Comment réduire le stress chez l’enfant ? 8 conseils pour l'aider

Mis à jour le par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Changement d’humeurs, troubles du sommeil, refus d’aller à l’école, repli sur lui-même… Même s’il ne met pas de mots sur son mal-être, de nombreux symptômes peuvent révéler un état de stress chez l’enfant. Quand votre enfant est stressé, l'aider peut vite devenir compliqué. Comment réduire ce stress ? Comment l’apaiser ? Éléments de réponse.

Comment réduire le stress chez l’enfant ? 8 conseils pour l'aider

Un enfant anxieux ou stressé risque de le rester adulte. Il éprouvera des difficultés dans ses relations, aura tendance à s’isoler et aura du mal à relever de nouveaux défis ou projets. Ses peurs risquent de le tétaniser et de l’enfermer. Alors comment aider son enfant à réduire son stress ?

8 conseils pour atténuer le stress chez l'enfant

Identifier le stress chez son enfant est déjà la première étape, prendre conscience de l'anxiété de son enfant est décisif. Les sources et causes de stress sont nombreuses et ne sont pas les mêmes pour tous les enfants. Une séparation des parents peut provoquer pour l'enfant une sensation de perdre le contrôle sur une situation. S'il fait face à une situation imprévue comme une absence de son professeur, s'il se retrouve face à une situation nouvelle (changement d'école) ou encore s'il voit son ego menacé en prenant la parole devant toute la classe, il se sentira fragile et donc stressé.

Pour réduire le stress chez votre enfant, il est primordial d'ouvrir le dialogue. Essayez d’identifier les moments où les symptômes se manifestent, les lieux et les événements qui ont pu survenir. D’autres astuces peuvent également être mises en place.

1. Optez pour la lecture

Les histoires et contes permettent à l’enfant de mieux contrôler et gérer ses émotions et de tolérer des situations angoissantes. Il s’identifie alors aux personnages qui lui serviront de référence à l'avenir. Notez que les groupes de lecture peuvent être aussi excellents. Ensemble, les enfants échangent leurs opinions et leurs différentes perceptions concernant des situations à risque. livre enfant

Pour un enfant en bas âge, optez pour des livres avec des images qui facilitent l’intégration et l’apprentissage. La roue des émotions est un très bon outil pour l'aider.

2. Redonnez-lui confiance en lui

Encouragez-le au quotidien avec des phrases telles que « Merci de m’avoir aidé », « Tu dois être fier(e) de toi » … N’hésitez pas également à lui répéter des phrases motivantes, que vous pouvez aussi accrocher dans sa chambre s’il le souhaite. Pour cela, vous pouvez imprimer le visuel ci-dessous.

3. Soutenez-le

Quand une difficulté se présente, ne vous moquez pas de ses peurs. Essayez de le rassurer et de minimiser la situation si cela est possible. En cas de déménagement ou de changement de professeur, mettez en avant chaque point positif. Il est primordial d’avoir une attitude calme et rassurante.

4. Aidez-le à s’endormir

La fatigue est une source de stress. Un rituel avant de se coucher est annonciateur d’un bon sommeil. Ne changez pas ses habitudes et optez pour le fameux « brossage de dents, câlin à doudou, histoire du soir, bisous aux parents et dodo ».

5. Optez pour des exercices de sophrologie

Prenez ensemble un moment de relaxation. Votre enfant mobilisera ainsi sa respiration, décontractera ses muscles et pratiquera la visualisation positive. Pour cela, de nombreux livres comme Calme et attentif comme une grenouille de Eline Snel sont disponibles. Notez qu'il est aussi possible de trouver des audios dédiés sur YouTube.

6. Allez prendre l’air avec votre enfant

La nature offre de nombreux bienfaits. Elle permet de se ressourcer et de s’apaiser. Notez que cet univers est propice à la confidence. Votre enfant aura sans doute moins de mal à s’ouvrir et à se confier quant à son mal-être.

📌
Véronique Lemoine Cordier, psychologue, nous explique que le stress chez l'enfant est courant et fort heureusement, réversible : 
« Il faut aussi bien dire aux parents qu’un rien déstabilise un enfant… mais qu’un rien le restaure. Ça va très vite dans un sens comme dans un autre heureusement aussi. »


7. Réduisez votre propre stress

L’enfant peut ressentir votre stress. En 2010, une étude révélait que 52% des parents reconnaissaient être stressés par la scolarité de leurs enfants. Ces derniers ne supportent plus cette pression (👋Ces parents qui en demandent trop à leurs enfants). Vous avez sans doute peur pour son avenir, vous avez envie qu’il réussisse. Cette course à l’excellence peut pousser votre enfant à ne plus vouloir aller à l’école, ce qui peut déboucher sur une phobie scolaire. Veillez à ne pas montrer votre stress à votre enfant. Si vous en ressentez le besoin, parlez-en à votre entourage ou un psychologue diplômé.

8. Essayez la zoothérapie

Avoir un animal comme un chien ou être au contact d’animaux réduirait considérablement le stress et l’anxiété chez l’enfant. L'animal se révèle être un soutien moral dans les moments difficiles et diminue le sentiment de solitude qu’un enfant peut avoir.

Ces articles pourraient vous intéresser : Quand emmener votre enfant chez le psychologue ? - Zoom sur la médiation animale - Zoothérapie - j. 

L'avis de la rédaction : écoutez-le !

Le stress est une réaction normale de l'organisme face à une situation difficile ou perturbante. Le manque de communication chez l’enfant fait qu’il gère et exprime son stress différemment de l’adulte. Être à l’écoute, identifier les changements de comportement est donc essentiel. Si le stress de votre enfant est important, qu'il ne parvient pas à s'apaiser, nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec un psychologue. Il vous aidera à identifier l'origine de ce stress, de ce mal-être et mettra en place de nouvelles habitudes avec votre enfant afin de lui donner des clés pour gérer au mieux les coups de pression.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un thérapeute


Vous aimerez aussi : 

Article proposé par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

La vengeance nous fait-elle vraiment du bien ? Ou encore plus de mal ?

“La vengeance est un plat qui se mange froid”. J’ai toujours entendu cette expression, mais froide ou chaude, est-ce que la vengeance fait vraiment du bien ? Le désir de vengeance nous submerge quand nous subissons une injustice, c’est un mécanisme de réaction primaire ancré dans l’inconscient. Lorsqu’on souffre, on veut que l’autre souffre aussi. Voyons voir pourquoi ça nous fait du bien, mais aussi, pourquoi la vengeance peut être dangereuse pour notre bien-être psychique. Explications.

Les symptomes d'une crise d'angoisse : la repérer pour bien la gérer

Les battements de mon cœur s'accélèrent, ma gorge devient sèche, et respirer sans avoir la sensation d'étouffer me semble impossible : pas de doute, la crise d'angoisse est là. "C'est dans la tête" me direz-vous. Oui, certes, ces attaques de paniques sont dues aux mauvais tours que me jouent mes pensées mais j'ai l'impression que je vais mourir tant mon corps s'agite. Elles ont beau être irrationnelles, elles sont dures à contrôler et m'emportent comme dans un cercle vicieux. Symptômes et causes d'une crise d'angoisse, je vous dis tout. Pour bien la gérer, il est important de bien la comprendre.

Démotivée au travail ?

Il y a des jours comme ça... on traîne des pieds et on subit sa journée, rêvant à chaque minute de l'instant où l'on pourra quitter son costume de travailleur, pour passer à autre chose. Bref, c'est le coup de mou et on se demande bien ce qui nous pousse à sortir du lit le matin. Tout le monde connaît un jour une période de moins bien au travail, de démotivation mais il est important de ne pas s'y embourber. Voici 3 astuces pour retrouver la niaque vite et bien !

Comment pratiquer l'écoute active au travail ?

Au travail, nous sommes amenées à échanger avec tout un tas de personnes : collègues, managers, directeurs, etc. Il est donc important de bien comprendre et bien se faire comprendre, pour avoir des relations saines avec tous les acteurs de l’entreprise. L’écoute active est la solution pour des relations apaisées et un fonctionnement plus efficace. Alors, comment montrer qu’on écoute activement son interlocuteur ? Pourquoi est-ce essentiel au travail ? Explications.

Je m’ennuie au travail… Est-ce un bore-out ?

Jour après jour, je tente de tuer le temps au travail. Cela peut paraître risible, mais c’est une situation pesante. J’enchaîne les cafés, je regarde la trotteuse de l’horloge tout le temps, je navigue sans but sur internet. On peut dire que je suis payée à rien faire ! Je sais que beaucoup envient cette situation, mais ce n’est pas joyeux. Entre fatigue, perte d’estime de soi et même dépression, le bore-out est à surveiller.

Que faire quand on s'ennuie ? 10 idées d'activités pour s'occuper

Et voilà, je m'ennuie. Moi qui me plains de ne jamais avoir le temps, maintenant que j'en ai, je ne sais pas comment l'utiliser ! M'occuper de mon intérieur, prendre des nouvelles de mes proches, et pourquoi pas développer certains talents ? Il y a tellement de façons de s'occuper, voici 10 choses à faire quand on s'ennuie !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici