Les bipolaires & l'amour : leurs relations amoureuses

Il n’est pas évident d’avoir une relation amoureuse lorsqu’on a un trouble psychologique comme la bipolarité. Amour et trouble bipolaire peuvent sembler incompatibles et pourtant, il n'en est rien. Ce n’est pas parce qu’on souffre de bipolarité qu’il est impossible de construire une relation amoureuse saine. Il y a simplement des choses à garder en tête, que ce soit du côté de la personne malade, ou que ce soit de la personne qui vit avec un ou une bipolaire. Quels sont les éléments à connaître pour que la relation se passe bien ? Explications.

Sommaire : 

Qu’est-ce que la bipolarité ?

🧠Avant toutes choses, il est important de faire un rappel de ce qu’est la bipolarité. C’est une maladie psychique qui correspond à un désordre de l’humeur. La personne atteinte peut avoir des épisodes maniaques ou dépressifs.

  • L’épisode maniaque : il se caractérise par une hyperactivité, une euphorie, des idées de grandeur, etc.
  • L’épisode dépressif : à l’opposé, il se manifeste par la perte de plaisir ou d’intérêt avec une faible estime de soi avec de forts symptômes de dépression.

En France, environ 600 000 personnes souffrent de ce trouble. L’instabilité émotionnelle a des conséquences sur les relations, et sur les relations de couple. Il est compliqué d’avoir une relation avec quelqu’un qui vit des changements d’humeur aussi drastiques. Alors comment faire ?

Pour en savoir plus sur le trouble en lui-même, voici un article en complément de celui-ci >>> Trouble bipolaire, qu’est-ce que c’est ?

La bipolarité et l'amour : comment faire ?

La bipolarité et l’amour peuvent sembler compliqués à lier, à cause des deux phases d’humeur, qui sont diamétralement opposées. Il est déjà suffisamment difficile de construire une relation amoureuse saine lorsque les deux personnes sont dans un état psychologique stable. L’équilibre du couple peut donc être très fragile en raison de cette maladie psychique. 

Si on souffre de trouble bipolaire

Si on sait qu’on a un trouble bipolaire, c’est que l’on a déjà consulté, que notre maladie psychique a été détectée et traitée. Il se peut donc qu’on ait déjà eu des relations en ayant conscience de sa bipolarité. Il faut donc s’appuyer sur ses expériences passées pour en tirer des leçons et voir les problématiques rencontrées afin de ne pas les reproduire. Cela évite d’avoir peur d’une nouvelle relation amoureuse.

Cependant, il est parfois difficile de faire ce travail seule, il ne faut donc pas hésiter à s’entourer. De plus, il y a des choses plus accessibles que la personne peut faire pour notre relation, notamment la communication. En effet, elle est déjà très importante dans toutes les relations, mais là il y a encore plus d’enjeux. Il faut communiquer avec son (ou sa) partenaire en lui expliquant le trouble bipolaire : ce qu’on ressent lorsqu’on change d’humeur, comment on gère ce changement, notre suivi, etc.

➜ Le ou la partenaire pourra ainsi mieux accompagner lorsqu’il y aura un changement de phase. Communiquer permet de réduire le stress des deux côtés.

Si la personne qu’on aime souffre de trouble bipolaire

Si, à l’inverse, on vit avec une personne souffrant de bipolarité, cela peut être difficile pour nous car on ne sait pas quand l’humeur va être affectée. Pour cela, voici les comportements clés à avoir avec la personne que l’on aime :

  • S’instruire : il faut être au maximum renseigner sur cette maladie pour comprendre ce à quoi notre partenaire est confronté.
  • Poser des questions : pour savoir ce qu’il ou elle ressent lors des changements d’humeur et comment faire pour l’aider à gérer.
  • Faire preuve de patience : cela peut être frustrant de voir que la relation n’évolue pas comme on le souhaite à cause de la maladie. Mais il ne faut en aucun cas être culpabilisante !
  • Témoigner son soutien : en aidant son partenaire dans son traitement et le suivi de sa maladie.
  • Prendre soin de soi : il ne faut pas se négliger pour autant et savoir aussi prendre du temps pour soi.

➜ Les bipolaires peuvent avoir une relation harmonieuse. Simplement, on doit être conscient des deux côtés des obstacles qui vont se présenter à nous. Affronter les tempêtes ensemble est le meilleur moyen de se consolider.

Les bipolaires et l’amour : à quoi s’attendre ?

La bipolarité n’est pas un frein à l'amour, loin de là, surtout lorsqu'on est stabilisé mais il faut faire attention à la phase de manie. En effet, l’euphorie et la positivité de cette phase n’aident pas à la bonne gestion des émotions et des sentiments. Il se peut donc qu’il y ait une instabilité si la personne bipolaire a un coup de cœur pendant son épisode maniaque. Avoir une relation avec une personne atteinte de trouble bipolaire peut être compliqué pour ces raisons. 

💊 Néanmoins, si le trouble est contrôlé (par un traitement et suivi), la personne est stable dans ses émotions. Notez toutefois que trouver le bon traitement peut être long. 

La bipolarité dans la relation

Lorsqu’on a jamais eu de personnes bipolaires dans son entourage ou qu’on connaît mal la maladie, on se demande toujours à quoi s’attendre. Il est important d’anticiper pour pouvoir accompagner au mieux, pour cela il faut avoir conscience des besoins suivants :

  • Attendre d’être prête : Parfois, le mieux que l’on puisse faire est de donner le temps dont la personne bipolaire a besoin. Les bipolaires et l’amour ne peuvent pas être précipités.
  • Avoir de la stabilité : il est essentiel pour une personne bipolaire d’être rassurée et d’avoir une stabilité pour mieux gérer sa maladie.
  • Entendre et dire qu’on s’aime : réassurer l’amour permet de consolider le couple malgré les épreuves instaurées par la bipolarité.
  • Avoir conscience des émotions fortes : en épisode maniaque, la ou le bipolaire va avoir ses émotions décuplées.

L’important est de s’écouter, de se comprendre et d’être présente. Toutefois, il arrive que la maladie prenne trop de place dans la relation, il est donc important de suivre une thérapie de couple si on sent qu’il y a nécessité. De plus, la personne atteinte du trouble bipolaire ne doit pas négliger son traitement et son suivi avec un professionnel, pour être accompagnée au mieux. Il n’est pas impossible d’avoir une relation avec une personne bipolaire, mais il faut de la patience et de la stabilité.

L'avis de la rédaction : l'importance du suivi

Avec un traitement et un suivi adapté, il est tout à fait possible d'être stabilisé. Si vous êtes en couple avec une personne bipolaire, n'hésitez pas à rencontrer son ou sa psychologue afin de poser toutes les questions qui vous viennent en tête. 

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Source : laviedesreines.com

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Les commentaires

Nos derniers articles

TCC : Zoom sur la thérapie cognitive et comportementale

Vous êtes atteint d’une phobie qui vous gâche la vie ? Un trouble obsessionnel compul...

Lire

J'ai peur de dormir hors de chez moi : mes nuits d'enfer

Je pars bientôt en vacances, j'ai vraiment hâte, mais petite ombre au tableau, je n'a...

Lire

Pourquoi je fais toujours les mauvais choix ?

La vie est faite de choix. Nous devons tous à un moment ou à un autre prendre des déc...

Lire

Peur de la hiérarchie, d'où vient-elle ?

Depuis longtemps, j’ai peur de la hiérarchie. Lorsque je vois le big boss entrer dans...

Lire

L'insupportable manie de couper la parole, arrêtons ça !

S’il y a bien quelque chose que je n’aime pas, c’est me faire couper la parole. J’ai ...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici