La philosphophie JOMO : qu'est-ce que cette joie de tout louper ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Dans la vie, il y a ceux qui sont partout et qui traquent tout ce qu'il y a de nouveau à faire, pour ne rien marquer, jusqu'à s'épuiser et à se surmener. Puis il y a les gens qui s'en foutent, qui sont à l'opposé avec la JOMO, la"joy of missing out" (la joie de tout louper). Qu'est-ce donc que cet état d'esprit ? Est-ce la clé du bonheur au final ? On en parle !

La philosphophie JOMO : qu'est-ce que cette joie de tout louper ?
Sommaire : 

Le JOMO pour lutter contre la FOMO

Oula, que ce titre peut paraître compliqué, mais on va vous expliquer ! 

La JOMO, c'est la joie de louper tout, tandis que la FOMO, c'est l'opposé, c'est la peur de tout louper. On a souvent cette dernière lorsqu'on est accroché H24 à son téléphone et que l'on est un peu (beaucoup) nomophobe. Sauf que certains et certaines d'entre nous sont fatigués par cette pression, cette hyperconnexion et décident de laisser passer les événements et les tendances pour mieux se retrouver. 

C'est vrai qu'aujourd'hui, par le biais des réseaux sociaux, on a l'impression que la vie des autres est parfaite parce qu'ils voyagent dans des lieux magnifiques, mangent de superbes plats ou goûtent des cocktails dans un endroit branché. C'est en passant du temps sur internet et sur les réseaux sociaux que l'on découvre les nouvelles tendances pour être cool et branché. Cependant, à force, ça épuise, on se compare et au final, on n'est pas vraiment heureux·se.

Une nouvelle façon d'écouter ses besoins

Les adeptes du JOMO font le choix de ne plus essayer de mener cette vie-là : de participer à la dernière soirée en vogue, de tester tel restaurant ou telle activité tendance. À la place, ils décident d'écouter leurs besoins, de rester chez eux en pyjama plutôt que de sortir et le tout, sans jugement et sans culpabilité. En fait, les adeptes du JOMO se concentrent sur des activités qui leur plaisent vraiment et qui sont importantes pour leur vie. C'est aussi un moyen de prendre du temps pour soi, de se détendre, de réfléchir et de ne rien faire.

Avec le JOMO, finie la comparaison numérique ! Alors que nos obligations (travail, école, gestion du quotidien) nous demandent déjà beaucoup de temps, si en plus, nous essayons de rivaliser avec nos amis pour savoir à qui revient la palme de la vie la plus débordante et trépidante, notre temps libre est pris d'assaut. Et qu'en retire-t-on ? Pas autant de satisfaction que l'on devrait. En essayant sans cesse d'être toujours aussi belle, cool et branchée que les autres, le stress augmente et notre santé mentale en pâtit.

☎️
Afin de se déconnecter complètement, de plus en plus de personnes adhèrent au "dumbphone". À l’inverse du Smartphone, ce téléphone n'est fait que pour... téléphoner. Adieu internet et applications avec le dumbphone, bonjour la tranquillité d'esprit pour les fans de JOMO !

👋 Cet article devrait vous intéresser : Les réseaux sociaux sont-ils un frein au bonheur ?

Le JOMO, la clé du bonheur ?

Même s'il y a une idée de détox digitale, la JOMO est carrément une philosophie de vie. On retourne à un mode vie plus lent et plus centré sur l'essentiel.

On touche presque au Lagom ou au Lykke. L'idée avec le JOMO n'est bien sûr, pas de se transformer en ermite préférant son canapé à un verre en terrasse, mais de retrouver du plaisir dans les choses que nous faisons. Retrouver aussi l'équilibre entre son bien-être et le besoin de se montrer ⚖️. 

Il n'est donc pas nécessaire de jeter son smartphone au profit d'un dumbphone forcément (ouf), mais de temps en temps, s'accorder des moments hors ligne pour se reconnecter à l'instant présent. Même chez Google les responsables ont mis en place des déjeuners silencieux au cours desquels il s'agit simplement de se relaxer en prenant tranquillement son repas, sans téléphone, sans ordinateur et sans parole. Si Google peut le faire, tout le monde en est capable, non 😬 ?

L'avis de la rédaction - Sortir la tête du téléphone

Ah, qu'on les adore notre smartphone et les réseaux sociaux ! Sauf qu'il a été prouvé que cela pouvait favoriser beaucoup de troubles psychiques. On ne s'en rend souvent pas compte, pourtant il y a un réel impact sur nos vies. A-t-on envie de se laisser dicter par cet outil, formidable à la base, mais qui apporte aussi beaucoup d'effets négatifs ? Non pas tellement ! Alors pour commencer, il est bien de faire des pauses digitales, notamment pendant l'été. Peut-être que vous vous apercevez, qu'au final, vous vous sentez mieux en hors connexion. Autant essayer non ?

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !

#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Votre couple va-t-il durer ? Les 6 questions que vous devez vous poser

Selon les Rita Mitsouko, "les histoires d'amour finissent mal... en général". Bon OK, mais ça ne veut pas dire que nous n'avons pas envie de passer un peu plus de bon temps à deux. Mais pour que ce soit vraiment du bon temps, encore faut-il être sûre que cette relation vaut le coup… Et pour savoir si c'est le grand amour, il y a quelques questions à se poser.

Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur l'importance de couper le cordon avec sa mère

Vous êtes toujours à l’écoute, toujours là quand ça ne va pas, en somme la parfaite mère exemplaire ! Mais attention, ce surplus d’attention peut nuire à votre enfant (adulte !). Trop le/la materner alors qu’il/elle devient un·e jeune adulte peut freiner son développement personnel. Mais pourquoi est-ce si difficile de couper de cordon ? Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur le sujet.

La peur d'aimer : d'où vient-elle ? Comment la surmonter ?

En amour, il est rarement question de certitudes. Et quand on sait qu’un mariage sur deux se termine en divorce, pas étonnant que la peur d’aimer soit un mal de plus en plus courant. Cette peur cache des angoisses profondes et peut devenir handicapante. C'est la raison pour laquelle il est important de s'en libérer, mais pour vaincre ses peurs, il faut bien les connaître. Découvrez raisons qui font que vous avez peur d'aimer et comment vous en débarrasser pour donner une chance à vos relations.

Psychologie positive : Qu’est-ce que c’est ? Est-elle sans danger ?

Lorsqu’on décide de commencer un suivi psychologique, c’est généralement pour soigner des blessures. On se tourne vers notre passé pour comprendre ce qui nous entrave et plus globalement, ce qui nous rend malheureuse. On peut appeler la psychologique traditionnelle en opposition à la psychologique positive. Cette dernière est une autre approche visant à cultiver le bonheur. Bien sûr, elle est tout aussi légitime que sa consœur. Alors qu’est-ce que c’est exactement ? En quoi peut-elle nous aider ? Explications.

Pourquoi me voit-on comme une gamine dans ma famille ? Ras-le-bol de l’infantilisation !

J’ai bientôt 32 ans et pourtant, dans ma famille, je suis toujours traitée comme une enfant. On m’infantilise en critiquant mes choix, qu’ils soient importants ou insignifiants… Mais aussi, on me dit quoi faire, sans que cela soit un conseil, il s’agit vraiment d’une marche à suivre. Néanmoins, je me considère assez grande pour pouvoir faire mes propres choix et agir comme je le souhaite ! Pourquoi suis-je traité comme cela ? Comment sortir de l’infantilisation par nos parents, notre famille et, voire, par notre belle-famille ? Élément de réponse.

Limérence, quand aimer devient envahissant et obsessionnel...

Tout le monde tombe amoureux·se. C’est un sentiment merveilleux dans la plupart des cas, mais il peut parfois nous dépasser et se transformer en obsession. En effet, il y a un état psychologique lié à l’amour qui procure beaucoup de souffrance. Cela s’appelle la limérence ! Qu’est-ce que c’est exactement ? Quelles sont les causes ? Est-il possible d’en guérir ? Quand aimer devient obsessionnel… On vous explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Fleur au Vent 16 🌸 Cultiver l’élan du renouveau avec Anne-Fleur Saraux

4 avril · Wengood

10:52


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube