Je ne suis jamais satisfaite, pourquoi ?

Au travail ou au quotidien, ce que je fais ne va jamais. Peut-être que mon plus grand défaut est ce perfectionnisme excessif, mais rien n'est trop beau pour moi ! Éternelle insatisfaite, je n'épargne pas non plus les autres et leur mène la vie dure. M'aurait-on élevée comme une princesse ? Mes exigences seraient-elles à revoir ? D'où vient cette insatisfaction chronique ? Explications.

Sommaire : 

« L'Homme est un animal insatisfait qui hésite entre plusieurs frustrations. » -  Frédéric Beigbeder

Jamais contente, pourquoi suis-je une éternelle insatisfaite ?

Je râle par habitude

Quand j'y pense, mon existence est paisible : une vie sociale bien remplie, une famille attentionnée, un job dans lequel je m'épanouis. Et pourtant, j'ai le chic pour gâcher chaque effort, chaque moment qui aurait pu être simplement heureux. Je me plains de ne pas être en bord de mer alors que je passe de belles vacances à la montagne ? Je change de téléphone tous les deux mois pour toujours avoir le plus récent... 

En bref, je suis une enfant capricieuse, qui se lasse vite de ses jouets et qui ne sait pas apprécier ce qu'elle a. Alors que d'autres ont beaucoup moins... Comme si je râlais par habitude, parce que je cherchais constamment quelque chose qui est en fait sous mes yeux. Et si je relativisais, si j'arrêtais de me comparer aux autres ? Au lieu de m'interdire d'être heureuse. 


Astuce

liste

La prochaine fois que vous vous rêverez d'une nouvelle voiture/cafetière/paire de chaussures, prenez un papier et notez tout ce que vous avez déjà de similaire, notez aussi pourquoi vous les aviez achetées et à quel point vous les appréciez.


La médiocrité ne me suffit pas

Et je la considère d'ailleurs comme une marque de faiblesse. Si je ne suis pas satisfaite de moi, suite à une performance sportive, à la réalisation d'un plat ou d'une présentation faite au travail, et que je me sers de ce mécontentement pour progresser, alors c'est une bonne chose. Comme le prouvent ces 15 citations, l'échec fait grandir.

Mais si cette peur de décevoir, ce refus de montrer mes failles d'être humain, m'obsède peu importe les efforts fournis, alors je dois m'interroger sur ma façon de voir les choses. Il se pourrait que j'aie beaucoup de mal à lâcher prise, à m'accepter telle que je suis parce que je ne suis pas parfaite. Peur du jugement et du regard des autres, manque de confiance en moi, je crois que j'ai mis le doigt sur quelque chose que je vais devoir travailler.

J'ai été un enfant-roi

La raison pour laquelle je ne suis jamais contente peut aussi se trouver dans mon enfance. Souvent, les insatisfaits chroniques n'avaient qu'à cligner des yeux pour que leurs moindres désirs soient comblés par des parents aveuglément amoureux. Ayant grandi avec la conviction qu'on me passerait tous mes caprices, j'ai voulu reproduire ce schéma avec tout mon entourage.

Mettre la barre très haut et m'inventer des exigences impossibles à combler me donne l'impression d'exister, et de tester l'affection des autres à mon égard. Or, mes collègues, mon partenaire ou encore mes amis ne sont pas mes parents et je n'ai plus 5 ans. Il va falloir que je comprenne ça sinon toute frustration continuera de m'être insupportable.

L’avis du psy– Une astuce simple pour s'en sortir

« Pourquoi se plaindre de son sort, quand il ne tient qu'à soi d'y remédier ? », disait le  célèbre marquis de Sade. Question que tout éternel insatisfait devrait se poser. A force de râler pour exister, il risque de finir seul (et aigri). Pour le bien de son entourage, et le sien, il est important de travailler sur son comportement.

Pour ce faire, chaque fois que des paroles négatives sortent de votre bouche, vous devez impérativement faire suivre quelque chose de positif. Par exemple, au lieu de dire "Le film était cool, mais il y avait trop de monde dans la salle ! »,  se corriger et relativiser  : « C’est vrai, il y avait du monde, mais ça en valait la peine ! Tout le monde n’a pas la chance d’assister à une séance de qualité… »

Contacter un psy

*Source : psychologies.com

Il ne vous reste plus qu'à lâcher prise : c'est possible avec ces 10 astuces !

Article proposé par
Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Les commentaires

Nos derniers articles

La mythomanie : mentir pour se valoriser

« Il ment comme un arracheur de dents ! », vous faites face à un mythomane dans votre...

Lire

Peur d'aimer

En amour, il est rarement question de certitudes. Et quand on sait qu’un mariage sur ...

Lire

Fou rire nerveux

Dans une situation inappropriée, vous vous pincez les lèvres pour vous retenir de rir...

Lire

Pensée positive : quand le positif attire le positif ! 😄

C'est prouvé, penser positif apporte du positif et voir tout en noir ne vous apporter...

Lire

Vous allez adorer lire ces livres à la plage

Lire un bon livre, c'est toujours une chouette expérience. C'est reposant, inspirant ...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici