Avoir de la répartie, il parait que ça s'apprend... Comment ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

Ça ne vous est jamais arrivé de vous dire, quelques minutes voire quelques heures, après une conversation : “Zut, j’aurais dû dire ça !”. Personnellement, ça m'est arrivé souvent, sans doute trop de fois pour que je puisse compter. Eh oui, avoir le sens de la répartie n’est pas donné à tout le monde. Le ping-pong verbal exige de la rapidité, mais aussi, de ne pas tomber à côté ! Car si elles sont tardives et bancales, ça n'a plus aucun intérêt. Alors comment avoir de la répartie qui tienne la route ? Explication.

Avoir de la répartie, il parait que ça s'apprend... Comment ?
Sommaire : 

Pourquoi manque-t-on de répartie ?

Si comme moi, vous manquez de répartie, c’est peut-être parce que vous êtes dépassé par vos émotions : malaise, susceptibilité, déstabilisation, stupéfaction… Tous ces petits sentiments qui nous font perdre nos moyens et qui nous empêchent de répliquer ! Il faut donc être à l’écoute de soi pour être en capacité de bien répondre à quelque chose de cinglant.

😌 Être attentive permet de mieux gérer ses émotions pour ne pas être facilement déstabilisé.

En plus d’avoir un manque de confiance, il se peut qu’on ait des peurs sociales dont nous n’avons pas conscience. On s’en rend bien souvent compte lorsqu’il faut prendre la parole en public, cela s'appelle de la glossophobie. Moins on a l’habitude d’être dans l’échange, plus on risque de ne pas savoir comment réagir et répliquer face à une personne qui a l’habitude de dialoguer.

Cultiver le sens de la répartie

Injures, phrases insidieuses ou ironiques, autant de mots qui sont lancés à notre attention et qui nous déstabilisent. Cela provoque immédiatement des émotions négatives, et même, des réactions physiques : bouche sèche, transpiration, rouge aux joues, etc. Nous sommes figés par quelque chose qui a touché une corde sensible et nous perdons tous nos moyens.

Peut-être est-ce à cause de plusieurs années de dévalorisation de soi ou d’un égo totalement absent ? C’est pourquoi, il est important de prendre confiance en soi et de se dire que l’autre ne vaut pas mieux que nous. Pourquoi nous taire face à une personne qui a voulu nous rabaisser ? Certains mots peuvent être une brûlure pour l’âme, si nous n’avons pas confiance en nous. Ils peuvent nous marquer pendant plusieurs années, alors autant ne pas se laisser faire et répliquer 👊 ! 

Apprendre à écouter l’autre

Celles et ceux qui ont une capacité de répartie remarquable sont dans l’écoute active de l’autre. Ils sont attentifs à nos mots, mais au-delà de cela, ils analysent notre langage corporel et non verbal. Ils ont donc la possibilité de voir rapidement s’ils ont une personne qui a confiance en elle en face d’eux, d’où l’importance d’avoir un minimum d’égo. De plus, apprendre à bien écouter l’autre permet d’avoir une forte concentration et de saisir tout ce qui nous est dit. 

👩💬 

Il faut laisser notre interlocuteur s’exprimer pleinement pour pouvoir repartir vite et bien. Mais c’est comme tout, cela prend du temps pour l'apprendre, c’est un véritable exercice d’éloquence.

Comment améliorer ses répliques ?

Au-delà de faire prendre confiance et d’être à l’écoute de l’autre, il faut entraîner son cerveau à avoir de la conversation. En effet, c’est un muscle et comme dans tout sport, avoir de la répartie s'acquiert avec le temps. On peut faire de l'improvisation pour améliorer son éloquence, mais on peut aussi se noter des phrases toutes prêtes dans son téléphone pour les avoir sous la main ! Les films, séries ou livres sont aussi une grande source d’inspiration puisque ce sont des professionnels du dialogue qui les écrivent. Encore mieux, il y a des phases de personnes célèbres qui ont marqué l'Histoire. En voici quelques-unes, afin d'être guidé sur des techniques d'éloquence 👀 :

👉 Retourner l’arme de l’adversaire

Sans doute la réplique la plus utilisée, il faut pouvoir se servir de ce que l’autre a dit pour retourner son propos contre lui.

Bill Clinton rappelle à Hillary qu’avant de le connaître, elle avait vécu une idylle avec un pompiste :

  • “Dire que si tu l'avais épousé, tu ne serais pas la femme du président mais celle d'un pompiste…”
  • “Si je l’avais épousé, c'est lui qui serait devenu président, pas toi.”

Face-à-face Mitterrand-Chirac, en 1988 :

  • Jacques Chirac :

“Nous sommes deux candidats à égalité dans ce débat, vous n’êtes pas aujourd’hui le président et moi, votre Premier ministre.”

  • François Mitterrand :

“Certainement, Monsieur le Premier ministre.”

👉 En rajouter dans l’autodérision

Attention, il faut apprendre l’autodérision pour ne pas se moquer simplement de soi, mais pour jouer avec soi.

➜ Attablé dans un café, Paul Verlaine n'arrête pas de fouiller dans ses poches. Intrigué, le patron lui demande :

  • "Vous avez perdu quelque chose ?"
  • "Non, je regarde simplement si j’ai encore soif."

👉 Dire la vérité

Utiliser la vérité est très efficace. Souvent basée sur le physique ou un trait de caractère, elle fait généralement mal. Il faut donc l’utiliser à bon dosage lorsque quelqu’un veut nous faire du mal.

Diogène, à un chauve qui l’insultait :

  • "Je ne vais pas être insolent envers toi, mais je félicite tes cheveux d’avoir abandonné une sale tête.”

➜ En 1949, François Mitterrand se présente aux élections cantonales dans la Nièvre. La veille du scrutin, son adversaire lui lance :

  • “Dimanche, je passerai comme une lettre à la poste !”
  • “La poste est fermée le dimanche.”

👉 La réponse laconique

Le laconisme réduit la réponse à son expression la plus épurée et la plus efficace. Elle laisse généralement peu de place à une autre réponse.

Le roi Philippe II de Macédoine dit aux spartiates :

  • “Si je gagne cette guerre, vous serez mes esclaves.”
  • “Si.”

➜ Un journaliste interroge Jeanne Moreau :

  • “Quel est le point commun entre tous les hommes que vous avez aimés ?”
  • “Moi”.

👉 Utiliser l’absurde

L’absurde ne vient pas spontanément, c’est une des répliques les plus difficiles à faire. C’est pourquoi il faut bien s’entraîner à l’art de l’éloquence !

  • Alexandre Vialatte :

“L’homme n’est que poussière ? C'est dire l’importance du plumeau.”

  • Sacha Guitry :

Il ne faut pas frapper un ennemi à terre ? Mais alors… quand ?”

👉 Jouer sur les mots, avoir le dernier

C’est un bon moyen de clouer le bec à son interlocuteur et cela met automatiquement fin à la discussion.

➜ Dans un salon du XVIIIe siècle, un censeur royal se vante devant Madame du Deffand :

  • "C'est moi qui distribue la gloire !"
  • "Et vous la distribuez si généreusement que vous n’en gardez point pour vous."

L'avis de la rédaction : entraînez-vous !

Avoir de la répartie, ça s'apprend même si c'est plus naturel pour certaines personnes que pour d'autres. Entraînez-vous et vous vous prendrez vite au jeu ! Et si ce manque de répartie vient d'un profond manque de confiance en vous, contactez un coach, vous trouverez ensemble comment reprendre confiance en vous 💪 !


🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un coach bien-être

Mais aussi :

Source : psychologies.com 

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

6 signes pour reconnaître une dépendance affective

Derrière ce terme se cache un vrai trouble. Une addiction qui me coûte un grand nombre de relations... J'ai toujours besoin d'une présence, et si elle me rassure sur demande c'est encore mieux. Cette envie d'être accompagnée, aimée cache quelque chose. Découvrez 6 signes précurseurs de votre dépendance affective.

5 rituels pour être productif⸱ve toute la journée (ou presque !)

S'il y a bien une chose que je déteste, c'est de commencer la journée avec l'esprit embrouillé et la terminer avec la sensation que j'ai été totalement improductive. Mais en même temps, ce n'est pas possible de rester à fond tout le temps ! Alors comment faire pour améliorer notre productivité ? J'ai consulté un coach pour voir ça avec lui et j'ai retenu 5 rituels qui peuvent faire la différence, pour éviter qu'on coure après le temps afin de finir ce qu'on a à faire. Explication.

Le sucre de coco, bien meilleur que le sucre ordinaire pour notre santé ?

J’ai découvert le sucre de coco lorsque j’étais chez une amie. Je fouillais son placard (avec son autorisation bien sûr) pour trouver du sucre pour mon thé. C’est là qu’elle m’a expliqué qu’elle n’achetait plus de sucre ordinaire, mais uniquement du sucre de coco. J’ai été surprise, car j’avoue que je ne connaissais pas le sucre de coco. Elle m’a expliqué que ce dernier était meilleur pour la santé que le sucre blanc. Est-ce vrai ? Quels sont les avantages du sucre de coco ? Découvrons ensemble quels sont les bienfaits de ce sucre.

Renforcement musculaire, qu'est-ce que c'est et pourquoi s'y mettre ?

Pendant longtemps, quand j’entendais le mot sport, je fuyais. Cependant, j’ai aussi constaté que mon corps était un peu mou et que surtout, je n’avais aucune force dans les bras et les jambes. Pire encore, j’avais très souvent mal au dos et du coup, j'ai dû consulter un kiné. C’est là que j’ai découvert le renforcement musculaire grâce à certains exercices faits dans le cadre de mon suivi. J’ai compris ô combien il était important d’en faire faire pour que mon corps soit en bonne forme. Alors qu’est-ce que le renforcement musculaire ? Quel est son but ? Je vous explique tout !

Effet Dunning-Kruger : quand les moins qualifiés sont persuadés d'être compétents…

S’il y a bien une chose qui me fascine, ce sont les gens qui ont confiance en eux. Eh oui, je ne suis pas la plus forte pour me vendre, surtout au travail. Mails il y a des personnes qui sont persuadées d’être les plus compétentes, même si elles sont moins qualifiées. C’est l’effet, Dunning-Kruger ! Comment et pourquoi fonctionne-t-il ainsi ? Quelles sont les conséquences en entreprise ? On vous explique tout pour y remédier.

L'acceptation, une étape capitale pour aller de l'avant

En ce moment, je suis dans une période très compliquée de ma vie, puisque je fais le deuil d’une relation amoureuse. J’ai été quittée brutalement il y a quelques mois et j’avoue avoir du mal à m’en remettre… Je passe par toutes les étapes du deuil, sauf la dernière qui est pourtant cruciale : l’acceptation. En effet, une fois que je l’aurais atteinte, je pense que je pourrais véritablement aller de l’avant. D’ailleurs, ça marche un peu pour tout, je m’explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Pourquoi Jai Besoin De Tout Contrôler [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue Et Hypnothérapeute ] 🧠

20 juin · Wengood

9:08


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube