Je n'aime pas mon corps, comment faire la paix avec moi-même ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Ah notre corps ! Avec lui, c'est une véritable histoire d'amour - haine. On a beau avoir prié Sainte Lolo de nous faire pousser des seins, avoir testé tous ces fameux ingrédients secrets qui font dégonfler le ventre ou envisagé 1.000 façons de camoufler son nez, rien à faire ! Difficile d'accepter son apparence, et pourtant, c'est notre corps, impossible de s'en séparer, il va donc falloir faire la paix ou du moins, apprendre à cohabiter.

Je n'aime pas mon corps, comment faire la paix avec moi-même ?

Ça commence par l'épreuve du miroir

👀 On ne va pas se mentir, il y a toujours un truc qui ne va pas. Combien de temps avons-nous passé devant le miroir à scruter tous nos complexes. Ces quelques vergetures, ces fesses trop présentes, cette grosse poitrine, ces seins tombants, cette ride au coin de l’œil. Ce n'est pas difficile, soit on camoufle, plus ou moins adroitement et on tente d'oublier jusqu'au prochain passage devant le miroir, soit on y pense, on y repense et on y pense encore, jusqu'à ce qu'un léger défaut devienne une obsession.

« Mon corps n'en fait qu'à sa tête. » Marcel Achard

Baisser les armes

Les complexes peuvent nous gâcher la vie. Le body positive n'est vraiment pas simple pour tout le monde ! Avoir une mauvaise image de soi peut causer bien des dommages psychiques et physiques. Perte de confiance en soi, timidité maladive, dévalorisation permanente, anorexie, dépression, addiction… La liste de ce que nous pouvons nous infliger est longue et un brin démoralisante. Le temps est donc venu de baisser les armes et de faire la paix avec soi-même.

5 conseils pour enfin réussir à aimer son corps

Pas de recette miracle, mais juste quelques petits conseils pour vous aider au quotidien.

1. J'oublie les modèles

Scoop : vous êtes unique ! Eh oui, aucun autre être humain n'est comme vous, alors vouloir à tout prix ressembler à Emily Ratajkowski ou Kylie Jenner, c'est peine perdue. Et puis pour quoi faire d'ailleurs ? On a toujours tendance à l'oublier, mais notre corps n'est pas un objet sexuel, car ne nous voilons pas la face, d'une façon générale beaucoup d'entre nous cherchent à plaire en correspondant à une norme sexuelle. Et moins nous y parvenons, malgré nos efforts, plus nous nous dévalorisons et plus nous nous détestons. Accepter son unicité, c'est accepter que notre corps est ce qu'il est, non pas qu'on ne puisse pas le modifier, mais à notre guise, pour nous ressembler, à nous et à personne d'autre !

2. Je fais du tri

La tendance est au minimalisme et c'est tant mieux. Plus on accumule de choses et plus on se remplit l'esprit de choses inutiles et croyez-le ou non, mais ça a un impact sur notre corps. Pour commencer, on se débarrasse des vêtements qui ne nous vont plus. Plutôt que d'essayer 100 fois de rentrer dans le même pantalon qui ne nous met pas en valeur, on le donne. Idem pour les 1.000 crèmes de visage et autres fards à paupières ou tubes de rouge à lèvres. Maintenant, on mise sur des choses qui nous vont vraiment, nous font une belle peau, qui nous rendent belle, qui sont faites pour nous. Car quoi de plus démoralisant que de traîner jour après jour, ce soutien-gorge qui nous écrase la poitrine ou cette crème qui ne règle pas notre problème de peau ?

3. Je prends soin de moi

Faire la paix avec son corps, ça veut aussi dire renouer avec lui, en le soignant. Manger plus sainement, faire un peu de sport, se faire un masque de beauté, se faire couper les cheveux, tatouer… Pour faire la paix avec son corps, il faut se faire et lui faire des petits plaisirs et éviter le plus possible de se négliger. On reprend donc rapidement les rapports charnels… avec notre corps.

apprendre à aimer son corps

Le mieux, c'est qu'en aimant son corps, on va aussi apprendre à être et rester soi-même. 

4. J'arrête de me regarder le nombril

Impossible de prendre confiance en soi si on ne se tourne pas vers les autres. Au lieu de se replier sur soi en se demandant ce que les autres peuvent bien penser de nous, si on se mettait, par exemple, à s'intéresser à ce qu'ils font de leurs vies. Vous verrez, qu'au fur et à mesure des conversations, vous oublierez vos rougeurs, vos bourrelets, vos boutons…

5. Je remercie mon corps

Ça peut paraître stupide, mais après avoir connu des privations, des excès, avoir parfois donné la vie, avoir parfois combattu la maladie, peut-être que l'on pourrait adresser des remerciements à son corps. Lui dire merci, c'est apporter un peu de douceur et le début d'une réconciliation. C'est une façon de créer un sentiment positif à l'égard de son corps. Bien sûr, nous ne sommes pas obligées de remercier notre corps chaque matin, parce que parfois, vraiment, l'envie ne sera pas là, mais de temps en temps, il faut s'accorder cette pause remerciement. Elle fait du bien !

L'avis de la rédaction : tout est question d'équilibre

Accepter son corps tel qu'il est, en intégralité... Plus facile à dire qu'à faire ! Bien sûr que vous avez le droit de ne pas aimer certaines parties de votre corps mais tout est question d'équilibre. Si cela vous complexe au point de vous empêcher de faire certaines choses ou de porter certains vêtements, il faut en discuter avec un psychologue pour comprendre ce qui se joue en vous et trouver des solutions. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Vous aimerez aussi : 

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

6 signes pour reconnaître une dépendance affective

Derrière ce terme se cache un vrai trouble. Une addiction qui me coûte un grand nombre de relations... J'ai toujours besoin d'une présence, et si elle me rassure sur demande c'est encore mieux. Cette envie d'être accompagnée, aimée cache quelque chose. Découvrez 6 signes précurseurs de votre dépendance affective.

5 rituels pour être productif⸱ve toute la journée (ou presque !)

S'il y a bien une chose que je déteste, c'est de commencer la journée avec l'esprit embrouillé et la terminer avec la sensation que j'ai été totalement improductive. Mais en même temps, ce n'est pas possible de rester à fond tout le temps ! Alors comment faire pour améliorer notre productivité ? J'ai consulté un coach pour voir ça avec lui et j'ai retenu 5 rituels qui peuvent faire la différence, pour éviter qu'on coure après le temps afin de finir ce qu'on a à faire. Explication.

Le sucre de coco, bien meilleur que le sucre ordinaire pour notre santé ?

J’ai découvert le sucre de coco lorsque j’étais chez une amie. Je fouillais son placard (avec son autorisation bien sûr) pour trouver du sucre pour mon thé. C’est là qu’elle m’a expliqué qu’elle n’achetait plus de sucre ordinaire, mais uniquement du sucre de coco. J’ai été surprise, car j’avoue que je ne connaissais pas le sucre de coco. Elle m’a expliqué que ce dernier était meilleur pour la santé que le sucre blanc. Est-ce vrai ? Quels sont les avantages du sucre de coco ? Découvrons ensemble quels sont les bienfaits de ce sucre.

Renforcement musculaire, qu'est-ce que c'est et pourquoi s'y mettre ?

Pendant longtemps, quand j’entendais le mot sport, je fuyais. Cependant, j’ai aussi constaté que mon corps était un peu mou et que surtout, je n’avais aucune force dans les bras et les jambes. Pire encore, j’avais très souvent mal au dos et du coup, j'ai dû consulter un kiné. C’est là que j’ai découvert le renforcement musculaire grâce à certains exercices faits dans le cadre de mon suivi. J’ai compris ô combien il était important d’en faire faire pour que mon corps soit en bonne forme. Alors qu’est-ce que le renforcement musculaire ? Quel est son but ? Je vous explique tout !

Effet Dunning-Kruger : quand les moins qualifiés sont persuadés d'être compétents…

S’il y a bien une chose qui me fascine, ce sont les gens qui ont confiance en eux. Eh oui, je ne suis pas la plus forte pour me vendre, surtout au travail. Mails il y a des personnes qui sont persuadées d’être les plus compétentes, même si elles sont moins qualifiées. C’est l’effet, Dunning-Kruger ! Comment et pourquoi fonctionne-t-il ainsi ? Quelles sont les conséquences en entreprise ? On vous explique tout pour y remédier.

L'acceptation, une étape capitale pour aller de l'avant

En ce moment, je suis dans une période très compliquée de ma vie, puisque je fais le deuil d’une relation amoureuse. J’ai été quittée brutalement il y a quelques mois et j’avoue avoir du mal à m’en remettre… Je passe par toutes les étapes du deuil, sauf la dernière qui est pourtant cruciale : l’acceptation. En effet, une fois que je l’aurais atteinte, je pense que je pourrais véritablement aller de l’avant. D’ailleurs, ça marche un peu pour tout, je m’explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Pourquoi Jai Besoin De Tout Contrôler [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue Et Hypnothérapeute ] 🧠

20 juin · Wengood

9:08


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube