Effet pygmalion, qu'est-ce que c'est ?

Pygmalion vient de la mythologie grecque, c'est le nom du sculpteur qui façonna une si belle statue qu'il en tomba amoureux. Aphrodite, la déesse de l'amour, touchée par cet amour, transforma la statue en Galathée. L'effet Pygmalion tire son nom de cette histoire parce qu'elle représente la réalisation d'une réussite à laquelle on croit assez fort.

L'effet Pygmalion, une prophétie autoréalisatrice

C'est quelque chose d'assez remarquable mais si on vous dit que vous avez l'air stressée ou fatiguée, il est fort possible que vous vous sentiez stressée et fatiguée par la suite. L'inverse est tout aussi vrai. Imaginez, vous arrivez à un dîner où vous n'aviez pas trop envie d'aller parce que vous n'étiez pas dans votre assiette. Il suffit que l'on vous dise que vous êtes radieuse, que vous avez l'air épanouie pour que vous vous sentiez déjà mieux.
L'effet Pygmalion fonctionne sur ce phénomène psychologique. Il permet d'améliorer ses chances et son bien-être en croyant fortement à sa réussite.

Je crois assez fort en quelque chose = j'augmente les chances que cette chose se réalise

L'expérience du docteur Rosenthal

C'est le psychologue Rosenthal qui a mis en évidence cette capacité par le biais d'une expérience. Cette dernière consiste à faire croire à des étudiants ou des élèves que leurs capacités intellectuelles sont excellentes et supérieures afin d'augmenter leurs résultats. Le fait de croire que l'on est bon, brillant, intelligent permettrait d'améliorer ses performances. Une expérience qui repose sur un peu de manipulation, certes, mais qui met en lumière notre capacité à devenir ce que l'on veut, pour peu que l'on y croit !

Que gagne-t-on à adopter cette méthode ?

On peut très bien utiliser l'effet Pygmalion pour soi, au quotidien, mais c'est aussi un outil très utile dans le monde du travail ou avec des enfants. Croire en sa réussite ou croire en la réussite des autres permet :

  • d'améliorer la confiance en soi
  • de diminuer l'anxiété
  • de mieux se projeter dans l'avenir
  • d'être de meilleure humeur
  • d'être plus motiver
  • d'être plus optimiste
  • de plus s'impliquer

C'est très utile pour les parents, les professeurs et les managers. Montrer que l'on croit en son enfant, son conjoint, son équipe lui donne l'occasion de donner le meilleur d'elle-même/de lui-même et donc de réussir. Quelqu'un qui s'entend dire à longueur de temps qu'il n'est pas bon, qu'il est mauvais voire franchement nul ne peut en fait que s'enfermer dans cette croyance et ne pas évoluer. A la clé, mauvais résultats scolaires, perte de motivation, dégradation de l'image de soi, etc.

Cet article pourrait vous plaire : 10 astuces pour donner confiance à son enfant

Comment mettre en pratique l'effet Pygmalion ?

Il n'est pas très difficile de mettre en pratique et d'intégrer cette méthode à sa vie, il faut juste y penser souvent et suivre ces conseils :

  • Faire preuve de bienveillance envers les autres et soi-même
  • Fixer son attention sur les remarques positives
  • Essayer le plus possible de faire des remarques positives
  • Oser et pousser les autres à oser
  • Croire en son talent et en ses capacité et inciter les autres à faire de même
  • Faire preuve d'ouverture d'esprit et de tolérance
  • Eviter les jugements hâtifs et les clichés

Cet article pourrait vous intéresser : Management et Covid, et si on faisait preuve de plus d'humanité ?

© kolibricoaching.com

L'avis de la rédaction - plus Golem que Pygmalion

Tout phénomène psychologique a son revers de la médaille et si l'effet Pygmalion peut nous amener à créer un beau cercle vertueux, beaucoup d'entre nous sont bloquées dans l'effet Golem. Il se peut que nos parents, nos professeurs, nos responsables ou nos collaborateurs jugent notre potentiel assez limité et ont donc des attentes peu élevées concernant nos capacités. "Tu ne trouveras jamais quelqu'un si tu continues comme ça", "Tu devrais peut-être chercher du travail dans un domaine plus accessible", "Il semble évident que tu n'es pas fait pour cet emploi", j'en passe et des meilleures ! Un comportement et des remarques qui conduisent à de moins bonnes performances parce qu'on a tendance à faire confiance et à croire ceux qui ont une position d'autorité sur nous. Méfiance donc, l'effet Golem guette !


Contacter un thérapeute

Et maintenant, place au bonheur ! Vous voulez être heureuse ? Ne prononcez plus ces 5 phrases.

Et aussi :

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Les commentaires

Nos derniers articles

Le carnet du bonheur par Marion Thihy, coach bien-être

Marion Thihy nous propose aujourd'hui un exercice qui fait du bien : le carnet du bon...

Lire

TCC : Zoom sur la thérapie cognitive et comportementale

Vous êtes atteint d’une phobie qui vous gâche la vie ? Un trouble obsessionnel compul...

Lire

J'ai peur de dormir hors de chez moi : mes nuits d'enfer

Je pars bientôt en vacances, j'ai vraiment hâte, mais petite ombre au tableau, je n'a...

Lire

Peur de la hiérarchie, d'où vient-elle ?

Depuis longtemps, j’ai peur de la hiérarchie. Lorsque je vois le big boss entrer dans...

Lire

L'insupportable manie de couper la parole, arrêtons ça !

S’il y a bien quelque chose que je n’aime pas, c’est me faire couper la parole. J’ai ...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici