Batch cooking : LA solution pour moins de charge mentale

Mis à jour le par Camille Lenglet

“Qu’est-ce qu’on mange ?”,“t’as envie de quoi ?”. Voici les questions auxquelles je n’avais plus envie de répondre ! Il y a quelque temps je me suis mise au “batch cooking” suite aux conseils d’une amie. Elle voyait bien que j’avais du mal à organiser mes repas ou tout simplement à me motiver pour cuisiner. Et j’avoue être totalement emballée par cette méthode ! Le batch cooking me correspond bien car je dédie un temps à la cuisine et surtout, j’ai beaucoup moins de charge mentale à propos des repas. Je suis sûre que vous allez vous y mettre aussi !

Batch cooking : LA solution pour moins de charge mentale
Sommaire : 

Qu’est-ce que le batch cooking ?

Le batch cooking est une expression anglaise qui désigne une méthode de cuisine. “Batch” signifie “en lot, regrouper, en une fois”. Cette formulation veut donc dire qu’on doit regrouper la préparation de plusieurs repas, voire ceux de toute la semaine sur quelques heures.

Préparer plusieurs plats en même temps et à l’avance peut sembler très compliqué mais non, il suffit d’être organisée ! Pour ma part, j’aime bien faire cela le dimanche en fin d’après-midi. Pendant 2 à 3h je me consacre à l’élaboration des menus de la semaine et de leur préparation. Si par exemple je veux manger une ratatouille et des courgettes farcies, je coupe tout d’un coup pour repartir cela dans les différents plats. Ça m'évitera de répéter le geste plusieurs fois dans la semaine. Et pendant que tout mijote, je m’occupe de faire autre chose. Pourquoi pas une quiche par exemple ? A la fin j’emballe et stocke chaque plat ou aliment dans des bocaux et boîtes hermétiques pour pouvoir les déguster le moment venu ! Et il ne faut pas hésiter à utiliser aussi le congélateur qui est notre meilleur allié pour le batch cooking !

Les avantages du batch cooking

Moins de charge mentale

C’est vraiment le premier avantage qui m’a sauté aux yeux ! Ne plus savoir quoi répondre à “Qu’est-ce qu’on mange ?” est un véritable soulagement. Une étude menée par Opinion Way a clairement montré la répartition inégale des tâches ménagères au sein du foyer et du poids de la charge mentale pour les femmes. 88% d’entre nous se sentent responsables du repas contre 62% pour les hommes. 

C’est une libération psychologique d’avoir tout prévu en amont et d’avoir réparti cette tâche. Car oui ! C’est un bon moment de passer un moment en couple ou en famille. Et donc de ne pas avoir à faire toute la cuisine seule

🍳Je ne veux plus sortir les casseroles sans avoir aucune idée de ce que je vais préparer avec la pression des autres qui ont faim !

Le gain de temps

Le batch cooking, c’est aussi un gain de temps énorme ! Cela s’explique par le fait de regrouper le même type de tâches. Faire les choses en une fois permet d’aller plus vite ! Il vaut mieux tout cuisiner d’un coup que d’avoir à refaire l’action plusieurs fois par jour. La semaine on a rarement du temps en plus. Avoir prévu ses repas à l’avance permet de nous donner un vrai moment de pause pendant que nous mangeons

➜ C’est un sacré coup de pouce quand on veut pratiquer l’alimentation intuitive pour manger en pleine conscience !

Des repas plus sains

Eh oui, lorsqu’on a passé plusieurs heures à cuisiner les repas de sa semaine, on mange plus sain ! Sans que cela soit le but premier, on cuisine des plats maison avec des aliments bruts. Et comme tout est préparé à l’avance, on ne se retrouve pas un soir face à frigo à se demander ce qu’on va manger. Pour ma part, ça m’a aidé à réduire considérablement la commande de repas et aussi la mal-bouffe ! “J’ai la flemme de cuisiner” et hop, je commande une pizza ! 

➜ Avec le batch cooking c’est beaucoup plus facile de résister à la tentation de commander à manger, on mange donc plus sainement !

Prendre plaisir à cuisiner (en solo, couple ou famille)

Je n’ai jamais vraiment eu de plaisir à cuisiner. La semaine défile à vitesse grand V et je n’ai pas envie de perdre mon temps à cuisiner des plats élaborés. Je me force souvent parce qu’il faut le faire ! Cependant, avec le batch cooking, j’ai découvert le plaisir de cuisiner. En effet, quand je prévois un temps pour préparer des petits plats, je vois plus ça comme une activité, un loisir et non une contrainte 

➜ Comme dit plus haut, on en profite aussi pour embarquer son chéri ou sa petite famille dans l’élaboration des repas. Il n’y a pas de raison qu’on prenne toute la charge mentale des menus pour soi !

Faire des économies

C’est ce que j’ai constaté après plusieurs semaines de batch cooking. En effet, comme on réfléchit à l’avance les plats que l’on va cuisiner, on achète en conséquence et de manière plus raisonnée. Sans savoir ce qu’on va manger, on a tendance à acheter bien plus que nécessaire. Et les courses en urgence à la supérette sont aussi un lointain souvenir puisque tout a été prévu suivant les menus qu’on va cuisiner.

Moins de gaspillage

C’est directement en lien avec le point précédent ! Comme les courses sont mieux faites, on ne se retrouve pas à devoir jeter le chou oublié dans le fond du bac à légumes. Selon les derniers chiffres de l'Ademe (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie), le gaspillage alimentaire des foyers français représente 30 kg par an et par habitant. C’est énorme, c’est donc quelque chose que je voulais éviter au maximum à la maison.

Comment commencer le batch cooking ?

Si les avantages du batch cooking vous ont convaincu, il n’est pas si compliqué de s’y mettre ! Il faut juste bien s’organiser au niveau des courses et bien prévoir tous les ingrédients pour les différents repas. Si on est à court d’idées, il existe de nombreux livres de recettes de batch cooking ! Le plus connu est sans doute celui de Caroline Pessin “En 2h je cuisine pour toute la semaine” :

Le best seller du batch cooking "en 2h je cuisine pour toute la semaine"

Le livre best-seller sur le batch cooking

En plus de vous servir de ce type de support, vous pouvez jeter un œil aux réseaux sociaux. Il existe des applications comme Jow qui proposent des recettes en nous connectant directement à notre drive favori. Instagram et Pinterest sont les deux plateformes parfaites pour partager des conseils à propos du batch cooking. Puis qu’est-ce que c’est satisfaisant de voir ces photos de plats tout prêts ! Ça donne envie de s’y mettre, vous ne trouvez pas ?

L'avis de la rédaction : bien pratique à certaines périodes de notre vie !

Le batch cooking est particulièrement adapté à certaines périodes de nos vies où nous disposons de moins de temps : nouveau job, nouveau projet, bébé à la maison etc... L'idée est de gagner du temps et de vous apaiser mais sachez que le batch cooking ne convient pas à tout le monde, essayez, faites-vous votre idée et dites-nous ce que vous en avez pensé en commentaire.

Et si vous vous sentez mal en ce moment, que vous sentez que vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à contacter l'un de nos spécialistes : 

Contacter un coach bien-être

Mais aussi :

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Pourquoi je mange mes émotions ? La faim émotionnelle

Une contrariété et hop, je mange ! Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours fait cela, manger quand je ressentais une émotion négative trop vive. Il faut dire aussi que je souffre de troubles alimentaires, j’ai l’impression que je règle mes problèmes avec la nourriture. Dernièrement, j’ai eu un suivi psychologique nutrition qui m’a fait comprendre pourquoi j’ai ce comportement alimentaire. Cela s’appelle la faim émotionnelle ou faim psychologique. Explications.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube