Le topless : enlever le haut, j'adore !

Alors que le maillot une pièce revient en force, on voit pointer (confinement oblige) la tendance du no-bra. Nos seins se baladent nus, tranquillement sous nos t-shirts, mais de là à les exposer à la plage… Eh bien moi je dis oui ! Vive ce vent de liberté qui souffle sur nos poitrines et qu'importe si ce n'est plus vraiment à la mode !

Sommaire : 

Pourquoi j'aime pratiquer le topless

Le topless est de moins en moins populaire et il y a plusieurs bonnes raisons à cela mais malgré tout, j'aime bien, de temps en temps, bronzer seins nus.

Pour ou contre le topless ?

Dans les années 60, le topless, sur les plages de Saint-Tropez, c'était tendance. Le bronzage seins nus, c'était même presque la norme dans les années 80 et 90. A présent l'époque a changé et en France, on voit de moins en moins de seins nus sur les plages. Pudeur, peur de se faire harceler ou craintes pour sa santé, toutes les raisons sont bonnes pour garder nos seins à l'abris des regards et des rayons du soleil.

D'un autre côté, si l'on fait bronzette sur la plage, il y a autant de risque en exposant ses seins que son ventre. Une bonne protection solaire fait toujours l'affaire. Et puis, on ne va pas se le cacher, les marques de maillots, ce n'est pas vraiment ce qu'il y a de plus chic. Reste la question du complexe…

Adieu les complexes !

Je devais avoir une vingtaine d'année la première fois que j'ai fait du topless. En fait, j'en avais juste vraiment marre de voir ces deux seins blancs, qu'on aurait presque dit phosphorescents, quand je sortais de la douche. J'avais toujours eu un problème avec ma, trop petite, poitrine, mais finalement, j'ai réalisé que si je devais me montrer nue devant quelqu'un, à cet instant, j'aurais plus honte de la couleur de mes seins que de leur taille. C'était ridicule et sans doute pas une très bonne raison pour commencer le topless, mais c'est ainsi. On devrait juste arrêter de se voir à travers le regard des autres, et notamment des hommes, mais faire les choses pour nous.

Aujourd'hui, si je bronze seins nus, ce n'est pas pour plaire à l'homme qui bouquine sous le parasol à mes côté ou pour éviter que l'on se moque de mes seins trop blancs, mais parce que j'aime ça. J'aime cette sensation de liberté. 

Un jour, au travail, j'ai dû me rendre aux toilettes pour retirer mon soutien-gorge tant il me faisait mal. Il était pourtant bien à ma taille. Je me suis aperçue que je vivais très bien la situation. J'étais à l'aise et je me sentais bien. Sur la plage c'est pareil. J'aime la sensation de ne pas être entravée. Ne pas avoir un nœud dans la nuque, une bretelle qui me rentre dans l'épaule ou une baleine dans les côtes. Et surtout, j'assume enfin pleinement mes seins, tels qu'ils sont.

>>>> Le body positive : accepter son corps

En topless, je revendique

Oui, quand je suis seins nus sur la plage, j'ai un peu la sensation d'être une Femen. Une mini Femen, mais quand même ! Personne ne semble s'offusquer du fait que les hommes nous mettent sous le nez leur torse en entier, tétons compris, qu'ils soient poilus, gras, squelettiques ou très musclés. Alors moi, en topless, j'ai un peu l'impression de dire non au patriarcat et de refuser de cacher mon corps parce que mes seins seraient bien trop sexuels pour être vus.

Evidemment, mes belles pensées sont souvent douchées face aux quelques regards baladeurs, mais après tout, que l'on soit sur le plage, dans le métro ou dans la rue, les regards baladeurs sont toujours là, les réflexions et les insultes aussi. Le harcèlement de rue existe quelle que soit notre tenue.

Les seins ne sont pas (que) érotiques

Alors pourquoi je ne suis pas naturiste, si j'aime tant ne pas être entravée par un vêtement ? Tout simplement parce que je distingue les seins et les organes génitaux. Je n'ai absolument rien contre les naturistes mais je ne pourrais jamais bronzer nue parce que je place mon sexe dans le domaine de l'intime, pas mes seins.

De toute façon, le problème, ce n'est pas vraiment les seins. Les seins on en voit partout, tout le temps, sur les réseaux sociaux, dans certains décolletés... non, le problème c'est le téton et plus particulièrement le téton féminin. C'est injuste et sexiste ! Pourquoi le sein et le téton de la femme, qui sert aussi, parfois, soit dit en passant, à l'allaitement maternel, devient donc un objet sexuel ?

Cet été encore, certains jours, je ferai du topless sur la plage, ce sera mon petit acte révolutionnaire à moi et ma façon de me réapproprier mon corps. Personne n'est après tout, mieux placée que moi pour me dire où doivent se situer mes complexes et ma pudeur.


L’avis de la rédaction - Torse nu à la plage comme en ville

Selon l'article 222-32 du Code pénal qui dit que "l'exhibition sexuelle imposée à la vue d'autrui dans un lieu accessible aux regards du public est passible d’une peine d’un an d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende". A l'instar des Femen une femme à la poitrine apparente en public peut être condamnée. Cependant à la plage, le topless, reste quand même toléré et dans le même temps, de nombreuses villes de bords de mer interdisent également aux hommes de circuler torse nu, en dehors de la plage. Vous voilà prévenus !

Contacter un thérapeute

Allez plus loin et découvrez comment vaincre vos complexes, mais aussi :

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Les commentaires

Nos derniers articles

6 astuces pour lutter contre le blues du dimanche soir

Dimanche - 17h - le blues commence à débarquer. Le week-end est quasiment fini, Il fa...

Lire

Je n'ai pas d'ambition, c'est grave Docteur ?

Déjà à l'école, avoir de bonnes notes, les honneurs et de supers commentaires sur mon...

Lire

Syndrome de Stockholm : pourquoi aime-t-on nos bourreaux ?

Je me suis toujours demandée comment on pouvait avoir de la sympathie pour quelqu’un ...

Lire

Alimentation intuitive, la fin des régimes !

Plus de 15 ans de régimes, de poids qui fait le yoyo, de troubles alimentaires … Je n...

Lire

Les étapes du deuil, un pas après l'autre

Existe-t-il une absence qui fasse plus souffrir ? Il arrive un moment, à un certain â...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi !

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !