La saudade : une langueur portugaise

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Quand on me dit saudade, je pense spleen et plus largement, je me dis mélancolie et nostalgie. Et puis je repense à mon père, qui m'a fait découvrir Amália Rodrigues, "la Reine du fado", morte à Lisbonne en 99 et qui décrivait la saudade comme une "épine amère et douce".

La saudade : une langueur portugaise
Sommaire : 

Un sentiment complexe, une traduction insaisissable

Difficile pour ne pas dire impossible de traduire en français, le mot portugais saudade. C'est un sentiment, un ressenti, un mélange d'émotions qu'il faut vivre pour parvenir à en donner une définition, mais une traduction, jamais. C'est une triste allégresse, ou une langueur, mais c'est avant tout, la saudade, point.

La saudade, un spleen portugais ?

Le manque, l'inachevé et l'espoir, c'est bien souvent ce que j'ai pu saisir du sentiment de saudade. C'est un mélange de sentiments qui se complètent et s'opposent en même temps, laissant finalement dans le cœur un assemblage doux et amer, comme le disait Amália Rodrigues. Voilà pourquoi le terme est intraduisible. Ni en français, ni dans une autre langue. Comment traduire une joie passée qui laisse derrière elle une souffrance et une exquise nostalgie.

La saudade se ressent en se vivant. Quand la ressent-on ?

Quand une personne que l'on aime nous quitte. Quand on voit des amis, des membres de sa famille partir. Quand on repense à son enfance. Quand on doit abandonner une ville ou un pays. Après tout ça, reste alors la saudade, quand on repense aux souvenirs partagés. Qu'ils sont à la fois la source d'un regret, d'un manque, d'une frustration, d'un sentiment d'inachevé, mais qu'ils font aussi plaisir, qu'ils sont doux à se remémorer et que par-dessus tout cet étrange mélange de sentiments contradictoires, l'espoir persiste encore. L'espoir de revoir son pays, son amour, ses amis, sa famille, ...

>>> Et pour vous servir : 4 exemples de lettres d'adieu, c'est le moment d'ouvrir son cœur

L'image qui me vient en tête quand je pense à la saudade, c'est la photo de mon nourrisson qui dort contre moi. Ce nourrisson qui me manque, mais qui est maintenant un petit garçon, et que je vais encore longtemps regarder vivre. Le regret d'hier, l'espoir de demain.

saudade ou spleen

La saudade, c'est un oxymore a elle toute seule : un doux mal, une joyeuse tristesse...

Finalement non, la saudade n'est pas un spleen. Le spleen est une mélancolie moins douce et beaucoup plus grise. C'est un ennui maussade qui dénote un mal de vivre, une angoisse, une culpabilité et un sentiment d'impuissance face, par exemple, à un amour perdu. Le spleen est donc un profond mal de vivre qui peut conduire au désespoir et à la dépression. La saudade porte en elle une intense nostalgie, mais elle est aussi pleine d'espoir. En fait, c'est un sentiment en forme de pont entre un passé qui a fui, qui est encore très présent en nous et dont on pense qu'il reviendra dans le futur. La saudade ne s'éprouve que dans le temps qui passe, quand le spleen semble plus figé.

📌
🇵🇹 En langue portugaise, on dit "avoir la saudade" d'un pays, d'une personne, d'un moment. Le terme vient du latin solitas, une émotion qui lie la mélancolie, la nostalgie et l'espoir. Le mot est apparu aux alentours du XIIIème siècle, dans des ballades de tambours portugais et il est encore aujourd'hui très présent dans la culture portugaise.


Prenons les mots directement à la source ! Voici comment Gina, portugaise définit la saudade :
"Saudade... Pour tout le monde "Saudade" est un mot qui n'existe qu'en portugais ; mais Saudade est bien plus qu'un mot, c'est un sentiment qui, même pour les Portugais est difficile à décrire. Nombreuses sont les chansons qui la représentent (surtout le Fado, avec qui elle est très liée), nombreux sont les mots qui la décrivent, mais quand on ressent la véritable "saudade", les mots, le souffle, la raison... tout nous manque. Dans le dictionnaire de langue portugaise, Saudade est "un sentiment de douleur, de nostalgie et d'incomplétude, causé par l'absence, la disparition, l'éloignement ou la privation de personnes, d'époques, de lieux ou de choses auxquels on était affectivement et heureusement connecté et que l'on aimerait voir à nouveau présents." C'est cela et bien plus encore. Quand nous “avons la saudade" de quelque chose ou de quelqu'un notre cœur devient tout petit, serré. Nous vivons dans une espèce d'apnée jusqu'au moment où nous retrouverons cette chose ou cette personne (si nous le pouvons). Quand nous avons la chance de retrouver ce qui nous fait ressentir la "saudade", notre corps tremble, c'est une sensation indescriptible, nous rions, nous pleurons, c'est accablant. Saudade c'est le sentiment complexe que peut nous faire vivre, mais qui peut aussi nous tuer."

Un sentiment berçant

Si Baudelaire a magnifiquement exprimé le Spleen, la forme d'expression principale de la saudade passe par le fado. Dans ce genre musical né au Portugal au XIX ème siècle, les femmes, le plus souvent, chantent avec une profonde gravité dans la voix, au son des cordes plus légères, flottantes. Et finalement, le fado nous permet de comprendre l'importance de la saudade. Pourquoi il peut être nécessaire de s'y complaire, de se lover dans ce mélange de joie triste, et de se laisser bercer dans cette langueur pour ne pas tomber, mais au contraire pour réussir à continuer d'avancer. Parce qu'avec la saudade, il y a aussi le sentiment qu'il reste des choses à vivre. Alors souviens-toi, pleure et espère.

🎙️ Pour accompagner votre saudade vous pouvez vous tourner vers des auteurs comme Fernando Pessoa ou Manuel de Melo et bien sûr écouter le fado d'Amalia Rodrigues, Berta Cardoso ou encore Hermínia Silva. Plus personnellement, des films comme Eternal Sunshine of te Spotless Mind ou Lost in translation représentent bien, à mon sens, cette douce mélancolie.

L'avis de la rédaction : un sentiment complexe

Vous l'aurez compris, la saudade est un sentiment doux - amer complexe. Et comme les émotions ne sont pas toujours faciles à gérer et à comprendre, n'hésitez pas à vous tourner vers un psychologue si vous ressentez le besoin d'y voir plus clair, de comprendre ce qui se joue en vous ou de casser une spirale, des habitudes afin de pouvoir vous épanouir. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Et au pays des émotions, comment mieux gérer ses émotions au quotidien pour vivre plus sereinement ?

Mais aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

Le délicat sujet de l’aliénation parentale, controversée mais réelle ?

Il y a rarement des sujets que je trouve délicats à aborder, sauf ceux qui sont remis en cause, comme l’aliénation parentale. En effet, c’est un sujet à prendre avec des pincettes, tant il est encore débattu à l’heure actuelle. Cependant, c’est un sujet qui me tient à cœur, car il a été au centre d’un conflit au sein de ma famille. Voici donc pourquoi j’ai eu envie d’aborder ce sujet qui n’est vraiment pas simple. Explication.

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube