Le yoga et la méditation pour lutter contre la dépression ?

Mis à jour le par Justine Guilhem

Sans traitement, plus de la moitié des personnes ayant souffert d’un épisode dépressif en referont au moins un autre au cours de leur vie. C’est pourquoi, il est bien souvent nécessaire de suivre une thérapie et de prendre des antidépresseurs. Cependant, il est possible de faire, en plus, deux activités, qui participent à l’apaisement. Le yoga et la méditation sont très connus pour leurs vertus, alors pourquoi ne pas essayer pour lutter contre la dépression ?

Le yoga et la méditation pour lutter contre la dépression ?
Sommaire : 

Le yoga, un antidépresseur naturel ?

Pour commencer, il est bon de rappeler ce qu'est la dépression. C'est une maladie qui ralentit la transmission de l'hormone de bonheur entre les neurotransmetteurs de notre cerveau, voilà pourquoi un traitement est nécessaire. Néanmoins, on peut aussi explorer des pistes à côté pour se sentir mieux. On sait que le sport faisait du bien au moral, car il permet d'évacuer les mauvaises toxines accumulées dans l'organisme. Quand les antidépresseurs reconnectent chimiquement les hormones, le sport lui déconnecte ce qui peut nous faire souffrir, voilà pourquoi il peut être une aide.

Si on choisit le yoga comme activité sportive, c'est encore plus amplifié, puisqu'il s'agit d'un sport qui favorise la relaxation. Selon une étude américaine (Psychological Medecine, mai 2017), les symptômes, d’une soixantaine de dépressifs, auraient baissé après 10 semaines de cours de hatha-yoga (la forme la plus pratiquée en Occident). Les cours de yoga comprenaient des postures, des exercices de respirations, de la relaxation et de la méditation. Après ces semaines de formation, les pratiquants du yoga avaient retrouvé une vie sociale plus épanouissante et se sentaient mieux. 

4 postures de yoga efficaces contre la dépression

Le yoga est une activité physique douce qui favorise le sentiment de bien-être. Plus qu’une simple pratique physique, il a une influence sur l’état mental et spirituel, par l’union qu’il crée entre le corps et l’esprit. Il apprend à harmoniser nos émotions, pensées et le système corporel, afin d’atteindre un équilibre. Il permet de mieux se connaître et d’aller au plus profond de soi.Voilà donc quelques postures de yoga qui vous permettront de mieux réguler vos émotions et de libérer des endorphines : 

👉 1. Le chat : Mettez-vous à quatre pattes en gardant le dos droit. Contractez votre ventre et creusez le dos en inspirant lentement. Puis, expirez en arrondissant le dos et baissez la tête. Répétez entre 5 et 10 fois.

position du chat

© yoga net

👉 2. La demi-pince : Asseyez-vous les jambes tendues vers l’avant, le dos bien droit. Fléchissez un genou et posez votre pied sur l’intérieur de votre cuisse. Votre genou devrait être droit au sol. Allongez votre colonne vertébrale tout en inspirant. Lorsque vous expirez, penchez-vous vers la jambe gauche puis placez vos mains de chaque côté de votre jambe. Votre dos et votre cou doivent rester droits. Répétez l’exercice de chaque côté.

position demi-pince

© Notre famille

👉 3. L’arbre : Placez-vous debout, les pieds joints et ramenez votre pied gauche à l’intérieur de la cuisse droite. Tenez la posture sur plusieurs respirations complètes en changeant de jambes.

position l'arbre

© Terrafemina

👉 4. La pince-debout : Mettez-vous debout avec les bras en l’air et baissez la tête sur l’expiration. Descendez votre buste jusqu’à ce que vos doigts touchent le sol. Puis, remontez lentement en inspirant. Répétez l’exercice 5 fois.

position pince debout

© serelaxer.fr

📌

À noter que les techniques de respiration du yoga peuvent être utilisées au cours de la journée pour se calmer lors des périodes de stress ou de crises d'angoisse.

La méditation, une autre solution complémentaire

Il n'y a pas que le yoga qui peut nous aider à lutter contre la dépression, il y a aussi la méditation pleine conscience ! C'est une technique qui permet de se reconnecter à l'instant présent, à savourer plus les petits bonheurs et à éviter ainsi l'anticipation anxieuse. En effet, elle permet de se mettre à distance de ses pensées automatiques, voire de ses pensées anxieuses, pour pouvoir se concentrer sur l'ici et le maintenant. La respiration est encore une fois utilisée pour favoriser la concentration et l'oxygénation profonde du corps. 

La revue médicale The Lancet a publié une étude qui a montré que la thérapie cognitive complétée par la pleine conscience avait des bons résultats. Encore une fois, il ne s'agit pas de se soigner avec de la méditation, mais d'en faire un bon complément pour se sentir mieux dans sa vie.

👋 Si vous ne connaissez rien à cette méthode de relaxation, vous pouvez consulter notre article pour savoir comment méditer

L'avis de la rédaction - Cela ne remplace pas la thérapie ! 

Bien que le yoga et la méditation soient des pratiques qui aident à diminuer les signes avant-coureurs d’une dépression ou à éviter les rechutes, il va de soi qu’elles ne soigneront pas, seules, une dépression. Il ne faut pas négliger une aide thérapeutique, que ce soit un suivi avec un psychologue et un psychiatre. Car c'est bien ce dernier qui peut faire des prescriptions médicales. En tout cas, il est possible de se sentir complètement de la dépression, mais il ne faut pas attendre pour aller mieux.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !

#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi : 

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Pourquoi je mange mes émotions ? La faim émotionnelle

Une contrariété et hop, je mange ! Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours fait cela, manger quand je ressentais une émotion négative trop vive. Il faut dire aussi que je souffre de troubles alimentaires, j’ai l’impression que je règle mes problèmes avec la nourriture. Dernièrement, j’ai eu un suivi psychologique nutrition qui m’a fait comprendre pourquoi j’ai ce comportement alimentaire. Cela s’appelle la faim émotionnelle ou faim psychologique. Explications.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube