"Et le bébé, c'est pour quand ?" Stop avec cette question !

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Quand j'y pense, on ne m'a jamais laissée tranquille. D'abord, on voulait savoir si j'avais quelqu'un, puis si j'allais me marier et maintenant on me harcèle pour savoir si je vais faire un enfant. Parce que visiblement, quand il faut, il faut hein ! Stop, je n'en peux plus !

"Et le bébé, c'est pour quand ?" Stop avec cette question !
Sommaire : 

Pourquoi il ne faut jamais demander "c'est pour quand les enfants" ?

J'ai une trentaine d'années et je suis en couple depuis plusieurs années, donc évidemment on m'a déjà posé des dizaines et des dizaines de fois cette question d'apparence banale... qui pourtant ne l'est pas.

De l'intimité bafouée

Si visiblement, pour certaines, la maternité est un sujet évident, pour beaucoup de femmes ou même beaucoup de couples ce n'est pas simple, et surtout, c'est un sujet qui appartient à l'intimité du couple. Avec mon conjoint, on s'est souvent demandé comment réagirait notre entourage si on se mettait à leur raconter nos ébats, nos pratiques sexuelles. Il serait sans doute gêné, dans le meilleur des cas, si ce n'est choqué. Pourtant quand on passe son temps à demander à un couple s'il va faire des enfants on s'intéresse de la même manière à un sujet privé... un utérus au hasard !

La question pas anodine qui pourrit l'ambiance

Avoir un enfant ressemble quelque chose de banal. Après tout c'est vrai, des enfants on en voit partout, mais qu'on ne s'y trompe pas, il n'en est rien. Que l'on soit d'ailleurs persuadé de vouloir des enfants un jour, ou sûre et certaine de ne jamais en avoir, la question : "alors, un enfant, c'est pour quand ?" est toujours désagréable à entendre. Il peut y avoir la lassitude de devoir se répéter sans cesse, l'impression de devoir se justifier et d'argumenter encore et encore quand on fait le choix de ne pas vouloir être mère. Si l'on veut des enfants, s'entendre poser la question génère du stress, de la pression, voire une certaine anxiété, parce que faire un enfant ce n'est pas qu'une question de volonté. Et justement, si vous demandez à un couple qui n'arrive pas à procréer, quand ils vont avoir des enfants vous faites la lumière sur cette douleur avec tout le malaise et la maladresse que l'on peut imaginer 😬.

Finalement, quelle que soit la situation d'une personne ou d'un couple, en demandant quand on va avoir des enfants, on a la certitude de pourrir l'ambiance et/ou de mettre mal à l'aise nos interlocuteurs, quand on ne les blesse pas carrément 🗡️. Autant changer de sujet et satisfaire autrement sa curiosité 😉 ("Et sinon, tu as des projets en ce moment ?").

👉 Parce que la pression ne s'arrête jamais ! Non, je ne veux pas de deuxième enfant, laissez-moi tranquille !

Des attentes personnelles et sociétales

Les parents demandent si on va avoir des enfants afin de combler leurs attentes, leur désir de pouponner, d'être comme les autres (grands)-parents qui font maintenant partie de leur entourage. En général, on continue de penser que le bonheur et l'épanouissement d'un couple, et de surcroît d'une femme, passent par la procréation 🤦‍♀️. Évidemment, il n'en est rien. Et quand bien même, un couple aurait des envies d'enfant, leur poser la question, c'est aussi leur imposer une vision du monde, une idée de leur bonheur. Personnellement, plus on me demandait si j'allais faire des enfants et plus l'idée m'effrayait. Je ressentais une telle pression, une telle injonction a un éventuel bonheur que j'avais envie de prendre des jambes à mon cou. D'autant que je me sentais personnellement visée, moi et mon utérus. Personne n'avait jamais pensé à poser la question à mon conjoint et si quand on était ensemble, on nous demandait si on pensait bientôt avoir des enfants, les regards étaient quand même tournés exclusivement vers moi 👀. Je croulais littéralement sous le joug du patriarcat !

Les mille voies de l'épanouissement

Toutes les belles histoires ne comportent pas forcément des enfants

Finalement, après m'être longtemps posée la question. Après avoir longuement pesé le pour et le contre, j'ai choisi d'avoir un enfant, mais toutes ne font pas ce choix. On a beau dire que c'est "une expérience incroyable", "qu'il ne faut jamais dire jamais", "qu'une vie sans enfant ce n’est pas pareil", etc. Les personnes qui font le choix de ne pas avoir d'enfants ne sont pas sans réflexion et sans certitude. Il y a autant de force dans la certitude de vouloir des enfants que dans celle de ne pas en désirer. Et puis, il y a tant d'autres projets de vie, tant de façons de trouver équilibre parce qu'il existe bien évidemment mille et une façons de s'épanouir dans la vie. Toutes les belles histoires ne comportent pas forcément des enfants, ce n'est donc pas la peine de demander "quand on va avoir un enfant."

"Et le bébé, c'est pour quand ?" Que répondre ?

"Je ne sais pas." Pour moi, c'est la meilleure des réponses. Nul besoin de chercher à justifier ou expliquer ses choix, sa position ou pire encore de se sentir obliger de révéler quelque chose que l'on veut garder pour soi. Selon le contexte, on peut tenter une pointe d'humour grinçant : "quand j'aurais trouvé le papa", "pourquoi tu es disponible pour en faire un ?", "t'inquiète c'est en cours, tu veux que je t'envoie la vidéo des essais ?", mais la façon la plus efficace de clore la discussion sur cette très indélicate question, c'est encore de répondre, "je ne sais pas." et je passer à autre chose.

L'avis de la rédaction - la vilaine curiosité

On ne va pas se blâmer entre nous, il nous est sans doute, toutes arrivé un jour ou l'autre de demander à une copine quand elle allait faire un enfant ou si elle allait en avoir un deuxième. Pour les prochaines fois où la question nous titillera la langue, demandons-nous avant si on s'intéresse vraiment à notre interlocutrice ou si, en fait, il ne s'agit pas uniquement de curiosité, un peu mal placée. Il n'est jamais trop tard pour faire mieux 😉 !

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Je ne me sens plus désirée, comment faire monter la température ?

C'est l'été et la température va monter... du moins à l'extérieur, parce que chez moi, ce n'est plus trop ça. Quinze ans de relation ont fini par émousser le désir. Un bisou par habitude, une caresse par là et l'amour quand on y pense. S'il existe des relations platoniques et épanouies, je ne veux pas être de celles-ci. Je vais faire monter la température dans mon couple et je vais le faire maintenant ! 🔥

Ma soeur est jalouse de moi... Comment gérer sa jalousie ?

“T’es la préférée de toute manière”. Cette phrase, je l’ai entendue maintes et maintes fois dans la bouche de ma sœur. Sa jalousie nous a longtemps pourries la vie, pourtant je ne souhaitais qu’une chose : qu’on soit proches et unies. Elle m'a déversé sa rancœur au visage pendant de nombreuses années jusqu’à ce que ça devienne ingérable. Je n’en pouvais plus de ressentir à la fois autant de colère et de culpabilité. Apaiser 30 ans de jalousie n’a pas été évident, mais il existe des solutions pour ne pas en arriver à ce point. Je n’ai pas voulu que la jalousie me fasse couper les ponts avec ma sœur !

Comment reconnaître une personne psychorigide et comment réagir ?

“Il faut que tu fasses ça”, “Non, hors de question que tu y touches”, “c’est comme ça et pas autrement”. Ahhh, je n’en peux plus de ce genre d’injonctions ! Adieu la liberté, bonjour l’angoisse… Alors, non, ce n’est pas une maladie d’être strict, mais ça casse l'ambiance. J’ai pris l’habitude d’identifier les personnes psychorigides pour mieux m’adapter. Car oui, il y a une bonne façon de réagir face à ce genre de personnes qui nous disent quand respirer.

Isabelle Vuillemin, coach, explique le Reiki pour calmer les angoisses

Le Reiki, une forme ancienne de thérapie énergétique, a longtemps été reconnu pour sa capacité à équilibrer le corps et l'esprit. En canalisant l'énergie universelle, le Reiki aide à évacuer les émotions négatives, y compris les angoisses qui peuvent souvent nous submerger. Isabelle Vuillemin, coach, nous explique comment le Reiki peut vous permettre de calmer vos angoisses. Retrouvez un sentiment de calme et de sérénité intérieure grâce à cette pratique holistique. Explication.

Comment faire 10.000 pas par jour en étant en télétravail ?

Chères toutes, je suis comme beaucoup d'entre vous, en ce moment je vis et travaille à la maison, sauf que cette année, j'ai décidé de rester en forme et donc de faire les 10.000 pas quotidiens recommandés pour les non-sportives, comme moi (6.000 pour les sportives) Je n'ai pas vraiment le moral et j'ai une activité sédentaire depuis chez moi... Mission impossible ? Pensez-vous !

Faut-il être prêt·e à tout, vraiment tout pour réussir ?

À l’heure où notre société encense la réussite et le pouvoir, nous rêvons tous et toutes de reconnaissance et de succès, mais comment parvenir à garder le cap ? Comment garder les pieds sur terre et la tête froide ? Comment ne pas renier ses valeurs et tout son être ? Faut-il être prête à tout pour réussir ? Même s'il n'y a pas de réponse universelle, je peux vous donner quelques conseils pour éviter que vous vous perdiez en route. Explication.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

La science du bonheur : les secrets du bonheur [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue et hypnothérapeute ] 🥳

8 février · Wengood

9:13


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube