L'amour de soi, spécial Saint Valentin par Marion Thihy, coach

Mis à jour le par Marion THIHY

La St-Valentin est la fête de l’amour, mais comme l’amour part d’abord de soi, il est important pour moi de vous transmettre quelques astuces, de vous rappeler quelques éléments essentiels à l'amour de soi !

L'amour de soi, spécial Saint Valentin par Marion Thihy, coach

L’amour de soi est lié à l’ego, mais pas au sens négatif qu'on entend toujours. Quand on emploie le terme « égoïste » il y a deux façons selon moi de l'entendre. Bon évidemment quand on le dit purement et explicitement de manière péjorative, OK il n'y a pas de doutes lorsque c'est précisé. Toutefois, j'emploie assez régulièrement ce terme avec mes coachées, en les invitant notamment à « être plus égoïste dans leur vie de tous les jours »

👉 Vous comprendrez que je ne leur demande pas d'être méchant, ni d'être orgueilleux, vicieux, solitaire et malveillant. Je les invite simplement à se placer eux-mêmes en priorité dans leur quotidien. À penser à EUX ! À répondre à leurs besoins et leurs envies pour pouvoir être davantage épanouie en tout point.

C'est l’Ego dans le sens de « soi », dans le sens de la perception qu’on a de soi-même et celle qu’on offre au monde. L’amour de soi est la base de toutes les autres relations 🥰. Quand on ne s’aime pas, on ne peut pas offrir en retour et malheureusement, on crée une énergie autour de soi qui rend difficile les liens positifs.

7 conseils pour apprendre à s'aimer soi-même

Alors si le 14 février est signe (pour beaucoup d'entre nous) de confiance, de partage, de durabilité, de complicité et surtout de couple, je t'invite grandement à lire les lignes qui vont suivre pour ne pas t'oublier dans toute cette histoire (commerciale ou non) ! Que tu sois en couple ou célibataire, la St Valentin est une fête pour toi !! Je te donne quelques tips pour apprendre à t'aimer davantage 😀.

1. Écoute-toi

Prendre le temps de s’écouter permet de se connecter à ses valeurs, ses envies, ses besoins, sa vision de la vie en général, à ses croyances etc... S’écouter permet de se connaître pleinement ! Plus on s’écoute, plus on prend conscience de soi et plus il est facile de se respecter pour qui on est réellement.

2. Prends en compte ta valeur personnelle !

La valeur personnelle c'est de savoir qu’on existe et qu’on a une valeur humaine ! On s’accepte pour ce qu’on est, on sait qu’on est « assez ». Il n’est pas nécessaire d’avoir la validation des autres pour être soi-même, pour s'exprimer pleinement, pour brandir fièrement nos couleurs. Plus tu t'écouteras profondément pour te connaître, plus tu prendras conscience de ta valeur et donc, plus tu pourras l'exprimer et t'aimer davantage car tu seras droit dans tes propres baskets. 😉

3. Accepte qui tu es

L'acceptation de soi n'est pas chose aisée pour tout le monde ! Quand on a une baisse de confiance, d'estime personnelle, qu'on ne connaît pas tant que ça sa valeur... la quête de l'acceptation peut devenir éprouvante ! Mais à ce stade, le principal et je dirai même l'essentiel, c'est de s'apprécier comme on est, pour ce que l'on est, tel que l'on est, tout simplement, ni plus, ni moins ! Pour soi, avec nos qualités, nos défauts, notre caractère et personnalité, notre authenticité etc...

4. Prends en confiance et en estime

Évidemment l'amour de soi passe également par le fait de se faire confiance et de s'estimer correctement. Avoir confiance en ses capacités, en ce qu'on vaut, en ce qu'on peut entreprendre, penser, dire... Fais confiance à ton toi intérieur qui te guide, qui t'emmène là où tu veux être et où tu dois être. Je te rappelle que tu dois t'écouter au plus profond de toi, donc en t'écoutant encore une fois, tu apprends à te connaître et donc, par conséquent, tu avances vers le chemin qui te correspond et sur celui où tu te sens en confiance. Tu prends aussi de l'estime. Tu te rends compte de ta valeur, de ce que tu apportes dans ce monde pour les autres mais aussi pour toi !

5. Créés ton espace d'amour

De la même façon qu’on prend le temps de créer de petits moments pour construire une relation de confiance avec sa. son partenaire, il est essentiel de créer aussi des moments pour soi ! Une relation saine avec soi-même se construit à coups de petites attentions régulières. Alors quotidiennement je t'invite à créer de petits moments de partage et d'écoute avec toi-même. Tu peux en profiter pour prendre soin de toi, pour écouter tes besoins/envies et y répondre etc...

30 jours pour s'aimer !

6. Respecte-toi

S'aimer ça passe aussi et surtout par le respect de soi. On cherche parfois à ce que les autres nous respectent alors qu’on parle de soi de façon négative. Le respect de soi implique que les paroles qu’on exprime envers soi (même le discours intérieur) soient positives. Ça implique également de faire des choix alignés à nos valeurs et à qui on est réellement. Et d'ailleurs... si quelqu'un te parle méchamment et te dénigre, tu ne l'accepterais pas non ?! Et bien pour toi c'est pareil.

7. Amuse-toi

Et enfin, l’amour de soi inclut aussi le fait de sourire à la vie en faisant des activités qui nous nourrissent. S’amuser, rire, apprécier les petits bonheurs, les moments simples de la vie, les petites joies, c’est essentiel pour entretenir l’amour.


Marion Thihy, coach en développement personnel & bien-être

Moi c'est Marion, je t'apprends à exercer un contrôle doux et bienveillant sur ta vie, pour te recentrer, t'aligner à ta personnalité, à ta vie, à tes émotions...  Retrouve motivation et sérénité au quotidien, développe un mieux-être significatif !

Me contacter

Article proposé par Marion THIHY

Coach spécialisée en bien-être et épanouissement personnel.

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici