Je n'aime pas mon corps, comment faire la paix avec moi-même ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Ah notre corps ! Avec lui, c'est une véritable histoire d'amour - haine. On a beau avoir prié Sainte Lolo de nous faire pousser des seins, avoir testé tous ces fameux ingrédients secrets qui font dégonfler le ventre ou envisagé 1.000 façons de camoufler son nez, rien à faire ! Difficile d'accepter son apparence, et pourtant, c'est notre corps, impossible de s'en séparer, il va donc falloir faire la paix ou du moins, apprendre à cohabiter.

Je n'aime pas mon corps, comment faire la paix avec moi-même ?
Sommaire : 

« Mon corps n'en fait qu'à sa tête. » Marcel Achard

Ça commence par l'épreuve du miroir

👀 On ne va pas se mentir, il y a toujours un truc qui ne va pas. Combien de temps avons-nous passé devant le miroir à scruter tous nos complexes. Ces quelques vergetures, ces fesses trop présentes, ces seins tombants, cette ride au coin de l’œil. Ce n'est pas difficile, soit on camoufle, plus ou moins adroitement et on tente d'oublier jusqu'au prochain passage devant le miroir, soit on y pense, on y repense et on y pense encore, jusqu'à ce qu'un léger défaut devienne une obsession.

Baisser les armes

Les complexes peuvent nous gâcher la vie. Le body positive n'est vraiment pas simple pour tout le monde ! Avoir une mauvaise image de soi peut causer bien des dommages psychiques et physiques. Perte de confiance en soi, timidité maladive, dévalorisation permanente, anorexie, dépression, addiction… La liste de ce que nous pouvons nous infliger est longue et un brin démoralisante. Le temps est donc venu de baisser les armes et de faire la paix avec soi-même.

5 conseils pour enfin réussir à aimer son corps

Pas de recette miracle, mais juste quelques petits conseils pour vous aider au quotidien.

1. J'oublie les modèles

Scoop : vous êtes unique ! Eh oui, aucun autre être humain n'est comme vous, alors vouloir à tout prix ressembler à Emily Ratajkowski ou Kylie Jenner, c'est peine perdue. Et puis pour quoi faire d'ailleurs ? On a toujours tendance à l'oublier, mais notre corps n'est pas un objet sexuel, car ne nous voilons pas la face, d'une façon générale beaucoup d'entre nous cherchent à plaire en correspondant à une norme sexuelle. Et moins nous y parvenons, malgré nos efforts, plus nous nous dévalorisons et plus nous nous détestons. Accepter son unicité, c'est accepter que notre corps est ce qu'il est, non pas qu'on ne puisse pas le modifier, mais à notre guise, pour nous ressembler, à nous et à personne d'autre !

2. Je fais du tri

La tendance est au minimalisme et c'est tant mieux. Plus on accumule de choses et plus on se remplit l'esprit de choses inutiles et croyez-le ou non, mais ça a un impact sur notre corps. Pour commencer, on se débarrasse des vêtements qui ne nous vont plus. Plutôt que d'essayer 100 fois de rentrer dans le même pantalon qui ne nous met pas en valeur, on le donne. Idem pour les 1.000 crèmes de visage et autres fards à paupières ou tubes de rouge à lèvres. Maintenant, on mise sur des choses qui nous vont vraiment, nous font une belle peau, qui nous rendent belle, qui sont faites pour nous. Car quoi de plus démoralisant que de traîner jour après jour, ce soutien-gorge qui nous écrase la poitrine ou cette crème qui ne règle pas notre problème de peau ?

>>> Et si je laissais ma peau respirer ?

3. Je prends soin de moi

Faire la paix avec son corps, ça veut aussi dire renouer avec lui, en le soignant. Manger plus sainement, faire un peu de sport, se faire un masque de beauté, se faire couper les cheveux, tatouer… Pour faire la paix avec son corps, il faut se faire et lui faire des petits plaisirs et éviter le plus possible de se négliger. On reprend donc rapidement les rapports charnels… avec notre corps.

apprendre à aimer son corps

Le mieux, c'est qu'en aimant son corps, on va aussi apprendre à être et rester soi-même 

4. J'arrête de me regarder le nombril

Impossible de prendre confiance en soi si on ne se tourne pas vers les autres. Au lieu de se refermer sur soi en se demandant ce que les autres peuvent bien penser de nous, si on se mettait, par exemple, à s'intéresser à ce qu'ils font de leurs vies. Vous verrez, qu'au fur et à mesure des conversations, vous oublierez vos rougeurs, vos bourrelets, vos boutons…

5. Je remercie mon corps

Ça peut paraître stupide, mais après avoir connu des privations, des excès, avoir parfois donné la vie, avoir parfois combattu la maladie, peut-être que l'on pourrait adresser des remerciements à son corps. Lui dire merci, c'est apporter un peu de douceur et le début d'une réconciliation. C'est une façon de créer un sentiment positif à l'égard de son corps. Bien sûr, nous ne sommes pas obligées de remercier notre corps chaque matin, parce que parfois, vraiment, l'envie ne sera pas là, mais de temps en temps, il faut s'accorder cette pause remerciement. Elle fait du bien !

L'avis de la rédaction : tout est question d'équilibre

Accepter son corps tel qu'il est, en intégralité... Plus facile à dire qu'à faire ! Bien sûr que vous avez le droit de ne pas aimer certaines parties de votre corps mais tout est question d'équilibre. Si cela vous complexe au point de vous empêcher de faire certaines choses ou de porter certains vêtements, il faut en discuter avec un psychologue pour comprendre ce qui se joue en vous et trouver des solutions. 

Contacter un thérapeute

Et maintenant, on met les pieds dans le plat ! Et si le body positive n'était pas si positif que ça ?...

Article proposé par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Êtes-vous en bonne condition physique ? On fait le bilan

Être plus heureuse, ça commence par prendre soin de soi et de son bien-être. Mais, pour prendre soin de soi, il faut commencer par bien se connaître, connaître son corps et savoir de quoi il est capable. Pour le savoir, il faut donc déterminer si vous êtes en bonne condition physique. Alors c'est parti, le test est rapide, mais la tenue de sport n'est pas optionnelle !

Le sucre de coco, bien meilleur que le sucre ordinaire pour notre santé ?

J’ai découvert le sucre de coco lorsque j’étais chez une amie. Je fouillais son placard (avec son autorisation bien sûr) pour trouver du sucre pour mon café. C’est là qu’elle m’a expliqué qu’elle n’achetait plus de sucre ordinaire, mais uniquement du sucre de coco. J’ai été surprise, car j’avoue que je ne connaissais pas le sucre de coco. Elle m’a expliqué que ce dernier était meilleur pour la santé que le sucre blanc. Est-ce vrai ? Quels sont les avantages du sucre de coco ? Découvrons ensemble quels sont les bienfaits de ce sucre.

Je veux travailler moins, laissez-moi vivre et passer ma vie pro au second plan !

J’ai toujours fait passer ma vie professionnelle au second plan, car ce qui m’intéresse le plus, moi, c’est la création. L’art, de manière générale, est une source de bien-être. Oui, mais voilà, le problème est qu’il est difficile de vivre de son art et de ses créations. Particulièrement dans une époque capitaliste où la productivité et la consommation comptent par-dessus tout. Mais ne faut-il pas revoir notre conception du travail ? Et si on travaillait moins pour vivre plus ? Comment faire pour réellement travailler moins ? Explication.

Reprendre le travail après un congé maternité

Au rayon des choses de la vie qui ont le bon ton de nous donner le cafard, il y a... le retour au travail après un congé maternité. Adieu dorlotage et gouzi-gouzi et bonjour patron ! Quelle est la période idéale pour reprendre le travail ? Et comment gérer le manque ? On a quelques conseils pour vous aider à passer le cap.

7 applications bien-être gratuites : le top du bonheur

Notre smartphone est au centre de notre vie... pour le pire, mais parfois aussi pour le meilleur ! Et grâce à quelques applications bien choisies, il peut devenir un véritable coach bien-être, vous permettant de vivre mieux jour après jour. Découvrez, notre sélection d'appli bien-être gratuites.

Le slow sex : s'aimer en pleine conscience pour s'aimer mieux ?

Dans la vie comme sous la couette objectifs et performances sont souvent de mise. Dans la mouvance du Slow, qui invite à ralentir le rythme pour mieux vivre l'instant présent, se détendre et prendre soin de soi, le slow sex invite à décupler le plaisir, casser la routine, sans se focaliser sur l'orgasme comme preuve d'un coït réussi. Tout un programme !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici