Comment gérer un passif-agressif ? 5 astuces efficaces

Ils procrastinent, boudent pour un rien et rejettent la faute sur vous ? Les passifs-agressifs ont de quoi nous rendre fou. Personnellement, au lieu de rentrer dans leur jeu malsain, je garde mon calme et réagis intelligemment… et ça fonctionne ! Découvrez 5 astuces pour gérer les comportements passifs-agressifs.

Sommaire :

« Le manipulé intelligent manipule le manipulateur, lorsqu'il sait qu'il est manipulé. » 

Guy Nzawagbossa

5 astuces pour stopper ces mécanismes passifs-agressifs

La relation a beau être problématique, s’en sortir n’est pas si compliqué…

1. Je lui fais savoir que j’y vois clair dans son jeu

C’est la première règle : je ne fais pas semblant de ne pas remarquer son comportement car je sais reconnaître un passif-agressif quand j’en vois un. Il a beau nier qu’il n’est pas en colère, son visage aigri dit le contraire. Tant que je n’ai pas eu d’explication utile, je ne lâche pas le morceau. Quitte à lui laisser le temps de de manifester son mécontentement en « faisant la gueule », je referai une tentative plus tard.


Astuce - Et s’il ne cède pas ?

homme qui boude

S'il choisit de s'enfermer dans son mutisme, je conclus et affirme être prête à faire des efforts, mais pas tant que je ne connaîtrai pas les raisons de son humeur.


2. Je réagis calmement

Ou je ne réagis pas, même si m’emporter et tout envoyer valser est plus que tentant. Un conflit ne ferait que renforcer son comportement passif-agressif. Alors je fais en sorte de prendre du recul et de réfléchir à la meilleure façon d’agir. Si besoin, je respire profondément avant de reprendre la parole. Mon bien-être en dépend !

3. Je lui confie clairement mes émotions

Au lieu de faire part de ce qu’il ressent, le passif-agressif se plaît à tourner autour du pot et à lancer des piques. Pour lui montrer l’exemple, pour lui prouver que chacun peut exprimer sa frustration sans être désobligeant, je me confie, tout simplement. Je lui révèle mes émotions plutôt que de lui faire un procès. Un « Quand tu agis de cette manière, cela me dérange » lui évitera de se renfermer plutôt qu’un « Tu as fait ça, tu es nul. »  Croyez-le, même un passif-agressif est capable de compréhension et d’empathie !

4. Je n’archive pas toutes ses remarques

Face à un passif-agressif, je réagis comme dans la vie : en vivant l’instant présent. Mon interlocuteur vient de me faire la 36ème remarque malveillante du mois ? Je me concentre sur la dernière en date, fais de mon mieux pour calmer ma colère intérieure, et en lui exprimant, comme dit précédemment, mon ressenti. Comme s'il était pris la main dans le sac, il n’aura pas d’autre recours que de constater les faits et de s’expliquer.

5. Je fais avancer les choses

Jamais, ô grand jamais je n’entre dans son jeu. Si je réponds quelque chose, c’est uniquement dans une démarche constructive. Plutôt que rentrer dans un échange virulent de reproches, je tente d’exposer le problème, et surtout de pousser le passif-agressif à trouver une solution en utilisant la communication non-violente. « Nous avons un problème de communication, tu penses qu’on devrait faire comment pour se comprendre ? » Vous l’avez ?


L’avis du psy – La communication et la confiance sont la clef

Faire qu’il se sente écouté et épaulé va développer la confiance du passif agressif. C’est ainsi qu’au fil du temps, il finira par se calmer. Si vous avez l’envie et la patience, faire face à de tels comportements est donc possible.

Christophe André, psychiatre et auteur du livre “Je résiste aux personnalités toxiques (et autres casse-pieds)” nous indique que plutôt que de le laisser ruminer une personne passive-agressive trop longtemps dans son coin, mieux vaut “ l’inciter à signaler ce qui ne va pas ”. Ces personnes ont besoin qu’on les rassure et qu’on leur apprenne à exprimer leurs besoins, leur colère et leur frustration.

Pour autant, il faut ne pas se laisser faire. Exigez de votre interlocuteur un minimum de respect et faites-lui comprendre que son comportement  est problématique. Il doit avoir confiance en vous pour ne pas se sentir menacé, pour passer au-dessus de ses blocages, tout en ayant conscience qu’il doit changer.

Contacter un psy


*Source :  passeportsante.net

Vous savez maintenant gérer ce type d’individu, vous savez sauvé votre relation ! Ces dernières nous empêchent parfois de nous épanouir… Sur le même thème découvrez comment vous débarrasser de relations toxiques.

Article proposé par
Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Les commentaires

Ça fait 32ans que je fais ça et ça ne marche pas. ..

Pareil.

Pareil.

Allez je commence dès ce soir !!!

Nos derniers articles

Je suis nostalgique, comment arrêter de regarder en arrière ?

Lorsque j'ai du mal à m'endormir, lorsque je m'ennuie ou que les pensées divaguent, i...

Lire

Syndrome du sauveur : que cache cette empathie démesurée ?

J’ai parfois eu la sensation que je devais aider ma famille ou des amies, jusqu’à ce ...

Lire

Sexomnie : quand le somnambulisme devient sexuel...

Se faire réveiller en pleine nuit par des attouchements de la part de son partenaire ...

Lire

Phobie d'impulsion tout savoir pour comprendre et guérir

“Si je tourne le volant là d’un coup, on aurait tous un accident mortel"... On a déjà...

Lire

PMA pour toutes : enfin le droit d’avoir un enfant

Je veux avoir le choix de faire un bébé, que je sois en couple avec un homme ou une f...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici