10 bonnes raisons d'adorer la rentrée (si, si il y en a)

Mis à jour le par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

L’été, c’est fini. 👋 Adieu les journées à faire le lézard sur la plage, adieu les verres de sangria au bord de la piscine... Et comme le dit le célèbre dicton : toutes les bonnes choses ont une fin. L’heure de la rentrée a sonné. Métro-boulot-dodo, c’est loin d’être la folie et pourtant, la rentrée a aussi du bon ! On vous partage nos 10 bonnes raisons d’adorer la rentrée.

10 bonnes raisons d'adorer la rentrée (si, si il y en a)

La rentrée n’est pas forcément synonyme de routine et de blues. 😊On peut aussi la voir comme un nouveau départ, c’est la période idéale pour repartir sur de nouvelles bases, changer nos habitudes et ainsi être plus heureuse.

10 bonnes raisons d'aimer la rentrée

1. On se fixe de nouveaux objectifs

C’est le moment de se remettre dans le bain. Des projets plein la tête pour ce nouveau départ, vous êtes motivée plus que jamais et vous allez vous fixer de nouveaux objectifs. Sortir davantage en famille le week-end, faire du sport, arriver à l’heure au boulot... Mais attention ! 🤯 Ne soyez pas trop optimiste en vous fixant des objectifs inatteignables. Faites en sorte de viser des objectifs en accord avec vos capacités. L’erreur serait de vouloir décrocher la lune et d’être déçue de ce que vous parviendrez finalement à réaliser.

2. On reprend le sport

Meilleure cliente du glacier du coin ? Oups ! Quelle tête allez-vous faire lorsque vous allez devoir enfiler votre jean à la rentrée ? Votre sport de l’été c’était plutôt Farniente, vous devez désormais vous remettre à une activité physique régulière : yoga, aquabike, pilates, méditation...Vous avez l’embarras du choix. L’important est de trouver un sport qui vous plaît, mais surtout que vous allez vouloir pratiquer tout au long de l’année. 😁

3. On en profite pour larguer les gosses et reprendre nos activités

Tandis que vos enfants ont repris la poterie, le foot, la danse ou encore la musique, pour vous aussi c’est le moment de reprendre vos activités. La pratique d’une activité régulière, vous permettra de faire un break dans votre routine métro, boulot, dodo. Profitez par exemple de votre pause déjeuner, de votre week-end, ou d’un soir dans la semaine pour vous octroyer un moment de détente. Quoi de mieux qu’une petite séance ciné avec une copine, ou encore un après-midi cuisine avec les enfants ? En effet, profitez de ces moments pour lâcher-prise et vous ressourcer. De temps en temps cela ne fait pas de mal !

4. On soigne son look, attention les yeux !

Paréos, tongs ou encore short hawaïen… Au placard ! Hors de question de débarquer comme ça au boulot ! Qu’en penserait votre boss ? Que vous avez prolongé vos vacances ? Que vous tournez dans le prochain film Camping ? Allez, un peu de tenue, à la rentrée on retrouve sa belle garde-robe et on enfile à nouveau son tailleur. Les vitrines ont accueilli les nouvelles collections, idéales pour remettre votre look dans le rythme de la rentrée. D'ailleurs, bien choisir ses vêtements, ça booste la confiance en soi. 😉

5. On retrouve les copines, les collègues et les potins 

Polo, ce collègue de bureau avec qui vous déjeunez tous les midis, ou encore Manoche votre fidèle partenaire de pause-café, 2 mois que vous ne les avez pas vus ! Vos amis comme vos collègues, vous ont manqué c’est sûr ! 😍 Ne pensez pas aux tonnes de mails qui vous attendent au bureau, mais plutôt à toutes les personnes que vous n’avez pas vues de l’été et avec qui vous pourrez échanger sur les meilleures anecdotes de vos vacances… Cette nuit à la belle étoile, ces moules marinières à Biarritz… Vous en avez des choses à raconter !

6. On fait des rencontres

À la rentrée, on retrouve tout le monde, ceux qu’on aime, qui nous ont manqué, et le contraire aussi, ceux dont revoir la tête ne nous fait ni chaud ni froid. Mais, la rentrée c’est aussi le moment propice pour rencontrer de nouvelles personnes. Tout bronzé, de bonne humeur, c’est le moment rêvé si vous êtes un cœur à prendre. 😘 N’hésitez pas à tenter votre chance, peut-être que cette rentrée sera aussi un nouveau départ côté cœur pour vous.

7. On reprend les soirées entre amis

Septembre pointe déjà le bout de son nez, mais cela ne veut pas dire que vous devez oublier pour autant les soirées entre amis et les apéros afterwork. Vive l’été indien ! Profitez encore des dernières soirées ensoleillées… Le lundi pour entamer tranquillement la semaine c’est votre bon pote Augustin qui régale, le vendredi apéro chez Louise pour fêter le week-end… Vous adorez vos petits moments entre amis, autour de petits fours et d’un bon rosé, vous vous montrez les photos de vos vacances, vous vous racontez vos derniers ragots… Vive la rentrée !

8. On est encore plus efficace au boulot

Les vacances vous ont bien reposé, vous avez fait le plein de vitamine D. Après cette longue pause, votre cerveau, lui aussi, est désormais tout frais, et vous êtes disposée à tout donner au travail. 💪Les souvenirs de vos vacances sont encore neufs, mais justement en y repensant cela vous donne un dynamisme et une motivation pour travailler. Les paysages que vous avez vus, le soleil, les balades, bref toutes ces choses fabuleuses que vous avez vécues pendant ces vacances, servez-vous en comme énergie pour être efficace au boulot. Ne vous laissez pas déborder par la nostalgie, bien au contraire, faites de vos souvenirs une force pour travailler.

9. On fait le tri, ciao les nazes !

C’est un syndrome bien connu, à la rentrée on a toutes cette envie de tout jeter et de repartir à zéro. Toutes ces années que vous avez passées à entasser, et à vous dire “Bon, allez demain je range”, pour au final reporter toujours au lendemain votre objectif. Motivez-vous ! Un dimanche de pluie, profitez-en pour faire un grand tri. Vous avez de quoi faire, entre les affaires qui doivent partir à la poubelle, celles dont vous faites cadeau aux petits-cousins, ou encore celles que vous donnez au secours populaire… Le principal est de faire de la place et d’arrêter de garder indéfiniment ce petit tas de bibelots dont l’utilité est quasi nulle.

10. On dépose les enfants à l'école et on souffle !

Pendant les vacances, vous avez les enfants sur le dos du matin au soir, du soir au matin. Heureusement, en septembre ils retournent sur les bancs de l’école. Ouf ! Le petit dernier rentre enfin en CP, vous lui avez trouvé une nounou, tout va comme sur des roulettes ! Un vrai bonheur de pouvoir laisser les enfants aux grands-parents le mercredi. À vous la liberté ! Vous allez enfin pouvoir souffler, et ne plus passer votre temps à jouer aux Lego, ou aux Playmobil toute la journée...

L'avis de la rédaction : verre à moitié vide ou à moitié plein ?

Cette rentrée, vous pouvez la subir ou la prendre comme elle est, avec ses bons côtés et ses moins bons... Et si on se concentrait sur le positif ? Mais ne nous voilons pas la face, pour certaines cette rentrée sera difficile pour de multiples raisons : job stressant, chef tyrannique, pas de solution de garde pour les enfants, finances dans le rouge etc... Si cette période est difficile à vivre, que vous vous sentez déprimée par la rentrée, n'hésitez pas à contacter un psychologue.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe


Contacter un psychologue

Article proposé par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici