Effet Dunning-Kruger : quand les moins qualifiés sont persuadés d'être compétents…

Mis à jour le par Camille Lenglet

S’il y a bien une chose qui me fascine, c’est quand les gens ont confiance en eux. Eh oui, je ne suis pas la plus forte pour me vendre, surtout au travail. Mails il y a des personnes qui sont persuadées d’être les plus compétentes, même si elles sont moins qualifiées. C’est l’effet, Dunning-Kruger ! Comment et pourquoi fonctionne-t-il ainsi ? Quelles sont les conséquences en entreprise ? On vous explique tout pour y remédier.

Effet Dunning-Kruger : quand les moins qualifiés sont persuadés d'être compétents…
Sommaire : 

Qu’est-ce que l’effet Dunning-Kruger ?

L’effet Dunning-Kruger est un biais cognitif, les moins qualifiés dans un domaine se sentent pourtant les plus doués 🤯. Ce sont deux psychologues américains David Dunning et Justin Kruger qui ont publié leurs recherches en 1999 dans le Journal of Personality and Social Psychology. Suite à un fait divers, ils ont commencé à faire des études sur ce mécanisme très particulier qui provoque un excès de confiance en soi, même si on n'a aucune compétence dans un domaine 🧐. 

“L’ignorance engendre la confiance en soi plus fréquemment que ne le fait la connaissance.” Darwin

Pourquoi l'incompétence rend confiant ?

Le fonctionnement de cet effet est très simple. Les personnes expertes ont bien souvent conscience de la complexité de leur domaine de compétence, comme les chefs d'entreprise, les créateurs ou les managers. Ce n’est pas le cas pour les débutants ! Les personnes à faible capacité ne possèdent pas les compétences nécessaires pour constater cela. Ils ne savent pas reconnaître leur propre incompétence sur le sujet :

Schéma de l'effet dunning-kruger

Schéma de l'effet Dunning-Kruger

En gros, il y a des personnes trop ignorantes pour savoir à quel point elles sont ignorantes 😅 ! C’est le principe inverse du syndrome de l’imposteur avec des personnes qui n’ont pas confiance en elle, même si elles ont un haut niveau de compétence dans un domaine particulier.

Besoin d’un exemple de l’effet Dunning-Kruger ? Avec la pandémie, ce biais cognitif s’est manifesté chez beaucoup de personnes. Tout le monde est devenu médecin du jour au lendemain ! Les gens faisaient leur propre théorie en pensant avoir parfaitement raison, alors qu’ils n’avaient aucune spécialisation médicale 🤧.

Qui se croit expert ?

L’effet Dunning-Kruger avec le Coronavirus illustre bien le mécanisme. Par contre, on aurait tort de penser que ce sont des personnes stupides qui ont ce biais. Ce serait bien mal comprendre le fonctionnement de ce mécanisme. En réalité, cela touche les gens qui ont une faible conscience d’eux combiné à une faible capacité cognitive 🧐. On peut toutes manifester ce mécanisme un jour ou l’autre, en fonction des situations et notre personnalité, surtout si on est peu à l’écoute de nous-même.

➜ Dans le milieu professionnel, ce sont souvent les débutants qui ont ce biais cognitif ! 

Les conséquences de l’effet Dunning-Kruger en entreprise

Au travail, cette perception peut amener à des situations très délicates. En particulier pour les managers qui sont le plus confrontés à cet effet. Eh oui, pas facile de gérer un collègue ou un employé qui a des œillères 😬 ! D’ailleurs, il y a deux situations particulièrement délicates lorsque ce biais se manifeste :

👉 Lors d’un recrutement : avec des candidats très confiants, mais peu compétents ;

👉 Lors d’une promotion : Tout le monde en reçoit une sauf quelques personnes. Il y a un sentiment de justice pour les employés qui n’ont pas assez de compétences.

Les conséquences sont très néfastes puisqu’elles entraînent des tensions et des conflits. Il y a également d’autres effets :

  • La dégradation de l’ambiance dans une équipe ou un service ;
  • Un impact négatif sur le travail en groupe ;
  • Un retard sur les projets et la réalisation des objectifs ;
  • Des prestataires et des clients qui vont mal percevoir l’entreprise, etc.

Si vous êtes loin de souffrir de ce biais, voici ce que vous pouvez répondre en entretien >>> Pourquoi vous et pas une autre ?

Comment remédier à l’effet Dunning-Kruger ?

Que l’on en soit victime ou que l’on constate cela chez un collègue, il est important d’être dans l’écoute active de l’autre. Si on a un excès de confiance en nous et qu’on nous le signale, il est important de se remettre en question. Dans le cas d’un manager, il est essentiel de parler à la personne et de faire des feedbacks réguliers pour être sûr d’accompagner au mieux.

Pour remédier à cet effet de confiance, il faut :

  • Identifier les lacunes et les corriger ;
  • Tester d’autres méthodes de travail ;
  • Apprendre à prioriser les tâches ;
  • Faire (ou donner) des formations pour s’améliorer en continu ;
  • Demander de l’aide (surtout dans le cas de la “victime”).

Ce n'est pas un comportement dramatique, mais cela peut vraiment altérer les relations au travail et avoir un impact sur la productivité de l'entreprise. Il vaut mieux donc corriger ce comportement dès le début 👍.

L'avis de la rédaction : trouvez l'équilibre !

Ne vous survendez auprès de vos collègues ou votre boss, acceptez vos failles et démontrez votre envie d'apprendre. À l'inverse, ne vous sous-estimez pas non plus, osez vous affirmer quand vous savez que votre raisonnement est le bon. Une personne assurée est perçue comme compétente selon le psychologue du travail Tomas Chamorro-Premuzic. Si vous avez du mal à reconnaître votre valeur, vos compétences etc.. N'hésitez pas à contacter l'un de nos coachs afin de faire le point ensemble sur vos envies et vos capacités.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un coach bien-être

Mais aussi :

Sources : edhec.edu / dailygeekshow.com

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici