Je parle seule, c'est grave Docteur ? Pourquoi donc ?

Mis à jour le par Justine Guilhem

Si vous avez lu ce titre à voix haute, alors cet article est fait pour vous ! Dans la rue, au travail ou encore chez vous, vous vous êtes déjà surprise à parler tout haut alors qu’il n’y avait personne d’autre que vous dans la pièce. Cela peut surprendre votre entourage ou provoquer en vous une sensation de gêne, mais pas de panique ! Personne ne s’est jamais fait interner pour avoir parlé toute seule. Il s’agit au contraire d’un comportement normal, et tenez-vous bien : positif ! Alors en quoi est-ce une bonne chose ? Comment se contrôler ? On vous explique tout.

Je parle seule, c'est grave Docteur ? Pourquoi donc ?
Sommaire : 

Parler tout seul, une attitude normale !

Qui a dit qu’il fallait être deux pour parler ?

Le langage est un processus intellectuel que nous apprenons dès notre plus jeune âge. Si, à première vue, parler toute seule apparaît comme un signe de folie, il n’en est rien. Celle qui s’interpelle à voix haute en privé ou en public et qui commente ce qu’elle voit ou fait n’est en aucun cas en train de perdre la tête. 💬 Bien au contraire on ne fait que matérialiser sa pensée. Quand on se penche sur la question on comprend que ces monologues ont de nombreux bienfaits. Il nous arrive bien de chanter en voiture ou sous la douche, alors qu’aucun public n’est là pour nous acclamer, alors pourquoi ne pas parler seule ? En quoi est-ce choquant ?

Se parler à soi-même est un signe d'intelligence

Pour choisir sa tenue du jour, réaliser une recette de cuisine, ou suivre les étapes de la construction d’un meuble, nous avons déjà toutes discuté avec nous-même de façon consciente ou non. Ceux qui prétendent le contraire sont des menteurs ! Ils associent le fait de parler seul à certains troubles psychiatriques alors que c’est quelque chose de naturel. 😊Faire des commentaires sur sa vie n’est pas un signe de folie. Au contraire cela revient à prendre conscience de son existence, à s’affirmer et à s’accompagner soi-même. Au passage, bonjour la psychophobie, à quand la fin du tabou de la santé mentale ?

📌

🧠 Si cela vous arrive souvent, vous êtes peut-être même un génie… Selon une étude publiée dans le Quarterly Journal of Experimental Psychology en 2015, deux psychologues ont prouvé que les personnes habituées à parler seules et à haute voix possèdent une intelligence supérieure. Que l’on se fasse des commentaires ou que l’on raconte le cheminement de notre pensée, en parlant seule on réfléchirait en fait plus rapidement que la moyenne. Ce n’est pas Albert Einstein qui nous dira le contraire ! Si l’on se fie aux différents documents qui relatent sa vie, cet homme brillant aurait longtemps papoté avec lui-même et voyez où cela la conduit…

Pourquoi parle-t-on toute seule ?

On organise ses pensées

Maintenant que vous êtes rassurée quant à votre santé mentale, vous allez découvrir les effets positifs de ces monologues. La liste est plus longue que vous ne le pensiez ! Dès votre plus tendre enfance, vous parliez toute seule et à l’époque cela ne choquait personne. En effet, étant enfant c’est de cette façon que vous faisiez travailler votre mémoire en apprenant vos leçons ou encore vos poésies. C'est un exercice qui peut toujours servir lorsqu'on doit prendre la parole en public

Puis, parler seule vous a aussi permis de vous concentrer sur le travail à accomplirOn peut, par exemple, penser à un chirurgien qui souhaite assurer le bon déroulement de son opération. Il va dire à voix haute « je vais inciser, puis je vais irriguer avant de recoudre le tendon ». Mais pas besoin d’exercer cette profession pour justifier le fait de se parler ! Souvent au travail, ou dans la vie de tous les jours, on a besoin de s’organiser pour faire tout ce que nous avions prévu dans la journée.

On prend la bonne décision

Ces discussions entre vous et vous-même peuvent aussi être utiles quand le désordre règne dans votre tête et que vous êtes face à un dilemme. En faisant le point à voix haute, vous allez en réalité prendre du recul sur votre réflexion et percevoir ce qui est vraiment important ou au contraire absurde. Fini de faire les mauvais choix et d'avoir des conséquences désastreuses ! C’est également dans les moments plus difficiles que parler toute seule va vraiment nous aider et nous motiver. Pour venir à bout d’un effort ou d’une to-do list très chargée, il est fréquent que l’on s’encourage pour s’empêcher d’abandonner. 

On booste sa confiance en soi

S’adresser à soi-même avec bienveillance peut-être aussi un bon exercice pour retrouver confiance en soi et se rassurer. Si vous avez vu le film « La Haine », « Little Miss Sunshine » ou encore « La couleur des sentiments », vous vous souvenez sûrement du passage où l’un des personnages est devant un miroir. Il répète à voix haute qu’il va y arriver ou qu’il est intelligent et important. Enfin, on peut également se parler à voix haute pour se recentrer sur soi-même afin de retrouver son calme. Lors de moments d’énervement, c’est même plus efficace que si cette remarque venait de quelqu’un d’autre !

Comment faire pour arrêter ? (même si c'est dommage)

Si même après toutes ces explications vous ne parvenez toujours pas à supporter votre voix et vos interventions, voici quelques astuces pour que cela arrive moins souvent :

  • 👉 Vous l’aurez compris, on parle seule quand on a besoin de mettre de l’ordre dans ses pensées et de s’organiser. Alors pour arriver au même résultat de façon silencieuse, vous pouvez par exemple vous munir d’un stylo et d’un carnet pour tout retranscrire sur papier. Faites des listes, le planning de la journée, de la semaine ou encore un brainstorming. Ainsi, vous visualiserez tout de façon claire !
  • 👉 Si ces monologues surviennent dans les moments de stress, n’hésitez pas à pratiquer la relaxation de façon préventive ou quand vous sentez l’émotion vous envahir. S’il ne s’agit pas d’une des nombreuses techniques de respiration existantes, vous en trouverez une qui vous est propre !
  • 👉 Enfin, dans le cas où entendre votre voix ne vous dérange pas personnellement mais gêne votre entourage, qui se demande s’il doit répondre ou qui est perturbé dans son élan de concentration, pensez à vous isoler ! Vous pourrez ainsi vous exprimer pleinement sans subir de remarques désobligeantes.

>>>> Cet article pourrait vous plaire : Comment combattre le stress naturellement ?

L'avis de la rédaction : affirmez votre différence 

Se parler à soi-même n'est en rien une pathologie, au contraire, vous l'aurez compris, c'est un signe d'intelligence ! Mais le regard des autres est parfois très difficile à gérer. Dès qu'une personne adopte un comportement différent, elle est pointée du doigt. Si cette habitude vous complexe, il est important de se détacher du jugement d'autrui pour être pleinement heureuse et affirmer cette différence. Cependant, c'est un exercice compliqué, tout le monde ne parvient pas à occulter ce que peuvent penser les autres. La confiance en soi est un travail long, qu'il faut bien souvent faire avec l'accompagnement d'un professionnel. Si vous vous sentez mal, incomprise, pas à votre place, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un psychologue

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi : 

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Votre couple va-t-il durer ? Les 6 questions que vous devez vous poser

Selon les Rita Mitsouko, "les histoires d'amour finissent mal... en général". Bon OK, mais ça ne veut pas dire que nous n'avons pas envie de passer un peu plus de bon temps à deux. Mais pour que ce soit vraiment du bon temps, encore faut-il être sûre que cette relation vaut le coup… Et pour savoir si c'est le grand amour, il y a quelques questions à se poser.

Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur l'importance de couper le cordon avec sa mère

Vous êtes toujours à l’écoute, toujours là quand ça ne va pas, en somme la parfaite mère exemplaire ! Mais attention, ce surplus d’attention peut nuire à votre enfant (adulte !). Trop le/la materner alors qu’il/elle devient un·e jeune adulte peut freiner son développement personnel. Mais pourquoi est-ce si difficile de couper de cordon ? Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur le sujet.

La peur d'aimer : d'où vient-elle ? Comment la surmonter ?

En amour, il est rarement question de certitudes. Et quand on sait qu’un mariage sur deux se termine en divorce, pas étonnant que la peur d’aimer soit un mal de plus en plus courant. Cette peur cache des angoisses profondes et peut devenir handicapante. C'est la raison pour laquelle il est important de s'en libérer, mais pour vaincre ses peurs, il faut bien les connaître. Découvrez raisons qui font que vous avez peur d'aimer et comment vous en débarrasser pour donner une chance à vos relations.

Psychologie positive : Qu’est-ce que c’est ? Est-elle sans danger ?

Lorsqu’on décide de commencer un suivi psychologique, c’est généralement pour soigner des blessures. On se tourne vers notre passé pour comprendre ce qui nous entrave et plus globalement, ce qui nous rend malheureuse. On peut appeler la psychologique traditionnelle en opposition à la psychologique positive. Cette dernière est une autre approche visant à cultiver le bonheur. Bien sûr, elle est tout aussi légitime que sa consœur. Alors qu’est-ce que c’est exactement ? En quoi peut-elle nous aider ? Explications.

Pourquoi me voit-on comme une gamine dans ma famille ? Ras-le-bol de l’infantilisation !

J’ai bientôt 32 ans et pourtant, dans ma famille, je suis toujours traitée comme une enfant. On m’infantilise en critiquant mes choix, qu’ils soient importants ou insignifiants… Mais aussi, on me dit quoi faire, sans que cela soit un conseil, il s’agit vraiment d’une marche à suivre. Néanmoins, je me considère assez grande pour pouvoir faire mes propres choix et agir comme je le souhaite ! Pourquoi suis-je traité comme cela ? Comment sortir de l’infantilisation par nos parents, notre famille et, voire, par notre belle-famille ? Élément de réponse.

Limérence, quand aimer devient envahissant et obsessionnel...

Tout le monde tombe amoureux·se. C’est un sentiment merveilleux dans la plupart des cas, mais il peut parfois nous dépasser et se transformer en obsession. En effet, il y a un état psychologique lié à l’amour qui procure beaucoup de souffrance. Cela s’appelle la limérence ! Qu’est-ce que c’est exactement ? Quelles sont les causes ? Est-il possible d’en guérir ? Quand aimer devient obsessionnel… On vous explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Comprendre La Ménopause Conseils Pour Vivre Cette Transition 🌺💬 Avec Laurence Dispaux

12 avril · Wengood

28:43


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube