Cachez ce téton que je ne saurais voir ! Qu'ont-ils donc de si gênant ?

Avez-vous remarqué combien les seins, et particulièrement les tétons des femmes, sont censurés ? Notamment sur les réseaux sociaux, Instagram étant le spécialiste de la censure des tétons. Je suis beaucoup d’artistes faisant du nu artistique, la plupart doivent flouter les tétons des femmes, alors que ceux des hommes non… Pourquoi faut-il qu’on cache nos tétons ? Qu’ont-ils donc de si gênant ?

Sommaire : 

Le puritanisme américain

Comme je le disais en introduction, Instagram s’est fait roi de la censure des tétons féminins. En revanche, les hommes n’ont aucun problème à publier des photos d’eux, torse nu. Kevin Systrom, le cofondateur d'Instagram, a tenté de se justifier. Il a expliqué que sa plateforme était contrainte d'interdire les attributs féminins pour ne pas s'attirer les foudres d'Apple. Pourquoi ? Car afficher les tétons vaudrait à son application d'être classée pour les "17 ans et plus” et ainsi de perdre ses utilisateurs adolescents. Il s’agit donc d’un puritanisme des entreprises américaines, pourtant il y a des exceptions 🙄…

Les tétons des hommes non censurés

En effet, il y a quelques dérogations. Notamment les tétons d'hommes ! Pourtant, ils sont parfaitement identiques à ceux des femmes. C’est d’ailleurs ce que Cara Delevingne dénonçait déjà en 2014 avec ce post :

Le post Instagram de Cara Delevigne

Le post Instagram de Cara Delevigne

Il existe d’autres exceptions comme les poitrines qui affichent une cicatrice de mastectomie ou encore les mères en train d’allaiter. Tous les autres tétons de femmes sont supprimés en moins de 24h.

Cet article peut vous intéresser >>> 5 bonnes raisons de dormir nue, pour le corps et l'esprit

La sexualisation des tétons féminins

Le vrai problème qui se cache derrière cette censure et le puritanisme, c’est que les seins des femmes sont sexualisés. Or, nos poitrines n’ont pas à être un objet devant répondre aux fantasmes des hommes. C’est une partie de notre corps, comme ceux des hommes, à la différence que nous pouvons allaiter nos bébés. Les hommes ont le droit de se balader torse nu ? Alors on devrait avoir le droit de faire du topless sans attirer le regard des gens ou les foudres des réseaux sociaux. 🍑 Les seins ne sont pas un organe sexuel comme peuvent l’être un pénis ou une vulve. Alors pourquoi devrait-on les cacher contrairement à la gent masculine ?

Des standards normatifs

Deux poids, deux mesures. Une expression qui signifie que l’on juge différemment une même chose, suivant des personnes, des circonstances ou des intérêts. C’est le cas des tétons, sauf que nous n’avons pas forcément à rentrer dans les standards de nos sexes. Les personnes trans montrent à quel point c’est absurde, d’ailleurs Océan a fait un post pour dénoncer cela. Il a pu publier une photo de lui torse nu après sa transition, alors qu’avant il n’aurait jamais pu :

Le post Instagram d'Océan, homme transgenre

Le post Instagram d'Océan, homme transgenre

Autre incompréhension, en 2019 Instagram a supprimé la photo d’un petit garçon torse nu, parce qu'il avait les cheveux longs. Eh oui, impossible de différencier des tétons masculins ou féminins. Mais comme ses cheveux étaient longs, l’algorithme l’a identifié comme une fille et a supprimé le cliché. Donc au-delà de cette question de tétons, il y a un problème de représentation des genres. 👀 Cela prouve que les standards sont ancrés dans une société patriarcale. Si on doit cacher nos tétons, c’est à cause du male gaze* constant qu’il y a autour de nous, y compris sur les réseaux sociaux.

*male gaze : regard des hommes

Free The Nipple !

Pour lutter contre cette pensée que le téton féminin est sexuel, un mouvement a pris place sur les réseaux sociaux : Free The Nipple, littéralement traduit par “libérez le téton. Il n’y a, en effet, aucune raison d’interdire les tétons des femmes, mais pas ceux des hommes. 🧠La psychanalyste, Elsa Godard, est certaine que cette censure va modifier notre rapport à la parole, à la pensée, et donc à notre rapport à la moralité, de ce que l’on autorise ou pas. Les réseaux sociaux et leurs standards nous transforment. On en oublierait presque que l’on peut garder notre libre arbitre, notre capacité de jugement et qu’on peut être productrice de notre pensée.

💪 Je ne dis pas qu'on doit toutes montrer nos seins, surtout si on n’en a pas envie. Cependant, il est important d’ouvrir le dialogue et de désexualiser nos corps. Ne serait-ce que pour se libérer des regards lubriques sur nos tétons qui pointent à travers nos chemisiers...

Et vous ?

Et vous, vous en pensez quoi ? Venez tout nous dire dans notre club privé Wengood !

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe


Rejoindre le club


Mais aussi :

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Les commentaires