Quelle est la cause des cauchemars ? Et si on retrouvait des nuits plus sereines ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Il fait encore nuit noire quand j'ouvre les yeux, le cœur haletant. Ouf, je suis encore vivante. Cet homme qui me pourchassait dans cette maison abandonnée, n'était pas réel. J'ai simplement fait un cauchemar, mais qu'est-ce qui déclenche les cauchemars ? Explications. 😱

Quelle est la cause des cauchemars ? Et si on retrouvait des nuits plus sereines ?

Pourquoi faisons-nous des cauchemars ?

Nous savons toutes que les cauchemars ne sont pas réservés aux enfants. Cependant, si chez les enfants, les cauchemars sont souvent associés à un développement psychologique, chez les adultes, ils sont souvent la cause de facteurs environnementaux. Représentant un véritable trouble du sommeil, il peut être intéressant de déterminer les causes de nos cauchemars afin de retrouver des nuits plus sereines. 

Les cauchemars peuvent être déclenchés par différentes choses 👇 :

  • Un traumatisme,
  • Un stress post-traumatique,
  • Une blessure inconsciente,
  • Le stress,
  • Le chagrin,
  • Des troubles du sommeil,
  • De la fièvre,
  • Un repas trop copieux,
  • La prise ou le sevrage de certains médicaments,
  • Un état d'ébriété,
  • Un sentiment de danger,
  • Un manque d'expression de ses ressentis dans la journée.

📌

Les enfants font très régulièrement des cauchemars. Chez l'adulte, la fréquence et l'intensité des cauchemars diminuent au fil des années. Il paraîtrait même que passé la soixantaine, ils disparaissent totalement !

👋 Cet article peut vous intéresser : J'ai peur de dormir hors de chez moi : mes nuits d'enfer

Le cauchemar, utile ?

Impossible cependant de se défaire totalement des cauchemars, et quelque part, tant mieux, car ils ne sont pas dénués de vertus. En effet, ces mauvais rêves servent à réguler nos émotions négatives et nos sentiments comme l'explique le psychologue clinicien, Rubin Naiman. Ils nous permettent de prendre de la distance avec une situation qui nous perturbe, nous énerve, nous chagrine.


"Les cauchemars sont une tentative de guérison et de résolution de conflits émotionnels".

Rubin Naiman


Les cauchemars, tout comme les rêves, nous aident aussi à digérer un changement brutal. Plus nous avons un grand choc à absorber et plus le rêve sera désagréable, mais il nous aide à surmonter ces traumatismes 💪. Cela permet de nous aider pour la résolution de problèmes. Effectivement, les cauchemars peuvent nous permettre d'explorer des solutions à des problèmes ou des conflits dans un environnement sûr et contrôlé.

Toutefois, le cauchemar n'arrive plus à jouer cette fonction dès lors qu'il devient chronique. Faire des cauchemars toutes les semaines, voire pire, toutes les nuits est un signal qu'il ne faut pas ignorer 🤕.

Quelles solutions en cas de cauchemars fréquents ?

Suivant la fréquence et la violence des cauchemars, il existe quelques solutions à mettre en place pour faciliter le sommeil :

  • 👉 Essayer de prendre le contrôle. C'est un exercice qui demande de l'entraînement, mais il est possible de modifier la tournure de votre rêve ou de prendre conscience que vous êtes en train de rêver. Vous pourrez ainsi transformer votre rêve ou tout simplement l'arrêter.
  • 👉 Le retour au calme après un réveil nocturne. Pour se rendormir suite à un cauchemar, il faut passer par un retour au calme. Allumez la lumière, buvez un verre d'eau et pratiquez quelques exercices de respiration pour aller mieux.
  • 👉 Faites du sport. Une activité physique régulière permet de s'endormir plus facilement et plus profondément.
  • 👉 Tenez un journal de rêves. Gardez sur votre table de nuit un carnet dans lequel vous noterez, dès votre réveil, vos rêves et vos cauchemars. Vous pourrez ensuite passer en revue ce que vous avez écrit pour mieux comprendre ce qui vous dérange et pourquoi.
  • 👉 Enfin, la thérapie et plus particulièrement l'hypnose ericksonienne, peuvent soulager certaines personnes qui ont des cauchemars récurrents. En tout cas, il ne faut pas hésiter à parler de ses cauchemars. Comme on l'a vu, plus on garde des choses, enfouies en nous et plus elles se répercuteront dans nos rêves. Les cauchemars sont des soupapes de décompression.

L'avis de la rédaction : trouvez sa signification 

Faire des cauchemars de manière récurrente, voire le même cauchemar est un signal clair : quelque chose cloche dans votre esprit. C'est un signe d'alarme à ne pas négliger. Tant que le problème ne sera pas résolu, le même cauchemar peut vous hanter des années. Il faut donc vous interroger et vous demander ce que cache ce cauchemar, quelle est sa signification ? Et si ces cauchemars deviennent trop envahissants, n'hésitez pas à vous tourner vers un professionnel.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un thérapeute

Mais aussi : 

Sources : Qu'est-ce qui déclenche le cauchemar chez l'adulte ? - Santé Magazine // Qu'est-ce qui cause les cauchemars ? - Pharmaprix

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

"Je suis accro au sport" : tout savoir sur la bigorexie !

“Je suis une véritable accro au sport”. C’est fou comme cette phrase peut paraître anodine, voire positive dans notre société. Il est certain qu’elle est beaucoup mieux perçue que “je suis une véritable accro à la cocaïne” 😅. Pourtant, cela reste une addiction et elle peut avoir des graves répercussions. Sauf qu’elle est plus pernicieuse et qu’elle touche à d’autres troubles qui provoquent une grande souffrance psychologique. Être accro au sport, on appelle cela de la bigorexie et non, ce n’est pas une bonne nouvelle. Pratiquer une activité physique à haute intensité peut être réellement dangereux pour la santé. Alors parlons-en !

La naturopathie pour soulager les troubles hormonaux par Mélissa Parain, naturopathe

L’équilibre hormonal de la femme est fragile et il est de plus en plus mis à mal par notre mode de vie : alimentation, stress, sédentarité, perturbateurs endocriniens… Un déséquilibre peut entraîner différentes problématiques. En plus d’un suivi régulier indispensable avec votre médecin, la naturopathie peut se révéler d’une aide précieuse. Comment la naturopathie peut venir en aide pour aider à lutter contre les troubles hormonaux ? Mélissa Parain, naturopathe, est avec nous pour nous en parler.

Le sentiment d’injustice, comment naît-il et comment le gérer ?

La vie, c’est trop injuste ! Qui n’a jamais eu ce sentiment d’injustice et fait le constat amer que le quotidien n’était jamais facile ? Moi, en tout cas, je l’ai fait. On aimerait que tout roule sur des roulettes et que tout aille dans notre sens, mais on rencontre souvent des déceptions. C’est alors difficile de gérer la frustration, la colère, l’impuissance qui mène au sentiment d’injustice ? Comment gérer alors ? Comment supporter l’injustice ? Qu’est-ce que cela traduit si on a toujours la sensation que tout est injuste ?

"Je suis hyper pudique" : est-ce vraiment un rempart efficace ?

En vérité, moi, je suis plutôt du genre à tout balancer : sentiments, détails personnels et nudité en prime ! La pudeur est pour moi une barrière inutile, j'ai pourtant une amie, qui même après 10 ans d'amitié est incapable de retirer son soutien-gorge devant moi, dans le vestiaire avant le sport. Elle met des limites, par respect ? Peut-être. Par pudeur extrême ? Sans doute. Pour elle, un seul credo : pour vivre heureux vivons cachés. Heureux ? Ça reste à voir.

Syndrome “Cover Your Ass” : pourquoi on se couvre au boulot ?

Mettre son manager en copie, demander qui fait le compte rendu de réu ou demander des confirmations écrites pour chaque projet… Je pense que tout le monde l’a un jour fait, moi la première ! Je n’ai jamais conscientisé cela, mais j’ai récemment découvert que cela portrait un nom : le syndrome du “Cover Your Ass”, autrement dit en français le syndrome “couvre tes fesses”. Quelle réalité cela montre-t-il de la vie en entreprise ? En quoi c’est problématique ? Je vous explique.

L'acceptation, une étape capitale pour aller de l'avant

En ce moment, je suis dans une période très compliquée de ma vie, puisque je fais le deuil d’une relation amoureuse. J’ai été quittée brutalement il y a quelques mois et j’avoue avoir du mal à m’en remettre… Je passe par toutes les étapes du deuil, sauf la dernière qui est pourtant cruciale : l’acceptation. En effet, une fois que je l’aurais atteinte, je pense que je pourrais véritablement aller de l’avant. D’ailleurs, ça marche un peu pour tout, je m’explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Pourquoi la libido augmente en été ? Comment en profiter ? Par Laurence Dispaux, sexologue

24 juin · Wengood

18:10


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube