Comment accepter son corps après l'accouchement ? Louise Chabat nous inspire

Mis à jour le par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Votre bébé est là. C'est un magnifique cadeau qui a embelli votre vie, mais ce que vous trouvez par contre moins beau, c'est votre tout nouveau corps. C'est un corps fabuleux, qui a donné la vie, mais ce n'est plus vraiment celui que vous connaissiez. Moins tonique, plus mou, plus large, plus lourd, moins fluide, difficile de se sentir à l'aise dans cette enveloppe qui vous déplaît. Pourtant croyez moi, vous avez plus d'une raison de décomplexer !

Comment accepter son corps après l'accouchement ? Louise Chabat nous inspire
Sommaire : 

Ce corps qui n'est plus vraiment le mien

Que vous ayez accouché depuis 3, 6 ou 10 mois, vous pouvez toujours avoir du mal à accepter votre corps. Il s'est considérablement transformé et on a parfois du mal à se reconnaître.

Accepter son corps durant la grossesse ce n'est déjà pas simple, mais on a une bonne raison de le faire : il abrite un bébé. Mais voilà, lorsque bébé est dehors et que notre corps n'est plus du tout le même qu'avant notre grossesse, voire totalement différent, il devient notre pire ennemi 😞. Seins qui ne dégonflent pas, ventre mou, vergetures, cellulite, cuisses flasques, poignées d'amour, la liste des choses que l'on voudrait cacher est longue. Pourtant, il est illusoire de penser que nous allons garder le même corps tout au long de notre vie. Il va évoluer, changer, se transformer et le meilleur moyen de ne plus perdre de temps à se détester, mais à profiter de la vie, c'est encore de faire la paix avec son corps 😊.

>>> Cet article pourrait vous plaire : Je n'aime pas mon corps, comment faire la paix avec moi-même ?

Comment assumer son corps après la grossesse ? 4 conseils

Même si l'on fait attention à ne pas prendre trop de poids pendant la grossesse, il est inévitable qu'après l'accouchement, notre corps soit différent. C'est souvent un coup dur. On a du mal à se reconnaître. Ce corps vidé est difficile à assumer, mais ce n'est pas impossible !

1. Fuir les réseaux sociaux... ou pas !

S'il y a bien un truc qui me met le moral à zéro (moi et mes kilos de grossesse encore bien accrochés 1 an plus tard), c'est de voir ces jeunes mamans poser sur les réseaux sociaux avec leurs toutes petites progénitures, leur jean slim taille 36 et leur ventre plat. C'est dur, mais visiblement ça existe ! Sauf que, magie des réseaux sociaux, ce qui existe aussi, c'est un panel de personnalités publiques ou d'anonymes qui sont là pour nous rappeler qu'un corps post-partum, c'est aussi et souvent un corps modifié, mais qu'il faut être OK avec ça (👋Les 10 indispensables pour vivre un post-partum serein). Ce dimanche 9 mai, c'est la fille d'Alain Chabat, Louise Chabat qui a posté un photo-montage d'elle enceinte à 5 mois et d'elle 3 mois après son accouchement, avec un ventre quasiment identique. Prônant au passage une "féminité relax" : prendre confiance en soi et apaiser la relation que l'on entretient avec son corps.

Instagram Louise Chabat

"Je suis tombée enceinte il y a un an jour pour jour et mon corps mettra probablement ce même temps pour s’en remettre. C’est ok. C’est normal. Résultat, tu te retrouves enceinte de 5 mois en post-partum de 3. C’est un peu le compte à rebours à l’envers.
En vrai, j'ai toujours été plutôt à l'aise avec mon corps, sûrement la moins complexée de mes copines [...] Et je sais aujourd’hui d’où me vient cette confiance : ma mère. Je l’ai toujours vu être à l’aise avec son apparence, s’en foutre de son image, être douce avec elle-même sur tous ces sujets futiles... Elle m’a appris tout ça en montrant l’exemple. Inconsciemment. Juste en incarnant cette féminité relax. Je ne l'ai jamais vu mal parler de son corps ou se déprécier. Donc, ça m’a appris le self-respect. Et le self-on-s’en-branle aussi. Des vergetures de la cellulite des bourrelets des poils. Oui et ? Faites-moi un procès.
Je ne dirais pas que je suis à 100% décomplexée sur tous ces sujets mais j'en suis pas loin. Grâce à elle. Car elle m'a montré qu'on s'en tape en fait. Que plus on vieillit plus on s'en fout. Que la vie est trop courte. Qu'il faut remercier son corps du boulot QUO-TI-DIEN qu'il fait pour nous. Point barre. Dis merci et ferme-la."

2. Oublier le regard des autres

C'est valable tout le temps et pour toutes les situations, mais c'est encore plus vrai après l'accouchement lorsque se regarder soi-même dans le miroir est très difficile. Ne rajoutez pas du mal-être sur le mal-être en accordant de l'importance aux regards des autres. Vous pensez vraiment que sur une plage ou en vous croisant dans la rue les gens vont s'attarder sur vous et critiquer votre corps et ses formes ? Peut-être et peut-être pas ! Mais après tout, peu importe, et comme le dit si bien Louise Chabat "Faites-moi un procès." Si on n'y réfléchit on n'a rien à perdre à s'aimer plus. Plus confiante, plus épanouie, plus heureuse, on a tout à gagner à s'aimer.

>>> Cet article pourrait vous intéresser : Première vacances avec bébé : toute une organisation

3. Prendre soin de soi

Vous avez pris soin de votre corps pendant 9 mois et il n'est pas toujours simple de garder ces bonnes habitudes une fois que bébé est là et chamboule votre quotidien. Par ses paroles, ses attentions, ses gestes, votre conjoint a un grand rôle à jouer dans l'acceptation de votre nouveau corps, mais aussi pour vous aider à vous accorder des moments de bien-être. Prenez le temps de continuer de bien hydrater votre corps, pensez à vous (re)mettre au sport, faites de longues promenades avec votre bébé, mangez bien et faites-vous aussi plaisir, faites l'amour, allez chez le coiffeur, maquillez-vous... Bref, renouez le lien avec votre corps et faites en sorte de vous sentir le mieux possible. 

Assumez son corps après un accouchement

Commencez par vous montrer reconnaissante envers ce corps qui vient de donner la vie.

4. Refaire sa garde-robe

Vous avez pris une taille, voire deux ? Votre soutien-gorge vous cisaille le dos ou les épaules ? Arrêtez tout et courez vous acheter de nouveaux vêtements. Psychologiquement c'est très difficile de devoir acheter des vêtements une ou deux tailles au-dessus de celle que l'on faisait avant, mais porter à longueur de journée des vêtements dans lesquels on se sent mal, c'est vite insupportable et ça ne nous met pas vraiment en valeur. Offrez-vous donc des vêtements qui vous plaisent, mais surtout, prenez-les à votre taille, quelle que soit votre taille. Tout ça, c'est juste une question d'étiquettes !

L'avis de la rédaction : faites preuve de gratitude

Dans les moments de doutes, de dégoût ou de désespoir essayez de garder en tête que votre corps a donné la vie. C'est un grand bouleversement et une épreuve remarquable. Remerciez-le et remerciez-vous, ce corps est le souvenir d'un événement marquant de votre vie, c'est d'ailleurs pourquoi de nombreuses stars assument leur corps en maillot de bain leur corps après bébé. Et si vous êtes à la recherche d'un peu de soutien, filez sur le #Bodyproudmum.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un coach

Et si vous découvriez aussi : Je n'aime pas être enceinte, le sujet tabou

Vous aimerez aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Je suis attirée par une femme, suis-je bisexuelle ?

J'étais là tranquille à prendre une pause-café avec mes collègues, quand la nouvelle est arrivée. J'étais subjuguée, troublée ! Cette fille est magnifique, elle dégage un truc qui attire indéniablement... sauf que je suis déjà en couple... avec un homme ! 😲 Qu'est-ce qui m'arrive ?

Reconversion pro : et si c'était le moment de changer de métier et de vie ?

J’ai 32 ans et je ne m’imagine pas faire le même métier toute ma vie. Parfois, je rêve de choses simples, notamment de travailler avec les fleurs. Je garde cette idée dans un coin de ma tête, devenir fleuriste un jour serait une belle aventure ! Car oui, changer de métier n’est pas impossible ! Quelques fois, on se lasse de la routine de son quotidien, on ne se retrouve plus dans ce qu’on fait, on n’aime plus son métier, etc. Autant de raisons qui peuvent conduire à un changement de métier !

Dédoublement de personnalité : Qu'est-ce que le trouble dissociatif de l'identité ?

Quand on pense au dédoublement de personnalité, un exemple bien connu de la littérature nous vient en tête : "L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde". Pourtant, cela n’a rien de romanesque, il est bien concret, même s’il est plus méconnu que d'autres troubles comme la schizophrénie. En psychologie, il porte le nom de trouble dissociatif de l’identité (TDI). Qu’est-ce que c’est exactement ? Quels sont les symptômes de ce trouble ? Qu’est-ce qui en est à l’origine ? Explication.

La crise existentielle : ce que vous devez savoir pour la traverser sans trop de casse ! Help 😦 !

J’ai vécu une crise de la trentaine quelques mois avant de fêter mes 30 ans. Eh oui, pas besoin d’attendre le milieu de sa vie pour traverser une crise existentielle. À l’époque, j’ai tout remis en question : ma relation amoureuse, ma situation professionnelle et même l’endroit où j’habitais. Tous ces questionnements à propos de ma vie m’ont conduit à prendre des décisions et à tout changer. Pourquoi peut-on vivre des crises existentielles comme celle que j’ai vécue ? Comment la surmonter ? Je vous explique.

Quels sont les 5 langages de l'amour selon Gary Chapman ?

L’amour peut prendre mille et une formes. Nous avons tous et toutes un moyen de communiquer notre amour de manière différente. C’est, ce qu’a voulu démontrer Gary Chapman, à travers son livre très connu “Les 5 langages de l’amour”. Son projet de vie est d’aider les couples et de leur apprendre à mieux communiquer. Alors quels sont les 5 langages de l’amour selon lui ? Découvrez-les à travers cet article.

Pourquoi je tombe amoureuse d'hommes qui ne m'aiment pas ? Explication d'une psychologue

À chaque fois, c'est la même histoire, vous êtes attirée par des hommes qui ne s’intéressent pas à vous, qui ne vous font pas du bien, voire qui sont totalement inaccessibles ? Mais pourquoi vous infligez-vous toujours ce même schéma dramatique ? Wengood a recueilli les propos de Nathalie Prussia-Collin, psychologue, pour vous aider à décrypter ce comportement. Explication.

Votre horoscope directement chez vous

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici