Fatigue émotionnelle : quand l’esprit et le corps disent STOP !

Mis à jour le par Camille Lenglet

Les deux dernières années de pandémie n’ont pas fait du bien à notre santé mentale, c’est le moins que l’on puisse dire. Cela a même laissé certaines personnes dans une grande fatigue émotionnelle : irritabilité, perte d’énergie et de plaisir, sentiment d’incapacité… Le plus souvent, on n’identifie pas ces petits signaux qui sont pourtant le signe d’un épuisement mental. Comprendre la fatigue émotionnelle peut permettre d’échapper au pire et de totalement s’effondrer. Parlons-en.

Fatigue émotionnelle : quand l’esprit et le corps disent STOP !
Sommaire : 

La fatigue émotionnelle, c’est quoi ?

Être dans une fatigue émotionnelle, c’est ne plus avoir de forces. Mais au-delà de ça, on est dans une forme d’épuisement psychologique, dont on n’a souvent pas conscience, du moins les premiers temps 😢. Rien n’est fluide avec la fatigue émotionnelle, on n'arrive plus à avoir une relation de couple qui fonctionne, à être productive au travail, à assurer ses rendez-vous correctement. On court après le temps et on a la sensation d’être constamment en décalage 😥.

>>> Vous avez l’impression d’avoir des moments de dissociation dans votre vie quotidienne, comme si vous étiez actrice de votre vie ? C’est peut-être de la dissociation ou de la déréalisation.

Une perte d’émotions

Ce qui traduit le plus la fatigue émotionnelle, c’est bien un ressenti différent. On se sent déconnectée de tout, plus rien n’a d’importance. On n'a plus la force de lutter tellement on est épuisée. C’est un signal d’alerte très important qui peut déjà traduire les symptômes de la dépression. Cependant, il y a d’autres facteurs à prendre en compte dans la fatigue émotionnelle 🤕.

Les symptômes de la fatigue émotionnelle

Être épuisée émotionnellement traduit un comportement différent et des réactions qui ne sont pas similaires à celles qui sont dans notre habitude. En plus de cela, on peut noter : 

  • Une irritabilité exacerbée : on ne supporte plus rien.
  • Beaucoup de fatigue accumulée : on se réveille avec la sensation d’être déjà épuisée.
  • Un détachement émotionnel : plus rien ne nous atteint, on a une perte de plaisir.
  • Un sentiment de vide et de solitude : on a l’impression que plus rien ne nous anime.
  • Une difficulté à se concentrer et à travailler : on a des soucis de concentration, que ce soit au travail ou pas.
  • La sensation d’être submergée par les émotions se rapprochant d’une hypersensibilité.
  • Des pertes de mémoire : on a la sensation de ne pas avoir assez de place mentalement pour tout retenir.

⚠️ Souvent, ces signes sont associés à une véritable somatisation, qui entraîne des douleurs physiques ou des maladies telles que des migraines, maux de dos, ou de ventre plus ou moins bénins.

La fatigue émotionnelle dans le couple, au travail, familial…

Parfois, c'est le contexte de notre vie qui peut nous conduire dans cet épuisement mental. Par exemple, une relation amoureuse avec un pervers narcissique est toxique pour notre bien-être. À force de se battre tous les jours pour que la relation fonctionne, on en arrive à une fatigue émotionnelle due au couple. Cela peut être aussi le cas pour un travail qui nous conduit à un burn out

Quelles solutions pour se sortir de la fatigue émotionnelle ?

La première étape est de reconnaître que l’on ne va pas bien. Plus difficile à dire qu’à faire, je me suis moi-même longtemps voilée la face sur mon état psychique. Cependant, une fois la prise de conscience faite, on va pouvoir agir pour sortir de cette fatigue émotionnelle.

👉 Comprendre l’origine de l’épuisement

Pour cela, il faut identifier l’émotion dominante : est-ce de la peur 😱 ? Du chagrin 😭 ? De la colère 😡 ? Comme dit précédemment, il peut y avoir une cause facilement compréhensible à la fatigue émotionnelle (le couple, la famille, etc.). Toutefois, il peut y avoir une raison autre que l’on ne parvient pas à reconnaître du premier coup, comme la fatigue pandémique. C’est pour cela qu’il faut décortiquer et analyser la situation, afin de comprendre au mieux ce qui nous a poussé à avoir cet état.

👉 Retrouver un équilibre

Une fois cette étape faite, l’important va être de restaurer l’équilibre ⚖️. Cela peut passer par une rupture, une reconversion professionnelle ou tout simplement, un suivi thérapeutique. La solution est en nous, mais on n'est pas toujours capable d’écouter notre petite voix. S’entourer d’un professionnel peut faire la différence 🤗 !

👉 S’accorder du temps

La dernière étape va être de se reposer 😪. Une vie menée à cent à l’heure qui nous épuise ou au contraire, un train-train quotidien qui nous blase… Bref on met tout cela en pause pour bouleverser un peu nos habitudes, mais surtout, nous accorder du temps. Il est conseillé de faire un digital detox pour se couper de l’extérieur, afin de se recentrer sur soi. C’est le bon moment pour prendre des vacances et pour se poser les bonnes questions : qu’est-ce qui nous ferait du bien ? De quoi a-t-on envie 🤔 ?

🤧 La fatigue émotionnelle, c’est la façon dont notre corps a de nous dire que quelque chose cloche avant un effondrement psychologique, alors autant l’écouter 👂.

L'avis de la rédaction : une fatigue à ne pas sous-estimer !

Il ne faut surtout pas sous-estimer la fatigue émotionnelle, écoutez-vous, écoutez les signaux de votre corps avant que les symptoms n'empirent. La fatigue émotionnelle, ce n'est pas rien, vous êtes à bout psychologiquement, émotionnellement et vous avez besoin de retrouver votre souffle. N'attendez pas pour prendre rendez-vous avec un psychologue.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Sources : aufeminin.com / psychologies.com

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Je ne me sens plus désirée, comment faire monter la température ?

C'est l'été et la température va monter... du moins à l'extérieur, parce que chez moi, ce n'est plus trop ça. Quinze ans de relation ont fini par émousser le désir. Un bisou par habitude, une caresse par là et l'amour quand on y pense. S'il existe des relations platoniques et épanouies, je ne veux pas être de celles-ci. Je vais faire monter la température dans mon couple et je vais le faire maintenant ! 🔥

Comment reconnaître une personne psychorigide et comment réagir ?

“Il faut que tu fasses ça”, “Non, hors de question que tu y touches”, “c’est comme ça et pas autrement”. Ahhh, je n’en peux plus de ce genre d’injonctions ! Adieu la liberté, bonjour l’angoisse… Alors, non, ce n’est pas une maladie d’être strict, mais ça casse l'ambiance. J’ai pris l’habitude d’identifier les personnes psychorigides pour mieux m’adapter. Car oui, il y a une bonne façon de réagir face à ce genre de personnes qui nous disent quand respirer.

Comment faire 10.000 pas par jour en étant en télétravail ?

Chères toutes, je suis comme beaucoup d'entre vous, en ce moment je vis et travaille à la maison, sauf que cette année, j'ai décidé de rester en forme et donc de faire les 10.000 pas quotidiens recommandés pour les non-sportives, comme moi (6.000 pour les sportives) Je n'ai pas vraiment le moral et j'ai une activité sédentaire depuis chez moi... Mission impossible ? Pensez-vous !

Terreur nocturne : pourquoi les enfants et les adultes en souffrent ?

Se réveiller en hurlant et en sueur, ce n’est jamais agréable, que ce soit pour un enfant ou un adulte. Et c’est encore plus impressionnant pour l’entourage, tant pour les parents que le conjoint ! C’est ce qui s’appelle faire des terreurs nocturnes. Même si chez l’enfant, elle est plus répandue, cette parasomnie n’est pas anodine chez l'adulte. Il est important de comprendre les origines d’une terreur nocturne et ses symptômes pour la diminuer, voire la faire totalement disparaître.

Mutisme chez l’adulte : quand l’anxiété pousse au silence…

Il est étrange de rencontrer des adultes ne pas parler, alors qu’elles en sont physiquement capables. S'il n'y a pas de pathologie physique, cela s'appelle le mutisme. Personnellement, j’ai toujours été habituée à cette pathologie psychique, puisqu’un membre de ma famille a un mutisme sélectif. Si ce n’est pas quelque chose qui me surprend, je sais qu’en dehors du cercle familial, c’est perçu comme quelque chose de très étrange. Comment ce trouble de la parole se manifeste ? Quelle est son origine ? Comment soigner le mutisme ? Autant de questions que j'ai pu me poser plus jeune.

Amour ou habitude, comment savoir où on en est ?

J’aurais toujours voulu que mes histoires d’amour soient passionnelles. Cependant, je me suis bien vite aperçue que la vie n'est pas une comédie romantique. Je me souviens d’une de mes relations en particulier, il y a quelques années, où je me suis demandé : mais est-ce que je l’aime ? Ou ai-je simplement l’habitude de l’avoir dans mon quotidien ? Est-ce que j’ai peur de me retrouver seule ? Bref, vous l’avez compris, je me sentais un peu perdue. Je vous en parle.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

La science du bonheur : les secrets du bonheur [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue et hypnothérapeute ] 🥳

8 février · Wengood

9:13


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube