Autonomie au travail, comment la développer et oser ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim

J'ai connu un emploi où chaque point à la fin de mes phrases était contrôlé (j'exagère à peine). Un véritable enfer ! Aujourd'hui, je connais l'autonomie au travail. Chaque journée s'organise en fonction de mes responsabilités et de mes propres règles. Un gage de qualité de vie au travail, de motivation, mais aussi une liberté qu'il ne faut pas se contenter d'obtenir. L'autonomie au travail est aussi une liberté qu'il faut s'autoriser et ce n'est pas toujours simple !

Autonomie au travail, comment la développer et oser ?

L'autonomie au travail : un jeu d'équilibre(iste)

Être autonome dans son travail ne signifie pas forcément la même chose d'une entreprise à l'autre, ou même d'un salarié à l'autre. Cependant, l'autonomie peut se développer quel que soit notre statut hiérarchique, premièrement parce qu'elle favorise le bien-être au travail et ensuite, parce qu'elle s'articule autour de différents niveaux. Ainsi, chacun peut travailler en autonomie selon son poste, ses capacités ou son degré de confiance en soi et évoluer au fur et à mesure.

  • Le niveau 1 de l'autonomie au travail correspond à la marge de manœuvre que l'on a pour effectuer nos tâches quotidiennes. Ça tient à la prise d'initiative : je sais ce que j'ai à faire et comment le faire, donc je le fais. Ça tient aussi à l'auto-organisation.
  • Le niveau 2 implique des prises de décisions stratégiques et opérationnelles. On écoute mes idées et on me laisse les mettre en place. Ici, en tant que salarié, la prise de responsabilité est plus grande et implique la confiance de la hiérarchie.
  • Le 3e niveau se base sur nos compétences : je suis autonome si je suis en capacité, dans le cadre de mon travail d'utiliser mes compétences et de les développer.

👉 En bref, l'autonomie au travail c'est...
Un travail effectué, bien fait, à temps mais selon nos propres règles !

Tout, tout de suite, tout le temps ?

En tant que manager, attention tout de même. Si donner de l'indépendance est particulièrement bénéfique pour les employés, il ne faudrait pas qu'elle se confonde avec un abandon ➡️ #àlaide #ilyaquelquun Eh oui, je ne le dirais jamais assez, mais en toute chose, il faut un juste milieu. Quand il s'agit de favoriser l'autonomie, le juste milieu n'est pas toujours facile à trouver, mais il faut savoir rester vigilant. 

Laisser trop d'autonomie rapidement et tout le temps peut donner l'impression de ne pas être soutenu, d'être abandonné et peut générer de la frustration. Quelques vérifications régulières et plus ou moins espacées en fonction du degré d'autonomie de chacun, peuvent tout à fait suffire à trouver le bon équilibre ⚖️.

L'autonomie, la clé du bien-être ?

Je pose la question, mais si vous vous demandez pourquoi l'autonomie est importante au travail, la première des réponses sera celle-ci : parce que ça fait du bien 😃 ! En effet, chacune peut facilement comprendre que, plus on acquiert de liberté et mieux on se sent. Et puis, comme beaucoup de choses en entreprises, avec l'autonomie, c'est souvent du win-win, parce qu’un salarié heureux = une entreprise heureuse.

📍 Avec l'autonomie au travail on gagne quoi ?

  • plus d'engagement et de motivation
  • plus de productivité
  • le sentiment d'être valorisé
  • plus de créativité
  • un renforcement de l'esprit d'équipe
  • un meilleur équilibre vie pro et vie perso

Seulement voilà, tout le monde n'est pas forcément à l'aise avec le principe de liberté en plus...

👉 Voilà qui devrait aider : Comment améliorer son niveau de bien-être au travail ?

Et en pratique, comment on développe l'autonomie au travail ?

Comme pour le télétravail, ou encore la transparence salariale, selon les entreprises ou les personnes, l'autonomie peut se heurter à certains freins. Une culture d'entreprise traditionnelle, infantilisante et hiérarchique ne va pas favoriser l'autonomie et c'est bien dommage (surtout pour ladite entreprise 😝 !) Le manque de confiance est aussi un facteur bloquant. Si la confiance n'existe pas entre les employés et les dirigeants, difficile de gagner en liberté. Cependant, la confiance que se porte une employée à elle-même est aussi un élément important. Tout le monde n'est pas forcément à l'aise avec l'idée de s'autogérer et d'avoir plus de responsabilités et donc peut-être plus de chance de faire des erreurs, de se tromper, d'échouer. Attention donc parce que l'autonomie au travail peut tout à fait générer du stress, de l'anxiété, voire des symptômes de burn-out ou de dépression. C'est la raison pour laquelle il faut toujours communiquer et réussir à se faire mutuellement confiance.

🔖 Cet article va vous intéresser : Et si c’était un burn-out ? Le reconnaître pour mieux rebondir

Deux façons d'encourager l'autonomie au travail

1. Un esprit sain dans un environnement sain

L'autonomie, ça commence par là, par un environnement de travail propice ! Plus la communication sera fluide, plus il y aura de transparence, de soutien et de bienveillance, plus la confiance pourra s'établir. Et la confiance, c'est le socle sur lequel peut s'établir l'autonomie. La confiance implique que chacun sache ce qu'il a à faire et fasse en sorte de le faire bien. La priorité doit être portée sur les résultats et non sur la façon d'atteindre ces résultats. L'infantilisation au travail est donc forcément à bannir. Il faut se faire confiance, se le dire et se le montrer.

2. Yes you can 💪 !

Pour encourager l'autonomie, rien ne vaut la prise d'initiative. Toutes les occasions sont bonnes pour laisser chacun oser proposer une solution, une idée, pour libérer la créativité ou être plus débrouillard. Par contre, encore une fois encore, l'autonomie nécessite des prérequis : les employés doivent être correctement formés. Eh oui, impossible de travailler seul si on n'a pas appris à faire correctement son travail. Et, pour que chacun puisse oser être de plus en plus autonome, il faut autoriser le droit à l'erreur.

Je voudrais bien, mais...

Et si l'autonomie, c'est de notre côté que ça coince ? C'est vrai ça, on peut tout à fait se trouver dans une entreprise qui favorise l'indépendance de ses employés avec tout ce qu’il faut en termes de valorisation, de formation, d'attentes et d'objectifs, de communication, de reconnaissance, etc. mais que de notre côté on ne se sente pas toujours capable de gérer cette liberté. Il est vrai que parfois, se retrouver seule devant sa mission ce n'est pas très confortable. 

Le problème vient avant tout d'un manque de confiance en soi, de la peur de l'échec, de sortir de sa zone de confort ou de prendre des risques. Des craintes qui sont souvent justifiées dans un environnement de travail néfaste avec, par exemple, un manager toxique. C'est la raison pour laquelle, les entreprises doivent valoriser la prise d'autonomie, tout en fixant des objectifs clairs, ainsi chacun se sent plus libre, mais pas sans filet pour développer son plein potentiel. Avec l'autonomie, tout le monde est gagnant !

L'avis de la rédaction : à travailler !

L'autonomie au travail est très bénéfique, à condition d'avoir suffisamment confiance en soi et d'être encadrée pour ne pas générer un stress trop important. Si vous manquez de confiance en vous ou que vous ne parvenez pas vous épanouir dans votre vie professionnelle comme vous l'aimeriez, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un psychologue. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe


Contacter un psychologue

Mieux au travail :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Discours de mariage : 7 idées pour un discours parfait

Votre meilleure amie va se marier et vous êtes sa témoin ? C’est génial, vous devez être aux anges ! Enfin à un détail près … Il faut écrire votre discours pour témoigner de l’amour des mariés ! Cependant, rassurez-vous, c’est un exercice bien moins compliqué qu’il n’y paraît. Et pour vous donner un petit coup de pouce pour sa rédaction, on vous a préparé 7 idées à mettre dans votre discours pour qu’il soit parfait le jour J ! C’est parti !

Femme fontaine et squirting : un plaisir qui coule de source

Quand on parle d'éjaculation, ne nions pas que l'on pense presque tout le temps au sperme et à leur propriétaire. Il faut dire que la femme fontaine est encore trop peu abordée. Par tabou ? Peut-être. Par jalousie ? Pourquoi pas. Par ignorance ? Plus pour longtemps en tout cas... Loin du fantasme et surtout loin du porno, le phénomène de femme fontaine est encore et surtout une bonne occasion de nous concentrer sur nos corps, de lâcher prise et de prendre beaucoup (beaucoup) de plaisir.

7 idées de jeux sexuels pour booster notre libido, amusez-vous !

C’est lors d'une soirée entre copines que j'ai entendu parler de jeux sexuels pour sortir de la routine. La libido, ça va, ça vient, suivant ce qu’on traverse dans notre quotidien. La sexualité n’est pas acquise, il faut constamment se réinventer. C’est pour cette raison que j’ai commencé à parler jeux sexuels avec des amies, pour voir quelles étaient leurs idées. C'est ainsi que je vous partage 7 idées pour pimenter votre sexualité. Attention, ça va chauffer !

Les 4 styles d'attachement amoureux : que montrent-ils ?

Et encore un énième mec qui me fuit… Si vous vous êtes déjà dit ça, c’est peut-être que vous allez toujours vers le même type de personne. En tout cas, moi j’en ai longtemps fait le constat. J’avais aussi remarqué que j’étais toujours dans le doute de la relation, ce qui conduisait à un échec… Ces comportements traduisent un style d’attachement amoureux assez opposé. Mais tiens, qu’est-ce que c’est un style d’attachement ? Que montre-t-il ? Les connaître peut nous aider à en comprendre beaucoup sur nous-même et nos relations. Explication.

Isabelle Vuillemin, coach, explique le Reiki pour calmer les angoisses

Le Reiki, une forme ancienne de thérapie énergétique, a longtemps été reconnu pour sa capacité à équilibrer le corps et l'esprit. En canalisant l'énergie universelle, le Reiki aide à évacuer les émotions négatives, y compris les angoisses qui peuvent souvent nous submerger. Isabelle Vuillemin, coach, nous explique comment le Reiki peut vous permettre de calmer vos angoisses. Retrouvez un sentiment de calme et de sérénité intérieure grâce à cette pratique holistique. Explication.

Le manque d’estime de soi impacte la gestion de son argent

Même si j’essaie de travailler dessus, j’avoue que j’ai toujours eu beaucoup de mal à avoir confiance en moi. Je sais combien c’est crucial. Dernièrement, j’ai même réalisé que ça avait des conséquences sur la gestion de mon argent. Eh oui, c’est beau d’ouvrir les yeux sur cela à 33 ans ! Je vous explique en quoi un manque de confiance en soi peut influencer (négativement) notre porte-monnaie.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Comprendre la Mythomanie [ par Christine Calonne, psychologue ]

25 février · Wengood

15:08


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube