Comment se vendre en entretien d'embauche sans trahir sa personnalité ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

On a tous et toutes de la valeur. Chaque personne a des compétences, un savoir-être et un savoir-faire. Mais encore faut-il savoir se vendre pour que le recruteur puisse les percevoir. Personnellement, j’ai toujours eu du mal à me vendre, mais avec le temps, j’ai compris combien c’était essentiel. Par contre, une chose que je ne veux pas faire, c’est trahir qui je suis et montrer un visage qui n’est pas le mien. Alors comment faire pour bien se vendre sans être une autre personne ? Voici quelques pistes à explorer !

Comment se vendre en entretien d'embauche sans trahir sa personnalité ?
Sommaire : 

Pourquoi se vendre ?

L’évidence que j’ai envie de répondre c’est : pour avoir un job ! Tout le monde sait que se vendre est une technique pour avoir le travail auquel on a candidaté. Un peu comme lorsqu’il s’agit de répondre à la question “pourquoi vous et pas quelqu’un d’autre ?”. 

Il faut pouvoir montrer ses qualités, ses atouts, ses expériences… Cela permet à l’entreprise de pouvoir estimer si on est la bonne personne pour le poste. Un peu comme lorsqu’on fait un date amoureux, on a envie de faire connaissance pour savoir si la personne peut correspondre à nos “critères”. C’est pareil avec le travail ! Il s’agit d’un matching pro, mais d’un matching quand même ! 

Pourquoi dit-on se vendre 🧐 ? 

Bonne question, après tout, on n’est quand même pas une marchandise. Cela vient du marketing, c’est la logique du marché de l’offre et la demande. Bien malheureusement, il y a plus de demandes que d’offres de recrutement, donc on doit se mettre en avant pour que le recruteur nous choisisse, un peu comme un produit auprès d’un consommateur.

👋 Cet article pourrait vous intéresser : 4 façons de se faire respecter naturellement au travail 💪

Quelle est la meilleure façon de se vendre lors d'un entretien d'embauche ?

Bon le "pourquoi", c’est bien beau, mais surtout comment on fait 😬 ? Bien évidemment, chaque entretien d’embauche est différent, il n’y a pas de schéma à apprendre (au contraire !). Mais il y a des petits conseils à garder en tête pour bien se vendre en entretien sans se trahir : 

Être bien préparé sans recracher un discours

Les recruteurs perçoivent tout de suite un discours appris par cœur 😅. Il faut être naturel sans venir en touriste non plus. Alors comment faire pour trouver le juste milieu ? On doit se renseigner un maximum sur l’entreprise afin de bien la connaître et trouver les “matching points” avec notre personnalité. 

👉 Par exemple, si on postule à une ONG qui préserve les fonds marins, c’est sans doute que l’on a une sensibilité à l’écologie. On peut donc mettre en avant cette valeur qui façonne notre personnalité auprès du recruteur, qui ne pourra qu’apprécier 💯 ! 

S’estimer à sa juste valeur

Aïe, aïe, aïe… Beaucoup ont du mal à s’estimer à leur juste valeur, sans trop se vendre, ni se sous-vendre. J’ai tendance à être dans la deuxième catégorie, car j’ai un léger manque de confiance en moi 🤐 (et peut-être peur de réussir ?). Sans compter que j’ai toujours peur de passer pour une personne qui a un ego surdimensionné. Toutefois, il est crucial de prendre conscience de notre valeur et de ce que l’on peut apporter à une entreprise. Pour cela, il faut prendre en compte toutes les expériences que l’on a vécues, même si c’est en dehors du cadre professionnel. On peut les mettre en exergue en parlant des "softkills" que cela nous a apportés. 

👉Par exemple : “j’ai été bénévole à la SPA, ça m’a permis de développer beaucoup d’empathie envers toute forme d’être vivant, par conséquent, la préservation des océans me tient à cœur aussi pour la faune qui y vit”

Se projeter concrètement dans l’entreprise

En entretien, il faut oublier le “moi, je” 😖. Certes, ça peut faire bizarre, surtout lorsqu’on doit se vendre, mais en fait, il y a un temps pour tout. On peut avoir un temps dédié à notre présentation, sans pour autant se placer au centre. L’exercice est délicat, il faut parler de soi, tout en incluant l’entreprise. Le “nous” est un excellent moyen de montrer combien on se projette concrètement dans l’entreprise et généralement, ça fait la différence ! Puis cela montre que l’on s’investit et qu’il y a plus de chance que l'on sache travailler en équipe

Mais est-ce faire semblant d’être quelqu’un d’autre ? En fait, il est aussi important de se dire qu’il faut avoir une personnalité “publique” pour trouver l'équilibre.

Penser sa “personnalité réfléchie”

Un dernier point qui est essentiel pour que l’entretien se passe bien, c’est que l'on a le droit d’être soi, sans pour autant prendre nos aises. Je m’explique, on ne peut pas avoir la personnalité que l’on a lorsqu’on est avec nos proches, dans l’intimité. Il faut donc veiller à ne pas aller trop loin dans nos émotions et notre vie personnelle. Par conséquent, on doit adopter une personnalité un peu plus lisse, sans que cela trahisse nos valeurs profondes.

⚖️ Le baromètre des valeurs est le meilleur moyen de trouver un équilibre pour être soi en entreprise. C’est ce que j’ai baptisé la personnalité réfléchie, on est nous, mais tout en ayant conscience que l’on doit adopter un comportement professionnel. 

👉 Voilà, vous savez désormais comment faire au mieux pour vous vendre en entretien d’embauche sans trahir votre personnalité. On sait que l’exercice est stressant, mais dites-vous qu’il s’agit d’un moment pour montrer ce que vous avez appris et vos qualités ! Allez, 3, 2, 1 respirez et foncez 🏃‍♀️ ! 

L'avis de la rédaction : trouver le juste milieu

Nous espérons que les mots de Camille vous auront gonflé à bloc et permis de trouver le juste milieu pour adopter votre plus belle "personnalité réfléchie" en entretien. Si cet exercice est difficile pour vous et que vous avez le sentiment que cela nuit à votre carrière, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un coach afin de mettre en place de nouvelles attitudes, habitudes et manières de penser qui vous permettront de trouver votre place. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un coach

Mais aussi : 

* Source : welcometothejungle.com / kicklox.com

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

La lettre d'amour, la plus belle des déclarations que l'on puisse faire

Si j'avais une devise dans la vie, ce serait sûrement : "puisque je t'aime, alors je te l'écris." A mon mari, à mon fils, j'écris des lettres d'amour à ceux que j'aime, mais je dois bien reconnaître que parfois, même si les sentiments sont sincères et profonds, les mots ne viennent pas et on reste muets. Pas de quoi en faire un drame, il faut seulement s'inspirer... et lâcher-prise. L'amour c'est naturel, écrire une lettre d'amour l'est aussi, croyez-moi !

Je doute de mon couple, est-ce que c'est normal ? Comment réagir ?

Il est fréquent que ça arrive. La vie de couple et même l'amour n'étant jamais un long fleuve tranquille, il arrive, bien sûr, que l'on doute. Pas sur la même longueur d'ondes, impression que l'herbe est plus verte ailleurs, projets divergents, manque de désir… Sous le poids des doutes, l'amour perd de sa splendeur. Est-ce irrémédiable ? Je ne crois pas, l'important, c'est de comprendre ce qu'il y a derrière ces doutes et comment réagir. Explication.

"On mange quoi ce soir ?" L'application Jow a la réponse !

Tout à coup, il est 16h et ça me prend, comme une urgence : "qu'est-ce qu'on mange ce soir ? Et aussi demain à midi, tant qu'on y est". Et je me retrouve à visualiser mon butternut, mon sachet de parmesan râpé et mes 3 œufs, en quête d'une inspiration soudaine... Sauf que je ne suis pas dans Top Chef. Si mon jury reste intraitable, les idées fusent moins vite dans mon cerveau de cheffe à domicile...

Pourquoi faire le ménage peut (vraiment) nous faire du bien ?

Pendant ma vingtaine, je n'aimais pas faire le ménage. Je trouvais que c'était pénible et une perte de temps ! Bien sûr, je le faisais quand même, car il n'était pas question de vivre dans la saleté. Maintenant que je suis trentenaire, j'adore ça ! Il faut dire que j'ai appris à voir les aspects positifs du ménage en vieillissant. Alors pourquoi le ménage peut vraiment nous faire du bien et être en quelque sorte, une thérapie ? Je vous explique !

Ces pratiques sexuelles bizarres... et celles qui peuvent vous tuer !

Voilà quelque temps maintenant que j'écris pour Wengood et si j'ai appris beaucoup de choses, ce que je sais surtout, c'est qu'en matière de sexe, le champ des possibles est vaste et je ne l'avais jusqu'alors que peu exploré. Aujourd'hui pourtant, ne nous réjouissons pas et passons du côté obscur de la couette : place aux pratiques sexuelles étranges, à savoir celles qui permettent de faire l'amour... sans faire l'amour et zoom sur celles à bannir sous peine... d'y perdre la vie ! 😱

Coucher avec un collègue ou son boss, jeu dangereux ?

Ça m’est déjà arrivé d’avoir un crush au travail. Franchement, si je n’avais pas appris par la suite qu’il était en couple, j’aurais mis le paquet pour le séduire. Sauf que voilà, on connaît bien la règle du “No zob in job”, qui veut littéralement dire que c’est une mauvaise idée de coucher avec un collègue, voire pire, son boss ! Est-ce que c’est vraiment un jeu si dangereux que ça ? Qu’est-ce qu’on risque si on est pris la main dans le sac ? Je vous explique tout (eh oui, je m’étais renseignée avant de foncer) !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Pourquoi je prends tout mal ? Comment Gérer sa Susceptibilité ? - Conseils du Dr Jean Doridot 🧠💬

15 avril · Wengood

8:57


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube