Je suis au fond du gouffre, 6 astuces pour remonter la pente 🧗

Mis à jour le par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Certaines épreuves sont difficiles à surmonter. Pour peu qu’elles se soient accumulées, elles m’auront poussée au bord du gouffre. Je n’en peux plus, je n’ai plus goût à rien, insipide que je suis devenue. Et pourtant, enfouies sur mon air abattu, j’ai toutes les capacités pour aller de l’avant et me construire un bel avenir. Je vous partage mes 6 astuces pour suivre la petite lumière, cette lueur d’espoir qui au fond de moi veut m’aider à remonter la pente.

Je suis au fond du gouffre, 6 astuces pour remonter la pente 🧗

Sommaire :

« Le fond peut ĂŞtre le meilleur des endroits car la seule direction Ă  prendre ensuite, c'est vers le haut. » - Les beaux proverbes

Ce qui m'a aidé à remonter la pente...

Voilà comment je vais reprendre le contrôle de ma vie…

1. Je m’entoure des bonnes personnes

Mon triste Ă©tat ne me permet pas de voir ce qu’il y a de bon en moi. Pour rebondir, je vais donc devoir compter sur les autres pour m’aider Ă  redorer mon estime. Attention, je ne dois pas me reposer totalement sur eux et les laisser dicter mes actes, je ne dois pas non plus tomber dans les bras d’un pervers narcissique qui profiterait de mes moments de faiblesse. 🤗 J’ai simplement besoin de personnes qui m’aideront Ă  combattre la solitude. Amis, familles ou collègues de confiance me feront me sentir aimĂ©e et grâce Ă  eux je passerai de bons moments. De quoi reprendre confiance en moi au fil du temps.  

2. Je me reconstruis en trouvant un projet

Il peut ĂŞtre personnel ou professionnel. L’écriture, la cause animale ou encore une reconversion qui me tenait depuis longtemps Ă  cĹ“ur... M’investir pour quelque chose qui me va dans un premier temps m’occuper l’esprit. Ce dernier ne sera plus focalisĂ© sur les douloureux souvenirs qui m’ont plongĂ©e dans cette dĂ©pression. Puis, sans m’en rendre compte, je vais encore une fois agir sur ma confiance en moi. En voyant de quoi je suis capable, je ne pourrais qu’être fière de moi.

3. Je ne fais pas de course contre la montre...

Comme dans le cas d’un apprentissage ou d’une rĂ©Ă©ducation, chacun va Ă  son rythme. Aucun expert n’a jamais dĂ©crĂ©tĂ© qu’aller mieux prenait un temps prĂ©cis… Alors je ne mets pas de pression. Si j’ai besoin de trois mois pour aller mieux, alors je prendrai trois mois. Je ne prĂ©cipite pas les choses mais m’assure de leur stabilitĂ©. Tant que je suis motivĂ©e et impliquĂ©e, remonter la pente n’est pas impossible.

Attention à ne pas se faire happer par la procrastination. J’ai certes vécu quelque chose de délicat, mais je ne dois pas attendre pour reprendre du poil de la bête, c’est comme ça que l’on s’installe au fond d’un gouffre et que l’on creuse encore plus profond.

4. ... Mais je peux faire de la course Ă  pied !

Par cette transition, je mets l’accent sur l'importance du sport qui fait autant de bien au corps qu’au moral. Peu importe l’activité que j’ai choisie, le but est de repousser mes limites et d’extérioriser mes émotions négatives. En atteignant (ou en dépassant !) les objectifs que je me suis fixés, je ferai ressortir le meilleur de moi-même.

La science nous encourage Ă  chausser nos baskets :

Après une bonne sĂ©ance de sport, je ressens une douce sensation. Merci Ă  l’endorphine de faire disparaĂ®tre les coups de blues et de me procurer une source de plaisir !

5. Je m’efforce de trouver la lumière même dans l’obscurité

Tout n’est jamais noir ou blanc. Même si je suis abattue par ma situation, je dois être capable de remarquer que la vie peut m’apporter des bonheurs simples. Pour ce faire, certains ont choisi de tenir un journal de gratitude pour parvenir à ce résultat, et croyez-le, un simple cahier peut vous aider à retrouver le bonheur !

6. Je me focalise sur l’avenir et m’en confectionne un plus beau

Il est fini, terminĂ©, alors j’oublie le passĂ©, peu importe ce que j’ai perdu. Un travail ? J’en cherche un qui me correspond vraiment, ou je crĂ©e le mien. J’ai perdu une relation amoureuse ? J’en construis une plus belle. J’ai perdu ? Je montre une version encore meilleure. L’élĂ©ment clef, c’est la croyance de la personne que je suis, et celle que je suis capable de devenir.

L’avis de la rédaction : saisir les mains tendues

Votre démarche sera efficace si elle est sincère. Regardez-vous en face, sans faux-semblants. Vous n’êtes pas parfaite, et alors ? Vous êtes humaine et vous avez comme tout le monde vos moments de doutes. L’essentiel est de se servir de cette négativité pour la transformer, et récolter tout l’inverse ! Faire semblant d’aller bien ne ferait qu’empirer le problème. En réfléchissant à tout ce qui vous a plongé dans cet état, les solutions s’imposeront comme une évidence. 👉 Si vous sentez que la souffrance s'ancre dans le temps, que les premiers signaux d'une dépression s'installent durablement, n'attendez pas pour prendre rendez-vous avec un psychologue afin d'aller mieux.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psy

Parce qu’il n’attend pas, dĂ©couvrez vite le secret du bonheur !

Article proposé par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Mon rĂŞve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

"J'ai changé d'avis" une preuve de force de caractère !

On dit qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis et je suis plutôt d'accord avec la formule. Reconquérir son ex pour finalement se rendre compte qu'on ne l'aime plus, décider de devenir vegan après avoir mangé de la viande à tous ses repas, dire non le jour du mariage, etc. Certaines volte-face sont plus difficiles que d'autres, plus risquées aussi, mais changer d'avis ça arrive, ce n'est pas grave et au contraire, le dire et l'assumer c'est avoir une sacrée force de caractère ! Et ça, on adore !

Comment cultiver la créativité pour améliorer son bien-être personnel ?

Salut toi ! Si tu cherches à améliorer ton bien-être personnel, je te conseille de te concentrer sur ta créativité. En effet, être créatif peut t'aider à te sentir plus confiant, plus compétent et plus heureux. Dans cet article, je vais te donner des astuces pratiques pour encourager ta créativité dans ta vie quotidienne et te montrer comment la créativité peut t'aider à améliorer ton bien-être personnel.

L'Ă©changisme, la pratique qui monte... qui monte...

Si je vous dis échangisme, vous pensez quoi ? Des partouzes sordides dans des boîtes de nuit où on rentre masqués et en peignoir ? DSK au Carlton de Lille ? Me concernant, la série You, m'a permis d'envisager l'échangisme autrement (le côté mortifère en moins), et je fais bien parce que cette pratique touche de plus en plus les jeunes générations, est beaucoup plus sexy qu'il n'y paraît et pourrait même vous permettre de renouer avec le désir ! Alors prête à échanger ?

Je n'aime pas du tout ĂŞtre enceinte : le sujet tabou

Difficile lorsqu'on annonce sa grossesse de voir des étoiles dans les yeux de tout le monde, de recevoir des doses de bonheur et de bonne humeur, alors qu'on n'a qu'une seule envie... que ça se termine et vite ! Je déteste être enceinte... 🤫

Body neutrality : le contre-pied du body positive ?

“Assume-toi, t'es bien", “tes rondeurs te vont bien”,”les femmes généreuses sont à la mode”... Je n’en peux plus d’entendre ce genre de remarques. Je suis grosse, et je fais depuis plusieurs années un travail pour me sentir bien dans ma “maison corporelle”. Il y a des jours où c’est le cas et d’autres moins. Mais s’il y a bien une chose que je ne supporte plus, c’est l’injonction à s'aimer physiquement. Surtout, on oublie bien souvent qu’on a pas qu’un corps à offrir, c’est pour cette raison d'ailleurs que le body neutrality est né.

Arrêtez de mettre la terre entière dans cette boucle de mail !

Ah quel plaisir de commencer une nouvelle journée avec un nombre incalculable de mails dans lesquels mon chef est en copie. Mon collègue, Nicolas, adore mettre tout le monde dans la boucle. Et c’est un enfer. Je n’en peux plus de voir ces e-mails défiler. J’ai d’ailleurs remarqué que cette pratique s’était accentuée avec la généralisation du télétravail. Alors autant, j’adore travailler de chez moi, autant, je me passerais bien de ces mails “m’as-tu-vu”. Surtout si c’est pour lire des chamailleries… Alors par pitié, arrêtez de mettre toute la boîte en copie pour vous rassurer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

 

🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici