Êtes-vous en bonne condition physique ? On fait le bilan

Mis à jour le par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Être plus heureuse, ça commence par prendre soin de soi et de son bien-être. Mais, pour prendre soin de soi, il faut commencer par bien se connaître, connaître son corps et savoir de quoi il est capable. Pour le savoir, il faut donc déterminer si vous êtes en bonne condition physique. Alors c'est parti, le test est rapide, mais la tenue de sport n'est pas optionnelle !

Êtes-vous en bonne condition physique ? On fait le bilan

Est-ce que je suis en bonne forme physique ? Le test en moins de 3 minutes

Le test va vous permettre de juger votre souplesse, votre équilibre et votre force musculaire afin de déterminer vos points forts et vos faiblesses, s'il y en a.

  • Asseyez-vous en tailleur sur un tapis et relevez-vous. Comment ça s'est passé ? Analysez et décomposez votre mouvement.
  • Vous avez eu besoin de pousser sur vos mains ou de vous appuyer sur vos genoux ? Vous avez besoin de muscler le bas du corps. C'est uniquement la force de vos jambes qui doit vous permettre de vous relever.
  • Vous êtes retombée ou avez roulé sur le côté ? Vous manquez d'équilibre et de souplesse.
  • Vous avez besoin de vous accrocher à quelqu'un ou quelque chose pour vous relever ? Vous manquez de force, d'équilibre et de souplesse.

reprendre le sport

Résultat, on se remet au sport, non ? 🏃‍♀️

Une bonne condition physique passe par le sport... Eh oui !

Seul le sport vous aidera à réussir ce test et à travailler votre équilibre, votre souplesse et votre force musculaire... et non ne partez pas tout de suite, je ne suis pas moralisatrice et moi non plus je n'aime pas le sport.

>>> On se comprend, on se soutient : Ça y est, j’aime le sport ?!?

En fait, pour ne rien vous cacher, je fais régulièrement du sport depuis un peu plus d'un an. C'est un des moyens qui m'a permis d'accepter mon corps après mon accouchement, mais, je déteste ça ! Je pensais vraiment que ça viendrait, que quelque chose se libérerait en moi, que le sport deviendrait ma drogue, mais non, rien de tout ça.

Chaque fois que je vais au sport, sachez que j'ai passé de longues minutes à négocier avec moi-même et avec mon manque de motivation. J'ai dû batailler contre les "il fait trop chaud", "il fait trop froid", "je suis fatiguée", "je n’ai pas le temps", etc. Il y a même ces moments où j'enfile ma tenue de sport et je prends mes affaires en évitant consciencieusement de penser à ce que je suis en train de faire, afin de ne pas faire marche arrière. Bref, je n'ai aucune motivation pour faire du sport, mais... (non promis, je ne deviens toujours pas moralisatrice).

motivation sport

Sport et motivation, deux mots qui pour moi, ne vont jamais ensemble. Je hais le sport, comment en faire (un peu) sans en faire ?

Pourquoi se mettre au sport ?

L'activité physique est bonne pour la santé. Ça, on le sait toutes, mais ce n'est sûrement pas le truc qui va nous motiver si on pense n'avoir aucun problème de santé. Moi, je ne vais pas faire du sport parce que c'est bon pour la santé, d’autant qu’à côté, je fais aussi tout un tas de trucs pas super bon pour la santé. En fait, je fais du sport parce que ça me permet d'avoir un moment rien que pour moi durant lequel on me laisse tranquille, on ne me parle pas (phobie sociale quand tu nous tiens ! 🤦‍♀️) et où on ne me demande rien. Je pense même que ce sont ces échappées sportives qui évitent que je fasse un burn-out maternel.

J'ajoute aussi que depuis que je me bouge, je stresse moins, sûrement aussi parce que je culpabilise moins et surtout, je gagne chaque fois en confiance en moi. Après une séance de sport, peu importe à quoi je ressemble, ce qui compte c'est la façon dont je me sens. Et je me sens forte et belle, alors rien que pour ça, j'y retourne, même si je dois négocier encore et encore avec moi-même.

Avant Après

Sans sport et avec du sport : un Avant Après saisissant !

Donc, si le test a permis de démontrer que vous n’êtes pas en très bonne condition physique, je vous invite à trouver le sport fait pour vous et surtout, à prendre soin de vous, ou inversement !

L'avis de la rédaction : vous en êtes où ?

C'est important de faire ce test pour savoir où on en est avec son corps, la relation n'étant pas toujours simple. On s'aime, on se déteste, on se retrouve, mais c'est toujours bon de savoir où on se situe. Si vous êtes restée bloquée sur le tapis comme une truite sortie de l'eau, ce n'est pas grave, vous savez que votre corps n'est pas une machine de guerre olympique et qu'il va falloir reprendre en douceur. Si vous rencontrez des difficultés à accepter votre corps, que vous n'aimez pas l'image que vous renvoyez, que vous n'avez pas le corps que vous aimeriez, n'hésitez pas à contacter un coach afin d'en parler et de mettre en place de nouvelle habitude qui vous permettront de vivre plus heureuse.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe


Contacter un coach bien-être

Besoin d'un petit coup de pouce ? La playlist idéale pour le sport, moove your body !

Et aussi :

Source : Les éclaireuses

Article proposé par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Empowerment : prenez le pouvoir !

Je ne sais pas vous, mais moi, chaque jour j'ai l'impression que de nouveaux mots font surface. À mesure que le monde se transforme et évolue, notre vocabulaire s'enrichit, ou tout du moins tente de s'enrichir. Parce qu'il est vrai que si on voit très souvent de nouveaux mots poindre, on ne sait pas toujours exactement ce qu’ils définissent. Celui qui m'intéresse aujourd'hui c'est l'empowerment. Si vous êtes prêtes à prendre le pouvoir, vous allez adorer cet anglicisme !

L’éducation non genrée, est-ce vraiment possible ?

Les filles aiment le rose, jouer aux poupées et sont nulles en maths. Les garçons aiment la guerre, jouer aux foots et ne pleurent jamais. N’importe qui a déjà été confronté à ces stéréotypes et ce, à peine sorti du berceau. N'est-ce pas insupportable ? Je sais que, lorsqu’on n’a pas d’enfants, on est rempli de principes, mais s’il y a bien une chose que je veux faire, c’est une éducation non genrée avec mes (futurs) enfants. Mais est-ce vraiment possible dans notre société patriarcale ? Comment échapper à ses clichés qui ont des conséquences néfastes sur les enfants ? Explication.

Le blurring, quand la journée de travail ne s'arrête jamais…

"Tiens, si je répondais à ce mail ? Bon OK, il est 21h mais ce n'est pas grave. Ah, puis je vais jeter un œil à ce dossier aussi...". Lorsque j’étais à mon compte, j’avais la fâcheuse tendance à vouloir travailler tout le temps. Je n’avais pas vraiment de journée de travail, mais mon excuse, c’était le métier-passion. En revanche, lorsque la journée de travail ne s’arrête jamais quand on est salarié, cela s’appelle du “blurring”. La frontière entre vie pro et perso devient alors floue et c’est le début de l’épuisement professionnel...

Faire sonner son réveil plusieurs fois, une bien mauvaise idée…

Tous les matins j’appuis sur la fonction “snooze” de mon réveil. Eh oui, comme des milliers de Français, je ne suis pas du matin ! Je suis plutôt un oiseau de nuit, alors il est toujours difficile de me réveiller à une heure fixe. Cependant, je me réveille toujours plus fatiguée et la fonction “snooze” participerait à cela… En effet, faire sonner son réveil plusieurs fois serait très mauvais pour la santé, selon une étude australienne. Penchons-nous sur le problème.

Le stalking, un harcèlement obsessionnel dangereux

Sur les réseaux sociaux comme sur Facebook ou sur Instagram, qui n'a jamais espionné un(e) ami(e) ? Un ex. ? 👀 Où est-il/elle ? Nous sommes tous plus ou moins stalker ! L'art de traquer sur les réseaux sociaux ou dans la vie réelle porte un nom : le stalking. Apprenez-en plus sur ce harcèlement qui fait de plus en plus de victimes.

Ennéagramme : le test pour tout savoir sur soi

En introspection on observe, on analyse et on étudie sa propre personne. Pour connaître ce qui nous pousse à avancer, ce qui nous anime, ce qui nous motive, on peut se baser sur le test d'Ennéagramme. Un outil de connaissance de soi qui nous aide à comprendre qui nous sommes vraiment et à redéfinir une certaine image que l'on peut avoir de soi. Voici tout ce que vous devez savoir sur l'Ennéagramme.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici