4 exercices pour réapprendre à respirer et aller mieux : soufflez ça va passer !

Mis à jour le par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Respirer, on le fait tellement naturellement qu'on oublie parfois de le faire correctement. C'est souvent comme ça que je me retrouve en train d'hyperventiler, parce que le stress m'a, un temps, coupé la respiration. Respirer c'est vivre mais c'est aussi vivre mieux ! On chasse le stress ensemble à grands coups de respirations ?

4 exercices pour réapprendre à respirer et aller mieux : soufflez ça va passer !
Sommaire : 

Comment apprendre à mieux respirer ?

La respiration est un allié bien-être que l'on néglige trop souvent. C'est surtout en cas de stress, ou lorsque l'on ressent de vives émotions que notre respiration devient irrégulière. Lorsque quelque chose vous angoisse ou vous énerve vous verrez que votre respiration s'accélère et devient plus saccadée. Difficile de se pencher sur sa respiration en pareil moment me direz-vous ! Et pourtant, c'est bien par là que tout commence. Prendre conscience de sa respiration, afin de pouvoir agir sur son souffle et de faire revenir le calme intérieur.

4 exercices de respiration : soufflez, ça va aller

Parfois on s'entend dire "respire ça va aller" eh bien pour une fois ces mots ne seront pas vains. Nous allons vraiment apprendre à respirer pour chasser le stress, les angoisses, canaliser ses émotions… bref, tout simplement pour aller mieux ! Soufflez, c'est parti !

1. La respiration abdominale : idéale pour chasser les angoisses

Posez les mains sur votre ventre pour sentir le va et vient de votre respiration. Tout d'abord, inspirez par le nez en gonflant le ventre puis expirez lentement par la bouche en rentrant le ventre. Videz totalement l'air de vos poumons. Refaites cet exercice jusqu'à ce que vous vous sentiez mieux.

Résultats : moins de stress, de pensées négatives, de fatigue. Ce type de respiration permet aussi d'oxygéner le cerveau et d'éliminer les déchets toxiques accumulés dans le corps.

>>> Cet article pourrait vous plaire : Fatiguée ? J'ai changé ces 8 mauvaises habitudes et ça va bien mieux

2. La respiration thoracique : parfaite pour se sentir libérée

Pour mieux respirer, cette fois, on se lève. Les pieds bien ancrés dans le sol, on tient son dos bien droit et on tire les épaules vers l'arrière. Levez les bras à hauteur de votre poitrine, vers l'avant. Inspirez lentement par le nez tout en écartant les bras comme si vous ouvriez une fenêtre. Gardez l'air dans vos poumons, puis tout en ramenant vos bras, comme si vous refermiez la fenêtre, expirez par la bouche. Faites cet exercice au moins 3 fois.

Résultats : moins de tensions et de sensation d'oppression. Cet exercice permet de se libérer et de mieux gérer ses émotions.

3. La cohérence cardiaque : une meilleure gestion des émotions

La cohérence cardiaque est très efficace. C'est un exercice qui permet de contrôler sa respiration et la variabilité des battements du cœur.

Respirez d'abord profondément par le ventre puis inspirez 3 secondes, retenez l'air dans vos poumons pendant 12 secondes puis expirez, le plus profondément possible (jusqu'à bout de souffle) par la bouche pendant 6 secondes. Durant cet exercice essayez de vous concentrer sur votre cœur en imaginant que votre respiration passe par lui.

Résultats : la cohérence cardiaque est idéale pour réguler son stress et équilibrer ses émotions.

4. La détente express : parce que parfois, il faut faire vite !

Un coup de stress survient sans prévenir ? Il faut faire baisser la pression rapidement ? Alors commencez par inspirer en gonflant le ventre. Expirez ensuite lentement par la bouche, comme à travers une paille. La détente sera plus vite là si l'expiration est longue. Pendant ce temps, concentrez-vous sur votre menton, pour détendre votre visage, vos épaules, pour relâcher la nuque et le dos, l'abdomen pour détendre le ventre. Essayez de prendre conscience de la détente qui gagne ces zones.

Résultats : baisse de la tension, régulation de l'émotion et du stress.

🎙️ Stéphane Masson, coach nous dit tout sur la respiration, notre alliée bien-être !


L'avis de la rédaction - On a tout à gagner à respirer par le ventre

La respiration par le thorax ne permet pas d'utiliser l'intégralité de nos capacités de respiration. Résultat, c'est plus de fatigue qui se fait sentir et on perd tous les bienfaits de la respiration. Pour faire de la respiration son alliée, il faut qu'elle passe par le ventre. Allongez, mettez une main sur votre ventre et une autre sur votre poitrine. Prenez une inspiration, si votre poitrine se soulève en premier, c'est que vous respirez par le thorax. Pour apprendre à respirer par le ventre, allongez-vous et prenez une petite inspiration (1 seconde) puis expirez (3 secondes) en poussant sur le ventre. Aidez-vous en posant votre main sur votre ventre et répétez l'opération une dizaine de fois.

Contacter un coach

Et quand il y a encore du stress, trop de stress, il y a encore des exercices de respiration pour calmer un coup de stress.

Et aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici