Comment réduire le stress chez l’enfant ? 8 conseils pour l'aider

Mis à jour le par Justine Guilhem

Changement d’humeurs, troubles du sommeil, refus d’aller à l’école, repli sur lui-même… Même s’il ne met pas de mots sur son mal-être, de nombreux symptômes peuvent révéler un état de stress chez l’enfant. Quand votre enfant est stressé, l'aider peut vite devenir compliqué. Comment réduire ce stress ? Comment l’apaiser ? Éléments de réponse.

Comment réduire le stress chez l’enfant ? 8 conseils pour l'aider

8 conseils pour atténuer le stress chez l'enfant

Un enfant qui a de l'anxiété ou du stress risque de le garder une fois adulte et d'avoir un vrai trouble anxieux. Il éprouvera des difficultés dans ses relations, aura tendance à s’isoler et aura du mal à relever de nouveaux défis ou projets. Ses peurs risquent de le tétaniser et de l’enfermer. Alors comment aider son enfant à réduire son stress ?

Identifier le stress et l'hypersensibilité chez son enfant est déjà la première étape. Prendre conscience de l'anxiété de son enfant est décisif. Les sources et causes de stress sont nombreuses et ne sont pas les mêmes pour tous les enfants. Une séparation des parents peut provoquer pour l'enfant une sensation de perdre le contrôle sur une situation. S'il fait face à une situation imprévue comme une absence de son professeur, s'il se retrouve face à une situation nouvelle (changement d'école) ou encore s'il voit son ego menacé en prenant la parole devant toute la classe, il se sentira fragile et donc stressé.

Pour réduire le stress chez votre enfant, il est primordial d'ouvrir le dialogue. Essayez d’identifier les moments où les symptômes se manifestent, les lieux et les événements qui ont pu survenir. D’autres astuces peuvent également être mises en place.

👋 Cet article peut vous intéresser : Pipi au lit, faut-il s'inquiéter ? Comment l'aider ?

1. Optez pour la lecture

Les histoires et les contes permettent à l’enfant de mieux contrôler et gérer ses émotions et de tolérer des situations angoissantes. Il s’identifie alors aux personnages qui lui serviront de référence à l'avenir. Notez que les groupes de lecture peuvent être aussi excellents. Ensemble, les enfants échangent leurs opinions et leurs différentes perceptions concernant des situations à risque. livre enfant

Pour un enfant en bas âge, optez pour des livres avec des images qui facilitent l’intégration et l’apprentissage. La roue des émotions est un très bon outil pour l'aider.

2. Redonnez-lui confiance en lui

Encouragez-le au quotidien avec des phrases telles que « Merci de m’avoir aidé », « Tu dois être fier(e) de toi » … N’hésitez pas également à lui répéter des phrases motivantes, que vous pouvez aussi accrocher dans sa chambre s’il le souhaite. Pour cela, vous pouvez imprimer le visuel ci-dessous.

3. Soutenez-le

Quand une difficulté se présente, ne vous moquez pas de ses peurs. Essayez de le rassurer et de minimiser la situation si cela est possible. En cas de déménagement ou de changement de professeur, mettez en avant chaque point positif. Il est primordial d’avoir une attitude calme et rassurante.

4. Aidez-le à s’endormir

La fatigue est une source de stress. Un rituel avant de se coucher est annonciateur d’un bon sommeil. Ne changez pas ses habitudes et optez pour le fameux "brossage de dents, câlin à doudou, histoire du soir, bisous aux parents et dodo".

5. Optez pour des exercices de sophrologie

Prenez ensemble un moment de relaxation. Votre enfant mobilisera ainsi sa respiration, décontractera ses muscles et pratiquera la visualisation positive. Pour cela, de nombreux livres comme "Calme et attentif comme une grenouille" de Eline Snel sont disponibles. Notez qu'il est aussi possible de trouver des audios dédiés sur YouTube.

👋 Pour en savoir plus sur la sophrologie, possible dès l'âge de 4 ans !

6. Allez prendre l’air avec votre enfant

La nature offre de nombreux bienfaits. Elle permet de se ressourcer et de s’apaiser. Notez que cet univers est propice à la confidence. Votre enfant aura sans doute moins de mal à s’ouvrir et à se confier quant à son mal-être.

📌
Véronique Lemoine Cordier, psychologue, nous explique que le stress chez l'enfant est courant et heureusement, réversible : 
"Il faut aussi bien dire aux parents qu’un rien déstabilise un enfant… mais qu’un rien le restaure. Ça va très vite dans un sens comme dans un autre heureusement aussi."


7. Réduisez votre propre stress

L’enfant peut ressentir votre stress. En 2010, une étude révélait que 52% des parents reconnaissaient être stressés par la scolarité de leurs enfants. Mettre trop de pression sur son enfant est très nocif. Vous avez sans doute peur pour son avenir, vous avez envie qu’il réussisse. Cette course à l’excellence peut pousser votre enfant à ne plus vouloir aller à l’école, ce qui peut déboucher sur une phobie scolaire. Veillez à ne pas montrer votre stress à votre enfant. Si vous en ressentez le besoin, parlez-en à votre entourage ou un psychologue.

👋 Cet article peut vous intéresser : Mon enfant est hypersensible, comment l'aider ?

8. Essayez la zoothérapie

Avoir un animal comme un chien ou être au contact d’animaux réduirait considérablement le stress et l’anxiété chez l’enfant. Cela s'appelle la zoothérapie, l'animal se révèle être un soutien moral dans les moments difficiles et diminue le sentiment de solitude qu’un enfant peut avoir. Cependant, attention, prendre un animal est une responsabilité, on n’adopte pas un animal juste pour réconforter son enfant. Adressez-vous à un spécialiste qui fait de la médiation avec un animal. 

L'avis de la rédaction : écoutez-le !

Le stress est une réaction normale de l'organisme face à une situation difficile ou perturbante. Le manque de communication chez l’enfant fait qu’il gère et exprime son stress différemment de l’adulte. Être à l’écoute, identifier les changements de comportement est donc essentiel. Si le stress de votre enfant est important, qu'il ne parvient pas à s'apaiser, nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec un psychologue. Il vous aidera à identifier l'origine de ce stress, de ce mal-être et mettra en place de nouvelles habitudes avec votre enfant afin de lui donner des clés pour gérer au mieux les coups de pression.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un thérapeute

Mais aussi : 

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

La lettre d'amour, la plus belle des déclarations que l'on puisse faire

Si j'avais une devise dans la vie, ce serait sûrement : "puisque je t'aime, alors je te l'écris." A mon mari, à mon fils, j'écris des lettres d'amour à ceux que j'aime, mais je dois bien reconnaître que parfois, même si les sentiments sont sincères et profonds, les mots ne viennent pas et on reste muets. Pas de quoi en faire un drame, il faut seulement s'inspirer... et lâcher-prise. L'amour c'est naturel, écrire une lettre d'amour l'est aussi, croyez-moi !

Je doute de mon couple, est-ce que c'est normal ? Comment réagir ?

Il est fréquent que ça arrive. La vie de couple et même l'amour n'étant jamais un long fleuve tranquille, il arrive, bien sûr, que l'on doute. Pas sur la même longueur d'ondes, impression que l'herbe est plus verte ailleurs, projets divergents, manque de désir… Sous le poids des doutes, l'amour perd de sa splendeur. Est-ce irrémédiable ? Je ne crois pas, l'important, c'est de comprendre ce qu'il y a derrière ces doutes et comment réagir. Explication.

"On mange quoi ce soir ?" L'application Jow a la réponse !

Tout à coup, il est 16h et ça me prend, comme une urgence : "qu'est-ce qu'on mange ce soir ? Et aussi demain à midi, tant qu'on y est". Et je me retrouve à visualiser mon butternut, mon sachet de parmesan râpé et mes 3 œufs, en quête d'une inspiration soudaine... Sauf que je ne suis pas dans Top Chef. Si mon jury reste intraitable, les idées fusent moins vite dans mon cerveau de cheffe à domicile...

Pourquoi faire le ménage peut (vraiment) nous faire du bien ?

Pendant ma vingtaine, je n'aimais pas faire le ménage. Je trouvais que c'était pénible et une perte de temps ! Bien sûr, je le faisais quand même, car il n'était pas question de vivre dans la saleté. Maintenant que je suis trentenaire, j'adore ça ! Il faut dire que j'ai appris à voir les aspects positifs du ménage en vieillissant. Alors pourquoi le ménage peut vraiment nous faire du bien et être en quelque sorte, une thérapie ? Je vous explique !

Ces pratiques sexuelles bizarres... et celles qui peuvent vous tuer !

Voilà quelque temps maintenant que j'écris pour Wengood et si j'ai appris beaucoup de choses, ce que je sais surtout, c'est qu'en matière de sexe, le champ des possibles est vaste et je ne l'avais jusqu'alors que peu exploré. Aujourd'hui pourtant, ne nous réjouissons pas et passons du côté obscur de la couette : place aux pratiques sexuelles étranges, à savoir celles qui permettent de faire l'amour... sans faire l'amour et zoom sur celles à bannir sous peine... d'y perdre la vie ! 😱

Coucher avec un collègue ou son boss, jeu dangereux ?

Ça m’est déjà arrivé d’avoir un crush au travail. Franchement, si je n’avais pas appris par la suite qu’il était en couple, j’aurais mis le paquet pour le séduire. Sauf que voilà, on connaît bien la règle du “No zob in job”, qui veut littéralement dire que c’est une mauvaise idée de coucher avec un collègue, voire pire, son boss ! Est-ce que c’est vraiment un jeu si dangereux que ça ? Qu’est-ce qu’on risque si on est pris la main dans le sac ? Je vous explique tout (eh oui, je m’étais renseignée avant de foncer) !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Pourquoi je prends tout mal ? Comment Gérer sa Susceptibilité ? - Conseils du Dr Jean Doridot 🧠💬

15 avril · Wengood

8:57


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube