Stéréotypie : qu’est-ce que c’est ? Comment cela se soigne ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

N’avez-vous jamais observé un enfant qui répète une phrase ou un mot que l’on a prononcé ? Alors évidemment, on pense tous et toutes aux gros mots, mais là il s’agit vraiment de phrases ou de sons anodins. Cela correspond typiquement à une stéréotypie. Mais qu’est-ce que ce nom étrange ? Est-ce que la stéréotypie est grave ? Comment on la fait disparaître ? Pas de panique, on va vous expliquer tout ce qu’il y a à savoir sur ce trouble du comportement.

Stéréotypie : qu’est-ce que c’est ? Comment cela se soigne ?

Qu’est-ce que la stéréotypie ?

La stéréotypie est un ensemble de comportements répétés de manière excessive sans but. Cela peut être des gestes ou des paroles, souvent associés au TOC ou encore au syndrome de la Tourette. Cela peut être en effet un des symptômes de ce type de maladie, mais la plupart d’entre nous ont eu des stéréotypies 😳. En effet, c’est une étape normale du développement de l’enfant et la plupart du temps, les stéréotypies disparaissent. 

Néanmoins, il arrive que les gestes ou les paroles répétées demeurent, ce qui correspond à une stéréotypie primaire. Lorsque les symptômes apparaissent à un autre âge, on appelle ça une stéréotypie secondaire. Elle peut être provoquée par tout un tas de facteurs. 

👋 Cet article pourrait vous intéresser : Quand faut-il emmener son enfant chez le psychologue ?

Les causes 

Il est important d’avoir en tête toutes les causes de la stéréotypie, cela permet de comprendre si elle est primaire ou secondaire 🧐. Ce trouble du comportement peut être le symptôme d’un autre trouble ou maladie psychique comme : 

Néanmoins, ce n’est pas tout. Elle est aussi apparentée à des formes de psychoses ou de schizophrénie. Elle peut être aussi le reflet d’une déficience ou d’une lésion du lobe frontale. Enfin, les drogues, en particulier la cocaïne, entraînent des comportements stéréotypes plus sévères. 

Les différentes stéréotypies

Nous avons parlé des gestes et de la parole, mais il existe plusieurs stéréotypies :

👉 La stéréotypie motrice : elle comprend tous les mouvements répétés comme les balancements du corps ou encore les mouvements avec les doigts.

👉 La stéréotypie vocale : elle correspond à la reproduction à l’identique de sons, vocalises, mots ou phrases entendues par un proche ou par une source sonore (comme la télé).

👉 La stéréotypie sensorielle : elle se manifeste par la recherche de stimulations particulières (textures, bruit, lumière, etc.) sur lesquels le patient va se focaliser un long moment.

👉 La stéréotypie liée aux objets : il s’agit de la surutilisation d’un objet en dehors de sa fonction initiale. La personne va s’attacher à un objet particulier qu’elle transportera partout avec elle et qu’elle touchera constamment.

Les symptômes 

Connaître les différentes formes de stéréotypies permet de mieux comprendre et de repérer les symptômes. Il faut garder en tête que certains gestes ou comportements sont normaux chez l’enfant et que cela fait partie de son développement 👇 :

  • Succion du pouce, 
  • Mordillement de la langue et des ongles, 
  • Tortillement des cheveux, 
  • Se cogner la tête, 
  • Se balancer d’avant en arrière, 
  • Hochement de tête rythmique,
  • Tremblement des mains, 
  • Déviation des pieds, 
  • Agitation des mains, 
  • Contorsion des doigts,
  • Battement des bras,
  • etc. 

À noter

Chez le bébé ou le jeune enfant, une stéréotypie sensorielle commune est la masturbation. C’est une auto-stimulation pour mieux comprendre le fonctionnement du corps qui fait partie du développement de l’enfant.

👋 Cet article pourrait vous intéresser : Théorie de l'attachement : que dit-elle? Pourquoi est-ce crucial?

Les traitements de la stéréotypie

Dans la majorité des cas de stéréotypies primaires, il n’y a aucun retentissement psychique ou physique. Elles disparaissent la plupart du temps par elles-mêmes, puisque cela concerne les jeunes enfants 👶. Sauf si cela correspond à un symptôme d’un autre trouble comme l’autisme. Dans ce cas-là, il faut d’abord détecter l’autisme chez l’enfant puis se tourner vers un accompagnement pluridisciplinaire afin d’éviter que les stéréotypies n’altèrent les échanges sociaux. 

On cherche également à diminuer les stéréotypies lorsqu’elles sont secondaires et qu’elles apparaissent à un âge plus tardif. Là encore, elles peuvent perturber la vie personnelle et sociale de la personne qui en souffre. Il faudra donc se tourner vers un psychiatre pour qu’il fasse une recherche d’autres pathologies associées. En fonction de la personne, un traitement médicamenteux pourra être proposé, ainsi qu’une thérapie comportementale et cognitive afin de cadrer et de réduire les stéréotypies. 

L'avis de la rédaction - Être alert·e aux perturbations

Vous savez désormais ce qu'est la stéréotypie. Si vous voyez que ces dernières s'installent dans le long terme chez votre enfant, couplé à d'autres comportements, il est important de consulter. De même si cela apparaît plus tard et que c'est inhabituel. Si on est adulte et que cela nous concerne, il ne faut pas hésiter à se rapprocher d'un service d'addictologie afin de jauger les conséquences de nos consommations. Dans tous les cas, il est important d'en parler dès lors que cela perturbe la vie de l'enfant ou de la personne concernée.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !

#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi : 

Sources : passeportsante.net / deux-minutes-pour.org

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

La blessure de trahison : pourquoi ça fait aussi mal de se faire trahir ?

S'il y a une chose que j'ai beaucoup de mal à pardonner dans une relation, qu'elle soit amicale, amoureuse ou familiale, c'est la trahison. On se sent sale, diminué. La trahison, c'est la mort brutale de la confiance. Tous les souvenirs heureux semblent salis, factices. On doute de tout, on ne sait plus à quoi, à qui se raccrocher. Pour mieux comprendre cette blessure émotionnelle complexe, j'ai décidé de vous en parler.

5 étapes pour pouvoir surmonter une trahison amoureuse

J'ai déjà été trompée par le passé, par un ex. J'ai vécu cela comme la pire des trahisons, car j'ai eu vraiment la sensation d'être bafouée et que je ne méritais pas d'être respectée. La trahison amoureuse, c'est sans doute la pire, par le biais de la tromperie. Alors comment s'en remettre et se reconstruire ? Il y a 5 étapes à surmonter pour pouvoir avancer avec cette blessure...

Blessure de rejet : la comprendre et l'accepter pour en guérir

Rupture amoureuse, dispute familiale, licenciement… On a toutes vécu un jour la sensation d’être rejetée, exclue ou mise à l’écart. Certaines arrivent à rebondir assez rapidement, quand d’autres en soufre de manière persistante. Pour ma part, j’ai compris comment avancer, car j’ai mis des mots : cela s’appelle une blessure de rejet. Comment peut-on souffrir d’une telle peur du rejet ? Comment en guérir et avancer ? Explications.

Névrose abandonnique : comment gérer le sentiment d’abandon ?

Avoir peur de finir seul·e. Qui n'a jamais eu ce sentiment ? Je crois qu'on a tous et toutes en nous cette crainte d'être abandonné. Cependant, pour certaines personnes, ça va plus loin, au point qu'elles donnent tout à leur proche, même les choses les plus folles et au point de s'épuiser. Ce comportement est révélateur de la névrose abandonnique, c'est-à-dire, la peur d'être abandonné. Alors, voici comment la détecter et s'en défaire.

Les 5 blessures de l'âme : tout savoir pour ne plus souffrir

Rejet, abandon, trahison, humiliation, injustice… Autant de mots qui n'évoquent pas quelque chose de positif et qui correspondent aux 5 blessures de l’âme. L’autrice canadienne, Lise Bourbeau, a publié un livre à ce propos et elle explique en quoi les blessures émotionnelles nous affectent et nous perturbent. À cause d’elles, on s’empêche d’être nous-même, c’est pourquoi, il faut les connaître et les décrypter pour se débarrasser de sa souffrance.

Ennéagramme : le test pour tout savoir sur soi

En introspection on observe, on analyse et on étudie sa propre personne. Pour connaître ce qui nous pousse à avancer, ce qui nous anime, ce qui nous motive, on peut se baser sur le test d'Ennéagramme. Un outil de connaissance de soi qui nous aide à comprendre qui nous sommes vraiment et à redéfinir une certaine image que l'on peut avoir de soi. Voici tout ce que vous devez savoir sur l'Ennéagramme.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube