépasser vos freins intérieurs en concrétisant vos projets. Les deux ne sont pas incompatibles !

L'avis de la rédaction : faites votre choix !

Vous connaissez désormais la différence entre un psy et un coach, vous avez fait votre choix ? Prenez rendez-vous avec l'un de nos professionnels.

Contacter un coach bien-être

Contacter un psy

Mais aussi :

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Empowerment : prenez le pouvoir !

Je ne sais pas vous, mais moi, chaque jour j'ai l'impression que de nouveaux mots font surface. À mesure que le monde se transforme et évolue, notre vocabulaire s'enrichit, ou tout du moins tente de s'enrichir. Parce qu'il est vrai que si on voit très souvent de nouveaux mots poindre, on ne sait pas toujours exactement ce qu’ils définissent. Celui qui m'intéresse aujourd'hui c'est l'empowerment. Si vous êtes prêtes à prendre le pouvoir, vous allez adorer cet anglicisme !

L’éducation non genrée, est-ce vraiment possible ?

Les filles aiment le rose, jouer aux poupées et sont nulles en maths. Les garçons aiment la guerre, jouer aux foots et ne pleurent jamais. N’importe qui a déjà été confronté à ces stéréotypes et ce, à peine sorti du berceau. N'est-ce pas insupportable ? Je sais que, lorsqu’on n’a pas d’enfants, on est rempli de principes, mais s’il y a bien une chose que je veux faire, c’est une éducation non genrée avec mes (futurs) enfants. Mais est-ce vraiment possible dans notre société patriarcale ? Comment échapper à ses clichés qui ont des conséquences néfastes sur les enfants ? Explication.

Le blurring, quand la journée de travail ne s'arrête jamais…

"Tiens, si je répondais à ce mail ? Bon OK, il est 21h mais ce n'est pas grave. Ah, puis je vais jeter un œil à ce dossier aussi...". Lorsque j’étais à mon compte, j’avais la fâcheuse tendance à vouloir travailler tout le temps. Je n’avais pas vraiment de journée de travail, mais mon excuse, c’était le métier-passion. En revanche, lorsque la journée de travail ne s’arrête jamais quand on est salarié, cela s’appelle du “blurring”. La frontière entre vie pro et perso devient alors floue et c’est le début de l’épuisement professionnel...

Faire sonner son réveil plusieurs fois, une bien mauvaise idée…

Tous les matins j’appuis sur la fonction “snooze” de mon réveil. Eh oui, comme des milliers de Français, je ne suis pas du matin ! Je suis plutôt un oiseau de nuit, alors il est toujours difficile de me réveiller à une heure fixe. Cependant, je me réveille toujours plus fatiguée et la fonction “snooze” participerait à cela… En effet, faire sonner son réveil plusieurs fois serait très mauvais pour la santé, selon une étude australienne. Penchons-nous sur le problème.

Le stalking, un harcèlement obsessionnel dangereux

Sur les réseaux sociaux comme sur Facebook ou sur Instagram, qui n'a jamais espionné un(e) ami(e) ? Un ex. ? 👀 Où est-il/elle ? Nous sommes tous plus ou moins stalker ! L'art de traquer sur les réseaux sociaux ou dans la vie réelle porte un nom : le stalking. Apprenez-en plus sur ce harcèlement qui fait de plus en plus de victimes.

Ennéagramme : le test pour tout savoir sur soi

En introspection on observe, on analyse et on étudie sa propre personne. Pour connaître ce qui nous pousse à avancer, ce qui nous anime, ce qui nous motive, on peut se baser sur le test d'Ennéagramme. Un outil de connaissance de soi qui nous aide à comprendre qui nous sommes vraiment et à redéfinir une certaine image que l'on peut avoir de soi. Voici tout ce que vous devez savoir sur l'Ennéagramme.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici