Passif-agressif, comment le reconnaître et s'en éloigner

Mis à jour le par Justine Guilhem

Il oublie sans cesse vos rendez-vous, les tâches confiées sont toujours remises à plus tard ? Il vous agresse sans jamais en avoir l'air ? La personne vous dit "oui" mais pense "non" ? Attention, vous avez sûrement affaire à un passif-agressif ! Mais alors que faire face à cette personnalité nocive ? Décryptage.

Passif-agressif, comment le reconnaître et s'en éloigner

Etre passif-agressif est considéré comme un trouble de la personnalité, qui fait par ailleurs, de plus en plus parler de lui, juste après le pervers narcissique. Le comportement passif-agressif montre une colère dissimulée qui s'extériorise avec un langage utilisant de nombreuses allusions blessantes. Mais alors qui est ce passif-agressif et comment vivre avec ? Comment gérer un passif-agressif ?

🤓 Le saviez-vous ?
🪖 Le terme « passif-agressif » a été inventé pendant la Seconde Guerre mondiale lorsqu’un psychiatre a remarqué que certains soldats manifestaient un refus d’obéir aux ordres sans se révolter mais en boudant, en procrastinant, en pratiquant une obstruction passive.

Le passif-agressif : un doux tyran et manipulateur ?

Le passif-agressif adopte un réflexe de défense automatique. Pour lui, la soumission apparaît révoltante, et il va ainsi se mettre dans des positions de résistance. Proche des manipulateurs, le passif-agressif veut exercer une influence sur autrui sans en avoir l’air. 👉 Voici 5 signes pour reconnaître un passif - agressif.

1. Il remet toujours tout à plus tard

Le passif-agressif peut faire preuve de procrastination en reportant la tâche qui lui a été confiée ou même de « bouder » s’il se retrouve forcé (👋 Bouderies incessantes, l'insupportable chantage du silence) . En face, il va dire « oui » à tout ce qu’on lui demande, il ne sait pas dire non. Mais en réalité il se débrouille pour ne pas l’accomplir en prétextant avoir « oublié » ! C’est une manière propre de défier l’autorité. 👉 J'ai du mal avec l'autorité, aïe !

2. Il a tendance à mentir et à minimiser ses émotions

La communication est très compliquée car il va prétendre que tout va bien, il se voile la face et une dispute va exploser pour savoir qui a raison. Il va également exprimer son mécontentement par des moyens détournés comme un silence méprisant, des soupirs, une indifférence…

3. Il se place en position de victime

C'est un adepte du triangle de Karpman, un jeu de manipulation qui prend la forme d’un scénario relationnel avec une victime, un persécuteur et un sauveur. Il choisit le plus souvent le rôle de la victime et use de sarcasmes pour instaurer une communication tendue. 👉 Comment sortir du triangle de Karpman ? 5 étapes à connaître

4. Il peut avoir des moments de colère incontrôlés

Il libère son agressivité dans des moments improbables mais qui sont source de stress pour lui. Il adopte une attitude infantile et peut alors se mettre en colère et hurler sans que rien ne le justifie.

5. Il ne se contente de rien

Le passif-agressif ne se satisfait de rien. Il n’aime pas les changements et est incapable d’identifier ses désirs.

Que faire face à un passif-agressif ?

Il faut savoir qu'apprivoiser un passif-agressif, c'est un peu comme planter un cactus 🌵 : il y a de forte chance pour qu'on se pique, et il faut de la délicatesse pour ne pas se faire mal. Mais rassurez-vous, il existe des stratégies pour gérer ce genre de situation. Voyons comment on peut naviguer dans ces eaux troubles :

  • 1. Identifiez vos limites : Le plus important est de savoir ce qui vous est tolérable ou non, où se situent vos limites. N’hésitez pas à les fixer avec le passif-agressif également pour avancer plus sereinement. Si vous lui signifiez que le problème vient de son comportement, sera-t-il en position de prendre conscience de cette difficulté ?
  • 2. Établissez un rapport de confiance : Posez les termes d’une collaboration efficace. Responsabilisez le passif-agressif en le confrontant de manière calme et constructive à ses contradictions.
  • 3. Incitez-le à s’exprimer : Il faut qu’il s’exprime ouvertement sur son agressivité et ses opinions. Considérez chaque saut d’humeur comme un message qu’il vous envoie. N’hésitez pas à creuser en lui demandant les raisons de ce comportement.
  • 4. Evitez de le critiquer : Ne lui faites pas la morale comme pourrait le faire un parent envers son enfant. Contentez-vous de décrire ce qui vous contrarie.
  • 5. Utilisez une stratégie bien huilée : N’hésitez pas à utiliser la stratégie du faux naïf, qui démonte les arguments pour identifier son incohérence ou bien encore utilisez la communication non-violente. Elle permet d’obtenir des échanges bienveillants.

🧐 Une recherche de l'Université de Californie suggère que la communication ouverte et non violente peut être particulièrement efficace pour gérer les comportements passif-agressifs. Prenez le temps de parler calmement et clairement de vos préoccupations, en évitant les critiques ou les jugements.

Ils sont parmi nous ! Vivre avec un passif-agressif sur le long terme : mission impossible ?

Et comment faire si vous ne pouvez pas éviter un passif-agressif et que vous êtes condamné à la supporter au bureau ou à tous les repas de famille ? Cohabiter avec un passif-agressif peut-être un véritable parcours du combattant, mais pas de panique, tout est possible ! Sur le long terme, il est aussi possible d'entretenir une relation avec un passif-agressif sans se transformer en boule de nerfs. Le secret ? Le détachement émotionnel. Non, non, on ne vous demande pas de devenir un iceberg, froid et sans émotion (quoi que ça pourrait être utile... 🙄). Il s'agit simplement d'apprendre à ne pas prendre personnellement les comportements du passif-agressif. Plus facile à dire qu'à faire, je sais, mais la clé ici, c'est d'apprendre à lâcher-prise. Mais avec de la patience, de la persévérance et peut-être l'aide d'un professionnel, on peut y arriver et même en ressortir grandi. Eh oui, après tout, chaque défi est une opportunité de croissance, non ? 💪

L'avis de la rédaction : tous passif - agressif ?

Soyons honnêtes, ça nous est tous arrivé au moins une fois d'adopter ce genre de comportement. Difficulté à s'exprimer, impression de se faire manipuler, désaccord, manque de confiance dans son interlocuteur etc. les raisons d'une réaction de défense passive - agressive sont nombreuses. Pour Félix-Antoine Bérubé, psychiatre, « Le fait est qu’il existe tout simplement des personnes plus introverties que d’autres, qui font plus difficilement confiance ou qui adoptent plus régulièrement des postures de défense sans que cela soit nécessairement une pathologie. »

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un psychologue


Et aussi :

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Bonsoir. J’aime beaucoup la psychologie et c’est pour cela que je décide de commenter. Je ne suis pas d’accord que le trait « ne pas savoir dire non » fasse partie du comportement de « passif-agressif ». La personnalité est innée (biologie etc) mais elle se développe dans l’enfance, avec les expériences, l’environnement et les relations avec les autres. Certaines personnes, malheureusement, ont vécu des situations où ils devaient se taire, même s’ils voulaient parler ou si ce n’est pas forcément ce qu’ils souhaitaient. Je trouve que le silence du passif agressif ne peut pas rentrer dans cette catégorie la car cela voudrais dire que ce n’est pas de sa faute. Or le silence du « passif agressif » est voulu afin que la personne d’en face se sente « mal » ou ressente de la culpabilité. Je ne sais pas si c’est très clair 😅. Bonne soirée :)

Elie il y a un an

Nos derniers articles

La blessure de trahison : pourquoi ça fait aussi mal de se faire trahir ?

S'il y a une chose que j'ai beaucoup de mal à pardonner dans une relation, qu'elle soit amicale, amoureuse ou familiale, c'est la trahison. On se sent sale, diminué. La trahison, c'est la mort brutale de la confiance. Tous les souvenirs heureux semblent salis, factices. On doute de tout, on ne sait plus à quoi, à qui se raccrocher. Pour mieux comprendre cette blessure émotionnelle complexe, j'ai décidé de vous en parler.

5 étapes pour pouvoir surmonter une trahison amoureuse

J'ai déjà été trompée par le passé, par un ex. J'ai vécu cela comme la pire des trahisons, car j'ai eu vraiment la sensation d'être bafouée et que je ne méritais pas d'être respectée. La trahison amoureuse, c'est sans doute la pire, par le biais de la tromperie. Alors comment s'en remettre et se reconstruire ? Il y a 5 étapes à surmonter pour pouvoir avancer avec cette blessure...

Blessure de rejet : la comprendre et l'accepter pour en guérir

Rupture amoureuse, dispute familiale, licenciement… On a toutes vécu un jour la sensation d’être rejetée, exclue ou mise à l’écart. Certaines arrivent à rebondir assez rapidement, quand d’autres en soufre de manière persistante. Pour ma part, j’ai compris comment avancer, car j’ai mis des mots : cela s’appelle une blessure de rejet. Comment peut-on souffrir d’une telle peur du rejet ? Comment en guérir et avancer ? Explications.

Névrose abandonnique : comment gérer le sentiment d’abandon ?

Avoir peur de finir seul·e. Qui n'a jamais eu ce sentiment ? Je crois qu'on a tous et toutes en nous cette crainte d'être abandonné. Cependant, pour certaines personnes, ça va plus loin, au point qu'elles donnent tout à leur proche, même les choses les plus folles et au point de s'épuiser. Ce comportement est révélateur de la névrose abandonnique, c'est-à-dire, la peur d'être abandonné. Alors, voici comment la détecter et s'en défaire.

Les 5 blessures de l'âme : tout savoir pour ne plus souffrir

Rejet, abandon, trahison, humiliation, injustice… Autant de mots qui n'évoquent pas quelque chose de positif et qui correspondent aux 5 blessures de l’âme. L’autrice canadienne, Lise Bourbeau, a publié un livre à ce propos et elle explique en quoi les blessures émotionnelles nous affectent et nous perturbent. À cause d’elles, on s’empêche d’être nous-même, c’est pourquoi, il faut les connaître et les décrypter pour se débarrasser de sa souffrance.

Ennéagramme : le test pour tout savoir sur soi

En introspection on observe, on analyse et on étudie sa propre personne. Pour connaître ce qui nous pousse à avancer, ce qui nous anime, ce qui nous motive, on peut se baser sur le test d'Ennéagramme. Un outil de connaissance de soi qui nous aide à comprendre qui nous sommes vraiment et à redéfinir une certaine image que l'on peut avoir de soi. Voici tout ce que vous devez savoir sur l'Ennéagramme.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube