Ces aliments anti-constipation pour un bon transit !

Mis à jour le par Camille Lenglet

Rien de pire que d’être constipée et de ne pas pouvoir aller à la selle ! Les conséquences de la constipation peuvent être "au mieux" désagréables, au pire graves, allant des hémorroïdes jusqu’à l’occlusion intestinale… Il faut donc faire attention à son alimentation et ses habitudes de vie, si on constate qu’on est régulièrement constipé. Heureusement, il existe des aliments qui ont des vertus laxatives, ce qui permet de réguler le transit intestinal. Quels sont ces aliments anti-constipation ? On vous dit tout !

Ces aliments anti-constipation pour un bon transit !
Sommaire : 

Les aliments anti-constipation à consommer

Il n’y a pas de mystères, pour ne pas être constipée, il est important de consommer des fibres alimentaires 🥦. On en trouve bien évidemment dans les fruits et les légumes, mais aussi dans les légumineuses et les céréales. Voici donc la liste des aliments anti-constipation :

Légumes 🥦
Chou-fleur, épinard, haricot vert, asperge, carotte (de préférence cru), betterave, petit-pois, fenouil, artichaut, poireau, etc.
Fruits 🍊
Tous les agrumes, pruneaux, mangues, bananes, kiwi, fruits de la passion.
Céréales 🌾
Quinoa, sarrasin, millet, amarante, riz complet.
Légumineuses 🫘
Lentille, fève, pois, haricot rouge.
Graines oléagineuses 🥜
Noix, noisette, amande, arachide (fraîches), sésame, lin, chia.
Aliments riches en probiotiques 🥛
Yaourts et fromages blancs faits avec des laits végétaux, tous les aliments lacto-fermentés, asperge, chicorée, kombucha.
Huiles végétales 🫒
Huile d’olive, noix, colza, lin, pépin de raisin, etc. À consommer plutôt crues.
Féculents 🍠
La patate douce.

Cet article pourrait vous intéresser >>> Commencer son repas par un fruit : une vraie bonne idée ?

Réintroduire les aliments anti-constipation progressivement

Il faut à peu près 25 à 30g de fibres par jour pour ramollir les selles. Mais par contre, attention à ne pas en manger trop d’un coup. Si on augmente notre consommation d’un coup, cela peut causer des ballonnements et des diarrhées. Il faut y aller progressivement pour ne pas stresser notre système digestif ! Pour ce faire, on peut commencer par manger un peu plus de légumes et de fruits et introduire peu à peu les autres aliments anti-constipation. Pour les légumineuses, on peut les tremper pendant une nuit pour qu’ils soient mieux "digérables" 👌. 

👉 En tout cas, un changement de régime alimentaire trop brusque peut avoir des désagréments. De plus, il ne faut pas oublier que l’effet de ces aliments plus laxatifs peut mettre quelques jours à quelques semaines à se faire ressentir.

Comment éviter la constipation ?

On parle de constipation lorsqu’il y a environ 3 selles par semaine. L’idéal serait d’aller aux toilettes une fois par jour ou un jour sur deux. Il faut d’ailleurs savoir que la sédentarité est la première responsable de la constipation. Certes, si on consomme beaucoup d’aliments qui favorisent la constipation, cela n’aide pas. Mais à défaut de pratiquer une activité physique régulière, il faut penser à bouger et à marcher un minimum pour mettre en route le transit intestinal 🚶‍♀️. Après, des constipations régulières peuvent être une bonne raison de se mettre au sport, on dit ça, on ne dit rien 🤫 !

Le manque d’activité et l’alimentation ne sont pas les seules choses qui peuvent impacter notre 💩. Pour éviter la constipation, il est nécessaire de :

  • boire de l’eau régulièrement, au moins 1,5L voire 2L par jour ;
  • Manger lentement ;
  • Ne pas attendre si on sent qu’on a besoin d’aller à la selle ;
  • Bien mastiquer pour digérer plus facilement.

👉 On peut aussi décider de s’aider des principes de l’alimentation intuitive pour écouter ce dont a vraiment besoin notre corps. Il peut aussi arriver qu'on se retienne par gêne : Poop-shaming en entreprise : pourquoi tant de gêne ?

Constipation et poids

Une chose qu’il est légitime de se demander, c’est “est-ce que la constipation peut entraîner une prise de poids ?”. Sans être grossophobe, cela peut avoir un impact sur comment on se sent dans son corps. Car l’accumulation de selles ne permet pas d’éliminer les toxiques, le corps “s’encrasse” et le ventre gonfle.

Par conséquent, cela peut entraîner une variation du poids sur quelques semaines, mais une fois le transit régulé, le poids de forme revient. Le mieux est de ne pas se peser trop souvent pour ne pas focaliser sur ce chiffre qui peut varier très facilement. Il y a même des personnes qui ne se pèsent jamais et qui se concentrent sur les ressentis, ce qui n’est pas plus mal 🤗 ! Écouter son corps et ses besoins peut nous aider à adopter naturellement des aliments anti-constipation, sans même y penser.

L'avis de la rédaction : le ventre, ce deuxième cerveau

On dit souvent que le ventre est notre deuxième cerveau et il suffit de voir à quel point on peut se sentir mal en cas de constipation ou de sentir son estomac se nouer en cas de stress pour le comprendre. Quelques habitudes simples suffisent souvent à régler le problème, boire beaucoup d'eau, faire du sport, manger équilibré etc.. Essayez et vous verrez. Si le problème persiste, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un coach afin de mettre en place de nouvelles habitudes alimentaires et de vie qui vous permettront de vous sentir mieux.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un coach


Mais aussi :

Sources : femmeactuelle.fr / rnpc.fr

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

La lettre d'amour, la plus belle des déclarations que l'on puisse faire

Si j'avais une devise dans la vie, ce serait sûrement : "puisque je t'aime, alors je te l'écris." A mon mari, à mon fils, j'écris des lettres d'amour à ceux que j'aime, mais je dois bien reconnaître que parfois, même si les sentiments sont sincères et profonds, les mots ne viennent pas et on reste muets. Pas de quoi en faire un drame, il faut seulement s'inspirer... et lâcher-prise. L'amour c'est naturel, écrire une lettre d'amour l'est aussi, croyez-moi !

Je doute de mon couple, est-ce que c'est normal ? Comment réagir ?

Il est fréquent que ça arrive. La vie de couple et même l'amour n'étant jamais un long fleuve tranquille, il arrive, bien sûr, que l'on doute. Pas sur la même longueur d'ondes, impression que l'herbe est plus verte ailleurs, projets divergents, manque de désir… Sous le poids des doutes, l'amour perd de sa splendeur. Est-ce irrémédiable ? Je ne crois pas, l'important, c'est de comprendre ce qu'il y a derrière ces doutes et comment réagir. Explication.

"On mange quoi ce soir ?" L'application Jow a la réponse !

Tout à coup, il est 16h et ça me prend, comme une urgence : "qu'est-ce qu'on mange ce soir ? Et aussi demain à midi, tant qu'on y est". Et je me retrouve à visualiser mon butternut, mon sachet de parmesan râpé et mes 3 œufs, en quête d'une inspiration soudaine... Sauf que je ne suis pas dans Top Chef. Si mon jury reste intraitable, les idées fusent moins vite dans mon cerveau de cheffe à domicile...

Pourquoi faire le ménage peut (vraiment) nous faire du bien ?

Pendant ma vingtaine, je n'aimais pas faire le ménage. Je trouvais que c'était pénible et une perte de temps ! Bien sûr, je le faisais quand même, car il n'était pas question de vivre dans la saleté. Maintenant que je suis trentenaire, j'adore ça ! Il faut dire que j'ai appris à voir les aspects positifs du ménage en vieillissant. Alors pourquoi le ménage peut vraiment nous faire du bien et être en quelque sorte, une thérapie ? Je vous explique !

Ces pratiques sexuelles bizarres... et celles qui peuvent vous tuer !

Voilà quelque temps maintenant que j'écris pour Wengood et si j'ai appris beaucoup de choses, ce que je sais surtout, c'est qu'en matière de sexe, le champ des possibles est vaste et je ne l'avais jusqu'alors que peu exploré. Aujourd'hui pourtant, ne nous réjouissons pas et passons du côté obscur de la couette : place aux pratiques sexuelles étranges, à savoir celles qui permettent de faire l'amour... sans faire l'amour et zoom sur celles à bannir sous peine... d'y perdre la vie ! 😱

Coucher avec un collègue ou son boss, jeu dangereux ?

Ça m’est déjà arrivé d’avoir un crush au travail. Franchement, si je n’avais pas appris par la suite qu’il était en couple, j’aurais mis le paquet pour le séduire. Sauf que voilà, on connaît bien la règle du “No zob in job”, qui veut littéralement dire que c’est une mauvaise idée de coucher avec un collègue, voire pire, son boss ! Est-ce que c’est vraiment un jeu si dangereux que ça ? Qu’est-ce qu’on risque si on est pris la main dans le sac ? Je vous explique tout (eh oui, je m’étais renseignée avant de foncer) !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Pourquoi je prends tout mal ? Comment Gérer sa Susceptibilité ? - Conseils du Dr Jean Doridot 🧠💬

15 avril · Wengood

8:57


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube