Les HPE en amour : qu’est-ce que ça donne en couple ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

En tant qu’hypersensible, j’ai beaucoup souffert dans mes relations amoureuses passées. Je pense que c’est aussi le cas pour les Hauts Potentiels Émotionnel. Avoir une grande empathie et une grande sensibilité, ce n’est jamais simple à maîtriser, surtout quand l’amour s’en mêle. C’est comme si tout était exacerbé, c’est la relation la plus belle que l’on puisse avoir, mais aussi la plus compliquée à gérer. Alors qu’est-ce que ça donne en couple ? Quelles sont les difficultés rencontrées ? Quel partenaire idéal pour un (ou une) HPE ? Je vous explique.

Les HPE en amour : qu’est-ce que ça donne en couple ?
Sommaire : 

Les difficultés d’un·e surdoué·e en amour

Une personne à Haut Potentiel Émotionnel n’a pas peur d’aimer, bien au contraire. C’est souvent un besoin, car apporter de l’amour à quelqu’un d’autre permet de libérer beaucoup d’émotions positives. Les profils HPE ont de grandes qualités, comme l’empathie et l’écoute active de l’autre. Je passerais sur tous ces aspects pour que l’on se concentre sur les difficultés rencontrées par les HPE en amour 🧐. Ce sont effectivement ces caractéristiques un peu moins positives qui vont influencer le comportement amoureux et parfois amener des embûches, surtout si on est avec quelqu’un qui a un fonctionnement opposé.

📌
Attention à faire la différence entre HPE et HPI, ce n’est pas du tout la même chose. Être surdouée se rapporte au quotient intellectuel. C’est l’intelligence logique, alors que les HPE ont une intelligence émotionnelle.

Une grande vulnérabilité

Quand on est hypersensible, on souffre souvent d’une mauvaise estime de soi, ce qui a des conséquences sur notre assurance. Cela peut rendre la personne HPE beaucoup plus vulnérable. En effet, on est plus sujette aux critiques, même anodines, ce qui provoque des blessures émotionnelles 🤕. Les pervers narcissiques repèrent cette vulnérabilité d'ailleurs. Les HPE sont globalement davantage victimes des manipulateurs de par ce manque de confiance.

Une exigence disproportionnée

Les personnes dotées d’une grande intelligence émotionnelle vont avoir des exigences disproportionnées, que ce soit envers elles-mêmes ou l'autre. La recherche amoureuse est compliquée tant la liste de critères est longue. Cela relève une certaine utopie, ce qui explique de longues périodes de célibat. En amour, le haut potentiel donne tout, mais en retour, exige aussi tout de son conjoint ou de sa conjointe. Ce qui peut parfois être anxiogène pour les personnes n’ayant pas ce mode de fonctionnement 😅.

Une allergie à la routine

Comme je l’ai dit, il y a une quête de perfectionnisme et elle est aussi liée à autre chose : le besoin d’intensité. Les HPE sont allergiques à l’ennui, ce qui fait qu’ils se lassent vite en couple, en particulier si la relation est routinière. Il y a un fort besoin de stimulation et d’être surprise par l'autre ! Quand on est haut potentiel, il y a une soif de nouvelles expériences et aussi de nouvelles émotions 👀. En amour, il faut constamment se renouveler pour avoir le cœur qui palpite comme au premier jour.

Stimulé·e par l'intelligence

D'ailleurs, ce n’est pas n’importe qui, qui peut séduire un tel profil 😅 ! Il y a une forte attirance pour les personnes qui font preuve de charisme et d’intelligence. Quand on est attiré par ces caractéristiques, cela veut dire qu'on est sapiosexuelle. Le physique passe au second plan, même si un dieu ou une déesse grec se présente à un HPE. La préférence ira toujours pour une personne qui les stimule et qui met la communication au centre (mais s'il y a les deux, c'est encore mieux 😂).

Le besoin d’être seul·e

Mon hypersensibilité et mon introversion me mettent souvent à fleur de peau, ce qui fait que j’ai besoin de m’isoler. Je sais que c’est aussi le cas des hauts potentiels qui éprouvent assez rapidement une fatigue sociale. À force d’être concentrée sur les moindres détails, ça épuise… Et même si les HPE sont des amoureux de l’amour, il y a un besoin vital à se retrouver seule pour pouvoir se recentrer sur soi. C’est un moyen d’être à l’écoute de ses besoins et de prendre un peu de recul sur son couple.

Qui est le partenaire idéal d'un HPE ?

Ces caractéristiques vont mettre beaucoup de bâtons dans les roues des HPE pour trouver l’amour. Il y a tellement de cases à cocher que bien souvent, les HPE s’épanouissent avec d’autres hauts potentiels… Le dicton dit bien “qui se ressemble, s’assemble”, non ? Avant, lorsque j’entendais cette phrase, je n’étais pas d’accord. Cependant, depuis que j’ai trouvé un amoureux HPE, doté d’une grande sensibilité et qui comprend mon fonctionnement, je dois dire que je suis plutôt d’accord 😬 ! C’est tellement apaisant, une personne qui a le même fonctionnement que soi. J’ai l’impression de ne plus être dans la souffrance et l’incompréhension.

Les cases à cocher pour que la relation marche

Seulement, j’ai mis 30 ans à trouver ma perle rare. C’est un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin, les HPE ne courent pas les rues ! En particulier du côté des hommes hétéro cisgenre qui se construisent dans une société qui leur dit de ne pas montrer leurs émotions 🙄… Alors comment faire pour repérer une personne avec qui ça marchera lorsqu’on est HPE. Je dirais qu’il y a quelques critères à prendre en compte, même si bien sûr, ce n’est que mon avis. Pour que le couple marche, il faut :

  • Qu’il y ait une forte intelligence émotionnelle,
  • Qu’il y ait de l’indépendance,
  • Qu’il y ait une appétence à la découverte et l’exploration,
  • Qu’il y ait un fort soutien,
  • Qu’il y ait de la flexibilité et de la compréhension,
  • Qu’il y ait des intérêts communs pour avoir des échanges stimulants,
  • Qu’il y ait de l’humour (on est aussi fun 😉).

Être épanoui·e en couple quand on est HPE

Pour être heureuse en amour lorsqu’on a ce profil atypique, il faut aussi savoir se remettre en question. C’est bien d’avoir des exigences et des affinités particulières, mais il ne faut pas tout attendre de son partenaire. Ce n’est pas humain de demander à quelqu’un de combler tous nos besoins, c’est pourquoi il faut apprendre à se satisfaire autrement. Sinon, la relation est vouée à l’échec et on est constamment déçue 😣.

Afin d’éviter d’en arriver à ce point, il faut s’entourer d’ami·e·s qui nous stimulent et qui remplissent aussi notre besoin d’attention. Cela permet d’avoir une soupape en dehors de la relation amoureuse et de ne pas être que focalisée sur notre partenaire. Il va de même pour les activités créatives, il ne faut pas hésiter à les multiplier si ça nous fait du bien !

Apprendre à s’apaiser

Être en couple, c’est éprouver des émotions fantastiques, mais c’est aussi expérimenter des émotions douloureuses. L’amour est un véritable roller coaster pour les surdoués émotionnels 🎢 ! Cela complexifie le rapport à l’amour, on passera pour “la susceptible” du couple. Alors, pour se sentir plus sereine, il est important de savoir gérer ses émotions afin de prendre du recul lorsque celles-ci deviennent trop fortes.

On pourrait penser qu’il faut se censurer, mais au contraire, il faut vivre l’émotion et l’accueillir pleinement avant de la verbaliser. C’est un travail qui prend du temps, mais être à l’écoute de soi est un bon moyen d’être dans une communication non violente avec son partenaire 🥰.

👉 Contrairement à ce que l’on pourrait penser, se tourner vers soi pour que le couple fonctionne n’est pas égoïste. Cela permet aussi de communiquer à l’autre nos réactions et notre guide d’utilisation en quelque sorte. Si cela reste encore trop difficile, il ne faut pas hésiter à être accompagnée psychologiquement !

L'avis de la rédaction : un couple comme un autre

En couple, que l'on soit HPE ou non, pour que ça marche, il faut bien se connaître, s'accepter, communiquer, se sentir en confiance et bien d'autres choses encore. C'est un couple comme un autre avec des attentes affectives plus intenses, il faut simplement trouver l'équilibre et la bonne personne qui saura accueillir ces attentes. Si votre vie affective est source de souffrance, que les mêmes schémas se répètent et que vous vous demandez ce qui cloche, n'attendez pas pour prendre rendez-vous avec un psychologue. Au fil des séances, vous apprendrez à vous comprendre, vous accepter et mettrez en place de nouvelles habitudes qui vous permettront de trouver le bonheur en couple.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Sources : cerhes.org / e-sante.com

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Empowerment : prenez le pouvoir !

Je ne sais pas vous, mais moi, chaque jour j'ai l'impression que de nouveaux mots font surface. À mesure que le monde se transforme et évolue, notre vocabulaire s'enrichit, ou tout du moins tente de s'enrichir. Parce qu'il est vrai que si on voit très souvent de nouveaux mots poindre, on ne sait pas toujours exactement ce qu’ils définissent. Celui qui m'intéresse aujourd'hui c'est l'empowerment. Si vous êtes prêtes à prendre le pouvoir, vous allez adorer cet anglicisme !

Ours, lion, loup ou dauphin ? Comment votre chronotype vous aide à être plus productive

J'ai parfois du mal à me lever, mais une fois le pied posé à terre je suis prête à conquérir le monde... sauf si j'ai l'occasion de retourner au lit. Mais le pire, c'est après la pause déjeuner ! Une fois le repas avalé, mon énergie est décroissante jusqu'au coucher. Normal, je suis un ours ! Connaître son chronotype, c'est apprendre à mieux se connaître soi-même et à vivre en respectant son rythme naturel.

Le blurring, quand la journée de travail ne s'arrête jamais…

"Tiens, si je répondais à ce mail ? Bon OK, il est 21h mais ce n'est pas grave. Ah, puis je vais jeter un œil à ce dossier aussi...". Lorsque j’étais à mon compte, j’avais la fâcheuse tendance à vouloir travailler tout le temps. Je n’avais pas vraiment de journée de travail, mais mon excuse, c’était le métier-passion. En revanche, lorsque la journée de travail ne s’arrête jamais quand on est salarié, cela s’appelle du “blurring”. La frontière entre vie pro et perso devient alors floue et c’est le début de l’épuisement professionnel...

Faire sonner son réveil plusieurs fois, une bien mauvaise idée…

Tous les matins j’appuis sur la fonction “snooze” de mon réveil. Eh oui, comme des milliers de Français, je ne suis pas du matin ! Je suis plutôt un oiseau de nuit, alors il est toujours difficile de me réveiller à une heure fixe. Cependant, je me réveille toujours plus fatiguée et la fonction “snooze” participerait à cela… En effet, faire sonner son réveil plusieurs fois serait très mauvais pour la santé, selon une étude australienne. Penchons-nous sur le problème.

Le stalking, un harcèlement obsessionnel dangereux

Sur les réseaux sociaux comme sur Facebook ou sur Instagram, qui n'a jamais espionné un(e) ami(e) ? Un ex. ? 👀 Où est-il/elle ? Nous sommes tous plus ou moins stalker ! L'art de traquer sur les réseaux sociaux ou dans la vie réelle porte un nom : le stalking. Apprenez-en plus sur ce harcèlement qui fait de plus en plus de victimes.

Ennéagramme : le test pour tout savoir sur soi

En introspection on observe, on analyse et on étudie sa propre personne. Pour connaître ce qui nous pousse à avancer, ce qui nous anime, ce qui nous motive, on peut se baser sur le test d'Ennéagramme. Un outil de connaissance de soi qui nous aide à comprendre qui nous sommes vraiment et à redéfinir une certaine image que l'on peut avoir de soi. Voici tout ce que vous devez savoir sur l'Ennéagramme.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici