Je m’ennuie au travail… Est-ce un bore-out ?

Mis à jour le par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Jour après jour, je tente de tuer le temps au travail. Cela peut paraître risible, mais c’est une situation pesante. J’enchaîne les cafés, je regarde la trotteuse de l’horloge tout le temps, je navigue sans but sur internet. On peut dire que je suis payée à rien faire ! Je sais que beaucoup envient cette situation, mais ce n’est pas joyeux. Entre fatigue, perte d’estime de soi et même dépression, le bore-out est à surveiller.

Je m’ennuie au travail… Est-ce un bore-out ?
Sommaire : 

Quand l’ennui au travail rend malade

L’ennui au travail est un sujet tabou en France, rare sont les salariés qui osent en parler ou s’en plaindre surtout en ces temps de crise. Pourtant ne rien avoir à faire peut vite devenir un supplice ! Tout comme le burn-out qu'on ne présente plus, le bore-out est un syndrome d'épuisement professionnel 😩. Sauf que là, il ne s’agit pas d’un trop-plein de travail, mais au contraire, d’un profond ennui.

👉 Lionel Leroi-Cagniart, psychologue du travail, le définit comme “un sous-investissement au travail, d’une absence de perspective, d’un ennui profond et durable, qui mènent à un épuisement général et à la dépression". Attention à ne pas confondre avec le brown-out, on est ennuyé par le travail que l’on fait et pas l’inverse.

Des conséquences psychiques et physiques

Les symptômes du bore-out ne sont pas à prendre à la légère. La perte d'envie, d'estime de soi, la démotivation, etc. ne se cantonnent pas seulement au domaine professionnel, mais peuvent toucher la vie personnelle également. Les conséquences ne sont pas seulement psychiques, une étude a récemment montré que les salariés s’ennuyant dans leur travail ont jusqu’à 3 fois plus de chance que les autres de développer des maladies cardiovasculaires. Voici un aperçu des conséquences (liste non exhaustive) :

  • Tristesse latente et ennui ;
  • Dévalorisation ;
  • Perte d’estime de soi ;
  • Anxiété ;
  • Stress ;
  • Dépression ;
  • Troubles du sommeil ;
  • Perte ou prise de poids.
📌 Bore-out et dépression

La dépression fait partie des symptômes du bore-out. En effet, l’un est l’autre sont liés, cela peut avoir un impact sur notre vie en général et sur notre santé mentale. À force de se remettre en question, d’être dans une ambiance morose et de se dévaloriser, on ressent des symptômes dépressifs. C'est pourquoi, il faut absolument faire attention à ce syndrome et comprendre les causes du bore-out. 

Les causes du bore-out

Il y a plusieurs causes qui peuvent être à l’origine d’un bore-out. Même si beaucoup de personnes aimeraient être payées à ne rien faire, ce n’est en rien idyllique : baisse d’activité, mise au placard, tâches répétitives ou monotones… N’importe qui peut sombrer dans le bore-out, mais il y a des situations qui sont plus à risques. Les voici :

📉 Baisse d’activité 

La période délicate de la pandémie a eu un impact sur l’activité économique et sur la consommation. La masse de travail a beaucoup diminué dans certains secteurs. Une baisse d’activité peut être temporaire, comme elle peut s’installer dans le temps comme en ce moment.

👩‍🎓 La surqualification

Avoir un diplôme au-dessus du poste que l’on occupe n’est pas une bonne idée. Malheureusement, on est parfois contrainte d'accepter un travail où on est surqualifiée, à défaut de trouver mieux. C’est donc un terrain très propice au bore-out.

😴 Tâches répétitives et monotones

Remplir des tableaux Excel toute la journée, quel plaisir. Non bien sûr ! Quand les journées se suivent et se ressemblent,  on s’ennuie très vite en effectuant ses tâches comme un automate. Ce n’est vraiment pas le job de rêve.

🚪La mise au placard

Si on est mise de côté par un manager toxique dans tous les projets de l’équipe, c’est cruel. Un sentiment d’isolement et/ou un manque de reconnaissance peuvent rapidement nous entraîner dans le syndrome d'épuisement professionnel.

Cet article peut vous intéresser >>> 10 choses à faire pour ne pas mourir d’ennui

Comment sortir du bore-out ? 3 solutions

1. En parler

Parler à un professionnel est la meilleure solution. On s’évite des remarques de l’entourage du type “payée à rien faire, le rêve, de quoi te plains-tu ?!”. Beaucoup de personnes sous-estiment l’ampleur des difficultés et du mal-être rencontré lorsqu’on fait un bore-out. Si notre supérieur n’est pas à l’origine d’une mise au placard, cela peut être aussi une solution de lui parler pour avoir des missions plus intéressantes à effectuer.

2. Bilan de compétences

Il est nécessaire de prendre le temps de lister nos compétences. Est-ce nos compétences qui sont sous-exploitées ? Ou manque-t-on d’envie ? Est-ce que notre travail nous ennuie ou est-ce plus général ? Ce bilan va nous permettre de faire le point sur les perspectives possibles et les solutions qui s’ouvrent à nous.

3. Redonner du sens

Une fois qu’on se sera posé les bonnes questions, il faut redonner du sens à sa vie. Peut-être est-ce le moment de changer d’emploi ? Voire plus, en faisant le bilan, on va peut-être s’apercevoir qu’il est temps d’entamer une reconversion professionnelle et de changer totalement de vie ! Une fois qu’on a compris les causes du bore-out, beaucoup de solutions s’offrent à nous.

L'avis de la rédaction : il n'y a pas de honte à faire un bore-out !

Il est très compliqué de reconnaître que l’on fait un bore-out. L’ennui au travail est souvent envié par les personnes extérieures,  notre entourage peut nous culpabiliser. On aura donc tendance à minimiser l’ennui au travail, mais c’est ce qu’il ne faut surtout pas faire. Il est important d’avoir un point de vue extérieur et surtout, l’avis d’un professionnel. Il ne faut pas hésiter à avoir un suivi psychologique si on ressent des difficultés au travail.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 

#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Article proposé par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Ours, lion, loup ou dauphin ? Comment votre chronotype vous aide à être plus productive

J'ai parfois du mal à me lever, mais une fois le pied posé à terre je suis prête à conquérir le monde... sauf si j'ai l'occasion de retourner au lit. Mais le pire, c'est après la pause déjeuner ! Une fois le repas avalé, mon énergie est décroissante jusqu'au coucher. Normal, je suis un ours ! Connaître son chronotype, c'est apprendre à mieux se connaître soi-même et à vivre en respectant son rythme naturel.

Définir ses valeurs pour savoir ce qu'on veut et ne veut plus ! Comment faire ?

Lorsque j’étais plus jeune, j’avais l’impression de ne pas avoir d’opinions sur tout un tas de choses. J’avais une ébauche de principes, mais c’était encore flou. Avec le recul, je comprends que j’avais besoin de me forger mon expérience et de m’enrichir pour définir mes valeurs. Depuis que j’ai réussi cette étape, je sais désormais ce que je veux et ce que je ne veux plus. Ça me permet d’être en paix avec moi-même et plus sereine.

Je ne veux pas de responsabilités et je le vis très bien !

Il y a celles qui sont de véritable working woman et qui prennent les choses en main et il y a moi, qui adore être planquée derrière mon bureau et avoir le moins de responsabilités possibles. C’est souvent assez tabou dans le monde du travail, d’affirmer ne pas vouloir de responsabilités. Il faut au contraire dire qu’on peut les gérer sans soucis et être réactive en cas de pression. Sauf que personnellement, ça ne me plaît pas de devoir diriger d’autres personnes et de devoir assumer les actions des autres. Pourquoi est-ce que ça me déplaît autant ? Eh bien il y a plusieurs raisons…

13 citations sur l'espoir : n'abandonnez jamais !

L'espoir, voilà bien quelque chose dont nous avons grand besoin en ce moment. Difficile d'avoir confiance en l'avenir, de croire en ses rêves alors même que l'horizon semble bouché. Et pourtant, plus que jamais l'espoir doit nous accompagner, devenir notre force, notre phare, le lien qui nous tient à la vie. Alors, convaincue ? Vous reprendrez bien un peu d'espoir ? Je convoque les plus grands esprits de tous les temps, pour vous redonner foi en l'avenir. Gardez le sourire !

Le stalking, un harcèlement obsessionnel dangereux

Sur les réseaux sociaux comme sur Facebook ou sur Instagram, qui n'a jamais espionné un(e) ami(e) ? Un ex. ? 👀 Où est-il/elle ? Nous sommes tous plus ou moins stalker ! L'art de traquer sur les réseaux sociaux ou dans la vie réelle porte un nom : le stalking. Apprenez-en plus sur ce harcèlement qui fait de plus en plus de victimes.

Ennéagramme : le test pour tout savoir sur soi

En introspection on observe, on analyse et on étudie sa propre personne. Pour connaître ce qui nous pousse à avancer, ce qui nous anime, ce qui nous motive, on peut se baser sur le test d'Ennéagramme. Un outil de connaissance de soi qui nous aide à comprendre qui nous sommes vraiment et à redéfinir une certaine image que l'on peut avoir de soi. Voici tout ce que vous devez savoir sur l'Ennéagramme.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici