Je n'aime pas mon corps, comment faire la paix avec moi-même ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Ah notre corps ! Avec lui, c'est une véritable histoire d'amour - haine. On a beau avoir prié Sainte Lolo de nous faire pousser des seins, avoir testé tous ces fameux ingrédients secrets qui font dégonfler le ventre ou envisagé 1.000 façons de camoufler son nez, rien à faire ! Difficile d'accepter son apparence, et pourtant, c'est notre corps, impossible de s'en séparer, il va donc falloir faire la paix ou du moins, apprendre à cohabiter.

Je n'aime pas mon corps, comment faire la paix avec moi-même ?

Ça commence par l'épreuve du miroir

👀 On ne va pas se mentir, il y a toujours un truc qui ne va pas. Combien de temps avons-nous passé devant le miroir à scruter tous nos complexes. Ces quelques vergetures, ces fesses trop présentes, cette grosse poitrine, ces seins tombants, cette ride au coin de l’œil. Ce n'est pas difficile, soit on camoufle, plus ou moins adroitement et on tente d'oublier jusqu'au prochain passage devant le miroir, soit on y pense, on y repense et on y pense encore, jusqu'à ce qu'un léger défaut devienne une obsession.

« Mon corps n'en fait qu'à sa tête. » Marcel Achard

Baisser les armes

Les complexes peuvent nous gâcher la vie. Le body positive n'est vraiment pas simple pour tout le monde ! Avoir une mauvaise image de soi peut causer bien des dommages psychiques et physiques. Perte de confiance en soi, timidité maladive, dévalorisation permanente, anorexie, dépression, addiction… La liste de ce que nous pouvons nous infliger est longue et un brin démoralisante. Le temps est donc venu de baisser les armes et de faire la paix avec soi-même.

5 conseils pour enfin réussir à aimer son corps

Pas de recette miracle, mais juste quelques petits conseils pour vous aider au quotidien.

1. J'oublie les modèles

Scoop : vous êtes unique ! Eh oui, aucun autre être humain n'est comme vous, alors vouloir à tout prix ressembler à Emily Ratajkowski ou Kylie Jenner, c'est peine perdue. Et puis pour quoi faire d'ailleurs ? On a toujours tendance à l'oublier, mais notre corps n'est pas un objet sexuel, car ne nous voilons pas la face, d'une façon générale beaucoup d'entre nous cherchent à plaire en correspondant à une norme sexuelle. Et moins nous y parvenons, malgré nos efforts, plus nous nous dévalorisons et plus nous nous détestons. Accepter son unicité, c'est accepter que notre corps est ce qu'il est, non pas qu'on ne puisse pas le modifier, mais à notre guise, pour nous ressembler, à nous et à personne d'autre !

2. Je fais du tri

La tendance est au minimalisme et c'est tant mieux. Plus on accumule de choses et plus on se remplit l'esprit de choses inutiles et croyez-le ou non, mais ça a un impact sur notre corps. Pour commencer, on se débarrasse des vêtements qui ne nous vont plus. Plutôt que d'essayer 100 fois de rentrer dans le même pantalon qui ne nous met pas en valeur, on le donne. Idem pour les 1.000 crèmes de visage et autres fards à paupières ou tubes de rouge à lèvres. Maintenant, on mise sur des choses qui nous vont vraiment, nous font une belle peau, qui nous rendent belle, qui sont faites pour nous. Car quoi de plus démoralisant que de traîner jour après jour, ce soutien-gorge qui nous écrase la poitrine ou cette crème qui ne règle pas notre problème de peau ?

3. Je prends soin de moi

Faire la paix avec son corps, ça veut aussi dire renouer avec lui, en le soignant. Manger plus sainement, faire un peu de sport, se faire un masque de beauté, se faire couper les cheveux, tatouer… Pour faire la paix avec son corps, il faut se faire et lui faire des petits plaisirs et éviter le plus possible de se négliger. On reprend donc rapidement les rapports charnels… avec notre corps.

apprendre à aimer son corps

Le mieux, c'est qu'en aimant son corps, on va aussi apprendre à être et rester soi-même. 

4. J'arrête de me regarder le nombril

Impossible de prendre confiance en soi si on ne se tourne pas vers les autres. Au lieu de se replier sur soi en se demandant ce que les autres peuvent bien penser de nous, si on se mettait, par exemple, à s'intéresser à ce qu'ils font de leurs vies. Vous verrez, qu'au fur et à mesure des conversations, vous oublierez vos rougeurs, vos bourrelets, vos boutons…

5. Je remercie mon corps

Ça peut paraître stupide, mais après avoir connu des privations, des excès, avoir parfois donné la vie, avoir parfois combattu la maladie, peut-être que l'on pourrait adresser des remerciements à son corps. Lui dire merci, c'est apporter un peu de douceur et le début d'une réconciliation. C'est une façon de créer un sentiment positif à l'égard de son corps. Bien sûr, nous ne sommes pas obligées de remercier notre corps chaque matin, parce que parfois, vraiment, l'envie ne sera pas là, mais de temps en temps, il faut s'accorder cette pause remerciement. Elle fait du bien !

L'avis de la rédaction : tout est question d'équilibre

Accepter son corps tel qu'il est, en intégralité... Plus facile à dire qu'à faire ! Bien sûr que vous avez le droit de ne pas aimer certaines parties de votre corps mais tout est question d'équilibre. Si cela vous complexe au point de vous empêcher de faire certaines choses ou de porter certains vêtements, il faut en discuter avec un psychologue pour comprendre ce qui se joue en vous et trouver des solutions. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Vous aimerez aussi : 

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Les plus beaux compliments à faire à une personne qu'on aime

Aujourd’hui nous sommes le 1er mars et c’est la journée mondiale du compliment. Cela peut paraître bête, mais on oublie bien souvent de complimenter les gens que l’on aime. Pourtant, c'est important de le faire, c’est tellement gratifiant d’en donner et agréable d’en recevoir. C’est pourquoi je vous ai préparé des compliments à partager avec vos proches, pour vous guider dans les bons mots à dire. 3, 2, 1, c’est parti !

La naïveté, un défaut ou une qualité ?

Je suis clairement naïve. Trop peut-être ? Je ne sais pas. Parfois c'est drôle (pour les autres) et parfois c'est un peu pathétique. Finalement, je crois que j'ai bon fond et il arrive fréquemment que je sois surprise, pour ne pas dire choquée, presque dégoûtée, par les actions ou les décisions des autres. Est-ce que c'est dur à vivre ? Alors oui, parfois je tombe de haut, mais souvent, j'ai tendance à penser que ma naïveté me protège. Est-ce que ça me rend stupide ? En tout cas, ça ne m'empêche pas, je crois, d'avoir de l'esprit. Mais est-ce que j'ai raison ?

Test d’amitié : connaissez-vous bien vos amis ? 50 questions pour le découvrir

Un jour, j'ai appris qu'une amitié sur deux n'était pas réciproque. Ce chiffre est assez perturbant, mais finalement pas si étonnant que ça. Quand on devient adulte, les priorités changent et il arrive qu'on s'éloigne un peu ou que l'on se fasse de nouveaux amis... et qu'on en oublie d'autres ! Pour savoir où on en est de ses amitiés ou apprendre à mieux se connaître, il y a une méthode très efficace : 50 questions pour se connaître par cœur et (re)nouer les liens.

Stress financier : comment y faire face ? Quel impact sur notre travail ?

Ce week-end, j'ai fait l'autruche. Lundi, la réalité est bien là : dans mon frigo un bout de comté tient compagnie à 3 œufs, sur mon bureau deux factures me fusillent du regard et au bout du fil le garagiste m'annonce 2.000 euros de réparation. C'est la fin du mois, je suis à sec et malgré ça je devrais faire bonne figure au boulot. Ça va être tendu !

Comment moins dépenser ? Nos astuces pratiques pour économiser de l’argent

Dépenser moins et constater un impact sur notre budget à court terme, c’est possible. Logement, alimentation, shopping, loisirs, voiture… Comme notre porte-monnaie, nous devons nous plier en quatre pour gérer convenablement nos frais et allouer un juste budget selon le type de dépenses. Aussi, voici quelques astuces touchant à plusieurs domaines de la vie quotidienne. N’hésitez pas à faire grandir cette liste en partageant vos conseils dans la barre de commentaires en bas de cet article.

10 podcasts érotiques pour faire grimper la température 🔥

Le porno n’a jamais trop été ma tasse de thé. En revanche, j’ai découvert les podcasts érotiques et je dois avouer que ça m’a plu ! Déjà, parce qu’ils sortent du schéma classique très hétéronormé, on explore des points de vue érotiques pour les femmes, pour les personnes LGBTQ+, etc. On retrouve des témoignages, des fictions, des jeux de rôles… Chacun peut vraiment y trouver son compte ! Donc enfilez vos écouteurs et préparez-vous à découvrir des moments auditifs qui vont faire grimper la température !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Comment gérer une séparation, une rupture ? Par Laurence Dispaux, psychologue- sexologue

27 février · Wengood

30:02


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube