Trop grosse pour faire du sport ? Stop à la grossophobie

“Regarde-la, elle, comme elle est grosse ! Je suis sûre qu'elle ne peut même pas courir". Cette phrase, je l’ai véritablement entendue à mon propos. La personne ne pensait pas que je pouvais entendre ce qu’elle disait, mais ça a été le cas. Malheureusement, j’ai l’habitude … Je suis victime de grossophobie depuis ma tendre enfance ! En effet, je suis en surpoids pour diverses raisons que je commence à peine à comprendre. Et des remarques sur mon corps, j’en ai entendues ! A tel point qu’elles ont beaucoup trop influencé mon rapport au sport. Entre regard des autres et grossophobie, je vais vous parler de mon expérience par rapport à la pratique d’une activité sportive.

Sommaire : 

Qu’est-ce que la grossophobie ?

Avant de parler de sport, il convient que j’explique ce qu’est la grossophobie. Le dictionnaire Robert la définit depuis 2019 :

“Grossophobie : ensemble des attitudes et des comportements hostiles qui stigmatisent et discriminent les personnes grosses, en surpoids ou obèses.”

Cela résume bien ce comportement malsain envers les personnes grosses. Cependant, on peut aussi être grossophobe envers soi-même. L’idée de vouloir maigrir en permanence, l'enchaînement de régimes ou d’heures de sport, pour avoir un corps qui correspond à la norme, est une grossophobie internalisée. J’ai longtemps souffert de cette internalisation à cause de mon surpoids. Néanmoins, j’ai décidé de dire STOP et de me réconcilier avec mon corps. C’est d’ailleurs pour cela que je ne fais plus de régime et que je pratique l’alimentation intuitive. Je veux être bienveillante avec mon corps.

➜ La grossophobie est une forme de discrimination plus banalisée et il faut que cela cesse. Voici l'un des collectifs qui lutte contre : Gras Politique.

Faire du sport par pression

Le regard des autres

J’ai dit que faire du sport pour vouloir perdre du poids est grossophobe dans le sens où on agit à cause d’une pression extérieure. Si on était seule sur terre, on ne serait jamais en train de remettre en question notre corps et notre apparence physique. C’est le regard des autres qui change la perception que l’on a de nous. De plus, être mince n’est pas synonyme de bonne santé tout comme être gros ne veut pas dire être en mauvaise santé.

🧠 Les personnes grosses ont conscience de leur surpoids. Elles sont, pour la plupart, rigoureusement suivies par leur médecin et font des bilans sanguins régulièrement. Donc il ne sert à rien de faire des remarques sur leur apparence physique, encore moins lorsqu’elles veulent faire du sport.

Cet article peut vous intéresser >>> Blemmophobie : la peur du regard des autres

Faire du sport pour les mauvaises raisons

Pour ma part, j’ai longtemps fait du sport pour perdre du poids. Être mince était mon but ultime et je me suis longtemps acharnée. Malheureusement, ça m’a fait détester le sport, je n’y prenais aucun plaisir. Faire de l’exercice avait pour unique but de modeler mon corps pour qu’il corresponde enfin à la norme. En outre, ce qui m’a aussi fait arrêter, c’est le regard des gens. J’avais l’impression d’être constamment jugée sur ma façon de faire du sport et sur le fait que je perde réellement du poids ou pas. 

🏃 Il faut faire du sport pour les bonnes raisons ! Choisir une activité physique qui nous plaît est essentiel pour être investie dans la pratique.

Ma pratique du sport

Je bouge pour le plaisir, pas pour maigrir !

Avec les années, j’ai appris à avoir un regard bienveillant sur mon corps. Ce n’est pas encore totalement parfait, mais je n’ai plus de relation toxique à mon apparence physique. Ça m'a aidé à comprendre une chose : je peux faire du sport sans chercher à maigrir. Le sport est un moyen de se reconnecter à soi-même, tout le monde peut en faire. Bouger permet d’avoir un corps plus tonique, en meilleure santé, plus endurant, que l’on pèse 50kg ou 100kg. La perte de poids peut être un des effets de l’activité physique, mais désormais, c’est quelque chose de très secondaire à mes yeux. Mon corps peut bouger comme un autre, je fais du sport comme je veux et je savoure pleinement le fait de pouvoir pratiquer pour le plaisir ! 

Je me suis détachée du jugement des autres

L’essentiel pour réellement apprécier le sport, c’est de se détacher du regard et du jugement d’autrui. C’est en prenant confiance en soi que l’on parvient à atteindre cet état. Le sport contribue à se sentir mieux. Non pas à cause d’une perte de poids, mais parce que bouger libère des endorphines. Ces dernières aident à lutter contre l’anxiété et donc les pensées négatives. Je prends les bons côtés tout en regardant droit dans les yeux les gens qui osent me juger. Leur grossophobie ne m’arrêtera pas dans mon activité sportive ! Faites-en de même, faites du sport pour vous, pour votre plaisir et non pas pour correspondre aux attentes des autres et de la société.

L'avis de la rédaction : faites-vous plaisir !

Quand on est en surpoids, le choix du sport a son importance. Tournez-vous de préférence vers une activité qui allège les articulations telles que la natation ou le vélo d'appartement assis ou semi-assis. Ecoutez-vous, écoutez votre corps, prenez soin de vous et oubliez ce chiffre sur la balance. Ne faites pas de sport pour maigrir, mais pour vous faire plaisir !

Si vous vous sentez mal, n'hésitez pas à contacter l'un de nos professionnels : 

Contacter un coach bien-être

Mais aussi :

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Les commentaires

Nos derniers articles

Equicoaching, quand le cheval nous montre la voie

Les animaux ont depuis longtemps montré leur capacité à soigner les hommes, le cheval...

Lire

10 citations sur la solitude : en tête à tête avec moi-même

La solitude peut être la cause d'une grande souffrance. Se sentir seule, face à soi-m...

Lire

Le complexe de supériorité ou l'illusion de la supériorité

C'est une personne qui semble n'aimer personne plus qu'elle-même. Elle parle souvent ...

Lire

L’horreur des thérapies de conversion

S’il y a bien quelque chose que je trouve normal, c’est d’aimer qui on veut, peu impo...

Lire

Mauvaise foi : à petite dose oui, sinon on oublie !

Ahh la mauvaise foi, je pense que tout le monde en a fait preuve un jour ou l’autre. ...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici