Quand faut-il emmener son enfant chez le psychologue ?

Votre enfant manifeste des signes de mal-être ? Troubles du sommeil, hyperactivité, conflits ou encore anorexie, sont autant de signaux qui peuvent vous alerter et vous pousser à consulter un psychologue pour votre enfant. Bonne ou mauvaise idée ? Et quand l'emmener ? Beaucoup de parents ne savent pas toujours comment réagir. Eléments de réponse.

Les parents sont de plus en plus nombreux à faire appel à un psychologue et la démarche se démocratise. Quand le souci en question ou la souffrance ont de réelles conséquences et répercussions sur toute la famille, une consultation psychologique est souvent un bonne idée.

Pour quels motifs puis-je emmener mon enfant consulter un psychologue ?

Il reste difficile d’évaluer une période précise pour consulter un psychologue. Avant toute démarche, parlez-en au pédiatre ou au médecin généraliste de la famille, pour avoir un avis et être guidé vers le professionnel adéquat. En règle générale, le cercle de l’enfant (professeurs, crèches…) met la puce à l’oreille à la famille en remarquant certains symptômes comme :

  • Avant 3 ans : un retard de développement, des troubles du sommeil…
  • Après 3 ans : une peur d’être séparé des parents liée à l’entrée en maternelle, un problème de concentration ou de socialisation…
  • A 6 ans : une dyslexie, une hyperactivité, une précocité, un autisme
  • A 10 ans : une immaturité, un problème pour faire les devoirs…
  • A 14 ans : une anorexie, boulimie, toxicomanie, scarification, un alcoolisme ou encore un harcèlement scolaire
  • A 16 ans : un problème lié à l’orientation, une opposition avec les parents, un problème lié à la sexualité…

➡ Notez que certains motifs resurgissent régulièrement lors d’une consultation comme un divorce, une maladie ou un deuil. 

Les principaux signaux qui doivent alerter les parents sont aussi un changement brutal de la personnalité, des manies, caprices, colères, troubles du sommeil ou de concentration. Pour soigner certaines phobies ou troubles obsessionnels, le thérapeute peut avoir recours à une thérapie comportementale et cognitive, jugée très efficace et rapide.

Pourquoi est-ce bénéfique pour un enfant de voir un psy ?

Consulter un psychologue peut être très bénéfique pour l’enfant mais aussi pour la famille. Pour l’enfant, cela favorise le développement de l’identité, cela peut aussi l'aider à avoir un regard bien plus positif sur lui-même et donc à gagner en estime et en confiance en soi.

➡ Côté parents, une thérapie contribue à améliorer la communication entre eux et l’enfant et à adopter ainsi les bons réflexes.

Comment préparer votre enfant au premier rendez-vous ?

En premier lieu, notez que la durée d’une thérapie est très variable d’un enfant à un autre. La parole sera libérée dès la première séance pour certains, quand d’autres mettront beaucoup plus de temps à se confier.

Il est primordial d’échanger avec votre enfant. Quel que soit son âge, prévenez-le, sans dramatiser. Dites-lui simplement que vous allez voir ensemble quelqu’un qui connaît les enfants et qui peut l’aider. Les techniques d’approches du psychologue peuvent varier selon l’âge comme l'utilisation de dessins, de musique ou de jeux pour des enfants en bas âge, n’hésitez pas à lui en faire part pour qu’il sache à quoi s’attendre. 

Vous pouvez également opter pour des livres ludiques qui permettront à l’enfant de comprendre qu’est-ce qu’une thérapie comme le livre Lili va chez le psy de Dominique de Saint-Mars et Serge Bloch. Notez, qu’en général, quand on explique à un enfant les raisons de cette démarche, il se sent investi et se montre rarement hostile.

L'avis de la rédaction - Préparez-vous vous aussi à la consultation

Même si vous venez consulter pour votre enfant, il est très important de vous préparer vous-même à ce rendez-vous, qui peut s’avérer bouleversant. Il faut vous armer à entendre ce que le thérapeute peut vous dire. Votre présence régulière aux rendez-vous est indispensable pour la bonne compréhension de la dynamique familiale par le psychologue. L’enfant n’est pas seul à être concerné, toute la famille est impactée. Avec un enfant, le psychologue est aussi tenu au secret professionnel. La peur de votre regard peut être un frein à l’ouverture de la parole de l’enfant. Il est alors possible que le thérapeute demande à être en tête à tête avec lui, vous laissant seul(e) dans la salle d’attente. Cette solitude et le fait de ne pas savoir ce qu’il se dit peut être très déstabilisant, il est pourtant important de laisser cette part de confiance.

➡ Consulter un thérapeute pour votre enfant peut soulever de nombreuses interrogations. Dans ce cas, n’hésitez pas, vous aussi, à contacter un psychologue pour trouver des conseils et de l’écoute dans cette étape importante de la vie familiale.


Contacter un thérapeute

Allez plus loin : Harcèlement scolaire, comment donner les clés à son enfant pour se défendre ?

Et aussi : 

Dream team en quête du bonheur - #BornToBeMe

Nos derniers articles

Equicoaching, quand le cheval nous montre la voie

Les animaux ont depuis longtemps montré leur capacité à soigner les hommes, le cheval...

Lire

10 citations sur la solitude : en tête à tête avec moi-même

La solitude peut être la cause d'une grande souffrance. Se sentir seule, face à soi-m...

Lire

Le complexe de supériorité ou l'illusion de la supériorité

C'est une personne qui semble n'aimer personne plus qu'elle-même. Elle parle souvent ...

Lire

L’horreur des thérapies de conversion

S’il y a bien quelque chose que je trouve normal, c’est d’aimer qui on veut, peu impo...

Lire

Mauvaise foi : à petite dose oui, sinon on oublie !

Ahh la mauvaise foi, je pense que tout le monde en a fait preuve un jour ou l’autre. ...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici