L'anhédonie : quand on ne ressent plus rien et plus de plaisir...

Mis à jour le par Camille Lenglet

Je me souviens d’une amie, il y a quelques années, à qui je proposais régulièrement plein de sorties ou d’activités en tout genre. La plupart du temps, si ce n’est tout le temps, elle me répondait par la négative, m’expliquant qu’elle n’en avait pas envie. À l’époque, je n’étais pas encore très sensibilisée à la santé mentale, j’ai bêtement pensé qu’elle ne voulait plus me voir. En réalité, elle souffrait d’anhédonie. Qu’est-ce que c’est exactement ? Je vous explique.

L'anhédonie : quand on ne ressent plus rien et plus de plaisir...

De quoi on parle exactement ?

Commençons par décortiquer le terme "anhédonie" pour bien comprendre. Cela vient du grec ancien et il est composé de deux parties : 

  • "an-", qui est un préfixe signifiant "sans" ou "absence de"
  • "hēdonē", qui signifie "plaisir". 

Cela veut donc dire que quand on soufre d’anhédonie, on ne prend plus de plaisir dans les activités qui nous sont normalement agréables. En gros, on a un sentiment de vide, plus rien ne nous donne de la joie. Il m'est arrivé d'être comme ça, en tout cas, c'était un des symptômes de ma dépression. Le pire ? C'est que ça peut aussi bien concerner nos passions que nos interactions sociales, ce qui ne contribue à nous replier sur nous-même 😥... 

👋 Cet article peut vous intéresser : Repli sur soi : quand l’isolement social est un mal-être profond

Qu'est-ce qui provoque l'anhédonie ?

Selon deux chercheurs psychologue, David Watson et Lee Anna Clark, l'anhédonie est principalement provoqué par des troubles de l'humeur, notamment la dépression. En vérité, c'est même un symptôme central de cette maladie psychique. Quand on est touché par la dépression, on a plus envie de rien. Malheureusement, je sais de quoi je parle 😞... 

Cependant, ce n'est pas tout. Une étude menée par Diego A. Pizzagalli, un autre psychologue reconnu dans le domaine de la psychopathologie, a examiné les aspects neurobiologiques de l'anhédonie. Cette dernière pourrait être causée par des dysfonctionnements dans les circuits cérébraux qui régulent la récompense et la motivation, en particulier dans des conditions de stress.

🧠

Je traduis, cela signifie qu'on est stressé, les zones du cerveau qui nous donnent du plaisir ne répondent pas comme elles le devraient. Résultat ? Le plaisir disparait...

De plus, il y a aussi certaines maladies bien connues comme Parkinson qui peuvent provoquer ce manque de plaisir. Certains médicaments ont cet effet secondaire horrible, que de nous couper de notre plaisir 💊... 

Help : comment savoir si on souffre d'anhédonie 😥 ?

Les symptômes peuvent varier d'une personne à l'autre, mais ils peuvent inclure les choses suivantes : 

  • 👉 Perte d'intérêt ou de plaisir dans les activités que l'on aimait auparavant, comme les loisirs, les sports, les activités sociales ou les arts.
  • 👉 Difficulté à ressentir de la joie, même lors d'événements normalement heureux ou excitants.
  • 👉 Absence de réaction émotionnelle ou de plaisir lors de l'interaction avec d'autres personnes.
  • 👉 Diminution ou absence de réaction à des stimuli normalement plaisants, comme la nourriture, le sexe ou la musique.
  • 👉 Sentiment d'indifférence ou de vide émotionnel.

Il est également important de noter que l'anhédonie est souvent associée à d'autres symptômes de troubles de l'humeur. En effet, il y a la tristesse persistante, le fait de ne pas arriver à pleurer, la perte d'énergie, les troubles du sommeil ou de l'appétit, mais encore les sentiments de culpabilité et de désespoir 🌪️.

👋 Cet article peut vous intéresser : Je suis incapable de sortir de mon lit : zoom sur la clinophilie

Comment on retrouve le plaisir ? 

Avant toute chose, il faut se faire diagnostiquer et consulter un psychiatre. Même si on a l'impression de cocher toutes les cases, seul un médecin peut évaluer nos symptômes. C'est le début de la renaissance, quand on décide de pousser la porte d'un cabinet. À partir de là, on va pouvoir traiter les causes sous-jacentes de l'anhédonie, car comme je l'ai dit, elle est souvent liée à un trouble psychique. Par exemple, si on souffre de dépression, on peut bénéficier d'une thérapie cognitivo-comportementale, qui peut nous aider à changer nos schémas de pensée négatifs

Comme c'est quelque chose qui se passe chimiquement dans notre cerveau, il y a souvent des antidépresseurs qui sont prescrits pour rééquilibrer tout. Dans certains cas, on peut aussi bénéficier de techniques de stimulation cérébrale, comme la stimulation magnétique transcrânienne ou la stimulation cérébrale profonde. Cela peut aider à stimuler les parties du cerveau qui sont impliquées dans le système de récompense 🧠.

Se faire du bien 

Cependant, pour retrouver le plaisir, on doit avant tout se faire du bien. Il faut se forcer un peu à voir des amis, à pratiquer des activités agréables, à faire de la relaxation, etc. Je sais que ce n'est pas simple, je suis passée par là. Cela peut paraître violent de se dire qu'il faut forcer les choses, mais il y a une expression que j'aime bien qui dit "l'appétit vient en mangeant". Je pense que l'on peut aussi l'appliquer au plaisir. À force de le chercher, on finit par le trouver.

Femme qui fait de la poterie

Une chose qui a marché pour moi : m'inscrire à des cours de poterie. Même si je n'en avais pas envie, j'y allais. Petit à petit, j'ai commencé à être contente de mes œuvres et à prendre du plaisir dans la création. 

La seule chose qu'il faut garder en tête, c'est que ça prend du temps et que ça nécessite un effort constant. On doit être patient avec soi-même et se rappeler qu'il est normal d'avoir du mal au début. Toutefois, avec un bon soutient et un traitement, on peut retrouver le plaisir de la vie 💪.

L'avis de la rédaction : un comportement que l'on ne maîtrise pas

Ce qu'il est important de noter, c'est que la personne ne maîtrise pas cette perte de plaisir. Beaucoup de personnes ne comprennent pas qu'il s'agit d'une souffrance psychique sur laquelle la personne ne peut pas agir sans aide médicale. Si vous avez observé cela chez un de vos proches ou si vous pensez être touché par l'anhédonie, le mieux est de pousser la porte d'un thérapeute. Cela sera la seule aide concrète pour aller mieux, alors n'hésitez plus.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !

#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi : 

Sources : Études "Depression, Stress, and Anhedonia: Toward a Synthesis and Integrated Model" - Diego A. Pizzagalli, "Anhedonia in Depression: The Concept and Its Measurement" David Watson - Lee Anna Clark, "Anhedonia: A Comprehensive Handbook Volume I: Conceptual Issues And Neurobiological Advances" - Michael S. Ritsner

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

La blessure de trahison : pourquoi ça fait aussi mal de se faire trahir ?

S'il y a une chose que j'ai beaucoup de mal à pardonner dans une relation, qu'elle soit amicale, amoureuse ou familiale, c'est la trahison. On se sent sale, diminué. La trahison, c'est la mort brutale de la confiance. Tous les souvenirs heureux semblent salis, factices. On doute de tout, on ne sait plus à quoi, à qui se raccrocher. Pour mieux comprendre cette blessure émotionnelle complexe, j'ai décidé de vous en parler.

5 étapes pour pouvoir surmonter une trahison amoureuse

J'ai déjà été trompée par le passé, par un ex. J'ai vécu cela comme la pire des trahisons, car j'ai eu vraiment la sensation d'être bafouée et que je ne méritais pas d'être respectée. La trahison amoureuse, c'est sans doute la pire, par le biais de la tromperie. Alors comment s'en remettre et se reconstruire ? Il y a 5 étapes à surmonter pour pouvoir avancer avec cette blessure...

Blessure de rejet : la comprendre et l'accepter pour en guérir

Rupture amoureuse, dispute familiale, licenciement… On a toutes vécu un jour la sensation d’être rejetée, exclue ou mise à l’écart. Certaines arrivent à rebondir assez rapidement, quand d’autres en soufre de manière persistante. Pour ma part, j’ai compris comment avancer, car j’ai mis des mots : cela s’appelle une blessure de rejet. Comment peut-on souffrir d’une telle peur du rejet ? Comment en guérir et avancer ? Explications.

Névrose abandonnique : comment gérer le sentiment d’abandon ?

Avoir peur de finir seul·e. Qui n'a jamais eu ce sentiment ? Je crois qu'on a tous et toutes en nous cette crainte d'être abandonné. Cependant, pour certaines personnes, ça va plus loin, au point qu'elles donnent tout à leur proche, même les choses les plus folles et au point de s'épuiser. Ce comportement est révélateur de la névrose abandonnique, c'est-à-dire, la peur d'être abandonné. Alors, voici comment la détecter et s'en défaire.

Les 5 blessures de l'âme : tout savoir pour ne plus souffrir

Rejet, abandon, trahison, humiliation, injustice… Autant de mots qui n'évoquent pas quelque chose de positif et qui correspondent aux 5 blessures de l’âme. L’autrice canadienne, Lise Bourbeau, a publié un livre à ce propos et elle explique en quoi les blessures émotionnelles nous affectent et nous perturbent. À cause d’elles, on s’empêche d’être nous-même, c’est pourquoi, il faut les connaître et les décrypter pour se débarrasser de sa souffrance.

Ennéagramme : le test pour tout savoir sur soi

En introspection on observe, on analyse et on étudie sa propre personne. Pour connaître ce qui nous pousse à avancer, ce qui nous anime, ce qui nous motive, on peut se baser sur le test d'Ennéagramme. Un outil de connaissance de soi qui nous aide à comprendre qui nous sommes vraiment et à redéfinir une certaine image que l'on peut avoir de soi. Voici tout ce que vous devez savoir sur l'Ennéagramme.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube