10 choses à faire au bureau pendant l'été, la summer to do list !

Mis à jour le par Justine Guilhem

En temps normal, je vois les bureaux se vider petit à petit. Mes collègues partent en vacances et par choix, je ne pose pas de congés, car je préfère partir à l'automne. Les températures grimpent, on sent que le rythme ralentit et qu'on a davantage de temps pour faire une tâche... Alors autant profiter de ce temps calme pour faire ces 10 choses au travail pendant l'été !

10 choses à faire au bureau pendant l'été, la summer to do list !

Un été au travail, 10 choses à faire

🌞 Dehors, la température est élevée, le soleil brille, et nous voici devant notre ordinateur à travailler. Nos collègues sont indisponibles, que ce soit dans le chat ou à côté de nous. Vu que le rythme est moins soutenu, ça nous laisse du temps pour faire plein de choses ! Bien sûr, on évite de regarder les dizaines de photos de doigts de pieds en éventail sur les réseaux sociaux. Nos collègues auraient d'ailleurs bien besoin d'une digital detox... 

En plus de cela, on voit parfois notre manager répondre à des mails pendant ses congés, incompréhensible 🤔 ! Selon un sondage Qapa, ce n'est pas le seul, 67% des Français ne décrochent pas de leur travail pendant les vacances. Mais nous, on y est, au bureau. Alors autant faire quelques petites choses en attendant le retour de nos collègues adorés.

1. S'attaquer aux tâches repoussées

Pendant le reste de l'année, il arrive qu'on repousse certaines tâches par manque de temps ou de procrastination (ça nous arrive toutes !). Alors, il faut profiter du rythme calme de l'été pour trier nos tâches et faire celles qui ont été oubliées. Il est aussi temps de faire un grand tri dans nos papiers, post-it, e-mails et notes ! On archive ce qui ne mérite pas de rester sous notre nez. Une bonne chose de faite ✅ ! 

2. Développer son réseau

L’accalmie de l'été peut nous permettre de développer notre réseau, enfin si tout le monde n'est pas parti en vacances ! Il est possible de faire des déjeuners avec les collègues restants ou d'être plus active sur les réseaux sociaux professionnels comme Linkedin. On peut en profiter également pour parler de ses futurs projets.

3. Échanger avec les collègues

Certes, beaucoup sont en vacances, mais l'entreprise entière n'est tout de même pas partie. Alors profitons-en pour organiser des happy hours, des déjeuners ou pique-niques ensemble. Parfois, on ne fait que se croiser dans les couloirs du bureau ou on échange qu'une ou deux lignes via le chat de l'entreprise. Se voir un peu dehors du travail permet de nouer des liens plus humains 😉.

4. Adapter ses horaires de travail

L'avantage du télétravail ou même de travailler au bureau pendant l'été, c'est qu'on peut adapter ses horaires à son rythme de vie. Par exemple, on peut tester la "miracle morning" et se lever pour travailler tôt le matin et savourer ainsi de la fraîcheur (idéal en temps de canicule) ! Même si on travaille, on peut avoir un rythme moins effréné durant la belle saison. 

5. Se remettre en question

On peut profiter des vacances pour faire le point sur notre vie professionnelle, mais on peut le faire aussi en travaillant. Il faut se poser les bonnes questions pour savoir si on est satisfaite de ce qu'on fait. Cela permet de réfléchir à notre avenir professionnel. On fait le point sur nos attentes et on réfléchit. A-t-on besoin d'une reconversion pro ? A-t-on trouvé un but à notre vie ? Il est très important de se questionner pour savoir si on est heureuse dans son travail et ainsi éviter un bore-out

6. Ranger son bureau

Ah le bureau qui croule sous les papiers, le clavier plein de miettes, la tasse de thé qui traîne... C'est encore plus valable quand on travaille à la maison. Il est nécessaire de ranger son bureau et faire un grand ménage de printemps, enfin plutôt, d'été ! Un bureau bien rangé permet d'avoir les idées plus claires. 

Saviez-vous qu'un clavier d'ordinateur possède plus de bactéries que la cuvette des WC... 😱 alors zou ! On nettoie tout !

7. Se former

Si vraiment tous les dossiers sont clos ou si on a besoin d'une collègue absente pour avancer, il reste toujours la formation. On peut essayer d'en apprendre davantage sur notre métier ou sur certaines techniques. Le calme de l'été est idéal pour acquérir de nouvelles compétences. On peut se former via différents supports : vidéos, livres blancs, ebooks, MOOCS, etc. Renseignez-vous.

8. Faire de vraies pauses

Faire des pauses régulières permet d'être plus efficace, non ce n'est pas une légende. Notre cerveau a besoin de se déconnecter de temps en temps pour être plus à même de travailler pendant plusieurs heures. Alors autant en faire quand personne ne peut nous juger. On s'accorde une pause déjeuner plus longue, on peut même pratiquer la méditation pour essayer d'apprendre à se vider l'esprit

9. Nourrir sa créativité 

Pendant l'été, c'est le moment de nourrir notre créativité pour être plus stimulé lorsqu'il faudra retrouver un rythme de travail normal. Alors, on profite des beaux jours pour lire dans un jardin public, faire des expositions, aller voir des films. Cela nous fait gagner en agilité et en souplesse pour la rentrée ! 

10. Anticiper la rentrée 

Anticiper la rentrée, c'est se donner la possibilité d'enchaîner plus vite et d'aider nos collègues à en faire de même. On réfléchit aux futurs projets de l'entreprise et au plan d'action que l'on veut mettre en place. Cela permettra à tout le monde de passer un mois de septembre plus apaisé. Enfin, sauf si comme moi, on part 3 semaines en septembre 🤫 ! 

L'avis de la rédaction : une pause nécessaire !

Si on continue de travailler cet été, il ne faut pas oublier qu'il est essentiel de prendre des vacances pendant l'année. Le physique et le moral ont besoin de se ressourcer. Ne pas s'octroyer de repos est un risque de souffrance et de mal-être au travail, voire de burn-out. Si vous avez du mal à vous éloigner du bureau, que pendant vos vacances, vous continuez de répondre aux mails, que vous n'arrivez pas à couper, alors il est bon de s'interroger sur la place de votre emploi dans votre vie. N'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un psychologue, vous analyserez ensemble les raisons de ces comportements et mettrez en place de nouvelles habitudes qui vous permettront de vivre une existence plus épanouie.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Mais aussi : 

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Je ne suis pas très famille, est-ce ok ? Suis-je une horrible personne ?

Je n’habite pas très loin de chez mes parents et pourtant je ne les vois pas si souvent. Idem pour mes beaux-parents et quelques-uns de mes oncles et tantes. Nous nous entendons bien et je crois pouvoir dire qu’en cas de besoin, nous serions là les uns pour les autres. C’est simplement que je ne ressens pas le besoin de passer du temps régulièrement avec eux. Cela fait-il de moi quelqu’un de pas « très famille » ? Ou même pire, une mauvaise personne ?! Parlons-en.

Grands-parents qui font des différences, comment gérer ?

Parmi les 5 petits-enfants dont je fais partie, je sais que mon cousin, le petit dernier, est le préféré de ma grand-mère. Il n'y a que des louanges pour lui et des critiques pour les autres, notamment moi, l'aînée. J'avoue que c'est assez pesant, même à 33 ans, d'avoir cette différence de traitement. Alors comment gérer les grands-parents qui font des différences ? Il faut agir en tant que parents, mais aussi en tant que "petit-enfant" adulte ! Explication.

Ma famille rejette mon/ma partenaire, je fais quoi ?

Lorsque j’étais plus jeune, il m’est arrivé de ramener mon mec chez mes parents et que ça se passe très mal. Clairement, ils ne l’ont pas aimé et j’ai senti qu’ils le rejetaient. À l’époque, j’étais jeune et je ne savais pas trop quoi faire et ça m’a profondément rendu triste. Alors que faire lorsque notre famille n’accepte pas notre partenaire ? Comment réagir ? J’ai grandi désormais et j’ai compris les raisons de cette réaction, alors voici mon partage d’expérience.

Ma famille me critique tout le temps : comment gérer ?

Du choix de mes vêtements, à la couleur de mes cheveux en passant par le travail que je fais, j’ai souvent eu des critiques de la part de ma famille. Oncle, tante, grands-parents, parents, tout le monde y va de son commentaire. Ce n’est pas forcément méchant (quoique…), mais à force d’entendre leur avis, on souffre. Pendant longtemps, j’ai souffert des remarques négatives de mon entourage, mais désormais, je m’en détache complètement. Comment se libérer d’une famille qui nous critique tout le temps ?

Je n'ai rien à voir avec ma famille, sommes-nous vraiment incompatibles ?

Plus je vieillis, plus j’ai l’impression d’être différente de ma famille. J’ai même souvent la sensation que nous sommes incompatibles, pourtant je n’avais pas ce sentiment avant. La famille est une part tellement importante de notre vie que c’est déroutant lorsqu’elle nous est antinomique. Qu’est-ce qui fait qu’on a l’impression de ne plus rien avoir en commun avec sa famille ? Est-ce le reflet d’une incompatibilité réelle ? Quelles solutions ? Explications.

Fury room : pourquoi tout casser fait autant de bien ?

Qui n'a jamais eu envie de laisser aller sa colère et de tout casser ?! Bon, peut-être que je suis la seule, mais qu'est-ce que ça fait du bien d'évacuer comme ça. Le Japon a bien compris cela, puisque c'est dans ce pays que la "Fury Room" est née. Le concept ? Payer une entrée pour casser tout ce qu'il se trouve dans la pièce. Ayant parfois du mal à maîtriser ma colère, je me suis dis que ça pourrait être intéressant de tester et de se demander : pourquoi ça fait autant de bien ?

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube