Digital Nomad : travailler en voyageant, c’est possible ?

S’il y a bien un rêve que j’ai dans la vie, c’est de devenir digital nomad. C’est un projet qui me tient tellement à cœur que je commence à le préparer petit à petit. Voyager tout en travaillant, à mes yeux, c’est génial. Cependant, tout le monde ne peut pas être digital nomad. De même qu’il y a des contraintes à garder en tête. Comment devenir travailleur nomade ? Quelles sont les choses à savoir avant de se lancer ?

Qu’est-ce qu’être digital nomad ?

Comme je l’ai dit en introduction, cela combine le voyage et le travail. C’est une expression anglaise qu’on pourrait littéralement traduire par "nomade numérique”. En gros, il s’agit d’une personne qui n’a pas de lieu de travail fixe et qui se déplace régulièrement. Un concept inimaginable il y a encore quelques années, mais un outil a révolutionné nos vies : l’ordinateur portable. 

✈️ Avec une simple connexion internet, on peut travailler partout dans le monde. Cette tendance à ne plus travailler en entreprise s’est d’ailleurs accentuée dernièrement…

La pandémie a normalisé le télétravail

Durant la pandémie, le télétravail a été rendu obligatoire lors des confinements. Les entreprises qui étaient réticentes à laisser leurs employés travailler à la maison n’ont pas eu d’autres choix que de leur faire confiance. Pour ma part, j’ai même commencé un nouveau job en télétravail ! Avec la digitalisation des métiers, on peut aujourd’hui travailler à 100% en ligne

👩‍💻Les digital nomad étaient auparavant des freelances ou des entrepreneurs, c’est désormais un accessible aux salariés !

Les métiers permettant d'être digital nomad

Être digital nomad est donc de plus en plus accessible. Un bonheur pour la génération Y qui est plus malheureuse au travail en général. Cela permet de combiner le plaisir avec la raison. Néanmoins, est-ce vraiment accessible à tout le monde et à tous les métiers ? Évidemment que non, impossible de voir un boulanger voyager partout sur le globe et faire des croissants dans les divers endroits où il est. Bien que la boulangerie française s’exporte assez bien à l’étranger, notamment au Japon, mais ce n’est pas le sujet 🥐 !

Il faut évidemment privilégier des métiers qui peuvent être effectués à distance et qui n’ont besoin que d’un ordinateur. C’est la seule contrainte pour devenir nomade. En général, les métiers de la communication sont assez adaptables :

  • Rédacteur web/Copywritter : rédiger des articles, des textes divers et variés, des newsletters.
  • Développeur web : concevoir des sites internet ou applications mobiles.
  • Graphiste : créer des illustrations, logos, affiches, voire même des identités visuelles.
  • Community manager/social media manager : gérer la communication en ligne d’une marque ou d’une entreprise en créant du contenu engageant.

Néanmoins, il n’y a pas que ces métiers-là ! Si on est à son compte, on peut être blogueurs ou influenceurs et démarrer son business en ligne. De même, si on est photographe, traducteur, enseignant en ligne voire même coach en développement personnel

🖥️L’essentiel est de pouvoir gérer ses missions avec seulement un ordinateur et une connexion internet ! Devenir digital nomad, c’est réinventer son travail. C’est un bon moyen aussi d’échapper au bore-out.

Cet article peut vous intéresser >>> Trouver sa propre frontière entre vie perso et vie pro

Une vie qui n’est pas faite pour tout le monde

Évidemment, tout le monde n’est pas forcément intéressé par ce mode de vie, surtout en ces temps incertains de pandémie. Certaines personnes détestent voyager et préfèrent rester à la maison avec un quotidien bien établi. Cela dépend du caractère de chacun, mais au-delà de cela, il y a des aspects qui empêchent de bouger partout.

En effet, si on est maman de 3 enfants et séparée, compliqué de s’imaginer voyager partout, ne serait-ce qu’en France ou en Europe. Il faut pouvoir accepter de tout laisser derrière soi, famille et amies ! On doit dire aussi au revoir à ses affaires et à son confort de vie

🏠 J’avoue que c’est le seul point qui me fait frémir et qui peut provoquer du stress. Je mets beaucoup de souvenirs dans les objets qui m’entourent et j’ai un peu le syndrome de la cabane. Il y a donc des aspects à garder à l'esprit avant de se lancer.

6 choses à garder en tête pour devenir digital nomad

Certes, il y a des aspects qui font rêver et être digital nomad, c’est connaître la liberté. Pour autant, il faut avoir conscience de certaines choses :

  • Ne pas être une touriste toute l’année : eh oui, être à l’étranger ne signifie pas être en vacances ! Il faut garder en tête qu’il faut travailler, ce n’est donc pas de tout repos.
  • Se réadapter en permanence : le confort n’est pas le même que si on a une habitation fixe. Il faut en permanence bouger et s’adapter à un nouvel environnement.
  • Garder un espace de travail : il faut repérer des lieux calmes et confortables pour travailler pour le faire dans de bonnes conditions, ce qui peut être un défi vu qu’on bouge constamment.
  • Gérer son budget et ses revenus : on a l’impression qu’il en faut peu pour vivre lorsqu’on n’a pas de frais fixes comme un loyer. Cependant, il y a quand même des dépenses, notamment si on doit prendre l’avion. Les revenus peuvent varier si on est à son compte, ils sont donc à surveiller de près.
  • Prendre son temps : il ne faut pas se précipiter et bien réfléchir ce projet. Il n’est pas question de faire un tour du monde le plus rapidement possible, il faut voir quel mode de vie et quels pays nous conviendraient le plus.
  • Voyager léger : il faut se séparer d’un maximum de choses et devenir plus minimaliste. Il en va de même pour ses affaires de travail, on ne garde que l’essentiel.

Même s’il y a beaucoup de contraintes et qu’il ne faut pas idéaliser ce mode de vie, c’est une aventure que j’ai fortement envie de tenter. Après tout, on a qu’une vie et il ne faut pas vivre dans les regrets. Il est important de lâcher-prise et de vivre ses rêves pendant qu’il en est encore temps

Alors rendez-vous dans un an pour voir si j’ai réussi à sortir de ma zone de confort et à devenir digital nomad ;) ?

L'avis de la rédaction : qu'est-ce qui vous retient ?

Travailler depuis les Seychelles ou Vera Cruz vous fait rêver ? Prenez le temps de bien penser votre projet et lancez-vous ! Parfois, l'envie est là mais un petit quelque chose nous empêche de nous lancer, croyances limitantes, peur de l'inconnu, manque de confiance en soi etc. N'hésitez pas à contacter un coach afin de préparer ensemble ce beau projet.

Contacter un coach bien-être

Mais aussi :

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Les commentaires