Comment lâcher prise pour tomber enceinte ?

C'est une envie contre laquelle on ne peut pas grand chose. C'est une envie qui vient des tripes : celle de faire un enfant. Et lorsque l'on rencontre des difficultés à tomber enceinte, c'est la vie elle-même qui semble nous jouer son plus mauvais tour. Et lorsque le vide devient une obsession, le mal d'enfant n'est plus une option, c'est une réalité. Le lâcher prise peut être une première solution.

Sommaire : 

Tomber enceinte : le mental a aussi son importance

Il arrive souvent que les raisons d'une stérilité soient purement psychologiques. Je n'ai jamais cru ma mère quand elle me disait que c'est lorsque je ne chercherais plus l'amour qu'il me tomberait dessus et je pense qu'il en va de même avec la grossesse. Lorsque l'on tarde à tomber enceinte, on entend pourtant souvent notre entourage dire ce genre de chose : "ça viendra quand tu n'y penseras plus". Non, ce n'est pas en n'y pensant plus qu'on va tomber enceinte. On est obligées d'y penser ! 

👉 Alors y penser oui, accepter sa douleur aussi, mais il faut éviter de trop vite s'inquiéter et prendre son temps.

Penser oui, ruminer non

Quand tomber enceinte devient obsessionnel, il arrive que l'on se perde dans les calendriers, les ovulations, les courbes de température…, même faire l'amour peut devenir un problème. C'est là que des blocages inconscients peuvent apparaître. Evidemment, ne plus penser à tomber enceinte, c'est impossible. C'est souvent d'ailleurs pendant ces moments que l'on croise de plus en plus de femmes enceintes, de bébés, de poussettes. La réalité est ce qu'elle est, et il faut vivre avec.

😔La tristesse et la frustration de ne pouvoir tomber enceinte, c'est difficile, et cette souffrance, il faut l'accepter. Ce qu'il faut à tout prix éviter, c'est la rumination. Se noyer dans le cafard, la déprime et les idées noires, c'est néfaste et inutile. Ce qu'il faut, c'est lâcher-prise ! Facile à dire ? Peut-être. En effet, le lâcher-prise, ne sera pas une solution immédiate, il ne permettra peut-être pas de tirer un trait sur votre colère, votre sentiment d'injustice, d'échec. Cependant, le lâcher-prise permet de prendre du recul, son mal en patience et vous aide surtout à vous reconnecter à vous et à votre corps. 

lâcher-prise pour tomber enceinte

Si l'on dit "tomber enceinte", c'est parce qu'il s'agit bien de tomber, c'est un hasard, un coup de chance. Le lâcher-prise est un coup de pouce bénéfique. Une aide à la nature et à la science.

Lâcher-prise pour concevoir un enfant

L'obsession de tomber enceinte peut être la cause de problèmes sexuels. Faire l'amour devient une obligation, un devoir, un exercice complexe, voire douloureux qui peut causer vaginisme ou impuissance. Voilà pourquoi il peut être intéressant d'apprendre le lâcher-prise pour se reconnecter à son corps, se mettre en condition physique et retrouver le plaisir de s'occuper de soi et de faire l'amour.

1. Aimez-vous sans calendrier

Lorsque l'on commence à avoir des doutes sur sa stérilité, on se retrouve vite à avoir les yeux rivés sur le calendrier et sur ses cycles. Faire l'amour devient alors une routine qui se doit d'être efficace et productive, alors que faire l'amour devrait toujours être un rituel agréable et source de jouissance. On fait donc l'amour quand on en a envie, mais tout de même assez régulièrement, pour mettre toutes les chances de son côté. 

👉 Quand j'ai arrêté la contraception pour essayer de faire un enfant, j'ai lu quelque part que le désir d'enfant augmentait la libido. Je ne sais pas si c'est vrai, mais ce qui est sûr, c'est que cette idée s'est imprimée en moi, alors l'envie et le plaisir étaient présents à chacun de mes rapports, qui se faisaient de plus en plus nombreux.

2. Ne culpabilisez pas

Je le redis : tomber enceinte, c'est avant tout un hasard. C'est sans doute injuste, mais vous n'y pouvez rien, alors cessez de culpabiliser. Au sein de votre couple, communiquez, mettez des mots sur votre mal-être et soutenez-vous l'un l'autre. Soyez sûre des sentiments et de l'amour qui vous unit et enlevez-vous de l'esprit toutes les pensées culpabilisantes, du type "s'il était avec une autre femme, il serait peut-être déjà papa." Stop !

3. Ne jalousez pas

La jalousie, c'est comme la culpabilité, ça nous abîme de l'intérieur et rien de bon n'en sort jamais. Ne jalousez pas les femmes enceintes et les jeunes mamans. Vous ne connaissez pas forcément leurs parcours, les obstacles qu'elles ont sans doute rencontrés ou le combat qui est le leur. Vous pouvez être bouleversée à l'annonce d'une grossesse qui vous rappelle à votre triste réalité, mais n'ayez pas de rancœur. Ne jugez pas non plus trop vite un burn-out parental ou une dépression post-partum qui vous paraît offensante. Attendre un enfant qui ne vient pas, c'est difficile, s'occuper et éduquer un enfant, c'est dur aussi. Entre femmes, nous avons bien plus à gagner en nous serrant les coudes, plutôt qu'en nous jalousant. (#sororité)

4. Prenez du temps pour vous

Sophrologie, soins du corps, hypnose, thérapie, etc. Prenez le temps que vous avez pour prendre soin de vous, de votre corps et de votre mental. Tomber enceinte, ça se prépare, alors en attendant, vous pouvez aussi profiter de ce moment pour améliorer votre hygiène de vie, faire un peu moins ou un peu plus de sport, mieux dormir et faire la chasse au stress. 🗣️ Parler de votre mal-être est aussi essentiel. Avec un psychologue certes, mais aussi avec vos proches, c'est encore le meilleur moyen d'éviter l'abominable question : "alors c'est pour quand le bébé ?"

5. Voyagez !

Quand on veut tomber enceinte, on a tendance à avoir une vie très (trop) organisée : faire l'amour suivant les ovulations, suivre une alimentation particulière, gérer de potentiels rendez-vous médicaux et finalement on met un peu sa vie sur pause et ces projets entre parenthèses. Sauf que justement, s'offrir une parenthèse ça peut être une excellente solution pour lâcher-prise. Prévoyez un séjour avec votre amoureux. Court ou long, proche ou très éloigné. Quittez le temps d'un instant ce quotidien un peu lourd. Envoyez valser les ovulations, les régimes et le reste pour tout simplement vous faire du bien et continuer de vivre !

6. Offrez-vous un grigri

C'est peut-être bête, mais les grigris, les porte-bonheurs, les amulettes, ça m'a toujours aidée. Si c'est quelque chose qui vous fait vous aussi du bien et vous rassure, n'hésitez pas. Par contre, on évite d'acheter une tétine, des chaussons ou quoi que ce soit qui se rapporte à un bébé. L'attente pourrait alors devenir de plus en plus difficile à gérer. Mais pourquoi ne pas vous offrir une pierre de quartz rose (symbole d'amour, de maternité), une pierre de lune (symbole de féminité) ou un bijou représentant l'arbre de vie ou tout autre symbole qui vous attire (lotus, poisson, lune, croix, ...). Pour ma part, j'avais craqué pour les grigris de dodo toucan. Ce petit objet me rassurait, me donnait confiance en l'avenir et représentait une sorte de premier lien entre moi et mon futur enfant.

© Dodo toucan

Je n'arrive pas à tomber enceinte, quand s'inquiéter vraiment ?

Après 18 à 24 mois de rapports sexuels sans contraception, vous pouvez demander un avis médical pour en savoir plus sur votre situation. Avant cette période, pour mettre les chances de votre côté, apprenez à lâcher-prise, faites l'amour avec passion et ne dissimulez pas votre mal-être.

L'avis de la rédaction : libérez la parole

Ne pas parvenir à tomber enceinte est une immense douleur qui peut vite devenir obsédante et nous entraîner dans une profonde dépression. Difficile d'accepter qu'on ne peut pas avoir ce qu'on veut, du moins tout de suite, de ne pas pouvoir concrétiser ce rêve de fonder une famille. 

👉 Il est important d'être accompagnée pendant cette phase par un professionnel, prenez rendez-vous avec un psychologue afin de verbaliser votre mal-être et ce qui se joue en vous.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 

#BornToBeMe

Vous êtes prête ? Apprenez à lâcher prise en 10 leçons

Et aussi :

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Les commentaires

Nos derniers articles

Equicoaching, quand le cheval nous montre la voie

Les animaux ont depuis longtemps montré leur capacité à soigner les hommes, le cheval...

Lire

10 citations sur la solitude : en tête à tête avec moi-même

La solitude peut être la cause d'une grande souffrance. Se sentir seule, face à soi-m...

Lire

Le complexe de supériorité ou l'illusion de la supériorité

C'est une personne qui semble n'aimer personne plus qu'elle-même. Elle parle souvent ...

Lire

L’horreur des thérapies de conversion

S’il y a bien quelque chose que je trouve normal, c’est d’aimer qui on veut, peu impo...

Lire

Mauvaise foi : à petite dose oui, sinon on oublie !

Ahh la mauvaise foi, je pense que tout le monde en a fait preuve un jour ou l’autre. ...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici