"Je suis fier de toi”, une phrase à éviter, on vous dit pourquoi

Mis à jour le par Camille Lenglet

Pendant longtemps, j’ai pensé qu’il était important que je dise aux gens que j’aime “je suis fière de toi”. Moi-même, ça m’a fait du bien de l’entendre de la part de mes proches, mais plus le temps passe, plus je trouve que c’est une expression qu'on devrait éviter… Mais pourquoi donc ? En quoi c’est problématique ? Je sais que ça peut paraître surprenant, mais il y a d’autres choses à dire à la place. Je vous explique.

"Je suis fier de toi”, une phrase à éviter, on vous dit pourquoi

Une phrase à prononcer pour soi et uniquement soi

De prime abord, je pense que tout le monde se dit que c’est tout sauf une micro-agression que de dire “je suis fier/fière de toi”. Pour beaucoup, c’est même un grand signe d’affection et il n’y a pas de pensées malveillantes derrière.  Certes, sauf que… c’est maladroit 😅 ! 

Je m’explique. La fierté est une satisfaction personnelle, c’est lié à notre ressenti et notre amour-propre. On peut dire que l’on est fier·e de soi, mais lorsqu’on le dit à propos de quelqu’un d’autre, on dit qu’on est satisfait de ce que la personne a accompli.

En quoi c’est mal ? Eh bien, c’est un peu égocentrique, car cela veut dire que l’on s’approprie la réussite et les accomplissements de quelqu’un d’autre, un peu comme si on avait vraiment eu un rôle à jouer (alors que non 😬). On est content que nos propres projections et nos désirs personnels, aient été réalisés par quelqu’un d’autre.

👉 Pire encore, cela peut mettre beaucoup de pression sur le dos de la personne qui l’entend et accentuer la peur de décevoir. Comme si elle devait à chaque fois atteindre un certain niveau d’excellente pour gagner notre fierté. En disant cela, on donne une condition à notre amour et on induit que “si tu réussis, je t’aimerais” 😕. 

💬

Pendant longtemps, j’ai souhaité que mes parents me disent qu’ils étaient fiers de moi. Clairement, ça montrait à l’époque à quel point j’étais prisonnière de mon besoin de reconnaissance. J’ai fini par avoir une discussion avec eux et ils m’ont rappelé que JE devais être fière de MOI. Qu’eux n’avaient pas besoin de valider mon parcours, en revanche, ils étaient heureux pour moi.

Cette discussion m’a ouvert les yeux et je me suis dit qu’ils avaient raison. Déjà parce que je n’avais pas besoin de cette validation, même de mes parents et parce que mon bonheur était plus important que leur ressenti à propos de mes accomplissements.

👋 Cet article peut aussi vous intéresser : Je veux que mes parents soient fiers de moi, pourquoi avons-nous autant besoin de leur approbation ? 

Que dire à la place de “je suis fier/fière de toi” ?

Maintenant qu’il est limpide que c’est une phrase à garder pour soi, dans le sens où on est la seule personne à pouvoir être fière de nous, que dire aux autres ? Je reprends de l’exemple de mes parents, le fait qu’ils me disent qu’ils étaient heureux pour moi m’a fait énormément de bien. 

Je pense que c’est ce type de témoignage que l’on doit apporter aux gens que l’on aime, si on a envie de les soutenir et de reconnaître leurs accomplissements.

  • ❌ Par exemple, au lieu de dire : “je suis fière que tu aies eu ton diplôme”, 
  • ✅ On peut plutôt prononcer : “tu as travaillé tellement dur, ça s’est vu tout au long de l’année, tu as fait du beau travail, vraiment, bravo !

En agissant ainsi, on montre notre amour et notre soutien inconditionnel, indépendamment de l’accomplissement de la personne. Il est important de séparer les deux, encore plus lorsqu’il s’agit d’enfants. C’est un bon moyen de renforcer l’estime de soi et de dissocier leur valeur de leurs réussites ❤️. 

👋 Cet article peut aussi vous intéresser : Messages d'encouragement pour les moments difficiles

fier

Je suis impressionnée par ta progression. 

10 exemples pour dire “je suis fier/fière de toi” autrement

Je sais que se déconstruire et se défaire de ses anciens schémas de pensée peut être difficile et prendre du temps. Alors, je vous ai préparé quelques messages à envoyer à vos proches à la place du fameux  “je suis fier/fière de toi” 💌 :

  • 1. "Je suis toujours émerveillé·e par ta capacité à surmonter les obstacles. Tu es une source d'inspiration pour moi."
  • 2. “La façon dont tu gères les choses, ta vie… m’inspire beaucoup !”
  • 3. “Je suis heureux·se de voir que tu réussis tout ce que tu entreprends !”
  • 4. “Tu accomplis plein de belles et grandes choses, bravo pour ça !”
  • 5. “Sois fier·e de toi, quoi qu’il arrive, c’est ce qui compte le plus !”
  • 6. “Félicitations d’avoir réalisé quelque chose d'aussi incroyable.”
  • 7. “Ton dévouement et ta persévérance sont vraiment inspirants."
  • 8. "Tu as fait un excellent travail, ton engagement et ta créativité sont vraiment remarquables."
  • 9. “Tu es une véritable inspiration pour nous tous et je suis honoré·e de te connaître.”
  • 10. "Je vois combien tu t'es amélioré·e dans ce domaine. C'est un plaisir de voir ton évolution."

L'avis de la rédaction : le pouvoir et la responsabilité des mots... 

Choisir nos mots avec soin peut aider à renforcer l'estime de soi des autres. Si vous ressentez une pression pour obtenir l'approbation des autres, ou si vous avez du mal à exprimer votre soutien sans dire "je suis fier de toi", une consultation avec un psychologue pourrait être bénéfique. N'hésitez pas à prendre rendez-vous pour explorer ces questions et améliorer votre bien-être mental.


🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi : 

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

L'intestin : tout savoir sur notre deuxième cerveau

C'est une petite musique que l'on entend depuis bien longtemps : "comment ça va ?". L'origine de cette expression vient du Moyen-Âge et faisait en fait référence aux selles de l'interlocuteur, indicateur principal d'une bonne santé. Aujourd'hui encore, notre système digestif suscite un vif intérêt. Il est la source de nos émotions (boule au ventre, prendre aux tripes) et de notre attention. Tant mieux, parce que dire que notre ventre est notre deuxième cerveau n'est pas qu'une simple expression.

Grands-parents qui font des différences, comment gérer ?

Parmi les 5 petits-enfants dont je fais partie, je sais que mon cousin, le petit dernier, est le préféré de ma grand-mère. Il n'y a que des louanges pour lui et des critiques pour les autres, notamment moi, l'aînée. J'avoue que c'est assez pesant, même à 33 ans, d'avoir cette différence de traitement. Alors comment gérer les grands-parents qui font des différences ? Il faut agir en tant que parents, mais aussi en tant que "petit-enfant" adulte ! Explication.

Ma famille rejette mon/ma partenaire, je fais quoi ?

Lorsque j’étais plus jeune, il m’est arrivé de ramener mon mec chez mes parents et que ça se passe très mal. Clairement, ils ne l’ont pas aimé et j’ai senti qu’ils le rejetaient. À l’époque, j’étais jeune et je ne savais pas trop quoi faire et ça m’a profondément rendu triste. Alors que faire lorsque notre famille n’accepte pas notre partenaire ? Comment réagir ? J’ai grandi désormais et j’ai compris les raisons de cette réaction, alors voici mon partage d’expérience.

Ma famille me critique tout le temps : comment gérer ?

Du choix de mes vêtements, à la couleur de mes cheveux en passant par le travail que je fais, j’ai souvent eu des critiques de la part de ma famille. Oncle, tante, grands-parents, parents, tout le monde y va de son commentaire. Ce n’est pas forcément méchant (quoique…), mais à force d’entendre leur avis, on souffre. Pendant longtemps, j’ai souffert des remarques négatives de mon entourage, mais désormais, je m’en détache complètement. Comment se libérer d’une famille qui nous critique tout le temps ?

Je n'ai rien à voir avec ma famille, sommes-nous vraiment incompatibles ?

Plus je vieillis, plus j’ai l’impression d’être différente de ma famille. J’ai même souvent la sensation que nous sommes incompatibles, pourtant je n’avais pas ce sentiment avant. La famille est une part tellement importante de notre vie que c’est déroutant lorsqu’elle nous est antinomique. Qu’est-ce qui fait qu’on a l’impression de ne plus rien avoir en commun avec sa famille ? Est-ce le reflet d’une incompatibilité réelle ? Quelles solutions ? Explications.

Fury room : pourquoi tout casser fait autant de bien ?

Qui n'a jamais eu envie de laisser aller sa colère et de tout casser ?! Bon, peut-être que je suis la seule, mais qu'est-ce que ça fait du bien d'évacuer comme ça. Le Japon a bien compris cela, puisque c'est dans ce pays que la "Fury Room" est née. Le concept ? Payer une entrée pour casser tout ce qu'il se trouve dans la pièce. Ayant parfois du mal à maîtriser ma colère, je me suis dis que ça pourrait être intéressant de tester et de se demander : pourquoi ça fait autant de bien ?

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube