Comment combattre le stress naturellement ? 3 méthodes naturelles

Mis à jour le par Justine Guilhem

Le cœur qui s'emballe, les mains moites, la respiration saccadée, des maux de ventre... Oh oui, c'est bel et bien signe que vous ressentez du stress. Même s'il se manifeste avec des signes très distinctifs, il peut être plus pernicieux et devenir chronique, s'installant durablement dans votre vie, notamment avec des maux de dos ou encore des problèmes de digestion. Alors, il est important d'apprendre à le combattre, mais comment ? Il existe 3 méthodes naturelles et efficaces pour faire disparaître un coup de stress, qu'il soit soudain ou régulier.

Comment combattre le stress naturellement ? 3 méthodes naturelles

Lutter facilement contre le stress avec 3 méthodes naturelles

Lundi matin, vous arrivez au bureau et à peine avez-vous passé la porte que la montagne de dossiers, qui vous a attendu tout le week-end, vous tend déjà les bras. Sans parler du mail assassin de votre supérieur qui vous rappelle vos objectifs encore non atteints et l’alarme de votre téléphone qui vous rappelle que vous devez acheter un cadeau à votre belle-mère...

Voilà, c’est là, à cet instant précis que vous le sentez arriver, le stress, avec la boule au ventre et votre cœur qui s'accélère. Vous êtes à deux doigts de la crise d'angoisse, alors stop 😨 ! Avant de vous laisser dépasser totalement, commencez par respirer.

1. Respirer pour chasser le stress

Face à une période de stress, on a tendance à avoir la respiration qui s'accélère. Or, la première chose à faire pour calmer le jeu, est de faire des exercices pour bien respirer. Voici comment y parvenir 🌬️ :

📌

Debout ou assise, fermez les yeux et pensez à un lieu où vous avez envie d’être ou à une personne que vous aimez. Imaginez-vous dans cet endroit, avec cette personne, puis calmez votre respiration. Faites de grandes, profondes et lentes inspirations. Prenez conscience de votre respiration et calmez le rythme.

La respiration va immédiatement calmer un état nerveux, puisque vous allez apporter de l'oxygène à vos organes. Cette action pourra libérer les toxines qui sont dans vos cellules et ainsi, vous libérer véritablement du stress. Toutefois, bien respirer ne fait pas tout, il faut pouvoir aussi s'ancrer. 

👋 Le mieux est de respirer avec le rythme du cœur, cela s'appelle la cohérence cardiaque !

2. S'ancrer dans l'instant présent

Si vous n'avez pas le temps de respirer ou que cette méthode ne suffit pas, apprenez à vous ancrer dans l'instant présent. Souvent, le problème du stress, c’est l’anticipation anxieuse ou la pensée compulsive, en voici un exemple 👇 : 

🤯

"Si je n’atteins pas mes objectifs, je n’aurai pas de prime, si je n’ai pas de prime, je ne pourrais pas faire la révision de ma voiture et je devrais faire une grosse dépense, qui va me mettre dans le rouge, ce qui causera des tensions dans mon couple et je finirais par me retrouver seule !"

Eh oui, notre cerveau est fabuleux, mais aussi fabuleusement traître ! Sans cesse, nous avons dans la tête une petite voix qui juge, commente, se plaint et imagine comment les choses vont (mal) tourner. Nos expériences et nos échecs passés inspirent bien souvent ce flot de pensées qui joue à la fois sur le passé et sur le futur. Elle remue le premier pour déterminer le second. 

Sauf qu'il faut apprendre à revenir au présent et se défaire de ce genre de pensées 🤕. Pour cela, on se reconnecte avec nos sens, avec les personnes ou les objets qui nous entourent, à ce qu'on est en train de faire... 

3. Apprendre la méditation

Vous l’avez compris, la pensée compulsive, c'est l’enfer ! Avec ce flux interrompu de pensées, impossible de se défaire totalement du stress pour se reconnecter au présent. Sauf qu'il y a une méthode très efficace pour exacerber son attention des petits gestes. C'est la méditation pleine conscience ! Peut-être serez-vous dubitatif·ve sur le fait que méditer peut vous aider à vous défaire vraiment du stress, mais c'est le cas ! 

Imaginez : Vous vous faites couler un café. Concentrez-vous sur toutes les sensations qui en découlent. Le bruit de la machine, l’odeur du café, la chaleur de la tasse, etc. En provoquant une grande concentration sur ce qui vous entoure, vous verrez que les pensées ne vous assaillent plus.

Si vous n'y parvenez pas avec un moment simple du quotidien, sachez qu'il existe des activités méditatives qui provoquent une vraie déconnexion. À force, vous allez réapprendre à utiliser votre cerveau correctement, pour ne plus anticiper, mais juste agir. Dans une situation stressante, vous serez plus à même de pouvoir trouver des solutions, grâce à cette nouvelle habitude.

L'avis de la rédaction - Ne minimisez pas le stress

 Le stress est un sentiment de malaise lié à une réaction biologique. Il se manifeste lorsque l’amygdale, la partie primitive de notre cerveau prend le pouvoir. Si votre stress perdure trop longtemps, vous arriverez à cette période d’épuisement qui vous rendra extrêmement sensible aux agressions extérieures. Fatigue, colère et dépression pourraient alors apparaître… Une bonne raison pour se rebeller contre cette prédominance du stress, en se faisant aider par un thérapeute. Alors n'hésitez pas à consulter si vous sentez que vous êtes envahi par votre stress. 


🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !

#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

Le délicat sujet de l’aliénation parentale, controversée mais réelle ?

Il y a rarement des sujets que je trouve délicats à aborder, sauf ceux qui sont remis en cause, comme l’aliénation parentale. En effet, c’est un sujet à prendre avec des pincettes, tant il est encore débattu à l’heure actuelle. Cependant, c’est un sujet qui me tient à cœur, car il a été au centre d’un conflit au sein de ma famille. Voici donc pourquoi j’ai eu envie d’aborder ce sujet qui n’est vraiment pas simple. Explication.

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube