Séduction compulsive : pourquoi j'ai besoin de plaire à tout prix ?

Mis à jour le par Justine Guilhem

Je me souviens, avec une pointe de nostalgie, des flirts et de la drague inconséquente qui rythmaient, il y a quelques années, mes fins de semaines. J’aimais et j’aime encore plaire. Séduire, voir les regards se poser sur moi est un sentiment qui m’apporte toujours autant de plaisir et de satisfaction. Un désir de plaire, assurément ? Mais est-ce plus que ça ? Est-ce que le besoin de plaire peut se transformer en obsession, en besoin de plaire à tout prix ? Oui et c’est ce qu’on appelle la séduction compulsive.

Séduction compulsive : pourquoi j'ai besoin de plaire à tout prix ?

Pourquoi je ressens toujours le besoin de plaire ?

La séduction compulsive est une pathologie qui amène les personnes qui en souffrent, à tout faire pour une minute de reconnaissance de la part de n'importe qui. Celui ou celle qui a toujours besoin de plaire souhaite être au centre de l’attention et ne demande qu’à être aimé toujours plus. 

Que cela soit avec des collègues de travail, avec son patron, ses amis, sa famille ou même avec des inconnus, il fera tout pour que personne ne reste indifférent à son contact. Rire fort, parler beaucoup, mentir, faire de grands gestes, tout est bon pour que l'on remarque le séducteur compulsif et surtout qu'on l'apprécie 👀. Le but ici, n'est pas la recherche du plaisir sexuel, la quête de l'amour ou de l'amitié. Non, le but est simplement de ne laisser personne indifférent et de combler son besoin de reconnaissance.

📌

Il y a fort à parier que le problème vient de l'enfance. Le manque d'estime et de confiance en soi est la cause de nombreux troubles. La séduction résulte souvent d'un manque d'attention de la part des figures d'attachement (les parents) 😧. Les personnes qui n’ont pas été assez mises en avant par leurs parents sont plus souvent touchées par cette pathologie. 

Le séducteur compulsif est alors caractérisé par le narcissisme et la dépendance affectiveUne fois adulte, le regard des autres nous permet d'exister, de nous rassurer et de sentir l'amour dont on pense avoir manqué.

Comment reconnaître un séducteur compulsif ?

Si vous pensez être un·e séducteur/séductrice compulsif·ve, certains symptômes peuvent vous aiguiller :

👉 Un manque de confiance et d’estime de soi,
👉 Un besoin de reconnaissance exacerbé,
👉 Une séduction de toutes les personnes,
👉 Le besoin d’être rassuré et valorisé sur son image,
👉 Une souffrance psychologique et un mal-être profond.


Le séducteur compulsif veut être vu, apprécié et aimé de tous, ils cherchent donc à séduire tout le monde, ce qui demande une capacité d'adaptation assez exceptionnelle et donc un certain talent pour la manipulation. Cela dit, toute forme de drague requiert un minimum de phrases de manipulateur 🐍. Évidemment donc, le séducteur compulsif manipule pour plaire, puisque plaire est son but, son obsession. Sauf que s'il veut plaire, il faut qu'il se mette en avant et comme il se moque finalement de qui est en face de lui, on le repère surtout parce qu'il parle beaucoup et se met énormément en avant 🙋.

Une grande souffrance qui enferme

Au sein de relations, tant amoureuses, qu'amicales, le quotidien n'est pas simple pour les séducteurs compulsifs. Il faut comprendre qu'ils portent un masque et ne montre pas vraiment qui ils sont, par peur de décevoir. Enfermé dans leur personnage, leur objectif jour après jour est de ne pas déplaire à ceux qui les entourent. Lourde tâche s'il en est ! Voilà pourquoi :

  • Ils sont obsédés par ce que les autres pensent d'eux : cette question les consume à chaque instant de chaque jour.
  • Ils détestent qu'on ne les aime pas : ils multiplient les attentions, parfois démesurées, pour retourner la situation à leur avantage.
  • Ils n’arrivent pas à dire non : par crainte de contrarier ou par peur de blesser, impossible de dire non que cela soit pour mettre fin à une relation amoureuse ou pour refuser une sortie avec des amis. Ils sont même prêts à rendre des services qui les mettent en difficulté, comme accepter de garder le chat de la voisine alors qu'ils sont allergiques !

👉 Voilà pourquoi les séducteurs compulsifs peuvent souffrir de dépression car ils angoissent beaucoup, ils ont une profonde faille narcissique et ont très peur de l’abandon. Manquant de confiance en eux, ils ont sans cesse besoin de se rassurer et comblent cette nécessité à travers le regard des autres. 


"Tu vaudras aux yeux des autres ce que tu vaudras à tes yeux" Proverbe latin.


Comment arrêter de vouloir plaire à tout le monde ?

Mais alors comment s’en libérer ? Si vous êtes de ceux/celles qui ont besoin de plaire à tout prix, vous savez à quel point ne plus chercher à plaire est difficile. C'est souvent le fruit d'un long travail sur soi, avec l'aide d'un thérapeute pour reprendre confiance en soi et de fait, accepter de ne pas plaire à tout le monde. Cependant, selon Harriet B. Braker, voici quelques conseils peuvent vous aider à mettre un terme à cette séduction compulsive :

  • 🤩 Ne voyez pas tout en noir : quand vous rencontrez une personne neutre, vous entrez dans un certain automatisme. Votre cerveau crée un raccourci et vous pensez directement que cette dernière porte un jugement négatif sur vous. Cela révèle une véritable anxiété sociale qui est liée à la peur du regard des autres. Demandez-vous « Pourquoi mon jugement est-il faussé ? », « Quelle idée ai-je de moi-même ? ». Reconnaître votre perception biaisée du monde est un premier pas.
  • 😊 Acceptez l’imperfection : vous rencontrerez des personnalités bien différentes tout au long de votre vie. Certaines ne vous aimeront pas, c’est inévitable mais ce n’est pas grave. Concentrez-vous sur les personnes qui vous apprécient et passez du temps avec elles pour garder le moral
  • 🤚 Apprenez à dire non : commencez par une petite action. Il faut d’abord que vous soyez à l’aise. Vous vous affirmerez ainsi plus facilement.

L'avis de la rédaction : une dépendance à soigner

Pour soulager son anxiété et ses angoisses, le séducteur compulsif crée de nombreuses opportunités de séduction. Pour certains, il s’agit d’une vraie dépendance qui peut entraîner une dépression, des problèmes de solitude mais aussi des troubles anxieux, voire des pensées suicidaires. N’hésitez pas à prendre contact avec nos psychologues diplômés pour obtenir de l’aide et pour retrouver confiance en vous. Il est indispensable de vous faire accompagner pour sortir de cette spirale de séduction compulsive. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 

#BornToBeMe

Mais aussi : 

Sources : "Ces gens qui veulent plaire à tout prix" Harriet B. Braker // "Facing Love Addiction: Giving Yourself the Power to Change the Way You Love"de Pia Mellody

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Merci!

Geneviève Zoémou Ducharme il y a 2 ans

Nos derniers articles

Votre couple va-t-il durer ? Les 6 questions que vous devez vous poser

Selon les Rita Mitsouko, "les histoires d'amour finissent mal... en général". Bon OK, mais ça ne veut pas dire que nous n'avons pas envie de passer un peu plus de bon temps à deux. Mais pour que ce soit vraiment du bon temps, encore faut-il être sûre que cette relation vaut le coup… Et pour savoir si c'est le grand amour, il y a quelques questions à se poser.

Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur l'importance de couper le cordon avec sa mère

Vous êtes toujours à l’écoute, toujours là quand ça ne va pas, en somme la parfaite mère exemplaire ! Mais attention, ce surplus d’attention peut nuire à votre enfant (adulte !). Trop le/la materner alors qu’il/elle devient un·e jeune adulte peut freiner son développement personnel. Mais pourquoi est-ce si difficile de couper de cordon ? Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur le sujet.

La peur d'aimer : d'où vient-elle ? Comment la surmonter ?

En amour, il est rarement question de certitudes. Et quand on sait qu’un mariage sur deux se termine en divorce, pas étonnant que la peur d’aimer soit un mal de plus en plus courant. Cette peur cache des angoisses profondes et peut devenir handicapante. C'est la raison pour laquelle il est important de s'en libérer, mais pour vaincre ses peurs, il faut bien les connaître. Découvrez raisons qui font que vous avez peur d'aimer et comment vous en débarrasser pour donner une chance à vos relations.

Psychologie positive : Qu’est-ce que c’est ? Est-elle sans danger ?

Lorsqu’on décide de commencer un suivi psychologique, c’est généralement pour soigner des blessures. On se tourne vers notre passé pour comprendre ce qui nous entrave et plus globalement, ce qui nous rend malheureuse. On peut appeler la psychologique traditionnelle en opposition à la psychologique positive. Cette dernière est une autre approche visant à cultiver le bonheur. Bien sûr, elle est tout aussi légitime que sa consœur. Alors qu’est-ce que c’est exactement ? En quoi peut-elle nous aider ? Explications.

Pourquoi me voit-on comme une gamine dans ma famille ? Ras-le-bol de l’infantilisation !

J’ai bientôt 32 ans et pourtant, dans ma famille, je suis toujours traitée comme une enfant. On m’infantilise en critiquant mes choix, qu’ils soient importants ou insignifiants… Mais aussi, on me dit quoi faire, sans que cela soit un conseil, il s’agit vraiment d’une marche à suivre. Néanmoins, je me considère assez grande pour pouvoir faire mes propres choix et agir comme je le souhaite ! Pourquoi suis-je traité comme cela ? Comment sortir de l’infantilisation par nos parents, notre famille et, voire, par notre belle-famille ? Élément de réponse.

Limérence, quand aimer devient envahissant et obsessionnel...

Tout le monde tombe amoureux·se. C’est un sentiment merveilleux dans la plupart des cas, mais il peut parfois nous dépasser et se transformer en obsession. En effet, il y a un état psychologique lié à l’amour qui procure beaucoup de souffrance. Cela s’appelle la limérence ! Qu’est-ce que c’est exactement ? Quelles sont les causes ? Est-il possible d’en guérir ? Quand aimer devient obsessionnel… On vous explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Fleur au Vent 16 🌸 Cultiver l’élan du renouveau avec Anne-Fleur Saraux

4 avril · Wengood

10:52


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube