Une rentrée comme un réveil... et CA LE FAIT !

Mis à jour le par Anne-Fleur Saraux, fondatrice de Wengood

Lundi matin j'ai hésité : est-ce que je capte là maintenant tout de suite l'instant présent et partage ce que je ressens pour celles et ceux qui pourraient s'y retrouver ? Euh, pas sûre... je crains que ce soit un peu trop "gris". Je ne l'ai pas fait et j'ai bien fait car... je peux du coup partager une très bonne nouvelle : ce petit sentiment de "je ne veux pas y aller / je n'y arriverai pas" ne dure pas ! En fait, je me suis rendue compte que la rentrée après les vacances, c'est exactement comme celles du lundi et surtout exactement comme le réveil du matin : sur le moment, impossible, je reste sous la couette... Quelque temps après c'est OK la machine est en marche !

Une rentrée comme un réveil... et CA LE FAIT !

Un temps d'adaptation à prévoir pour la rentrée

Eh oui, lundi matin, le changement de rythme et le retour au quotidien m'ont paru impossibles 🫣. Comme au moment où le réveil sonne, je ne vois pas du tout comment je vais pouvoir me lever, encaisser la journée et tenir jusqu’à mon coucher... Cependant, heureusement, quelques minutes (ou dizaines de minutes pour certains) ce ressenti est complètement oublié, la forme est là !

J'assume désormais complètement ce temps de réveil quotidien. J'admets que le corps et l'esprit ont besoin d'un temps d'adaptation entre deux phases aussi différentes que le sommeil et la journée active... Et si pareil je m'autorisais / j'acceptais la transition entre les vacances et la rentrée 🤔 ? 

Non, ma difficulté de rentrée ne veut pas dire que je n'aime plus ma vie et que je serai pour toujours frustrée, car on est obligés d'y retourner et d'avoir un rapport de 1 à 9 entre vacances et rentrée ! Cela dit tout simplement que je dois laisser corps et esprit se réveiller ou changer de mode !

👋 Cet article peut vous intéresser : 10 bonnes raisons d'adorer la rentrée (si, si il y en a)

Mettre en place des rituels

Si effectivement, le réveil qui sonne, c'est la même chose que faire sa rentrée, je me pose la question des rituels qui peuvent me permettre d'adoucir et d'accompagner cette transition. J'ai bien noté que le matin, avoir un simulateur d'aube, bien choisir la musique du réveil, s'étirer, boire un thé / un verre d'eau / un jus de citron, prendre une douche chaude ou aller courir, avoir un bon petit-déjeuner... est autant d'habitudes qui accompagnent la transition sommeil vers la vie active. Grâce à ces petits rituels, le tour est joué et j'ai retrouvé ma motivation 😁 ! 

Du coup, je fais cet exercice avec vous. Voici les petits rituels que je vais mettre en place pour garder la pêche : 

  • Identifier les collègues qui sont là (même si c'est moins simple à l'heure du télétravail et du distanciel),
  • Bien définir un objectif pour la première matinée ou journée (de préférence un dossier / une nouvelle idée, plutôt que l'objectif de traiter tout le flux de mail - ça, je le garde pour demain ou un peu chaque jour dans la semaine !). Bref je priorise mes tâches !

Mais surtout, surtout ! J'indique à mon esprit que la douceur et la slow life ne sont pas que l'exclusivité des vacances. Par exemple, je m'offre un cappuccino sur le chemin du travail, je prévois un verre en terrasse en fin de journée, je choisis un bon film avec mon dîner... ou toute autre activité réjouissante qui ajusterait la difficile comparaison entre une journée vacances et une journée boulot.

Femme qui danse

Alors voilà en cette rentrée, je comprends et j'accepte la rentrée comme une de ces phases de transition qui ponctuent le cycle de vie 🙏. Je m'écoute et j'identifie ces quelques rites qui peuvent adoucir ou accompagner le passage. Et... ça le fait 💪 !

L'avis de la rédaction : adoucir la rentrée au maximum

La rentrée rime avec retour au boulot. Cependant, tout le monde n'aime pas forcément son travail. Eh oui, ça ne rime pas avec bonheur. Il faut donc trouver des stratagèmes permettant d'adoucir ce moment. Rentrer chez soi quelques jours avant de reprendre, plutôt que la veille au soir, est une bonne idée par exemple. Mais en plus de cela, il ne faut pas négliger les moments de la vraie vie, car après tout, on ne vit pas pour travailler, on travaille pour vivre. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Article proposé par Anne-Fleur Saraux, fondatrice de Wengood

Mère & Dirigeante d'entreprise, tout simplement une femme d'aujourd'hui en voie de sérénité... qui partage ici ses histoires personnelles et les réflexions qu'elles lui inspirent

Je n'avais jamais "dézommé" cette sensation de difficulté de démarrage du corps et de l'esprit au niveau temporel : le matin, le début de semaine, la rentrée de vacances. Et effectivement, croyez cet article on ne reste pas dans cet état si longtemps, donc acceptons que nous avons besoin d'un temps de mise en route, et déjà ça, ça fait du bien !

Marie il y a un an

Nos derniers articles

Je ne me sens plus désirée, comment faire monter la température ?

C'est l'été et la température va monter... du moins à l'extérieur, parce que chez moi, ce n'est plus trop ça. Quinze ans de relation ont fini par émousser le désir. Un bisou par habitude, une caresse par là et l'amour quand on y pense. S'il existe des relations platoniques et épanouies, je ne veux pas être de celles-ci. Je vais faire monter la température dans mon couple et je vais le faire maintenant ! 🔥

Comment reconnaître une personne psychorigide et comment réagir ?

“Il faut que tu fasses ça”, “Non, hors de question que tu y touches”, “c’est comme ça et pas autrement”. Ahhh, je n’en peux plus de ce genre d’injonctions ! Adieu la liberté, bonjour l’angoisse… Alors, non, ce n’est pas une maladie d’être strict, mais ça casse l'ambiance. J’ai pris l’habitude d’identifier les personnes psychorigides pour mieux m’adapter. Car oui, il y a une bonne façon de réagir face à ce genre de personnes qui nous disent quand respirer.

Comment faire 10.000 pas par jour en étant en télétravail ?

Chères toutes, je suis comme beaucoup d'entre vous, en ce moment je vis et travaille à la maison, sauf que cette année, j'ai décidé de rester en forme et donc de faire les 10.000 pas quotidiens recommandés pour les non-sportives, comme moi (6.000 pour les sportives) Je n'ai pas vraiment le moral et j'ai une activité sédentaire depuis chez moi... Mission impossible ? Pensez-vous !

Terreur nocturne : pourquoi les enfants et les adultes en souffrent ?

Se réveiller en hurlant et en sueur, ce n’est jamais agréable, que ce soit pour un enfant ou un adulte. Et c’est encore plus impressionnant pour l’entourage, tant pour les parents que le conjoint ! C’est ce qui s’appelle faire des terreurs nocturnes. Même si chez l’enfant, elle est plus répandue, cette parasomnie n’est pas anodine chez l'adulte. Il est important de comprendre les origines d’une terreur nocturne et ses symptômes pour la diminuer, voire la faire totalement disparaître.

Mutisme chez l’adulte : quand l’anxiété pousse au silence…

Il est étrange de rencontrer des adultes ne pas parler, alors qu’elles en sont physiquement capables. S'il n'y a pas de pathologie physique, cela s'appelle le mutisme. Personnellement, j’ai toujours été habituée à cette pathologie psychique, puisqu’un membre de ma famille a un mutisme sélectif. Si ce n’est pas quelque chose qui me surprend, je sais qu’en dehors du cercle familial, c’est perçu comme quelque chose de très étrange. Comment ce trouble de la parole se manifeste ? Quelle est son origine ? Comment soigner le mutisme ? Autant de questions que j'ai pu me poser plus jeune.

Amour ou habitude, comment savoir où on en est ?

J’aurais toujours voulu que mes histoires d’amour soient passionnelles. Cependant, je me suis bien vite aperçue que la vie n'est pas une comédie romantique. Je me souviens d’une de mes relations en particulier, il y a quelques années, où je me suis demandé : mais est-ce que je l’aime ? Ou ai-je simplement l’habitude de l’avoir dans mon quotidien ? Est-ce que j’ai peur de me retrouver seule ? Bref, vous l’avez compris, je me sentais un peu perdue. Je vous en parle.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

La science du bonheur : les secrets du bonheur [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue et hypnothérapeute ] 🥳

8 février · Wengood

9:13


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube